Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 14 ... 25  Suivant
AuteurMessage
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Sam 20 Sep - 12:26

Pour l'instant la division La Barolière sera probablement laissée au repos. Peut-elle faire quelques travaux néanmoins? Je pense à quelques travaux pour renforcer quelque peu la défense de Verdun. Il s'agit autant d'avoir un petit supplément de défense que montrer à la population et à la garnison que l'on fait le max pour tenir la ville et ainsi augmenter son moral.
Je donne la proclamation à une estafette afin qu'elle trouve une imprimerie et la fasse imprimer le plus tôt possible et diffuser dans le plus grand ratyon possible (sans empiéter sur les zones ayant eu une proclamation Mosquitienne, grosso modo tout ce qui est à l'Est de Verdun jusqu'à Nancy, Moyenvic, Metz... et au delà selon possibilité de le faire..
Citation :
Verdun, le 21 août, 22h
Au général Dillon,
je peux être demain en début/milieu d'après midi sur l'objectif avec les troupes Valence et Muratel, je suis actuellement à la tête des troupes La Barolière mais je peux laisser ce commandement à un lieutenant afin d'être au plus près de l'action.
S'il est nécessaire je peux rappeler également Valence à la tête de Deprez-Crassier mais je pense qu'il est préférable qu'il continue son action actuelle.  Pour faciliter le mouvement, j'espère que la route passant par Stenay jusqu'à l'objectif sera libre.
J'espère d'ici demain recevoir des précisions sur le plan de bataille afin de pouvoir réagir convenablement. J'imagine recevoir durant la nuit des ordres de Dumouriez.
Général Kellermann
@SP, pour cette estafette, elle a ordre de fuir afin de détruire le message en cas d'interceptionNon, plus tordu, complètement inutile car vue la proximité il n'y aura pas d'interception mais elle a cet ordre dans sa besace par contre caché dans une botte elle a ce faux vrai message cahé mais pas trop:
Citation :
Verdun, le 21 août, 22h
Au général Dumouriez,
Comme convenu les forces de l'armée du Centre vont avancer en force et de front en direction de Thionville. Muratel et La Barolière partant de Metz avanceront ostensiblement. Avec un peu de chance l'ennemi s'avancera à leur rencontre pour nous empêcher de rejoindre Thionville assiégée, dans le même temps Valence et Lynch arriveront par L'Ouest (Fontoy/Thionville) en coupant ainsi toute retraite à l'ennemi.

Cela ne sert à rien mais ça m'amuse.
Je n'ai pas le temps de taper mes ordres. Ils seront datés de 22h mais des contre ordres seront peut être émis selon les dépêches de la nuit. Quelle est la rapidité des estafettes durant la nuit (Afin de s'assurer qu'un contre ordre arrivera avant le départ des troupes).
EDIT : Bien sûr l'estafette sait que le faux caché est un faux et qu'en cas de capture, il faudrait s'arranger a ce qu'il tombe entre les mains de l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Sam 20 Sep - 14:23

Il n'y a pas de changement de vitesse pour les estafettes de nuit.

Pour ta première question, oui, on peut envisager des travaux (du moment que tu ne me demandes pas l'élévation de nouveaux murs :p ) limités avec les unités au repos, on trouvera bien quelques centaines de gars un peu moins fatigués que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 22 Sep - 7:02

Je te donne toutes mes différences mes ordres ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 22 Sep - 8:58

Finalement j'ai un peu de temps maintenant donc j'initie mes ordres. Vive le copier coller, les ordres sont globalement les mêmes pour Egalité et Muratel puisqu'allant au même endroit.
Citation :
Verdun, le 21 août, 22h
Au citoyen Egalité,
quittez Dun dès que possible demain matin afin de gagner Montmédy à 24 km en passant par Stenay. Je vous rejoindrai là-bas, peut être même y serai-je avant vous. Prenez position autour du carrefour au Nord de la ville (Thonne/Frenoy) car d'autres troupes devraient vous rejoindre par la route de Damvillers. Des éclaireurs doivent être envoyés de l'avant de même que votre cavalerie qui doit avancer à sa propre vitesse pour gagner rapidement Montmédy. Ces cavaliers devront faire leur jonction avec ceux de Muratel quitte à combattre ensemble si des avant gardes ennemies sont présentes. L'officier de cavalerie le premier sur place aura préséance pour donner les ordres à l'ensemble des cavaliers le temps que de plus hauts gradés soient présents. Toute présence de patrouille en force ou de détachement de cavalerie ennemie doit conduire à un affrontement. En cas de présence ennemie conséquente, temporisation et prudence doivent être les maîtres mots mais une retraite ne doit se faire que si l'ennemi est supérieur et cherche ouvertement le combat car n'oubliez pas que l'infanterie arrive en masse sur vos arrière et par une autre route également. La cavalerie (contrairement aux éclaireurs) ne devra pas dépasser Montmédy, une fois arrivée, à elle de trouver les meilleurs positions pour l'ensemble de la division.
Kellermann
Citation :
Verdun, les 21 août, 22h
Au général Muratel,
quittez Damvillers au plus tôt demain matin afin de gagner Montmédy à 21km en passant par Jametz. Je vous rejoindrai-là bas ou durant votre périple pour y parvenir. Prenez position au Sud de la ville car d'autres troupes devraient vous rejoindre venant de Stenay, il ne faudrait pas que nos troupes se gênent mutuellement. Des éclaireurs doivent être envoyés de l'avant de même que votre cavalerie qui doit avancer à sa propre vitesse pour gagner rapidement Montmédy. Ces cavaliers devront faire leur jonction avec ceux d'Egalié quitte à combattre ensemble si des avant gardes ennemies sont présentes. L'officier de cavalerie le premier sur place aura préséance pour donner les ordres à l'ensemble des cavaliers le temps que de plus hauts gradés soient présents. Toute présence de patrouille en force ou de détachement de cavalerie ennemie doit conduire à un affrontement. En cas de présence ennemie conséquente, temporisation et prudence doivent être les maîtres mots mais une retraite ne doit se faire que si l'ennemi est supérieur et cherche ouvertement le combat car n'oubliez pas que l'infanterie arrive en masse sur vos arrière et par une autre route également. La cavalerie (contrairement aux éclaireurs) ne devra pas dépasser Montmédy, une fois arrivée, à elle de trouver les meilleurs positions pour l'ensemble de la division.
Kellermann


Dernière édition par Nabulio le Lun 22 Sep - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 22 Sep - 18:24

La suite :
Citation :
Verdun, le 21 août, 22h
Au général Lynch,
que vos hommes restent au repos dans les environs de Jean de Lize. Envoyez votre cavalerie à Metz (30km), elle devra y faire la chasse aux patrouilles, patrouilles en force et petits éléments de cavalerie venant du Nord comme de l'Est. Elle y stationnera mais aura pour ordre de se replier sur Jean de Lizesi une force supérieure entreprenait des opérations offensives sur Metz.
Envoyez des patrouilles sur les axes Metz/Thionville, Metz/Boulay, Metz/Sarrelouis et Metz/Chateau Salins, pour ces derniers, qu'il s'agisse d'une patrouille en force qui aura pour ordre de continuer les jours à venir jusqu'à Nancy afin de voir ce que devient le parti de cavaliers autrichiens, assurez-vous donc qu'elle dispose de ravitaillement et de menue monnaie pour dédommager les réquisitions qu'elle pourrait être obligée de faire.
Une fois Nancy atteinte (si l'ennemi n'est pas débusqué), elle vous rejoindra.

Citation :
Verdun, le 21 août, 22h
Au général La Barolière,
que vos hommes soient mis au repos à Verdun. Profitez de cette halte pour renforcer les défenses de la ville par tous les moyens que vous jugerez bon avec les hommes les moins fatigués. Travaillez de concert avec la garnison et la municipalité et montrez à cette dernière que nous ne l'abandonnons pas (y compris si vous deviez la laisser à la seule défense de la garnison.)

Citation :
Verdun, le 21 août, 22h
Au général Valence
Les divisions Muratel et Valence se concentrent à Montmédy à la demande de l'armée du Nord, une opération contre les forces ennemies de Carignan semble se dessiner. La Barolière est au repos à Verdun et Lynch à Jean de Lize.Faites nous un rapport de votre propre situation.
N'étant pas certain de rencontrer Valence à Longwy et m’approchant du secteur ennemi, ce message est volontairement court et télégraphique : l'estafette doit l'apprendre par cœur et devra le réciter à Valence. Pas de risque qu'il tombe entre les mains de l'ennemi.

Citation :
Verdun, le 21 août, 22h
Au général Dumouriez,
nos hommes répondent à l'appel du général Dillon, les forces Valence et Muratel seront demain à Montmédy. La Barolière est au repos à Verdun et Lynch à Jean de Lize (La cavalerie de ce dernier retourne sur Metz pour repousser d'éventuelles patrouilles ennemies).
En plus des Hessois, une division de cavalerie prussienne assiège Thionville qui résistait encore en milieu de journée. Une publication visant le peuple de France vient d'être rédigée par mes soins et sera affiché dans les villes et villages de Verdun à Metz et Nancy voire au delà si l'ennemi le permet; la cavalerie autrichienne sur la route de Nancy semble bien n'être qu'une reconnaissance en force, elle a été repérée entre Moyenvic et Dieuze la nuit précédente.
Kellermann
Copie envoyée à Dillon
Pour ces deux messages, je fais accompagner les estafettes. Deux estafettes à vide devant couvrir la 3e en cas d'accrochage afin d'avoir au moins le temps de détruire le message.
Je vais me coucher mais donne l'ordre que l'on me réveille immédiatement en cas de nouveaux messages (Je ne serai pas contre des ordres venant directement de Dumouriez). Je partirai à l'aube pour rejoindre Muratel avec une garde réduite de cavaliers et mon EM (quitte à les précédé ensuite, je verrai selon les infos de la journée).
Je n'aime pas ne pas tous faire d'un bloc, j'espère ne rien avoir oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 24 Sep - 21:52

Verdun, vers 4h du matin

Citation :
MESSAGE DU GENERAL VALENCE

Longwy 20h le 21 aout.
Forces de cavalerie ennemie en écran devant Arlon, manifestement la force principale prussienne n'a pas pris la direction de Longwy pour l'instant. Je ne peux cependant pas en dire davantage. a t elle pris la route d'Habay en direction de l'ouest ou bien se repose t elle à Arlon, cela reste un mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 28 Sep - 13:43

Entre Damvillers et Montmédy, vers 12h

L'Etat major a dépassé Damvillers et devrait rejoindre la division Muratel dans l'après midi.
Rien à signaler pour le moment. La division Valence/Egalité est entrée en contact avec la division Stengel de Stenay, qui apparemment n'a ordre de mouvement que demain.
L'ennemi serait regroupé dans le secteur de Carignan, entre 10 et 20000 hommes. Sa cavalerie serait en train de faire mouvement vers Sedan.



Le maire de Nancy a renvoyé un message signalant que les cavaliers autrichiens sont arrivés près de la ville et ont exigé une capitulation immédiate. La garnison n'a pas daigné répondre.
Pas de nouvelle particulière dans le secteur de Metz-Thionville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 28 Sep - 17:29

Je renvois un message au maire de Nancy pour lui rappeler que la cavalerie autrichienne n'est qu'une forte patrouille et que leur demande n'est qu'un coup de poker et pour le féliciter d'avoir été aussi ferme envers l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 28 Sep - 17:37

Près de Montmédy, vers 15h

Les divisions Muratel et Egalité sont en cours de rassemblement dans le secteur de Montmédy.

La colonne ennemie de Carignan a été repérée faisant mouvement vers Mouzon depuis le début de l'après-midi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 28 Sep - 17:42

Citation :
Sur la route, 12h le 22 août
au général Dillon,
comme convenu, mes troupes vont atteindre leurs objectifs. J'aimerai savoir quels sont les vôtres, étant surpris de croiser une division au repos alors que mes propres forces venant de plus loin étaient en mouvement. Un jeu de chaise musicale aurait permis d'équilibrer la fatigue de nos unités respectives. De toute façon, il est trop tard, mes troupes sont passées devant les vôtres.
Kellermann

Citation :
Sur la route, 12h, le 22 août
Au général Dumouriez,
mes troupes vont atteindre les objectifs demandés par le général Dillon, j'espère que cela répond à vos propres attentes, je pensais recevoir un message de votre part davantage explicite et confirmant les demandes de Dillon. Quelles suite faudra-t-il donner à ce mouvement?
Kellermann
Comme d'hab pour Dumouriez, je reste prudent et préfère que l'estafette accompagnée de deux gardes du corps contourne la zone à risque.


Dernière édition par Nabulio le Dim 28 Sep - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 28 Sep - 17:43

Tu as été plus rapide que moi.
Quel est l'état de formes de mes troupes à Montmédy?
Pas de nouvelles des divisions Lynch et La Barollière?
EDIT : A 15h, les patrouilles qui devaient aller au devant de Montmédy sont revenues ou toujours en activité ? Si c'est le premier cas, j'en renvoie en direction de Carignan mais avec ordre de discrétion absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 28 Sep - 18:10

J'ai été un peu rapide en effet.
Pour l'état de fatigue, je préciserai dans le rapport du soir (quand on y sera). Comme ces unités étaient au repos hier, il n'y a pas de gros problème a priori.

Rien de neuf pour Lynch et la Barolière. La cavalerie de Lynch, le temps d'aller vers Metz et d'envoyer des rapports, on peut s'attendre à ce que tu n'aies pas de nouvelle avant un petit moment.

Pas de problème pour les reconnaissances, la voie est libre a priori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 19:01

Montmédy, autour de 16h

Apparemment, deux estafettes de Dumouriez sont arrivées en début d'après-midi avec message adressé au commandant des forces présentes à Montmédy. Le fait que ce soit le commandant de l'armée du Centre en personne qui reçoit les missives semble surprendre les deux estafettes, qui s'attendaient plutôt au général Stengel.

MESSAGES DU GENERAL DUMOURIEZ

Citation :
Ce message est envoyé depuis l'endroit où je me trouve, au milieu de la nuit entre le 21 et le 22 aout, et je n'en dirai pas plus, merci de comprendre.

Je vous donne l'ordre d'envoyer une division complète à Florenville dès le matin qui suit la réception de cette missive.
Cavalerie, infanterie, la totale (distance : 30km).

Merci, et encore désolé pour impérativité de cet ordre.

Amicalement,

Dumouriez.

Citation :
Dumouriez, dans la nuit du 21 au 22 aout.

Le point sur la vision stratégique :

Aujourd'hui, nous avons un ennemi autrichien, plus précisément Clerfayt, qui stationne vers Carignan.

Nos troupes sont autour de Sedan.

Le 22 aout, les divisions de Sedan vont vivement prendre le contrôle de Bouillon et Bertrix. (à l'heure où vous recevrez ce message, dans la nuit du 22 au 23, ce mouvement sera terminé).

Les objectifs  de l'ensemble de nos troupes pour la journée du 23 aout sont donc les suivants :

- fermer la porte du dispositif à Florenville (il y a une route entre Florenville et le Luxembourg)
- se positionner de façon à encercler l'ennemi.

Les moyens pour y parvenir :
- une division part de Montmédy, une autre de Bertrix vers Florenville. (deux divisions partent fermer la porte, au cas où l'urgence du plan nécessite le détournement d'une division à la dernière minute). Les cavaleries sont détachées de leur infanterie pour arriver plus vite sur les lieux.
- une division part de Bouillon, le reste de Montmédy (je ne sais pas combien de troupes Keyan a réussi à faire venir à Montmédy) vers Carignan. Le but de ces divisions n'est pas de foncer bêtement sur l'ennemi. Nous faisons un encerclement. Pas une attaque suicide. Les cavaleries de ces divisions sont détachées de leur infanterie et ont pour ordre de détruire toutes les patrouilles adverses, de noyer l'ennemi sous un essaim de guêpes. il y aura les 3000 cavaliers de l'avant garde Dillon, les 2000 cavaliers de la division Chazot, plus ce que vous mettez sur la table (sauf MES cuirassiers, on ne touche pas à mes cuirassiers!!!). Vous devez fixer l'ennemi, l'isoler, le ralentir et vous positionner défensivement de la meilleure façon qui soit. Idéalement, s'il s'enferme dans Carignan, nous serions les plus heureux!

La journée du 24 :
- La division Beurnonville et notre réserve d'artillerie arrivera sur les lieux. Si l'ennemi n'a toujours pas bougé, et que nous avons éradiqué sa cavalerie, la victoire est à nous. (Avec de la chance, il va même se rendre sans combat, de toute façon, le moral de la troupe sera au plus bas)

Les risques :
- la fuite de Clerfayt vers le Luxembourg via Florenville.
- Une arrivée de renforts Prussiens sur Bertrix. Vu la distance (Arlon?) et leur vitesse, ce ne pourrait être que des détachements de cavaliers... je suis assez confiant.
- une avancée trop virile de l'une de nos divisions, son isolement, et sa destruction par l'ennemi. C'est pour ça que je prévois deux divisions sur Florenville, car si l'ennemi vous attaque, ne vous posez pas la question, vous détournez immédiatement la division de Florenville, de toute façon son but est de bloquer l'ennemi, s'il vous vient dessus, c'est qu'il ne veut pas fuir...

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 19:23

16h Dès réception du message, j’envoie ou renvoie des patrouilles en direction de Carignan et de Florenville. La mision est double : détecter la présence de l'ennemi et voir s'il est possible de passer par Carignan, trouver un chemin plus oriental en passant par Villers ou Villiers, il s'agit de trouver des chemins de traverse vu qu'il ne semble pas y avoir de routes.


EDIT : Mos utilise quelle carte? Je ne vois pas de route Florenville/Luxembourg...
EDIT 2: Ce n'est pas très important mais pourquoi les estafettes arrivées en début d'après midi ne sont venues à moi qu'à 16h (à moins que ce soit mon heure d'arrivée dans la ville....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 19:41

Pour les routes, les cartes de Cassini s'arrêtent pour ainsi dire à la frontière du royaume de France.
Pour les anciens Pays Bas, il faut se fier aux cartes de Ferraris, disponibles ici :
http://www.kbr.be/collections/cart_plan/ferraris/ferraris_fr.html

Et là il y a en effet une route entre Florentville et Luxembourg.

Pour l'arrivée à 16h, c'est en effet lié à ta propre arrivée dans la ville (vers 15h), j'ai compté une heure de battement (je rajoute toujours une heure de flottement pour ce genre de choses), les messages ne t'étant pas directement adressés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 20:10

Ok, donc mes patrouilles vont vers Carignan; Villers/Orval/Florenville, Villers/Orval/Villier

Niveau ravitaillement, ça fonctionne comment si on s'aventure en Belgique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 20:16

C'est une chose sur laquelle je vais réfléchir, probablement en reprenant le même système que pour les coalisés.
(j'avoue que je ne partais pas dans l'idée d'une invasion française de la Belgique, vous me surprendrez toujours Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 20:22

Il faut amener la liberté à nos frères enchainés !
Bon j'aurai préféré jouer un jeu d'attente sur de bonnes positions avec l'appui des populations françaises et la possibilité de mouvements rapides pour une vrai défense élastique plutôt que partir dans un je-ne-sais-quoi à la sauce mosquitienne entre ordres délirants, incapacité à le contacter par goût du mystère (J'ignore où mon supérieur hiérarchique se trouve alors qu'il me demande de monter une opération combinée Shocked); concentrations des troupes françaises au Nord laissant la route de Paris largement ouverte...
J'espère que les coalisés passent par l'axe Luxembourg/Arlon car s'ils passent par Thionville/Metz/Verdun, nos aventures septentrionales risquent de mal se finir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 22:19

Citation :
Montmédy, 16h, le 22 août,
général Valence,
votre division de cavalerie doit continuer son oeuvre, qu'elle n'hésite pas à se montrer ostensiblement afin de forcer l'ennemi à rester dans l'expectative et ne pas oser continuer son mouvement vers l'Ouest en abandonnant Arlon si telle était sa volonté.
Si le commandement de la cavalerie vous pèse, vous pouvez me rejoindre dans les plus brefs délais seul afin de discuter de la réaffectation de nos commandements respectifs. Néanmoins si vous jugez être plus utile à la tête de la cavalerie (et si vous avez réservé quelques surprises à l'ennemi) vous êtes autorisé à garder la tête de cette division.
Kellermann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 29 Sep - 23:50

Montmédy, vers 17h

Les reconnaissances envoyées dans l'après-midi ont repéré plusieurs mouvements ennemis.

Du côté de Carignan, une colonne venant du nord, a priori Mortehan, aurait atteint la ville. Nombre indéterminé, mais à coup sûr colonne d'infanterie.
Plus inquiétant, une colonne autrichienne d'au moins 10000 hommes aurait pris Mouzon et coupé la route entre Stenay et Sedan.

Le général Stengel confirme n'avoir reçu aucun ordre pour la journée du 22. Par contre, il semblerait qu'une autre division de l'armée du Nord, celle du général Le Veneur, serait en ce moment même en route vers Stenay depuis Beaumont-en-Argonne, mais aucune confirmation.

Lynch et La Barolière ne signalent rien de particulier dans leur secteur, sinon, pour les cavaliers de Lynch, quelques contacts lointains avec des groupes dispersés de cavaliers ennemis non loin de Metz, mais pas de nouvelle particulière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mar 30 Sep - 6:44

Mes patrouilles continuent pour le secteur Nord et Nord-Ouest tant que c'est possible. Les ordres pour les deux divisions de Montmédy ne seront donnés que le lendemain à 6h puisque je suis avec elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Jeu 2 Oct - 7:02

Citation :
17h, le 22 août
au général Stengel (et à faire remonter aux généraux Dillon et Dumouriez par vos soins),
mouvements ennemis détectés, j'ignore si vos propre patrouilles les ont découvert.
Une colonne d'infanterie venant du Nord, a priori Mortehan, aurait atteint Carignan. Nombre indéterminé.
Une colonne autrichienne d'au moins 10 000 hommes aurait pris Mouzon et coupé la route entre Stenay et Sedan.
Kellermann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Ven 3 Oct - 22:03

Montmédy, vers 19h

Le général Stengel confirme que la division de Le Veneur est en mouvement pour rejoindre Stenay d'ici le début de la soirée.

Dans le même temps, la colonne ennemie repérée à Mouzon est en marche vers Stenay. D'après les reconnaissances, la force ennemie regrouperait jusqu'à 20000 hommes, apparemment autrichiens.
Elle pourrait atteindre les abords de la ville avant la fin de la soirée.

A Carignan, la formation ennemie semble moins nombreuse, moins de 10000 hommes assurément, et serait en cours de rassemblement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Sam 4 Oct - 7:01

Montmédy 19 h
Je charge une estafette d'un ordre oral :
Elle doit trouver au plus vite Dumouriez et lui demander si mes ordres restent identiques alors que 20 000 hommes sont entre Mouzon et Stenay et se dirigent vers cette dernière et 10 000 autres à Carignan.


Quel est l'état de forme de mes hommes ? Si je repars immédiatement de combien d'heure de marche disposé-je avant que la nuit nous force à l’arrêt?
En tout cas je prends toutes les mesures nécessaires au niveau de l'intendance pour préparer un départ rapide si nécessaire.
Au niveau des reconnaissance, mes éclaireurs ont eu le temps de faire une estimation fiable ou est-ce une estimation rapide faite de leur part, histoire de savoir si la marge d'erreur est grande.

EDIT : J'envoies également des éclaireur voir si l'on peut trouver un chemin praticable pour déplacer une division via Montmedy/Thone/ Chauvain ou St Hubert/Olizy et retomber sur la route Stenay/Mouzon afin de retomber sur les arrières de l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Sam 4 Oct - 7:32

Je viens de voir que tu n'utilises pas les même cartes que moi, j'utilise la 1790 et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 25Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 14 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
» QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord
» Une lettre au Commandant Alurn, adressée à toute la garde...
» Un commandant de U-boot parmi tant d'autre
» Commandant en XV25 prototype

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: