Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant
AuteurMessage
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 0:25

Quelques réflexions pour le déploiement des troupes :
(je devrais aller dormir, mais mon cerveau tourne et rumine, je vais le regretter...)

Je barrerais la route évidente (à savoir la route qui part vers le Nord) avec les gros bataillons de Chazot. A sa gauche, Muratel sous les canons de la forteresse, derrière Valence en réserve/colonne de marche. Le but est d'être prêt si KP prend la route évidente, et de le forcer à passer par les chemins de traverse qui vont le ralentir, permettant à Valence et/ou Muratel de le prendre de flanc, et éventuellement, dans le pire des cas (ie. s'il parvient à passer en force vers les nord), à Duval couvert par Deprez ou la cavalerie de Dillon de mettre en place un bouchon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 12:29

Keyan Farlander a écrit:
Nabulio a écrit:
Keyan Farlander a écrit:
Nabulio a écrit:
@ SP Dans ce cas j'envoie des patrouilles en direction de Longuyon et jusqu'à Longwy pour s'assurer de la sécurité de La Barolière.
Je peux éventuellement prendre ma division de cavalerie et la poster vers Longuyon, si ça peut aider : en partant à l'aube, à 10h je suis à Montmédy. Le hic, c'est qu'il y a un risque de tomber au beau milieu des combats...

J'ai pas compris.
J'extrais la division Dillon de Bièvre, et je repars vers Longuyon via Montmédy. Ce faisant, j'arriverais aux alentours de 10h à Montmédy, mais cela risque d'être en plein milieu de la bataille si Clerfayt part vers le nord.
Laisse La barolière se débrouiller tout seul. Ce n'est pas un enfant de choeur et il dispose d'hommes capables. De surcroit je lui ai bien rappelé d'éclairer sa route pour éviter toute mauvaise surprise de la part de troupes venant de Longwy.
A l'inverse notre cavalerie sera primordiale pour empêcher toute fuite de Clerfayt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 12:39

En regardant la carte, j'ai bien envie de faire passer La Barolière en dehors des routes principales depuis Pillon par le plateau pour reprendre la route entre Witarville et Marville. Cela évite le crochet par Longuyon au plus près de l'ennemi et cela laisse la possibilité de couper toute fuite en direction du Sud Est. Une fois que j'ai votre avis, je donne ce changement d'ordre à SP, il est 23h, La Barolière l'aura avant le départ à 6h demain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5299
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 12:49

Citation :
@SP Je n'ai pas de nouvelles de Lynch et La Barolière? Au regard des distances, je leur avais demandé deux rapports par jour.

Oui alors ça malheureusement va falloir oublier, même si j'essaie de noter tous vos desiderata et de m'en souvenir, me faire faire des "tâches planifiées" ne marche clairement pas. Peut être au prochain patch. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 12:50

Ce n'était pas un desiderata mais un ordre donné par un officier supérieur à ses subalternes directs Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 13:54

Nabulio a écrit:
Keyan Farlander a écrit:
Nabulio a écrit:
Keyan Farlander a écrit:
Nabulio a écrit:
@ SP Dans ce cas j'envoie des patrouilles en direction de Longuyon et jusqu'à Longwy pour s'assurer de la sécurité de La Barolière.
Je peux éventuellement prendre ma division de cavalerie et la poster vers Longuyon, si ça peut aider : en partant à l'aube, à 10h je suis à Montmédy. Le hic, c'est qu'il y a un risque de tomber au beau milieu des combats...

J'ai pas compris.
J'extrais la division Dillon de Bièvre, et je repars vers Longuyon via Montmédy. Ce faisant, j'arriverais aux alentours de 10h à Montmédy, mais cela risque d'être en plein milieu de la bataille si Clerfayt part vers le nord.
Laisse La barolière se débrouiller tout seul. Ce n'est pas un enfant de choeur et il dispose d'hommes capables. De surcroit je lui ai bien rappelé d'éclairer sa route pour éviter toute mauvaise surprise de la part de troupes venant de Longwy.
A l'inverse notre cavalerie sera primordiale pour empêcher toute fuite de Clerfayt.
C'est bien noté, chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 13:58

Nabulio a écrit:
En regardant la carte, j'ai bien envie de faire passer La Barolière en dehors des routes principales depuis Pillon  par le plateau pour reprendre la route entre Witarville et Marville. Cela évite le crochet par Longuyon au plus près de l'ennemi et cela laisse la possibilité de couper toute fuite en direction du Sud Est. Une fois que j'ai votre avis, je donne ce changement d'ordre à SP, il est 23h, La Barolière l'aura avant le départ à 6h demain matin.
Question bête : pourquoi veux-tu que La Barolière vienne à Montmédy s'il ne peut être à pied d’œuvre avant midi et si la route est dangereuse ? Ne serait-il pas plus judicieux de l'envoyer directement à Dun ? Je demande, c'est tout...

J'ai Duval qui est plus près (Florenville-Montmédy, chez moi, c'est 20Km), même si c'est un bleu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 14:07

Oui, il est vrai que j'avais donné l'ordre de mouvement avant que je ne sache que nous aurions Chazot plus d'autres éléments avec nous.
Je vais y réfléchir.

EDIT: Je vais probablement le faire reculer pour aller à Damviller. Lynch restera en position avancé à l'Est mais il a l'ordre de reculer sur Verdun en cas d'avancée ennemie.


Dernière édition par Nabulio le Mer 22 Oct - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5299
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 14:13

Montmédy, vers 1h du matin

La Barolière confirme que sa cavalerie est à Longuyon et son infanterie à Pillon. Des cavaliers prussiens ont été repérés menant des reconnaissances dans le secteur de Longuyon venant apparemment de Longwy. Hors de cela, la route entre Montmédy et Longuyon semble dégagée.
Lynch n'a pas eu, à l'heure où il envoie la missive, de confirmation de la chute de Thionville.

Toutes les autres unités au rapport : Duval dans le secteur de Florentville, Deprez-Crassier à Orval, la cavalerie de Valence à Villiers, la cavalerie de Dillon à Bièvre.

Pour les unités présentes à Montmédy, même si seule la colonne Stengel est clairement hors de combat, l'état des autres n'est pas fameux. Outre la division Muratel au moral tangent, les autres sont marquées par une désorganisation plus ou moins importante liée entre autres à nos marches prolongées.
On peut estimer qu'entre les morts, les blessés et les manquants, entre un quart et un tiers de nos effectifs sont hors d'état...

La colonne autrichienne n'a pas opéré de mouvement visible. Par contre, des détachements de cavaliers ont été repérés tentant de s'éclipser vers le sud à la faveur de la nuit. La plupart ont été contraints à se replier ou ont été abattus, mais il est vraisemblable de penser que plusieurs aient pu passer.


Citation :
MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ

Messieurs,

Avant de me coucher, je vous donne le premier bilan de la bataille de ce jour :

A cette heure, nous sommes maîtres du champ de bataille.

Le bilan d'un peu plus de 500 morts et 1 200 blessés Français et ""au moins"" 200 morts Autrichiens.

200 hommes que Le Veneur est parvenu à rallier vont garder nos 1 700 prisonniers Autrichiens.

Dans leur retraite, les Autrichiens ont relâché tous les hommes de Stengel qu'ils avaient pris. cheers

L'infanterie de Beurnonville et l'artillerie sont arrivées à Stenay au coucher du soleil. Demain, départ à 4h du mat', direction Montmédy. Je ne garantie pas la fraicheur des fantassins, mais l'artoche est en pleine forme, a va pétarader sec!

Je ne sais pas comment qualifier la bataille de toute à l'heure... Victoire autrichienne à la Pyrrhus? Ou bien victoire défensive française, tout simplement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 14:20

Tu vas plus vite que moi SP.

Citation :
Montmédy, durant la nuit du 23 au 24
général La Barolière
Nous avons pu regrouper suffisamment de troupes pour le second round. Inutile de nous rejoindre. Descendez sur Damvillers, vous êtes trop proche de l'ennemi stationné à Longwy.
Kellermann

EDIT : Je suis surpris par la chute du moral des hommes de Muratel, je ne pensais pas qu'un recul voulu et non imposé après des combats où ils ont été très honorables ait autant d'impact sur le moral des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 14:31

@SP peut on avoir un rapport du résultat de la poursuite après la glorieuse bataille de Margut ? afro

@ Keyan et Nabulio
Essayons de limiter les manœuvres au maximum pour demain. Il faudrait fixer les ordres pour les diverses cavalerie éparpillées.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5299
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 14:38

Muratel a combattu plusieurs heures, les hommes ont assisté à la déroute de Stengel, puis ont reçu un ordre de repli, avec les Autrichiens pressant dans le dos.
Sûrement vous, officiers, avez une vision stratégique qui permet de voir dans tout cela une victoire ou quelque chose de positif, j'ose croire que vous pardonnerez aux hommes de Muratel de ne pas partager votre optimisme. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 14:46

Si l'ennemi n'a pas bougé, l'infanterie devrait l'attendre à Montmédy (où aller à sa rencontre s'il reste immobile alors que les troupes de Mos' débarquent sur ses arrières) sinon il s'agira de le prendre en chasse par les chemins de traverses, avec notre cavalerie cela devrait être facile pour nos fantassins de le rattraper.
C'est la cavalerie qui aura le premier rôle pour surveiller les déplacements de Clerfayt et le gêner le cas échéant s'il tente de fuir.
Nous disposons de la cavalerie de Muratel mais avec un moral tangent, je mets plutôt mes espoirs dans celle de Dillon qui est juste à côté à Bièvre et celles de Valence et Desprez à Villers/Orval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5299
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 14:53

LordGudule a écrit:
@SP peut on avoir un rapport du résultat de la poursuite après la glorieuse bataille de Margut ? afro



Les unités ennemies se sont totalement dispersées, le bilan est impossible à dresser, mais on peut estimer que même si quelques fuyards parvenaient à s'échapper, leurs unités seraient impossibles à reconstituer.
Les cavaliers de Dillon auraient sabré quelques centaines d'hommes et capturé environ 200 prisonniers. Ils estiment que certains des fuyards, en dépit de nos patrouilles, ont sûrement dû rallier la colonne autrichienne, même si cela va probablement davantage rajouter à leurs problèmes qu'autre chose.
Les cavaliers de Deprez-Crassier et de Valence font un bilan similaire : apparemment quelques centaines de morts, quelques centaines de prisonniers, le reste est un tas de fuyards qui vont encombrer les chemins ardennais dans les jours à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5299
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:07

Quand vous aurez pris vos décisions, pensez à me résumer vos ordres pour chacune de vos unités en un seul post, ça m'évitera à chercher sur plusieurs pages... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:13

Mettons nous à la place de Clerfayt. Il va donc forcément vouloir filer le plus tôt possible l’arrêt minimum est de 4h. Il a terminé sa marche vers 23h donc il pourra repartir vers 3h du matin et c'est ce qu'il va faire. Sa troupe a marché pendant des heures, a combattu toute la journée, a vu sa cavalerie totalement détruite, les soldats voient que les ennemis (c'est nous Smile) sont à chaque heure plus nombreux, ils ont probablement appris la déroute des émigrés...
Dans ces conditions, on peut assez légitimement penser que les troupes autrichiennes sont encore plus désorganisées que les nôtres. Sa fuite vers le Nord-est (je ne vois pas vraiment d'autre solution vaguement viable) est impossible.
Il suffit de demander à notre cavalerie (Muratel donc) de surveiller les mouvements ennemis et dès qu'il se met en marche on tombe sur l'arrière de la colonne avec toute notre infanterie + les troupes de Mos. La cavalerie de Dillon et celle de Valence pouvant elles ralentir la tête de colonne.

Ne nous pressons pas, laissons le piège se refermer lentement mes surement en préservant nos hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5299
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:33

Dans la nuit du 23 au 24 août

Toujours à la recherche de cavaliers ennemis tentant de passer nos rideaux, nos hommes ont eu la surprise de tomber sur un cavalier autrichien venant apparemment de l'est et semblant clairement peu au fait de la situation. Tentant de rebrousser chemin et fuir, l'homme a été abattu.
Le pli suivant a été trouvé sur lui.

Citation :
Au général Cleyrfat

Cinquième message.

Thionville, vingt trois août 1792 vers midi.

Feldzeugmeister,

Bonne nouvelle, Thionville est tombée. Je m'attelle dès maintenant pour que ma colonne puisse partir demain en direction de Longwy, nous devrons y être le vingt cinq, comme initialement prévus. Un dépôt devrait être construit sous peu à Aumetz, sur la route entre Thionville et Longwy. Quant à mes reconnaissances elles ont montrées qu'il n'y avait aucune grande unité dans la région de Metz.
Pour les dépôts éventuellement construits par les Prussiens je ne saurais dire, surtout que le commandant de l'avant-garde prussienne ne montre guère d'entrain dans l'attaque, j'ai du batailler dur pour garder le contrôle des Hessois le temps de faire tomber Thionville, tout pressé qu'il était de retourner au Luxembourg. Je vais essayer, et vous devriez faire de même, de le convaincre de nous rejoindre autour de Longwy, à nous trois nous pourrons rassembler près de 60 000 hommes, ce qui est devrait être suffisant pour faire face aux Français.
Il faudra également dire à Brunswick qu'au vue de la concentration des troupes françaises dans cette région il n'est plus nécessaire de faire un grand détour par la Belgique. Il pourrait immédiatement rentrer sur le territoire français.

Prince de Hohenlohe-Kirchberg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:35

Proposition d'ordres à destination de Nabulio

Infanterie Valence : En position dès l'aube face au camp autrichien

Infanterie Chazot : En position à la droite de Valence

Infanterie Muratel : En réserve derrière l'infanterie Valence

Stengel : repos à Montmédy

Cavalerie Muratel : Observation du camp autrichien dès 3h du matin

Cavalerie Valence : Marche vers Thonnelle

Cavalerie Dillon : Marche vers Signy-Montlibert

Cavalerie Desprez : Marche vers Habay et patrouilles lancées vers Arlon, Attert et Léglise

Cavalerie La Barolière : reste à Longuyon et patrouille en direction de Longwy

Infanterie La Barolière + réserve. Marche direction Marville.

Infanterie Duval : Marche vers Tintigny

Infanterie et cavalerie  Le Veneur : Repos à Mouzay


Dernière édition par LordGudule le Mer 22 Oct - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:39

Je ne vois que deux fuites possibles : Par Quincy pour rejoindre Marville puis Longuyon et faire jonction avec les Prussiens de Longwy ou alors la vallée De Chauvancy pour rejoindre Thonne puis le Luxembourg. J'ai une préférence pour la seconde car la première rallonge la route des Autrichiens alors que nous pourrions leur couper la route à Marville du fait d'une route directe. Je serai partisan de laisser les cavaliers de Muratel en observation (par contre du fait de leur fatigue et moral assez faible, ils ne seront bons qu'à ça) afin de s'assurer que les Autrichiens ne nous échappent pas. En cas de tentative de fuite par le Nord Est, nous envoyons la cavalerie de Dillon qui est à Bièvre leur couper leur chemin (@ Keyan, A ta place je les enverrai immédiatement prendre position dans les bois d'Harauchon? et de Le Veru afin de prendre par surprise les colonnes autrichiennes qui devraient passer par là.) Cela devrait les ralentir et nous permettre de les rattraper (Nous ne sommes qu'à 5km de leurs positions de départ), si cela ne suffit pas pour les ralentir, la cavalerie de Desprez et de Valence devrait arriver dans la foulée (Ils ne sont qu'entre 10 et 15km de la trouée de Chauvancy). La question est de savoir si on envoit tous nos fantassins en direction des Autrichiens ou si une unité prend la route de Thonnelle pour leur couper la route.
Dernière chose s'ils partent à 3h du matin comme le suppose Gudule (mais nous serons vite fixé grâce à notre cavalerie), il faudrait de notre côté que l'on commence à se préparer pour lever le camp et que l'on ne perde pas de temps pour se mettre en route.
@SP : En dehors de la fatigue accrue, les marches de nuit sont-elles plus lentes que celles de jour?
En cas de fuite vers le Sud Est, pas la peine de s'inquiéter, le réseau routier est avec nous. Au fait @SP Mes éclaireurs ont trouvé des ponts ou des gués entre Juvigny et Quincy afin de couper la route des Autrichiens de ce côté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5299
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:41

Les marches de nuit ne sont pas fondamentalement plus lentes, mais il y a des risques de retard plus importants, ce qui peut poser problème si on se décide à plusieurs heures de marche.

Tes hommes sont partis il y a quelques heures, on ne trouve pas des gués en si peu de temps, il faudra vraisemblablement attendre le matin pour avoir des réponses, et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:49

SP a écrit:
Dans la nuit du 23 au 24 août

Toujours à la recherche de cavaliers ennemis tentant de passer nos rideaux, nos hommes ont eu la surprise de tomber sur un cavalier autrichien venant apparemment de l'est et semblant clairement peu au fait de la situation. Tentant de rebrousser chemin et fuir, l'homme a été abattu.
Le pli suivant a été trouvé sur lui.

Citation :
Au général Cleyrfat

Cinquième message.

Thionville, vingt trois août 1792 vers midi.

Feldzeugmeister,

Bonne nouvelle, Thionville est tombée. Je m'attelle dès maintenant pour que ma colonne puisse partir demain en direction de Longwy, nous devrons y être le vingt cinq, comme initialement prévus. Un dépôt devrait être construit sous peu à Aumetz, sur la route entre Thionville et Longwy. Quant à mes reconnaissances elles ont montrées qu'il n'y avait aucune grande unité dans la région de Metz.
Pour les dépôts éventuellement construits par les Prussiens je ne saurais dire, surtout que le commandant de l'avant-garde prussienne ne montre guère d'entrain dans l'attaque, j'ai du batailler dur pour garder le contrôle des Hessois le temps de faire tomber Thionville, tout pressé qu'il était de retourner au Luxembourg. Je vais essayer, et vous devriez faire de même, de le convaincre de nous rejoindre autour de Longwy, à nous trois nous pourrons rassembler près de 60 000 hommes, ce qui est devrait être suffisant pour faire face aux Français.
Il faudra également dire à Brunswick qu'au vue de la concentration des troupes françaises dans cette région il n'est plus nécessaire de faire un grand détour par la Belgique. Il pourrait immédiatement rentrer sur le territoire français.

Prince de Hohenlohe-Kirchberg.
Joli ! Qu'on donne un fût de bière d'Orval à celui qui a abattu le messager ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:51

Les informations ne me semblent pas forcément très utiles, de plus, je préfère me méfier par principe de tout message capturé... La tentation de la désinformation est un peu trop présente chez des joueurs humains tels que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:53

LordGudule a écrit:
Proposition d'ordres à destination de Nabulio

Infanterie Valence : En position dès l'aube face au camp autrichien OK

Infanterie Chazot : En position à la droite de Valence OK

Infanterie Muratel : En réserve derrière l'infanterie Valence OK

Stengel : repos à Montmédy Pas vraiment le choix

Cavalerie Muratel : Observation du camp autrichien dès 3h du matin OK, il y a déjà un rideau de cavaliers en place

Cavalerie Valence : Marche vers Thonnelle OK quitte à pousser davantage en cas de détection de l'ennemi

Cavalerie Dillon : Marche vers Signy-Montlibert OK mais je les verrai bien avancer davantage et monter sur le plateau surplombant la vallée de Chauvancy voire dans les bois de Harauc-je-sais-pas-quoi histoire de surprendre les Autrichiens

Cavalerie Desprez : Marche vers Habay et patrouilles lancées vers Arlon, Attert et Léglise Le Habay à 30 km au Luxembourg? Je ne me suis pas impliqué dans les opérations Belgo-luxembourgeoise, je ne saurai me prononcer mais ne faudrai-til pas plutôt se replier? Nous allons détruire l'aile droite ennemie mais sommes fatigués et l'ennemi se concentre à Longwy (Cf message). je suis partisans de reculer le temps de nous refaire une santé.

Cavalerie La Barolière : reste à Longuyon et patrouille en direction de Longwy OK

Infanterie La Barolière + réserve. Marche direction Montmédy. Finalement je lui ai donné l'ordre de reculer sur Damvillers, nous sommes assez nombreux pour en terminer avec Clerfayt et comme je disais, nous sommes trop près d'une (future?) forte concentration ennemie dans le secteur de Longwy.

Infanterie Duval : Marche vers Tintigny Même remarque que précedemment, je ne suis pas au fait des opérations dans ce secteur et cette division ne dépend pas de mon commandement mais ne vaudrait-il pas mieux reculer?

Infanterie et cavalerie  Le Veneur : Repos à Mouzay OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:58

SP a écrit:
Les marches de nuit ne sont pas fondamentalement plus lentes, mais il y a des risques de retard plus importants, ce qui peut poser problème si on se décide à plusieurs heures de marche.

Tes hommes sont partis il y a quelques heures, on ne trouve pas des gués en si peu de temps, il faudra vraisemblablement attendre le matin pour avoir des réponses, et encore.
Là je pensais surtout aux ponts du fait de plusieurs bourgades sur les bords de la rivière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 22 Oct - 15:59

La Barolière et la réserve peuvent peut être s’arrêter à Marville ? Cette localité offre plus de possibilités de mouvements futurs tout en étant suffisamment sûre.

Pour les ordres poussant nos troupes en territoire ennemi, ma logique était la suivante : Nous savons qu'une partie des forces ennemies est vers Thionville, une autre à Longwy mais lorsque j'ai quitté la ville j'avais perdu le contact avec le principal corps de bataille prussien.
L'information étant la clé de la victoire, je pense que ces mouvement sont utiles et le risque minime car nous sommes plus rapides et que ces mouvements sont éclairés par de la cavalerie. En cas de mauvaise rencontre, une fuite en direction opposée est toujours possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
» QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord
» Une lettre au Commandant Alurn, adressée à toute la garde...
» Un commandant de U-boot parmi tant d'autre
» Commandant en XV25 prototype

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: