Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 37  Suivant
AuteurMessage
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 0:09

Valmy, c'est 500 morts pour 3 ou 4 fois plus d'hommes engagés...

Les dragons de Cobourg ont dégusté chaud : une première estimation donne au moins 200 morts et le nombre de prisonniers est peut-être encore plus important que prévu (j'avais oublié les blessés graves, forcément intransportables...), tandis que les pertes des cavaleries de Chazot et Beurnonville sont négligeables...

Au total, c'est 1700 prisonniers qui ont été faits, dont 1400 cavaliers autrichiens... What a Face
(autant dire que votre "défaite" est pour le moins relative)

Le Veneur peut éventuellement détacher 200 hommes pour garder les prisonniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 0:15

Ah Ah Ah!!! cheers

Ordres pour demain :

Citation :
Infanterie Beurnonville + artillerie : départ à 4h, direction Montmédy.

Cavalerie de Chazot : On suit les Autrichiens. Repos en même temps qu'eux, et réveil en même temps qu'eux, tout pareil.

Cavalerie de Beurnonville.  Dodo. Réveil à 4h.

Le veneur s'occupe des prisonniers.


Dernière édition par Mosquito le Mer 22 Oct - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 0:31

@ là dreamteam de Montmédy :

Citation :
Messieurs,

Avant de me coucher, je vous donne le premier bilan de la bataille de ce jour :

A cette heure, nous sommes maîtres du champ de bataille.

Le bilan d'un peu plus de 500 morts et 1 200 blessés Français et ""au moins"" 200 morts Autrichiens.

200 hommes que Le Veneur est parvenu à rallier vont garder nos 1 700 prisonniers Autrichiens.

Dans leur retraite, les Autrichiens ont relâché tous les hommes de Stengel qu'ils avaient pris. cheers

L'infanterie de Beurnonville et l'artillerie sont arrivées à Stenay au coucher du soleil. Demain, départ à 4h du mat', direction Montmédy. Je ne garantie pas la fraicheur des fantassins, mais l'artoche est en pleine forme, a va pétarader sec!

Je ne sais pas comment qualifier la bataille de toute à l'heure... Victoire autrichienne à la Pyrrhus? Ou bien victoire défensive française, tout simplement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 0:38

Question pour les gars de Stengel qui ont été libérés, sont-ils aptes à rejoindre l'unité de fantassins de Beurnonville ou bien faut-il que je les laisse se reposer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 0:42

Ils ont été désarmés, et sont considérés "de facto" comme des unités en déroute. D'ici un jour - donc à partir du 25 - ils formeront une unité de marche que tu pourras envoyer à qui tu veux (même s'il vaut mieux les renvoyer à leur unité d'origine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 0:49

ok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 8:41

Par contre, dis-moi : Je reviens sur mon idée de préparer une attaque de flanc. Tu me dis que ma cavalerie gère la poursuite, mais je ne peux pas ""vraiment"" préparer une attaque de flanc avec la cavalerie de Chazot ou de Beurnonville?

C'est quand même couillon, ça, si j'ai envie de les dépasser, par la droite ou par la gauche, de me mettre en ordre de bataille, ça me prend combien de temps, tout en sachant, qu'à la base je vais tout de même plus vite qu'eux (forcément)?

Par exemple, j'ai Chazot à leur cul, je demande à Beurnonville de les contourner et de se mettre en ordre de bataille, c'est possible (!!) ? S'ils ne se mettent pas eux-mêmes en ordre de battaille, qu'est-ce qui m'empêche de les exploser, façon grand style comme à Marengo? (vu le nombre de remarques que m'a fait Keyan ces derniers jours à ce sujet, je me suis un peu renseigné...)

C'est pour ça que je voudrais savoir le temsp que ça prend.

J'ai deux solutions, soit Chazot reste collé à leur cul et Beurnonville les dépasse et charge, soit Chazot les dépasse et charge pendant que Beurnonville prend le relais à l'arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 10:31

Pour les règles, ça ne change rien : si tu as une unité en bataille et que l'autre ne veut pas se mettre en bataille, c'est de la poursuite.
Tu peux fantasmer sur des charges ou autre chose, le résultat sera le même que pour une poursuite ordinaire. What a Face

(et vu le résultat sur la cavalerie de Cobourg, il n'y a pas à s'en plaindre...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 11:02

Ah... ça m'énerve, ça m'énerve ça m'énerve!!

J'ai rien contre toi, il y a juste que je ne comprends pas la logique. Je n'arrive pas à comprendre , c'est tout.

Techniquement, en toute franchise, je n'arrive pas à visualiser ces putains de poursuites. Merde, voilà, quoi.

Il n'y a rien pour toi, SP, je te le promets.

Une cavalerie ne peut donc jamais prendre de flanc une colonne? Au réel, avec mise en bataille, et tout et tout?

Ce qui m'ennuie, c'est que si je commence à approfondir et discuter, tu vas devenir agressif... c'est hyper frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 11:12

Tu te prends la tête là, à chercher des combines.
Tu es avant tout le général en chef de l'armée du Nord, tu ne devrais pas te soucier de ce que font tes officiers de cavalerie tactiquement, ni penser que deux formations de cavalerie divisionnaires détachées peuvent achever la débandade d'une colonne d'infanterie autrichienne qui se retire en ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 11:33

Mais je suis plus rapide qu'eux...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 11:39

Je me fais chier à faire un schéma, et ça ne s'affiche pas.

C'est pas une poursuite, c'est une vraie prise de flanc. "LA" prise de flanc : deux milles cavaliers qui chargent une colonne de cinq mètres de profondeur, comem ça s'est toujours produit depuis la nuit des temps lorsqu'une division d'infanterie ne dispose plus de son escorte de cavalerie.


C'est pas une """combine""". C'est un défonçage en règle d'une division par mille tonnes de barbaque en furie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 11:53

Dis-moi plutôt : Ce n'est pas pris en charge par les règles du jeu, je ne sais pas comment le traiter, vu que jamais durant dette période de l'histoire, une armée ayant perdu son escorte de cavalerie a continué à marcher de la sorte comme si de rien n'était.

Car il marche comme si de rien n'était. Il m'impose son rythme de 2 ou 3km/h, peinard, ils sont 10 000, j'ai tout de même au moins 3 000 cavaliers, donc, en MASSE (1 500 tonnes de cavaliers...), je l'explose littérallement, mais on s'en fout, on traine, peinard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 12:53

Tu pourras faire autant de tirades que tu veux à la suite, ça ne change rien. Si tu veux que ta cavalerie attaque la colonne marchante autrichienne, tu peux.
Mais c'est géré comme une poursuite, point barre, comme vous en avez mené une depuis la fin de l'après midi.

Maintenant si tu veux un post où je décrirai la terreur des fantassins autrichiens, le sabrage de centaines de soldats ennemis, des canons capturés, des wagons incendiés, ça ne me dérange pas hein. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mar 21 Oct - 13:58

Je sais pas, moi, si tu me dis que chaque heure je sabre ou je fais prisonnier cent soldats, déjà, c'est plus parlant.

Je ne demande pas plus, hein, mais cent soldats à l'heure, déjà, je me dis que c'est efficace.

Ce que j'en vois, et, surtout, ce que j'imagine de la situation ectuelle, c'est que nous sommes à la queueleuleu, on les suit, à leur vitesse, en marchant au pas. Comprends que c'est assez frustrant pour moi.

C'est la vision que j'en ressors, maintenant, dis-moi que depuis le début de la poursuite (19h) j'ai mis hors de combat 3 à 400 types, je me dis que c'est vachement fort, en fin de compte. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 14:32

STENAY, vers 1h du matin

Avec l'aide d'habitants de Stenay et des prisonniers autrichiens, la récupération et le décompte des morts continue. Le nombre de morts autrichiens a été réévalué à au moins 400 morts, et d'après les témoignages de certains des prisonniers, nous risquons d'avoir à prévenir les municipalités voisines des risques de croiser des cavaliers ennemis en maraude du fait de la dispersion de la cavalerie de Cobourg.
Une vingtaine de pièces d'artillerie ont été récupérées, soit sur le champ de bataille soit suite à la poursuite de la colonne autrichienne. Une moitié d'entre elles sont cependant nos propres pièces, capturées notamment aux divisions Stengel et Le Veneur et pour la plupart rendues inutilisables de diverses manières.
Quelques wagons ont également été capturés, et au vu du peu de matériel et de nourriture récupérés, on peut penser que la troupe ennemie risque d'avoir sous peu des problèmes de ravitaillement.

La colonne ennemie n'a pas semble-t-il repris mouvement.

Beurnonville estime qu'il pourra faire partir environ 4000 fantassins à 4h du matin, mais espère que nous pourrons compter sur deux ou trois jours de repos ensuite.


Citation :
MESSAGE DU GENERAL DILLON

"Montmédy, le 23 Août, 23h

Citoyen général,

Notre colonne a atteint Montmédy, ou elle a été rejointe par les forces du général Valence. Ce dernier a annihilé le corps des Emigrés aux alentours de Margut avec le concours de l'infanterie de Chazot. Il a aussi pris contact avec les divisions de cavalerie Dillon et d'infanterie de Duval. Une grande moisson de prisonniers a été faite, donc le duc de Castries, commandant de la cavalerie. Par contre, le duc de Broglie serait parvenu à prendre la fuite.

Des cavaliers ont été remarqués en provenance de l'Est, probablement des reconnaissances en profondeur provenant de la force assiégeant la place de Longwy.

D'autres rumeurs laissent à penser que la place de Thionville a capitulé. Ces rumeurs identifient l'assiégeant comme une armée austro-prussienne.

La division Dillon se trouve dans les environs de Bièvre, où elle a poursuivi les rescapés du corps émigré. La division Duval a obéi à vos ordres à la lettre et se trouve à Florenville.

A Montmédy se trouvent donc les divisions Stengel, Muratel, Chazot et Valence.
Le général Stengel évalue ses pertes à 1000 hommes, et estime qu'il lui faudra trois jours pour remettre sur pied son unité.
La division Muratel semble être particulièrement éprouvée, aussi bien nerveusement à cause de la retraite, que physiquement. Il faut dire que la division vient de Metz. Ses pertes sont évaluées à 500 hommes, mais il y a probablement des traînards dans le lot.
Le général Chazot signale très peu de pertes, mais principalement une certaine fatigue et désorganisation.


Bien que le comte de Clerfayt nous ait fait parvenir des parlementaires afin de négocier son éventuelle reddition, les généraux Kellermann et Valence estiment qu'il s'agit plus de bluff afin de gagner du temps et d'endormir notre vigilance afin de filer à l'anglaise à la faveur de la nuit.
Vu l'état des troupes autrichiennes, il est peu probable qu'il prenne la route de Longwy, et nous estimons son objectif comme étant Virton. Il nous semble aussi extrêmement improbable que Clerfayt prenne d'assaut la forteresse de Montmédy, avec trois divisions aux portes...

Nous avons donc fait dresser des écrans de cavalerie afin de prévenir toute tentative de reconnaissance autrichienne que pour le garder à l’œil et empêcher autant que possible sa fuite via l'un des deux itinéraires les plus favorables, à savoir la vallée de Chauvancy vers le nord-est, ou la trouée de Quincy vers le sud. Puis-je suggérer que vous en fassiez de même ? Il serait dommageable qu'une attaque surprise bouscule vos cavaliers et permette à l'ennemi d'endommager la réserve d'artillerie, surtout que l'infanterie de Beurnonville ne doit pas être très fraîche...

Nous attendons l'aube afin de savoir comment déployer nos forces. Il me semble évident que ce déploiement va dépendre des actions ennemies.

Pour ma part, j'envisage d'aller reprendre le commandement de ma division, celle-ci étant placée à quelques kilomètres et sur le flanc de l'axe de progression autrichien. J'en profiterai pour demander à Duval de ramener sa division vers Montmédy, bien que Kellermann prévoie l'arrivée prochaine [? à corriger] de sa propre division de réguliers et de sa réserve d'artillerie sous les ordres de La Barolière.

De plus, comme vous l'avez remarqué, trop de commandants sur le champ de bataille nuit à la coordination des actions, surtout avec le délai d'une heure dû aux estafettes.

Dillon

PS : pour votre amusement, voici l'offre faite par le général Kellermann à Clerfayt :

Montmédy, 22h le XX août
Message au Comte de Clerfayt
Vous avez combattu hardiment mais votre situation est dorénavant sans issue. Veuillez trouver les conditions que nous mettons à votre reddition :
1. Déposition des armes, de l'artillerie et du train militaire immédiatement. Ils devront être conduits sans délai à Stenay accompagné du minimum de cochers nécessaire pour la tâche.
2. Vos hommes ne sont pas nos ennemis, nous faisons la guerre aux rois, pas aux peuples. S'ils prêtent serment de ne plus porter les armes contre les armée de la France pour la campagne en cours, ils seront considérés comme prisonniers sur parole et seront libres de regagner l'Autriche par un itinéraire par nous décidé.
3.Les officiers seront faits prisonniers et seront traités selon les lois de la guerre et avec tous les honneurs dus à leur rang. ils seront libérés dès que leurs troupes auront atteint une distance dans leur chemin de retour par nous décidé.
4. En cas d'entrée en Belgique de notre part, la famille de Croix de Clerfayt sera placée sous ma protection personnelle.
5. Le domaine de Clerfayt à proximité de Waudrez ne sera ni saccagé ni redistribué aux citoyens Wallons.
6. Les Wallons ont vocation à rejoindre leur frères français déjà libres. Il est donc normal de proposer au plus illustre d'entre eux, le Comte de Clerfayt de nous rejoindre dans notre lutte contre la tyrannie. Ce dernier point est laissé à l’appréciation du comte et un refus n'aura aucune conséquence en cas d'acceptation des autres points.
7. Sans réponse de votre part demain à 6 heures, nous considérerons que vous refusez notre proposition.
8. En cas d'acceptation, notre cavalerie devra voir dans l'heure qui suit les chariots quitter votre campement.
François Étienne Christophe Kellermann
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 14:48

ouh! C'est du lourd, là! y en a des infos!

Première chose, je promets à Beurnonville 3 jours de repos après la bataille de demain.


Je retourne à mes lectures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 15:09

Quand toutes tes décisions seront prises, tu penseras à me remettre tes ordres pour chaque unité en un seul post. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 15:49

Thionville a capitulé? Sérieux? je suis allé vérifier, et on parle bien de la forteresse qui a tenu presque deux mois IRL?? Les Sardaukars ont encore frappé! lol!

Moi, je te le dis, Verdun ne résistera pas deux heures, à ce compte-là.

Je te jure, je persifle comme un malade. Ne te vexe pas, je t'en prie, quelques sales coups de dés et une ville peut tomber, tu n'y peux rien, ce sont les règles, mais je trouve ça tellement en accord avec l'image avec laquelle je m'amuse du super soldat Autrichien, que je ne peux pas m'empécher de te le faire remarquer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 15:51

Sinon, c'est super pour la bataille du côté de Carignan. Au moins on a confirmation que KP est foutu.

En plus il va y avoir plein de monde à Montmédy.

Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 15:59

Stenay, vers 3h du matin

Citation :
MESSAGE DU GENERAL DILLON

"Montmédy, le 24 Août, 1h [?]

Citoyen général,

Une de nos sentinelles a eu l’œil vif et le réflexe prompt, ce qui nous a permis de récolter ce message :

Citation :

Au général Cleyrfat

Cinquième message.

Thionville, vingt trois août 1792 vers midi.

Feldzeugmeister,

Bonne nouvelle, Thionville est tombée. Je m'attelle dès maintenant pour que ma colonne puisse partir demain en direction de Longwy, nous devrons y être le vingt cinq, comme initialement prévus. Un dépôt devrait être construit sous peu à Aumetz, sur la route entre Thionville et Longwy. Quant à mes reconnaissances elles ont montrées qu'il n'y avait aucune grande unité dans la région de Metz.
Pour les dépôts éventuellement construits par les Prussiens je ne saurais dire, surtout que le commandant de l'avant-garde prussienne ne montre guère d'entrain dans l'attaque, j'ai du batailler dur pour garder le contrôle des Hessois le temps de faire tomber Thionville, tout pressé qu'il était de retourner au Luxembourg. Je vais essayer, et vous devriez faire de même, de le convaincre de nous rejoindre autour de Longwy, à nous trois nous pourrons rassembler près de 60 000 hommes, ce qui est devrait être suffisant pour faire face aux Français.
Il faudra également dire à Brunswick qu'au vue de la concentration des troupes françaises dans cette région il n'est plus nécessaire de faire un grand détour par la Belgique. Il pourrait immédiatement rentrer sur le territoire français.

Prince de Hohenlohe-Kirchberg.

J'ai pris la liberté de promettre à cette sentinelle un fût de bière d'Orval en remerciement pour sa vigilance sans défaut.

Dillon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 16:02

Citation :

Message à l'équipe de choc de Montmédy :

Je viens de recevoir le compte rendu de Dillon, et je l'en remercie.
Sachez que de mon côté, le bilan des morts autrichiens ne cesse de grimper, il est passé à 400 "minimum".

Je vous fais une totale confiance pour gérer au mieux cette bataille, je m'abstiendrai donc du moindre conseil.

Par contre, si Dillon veut reprendre sa cavalerie, qu'il fasse comme bon lui semble, il fera au mieux, je n'en doute pas, mais si l'infanterie de Chazot a eu pour ordre de se mettre à la disposition du chef des opérations de la bataille de Carignan-Montmédy cet après-midi, Duval, lui, est et reste sous mon commandement. Il a pour ordre de s'opposer à tout passage ennemi, qu'il soit invasif ou évasif, de massacrer tous les fuyards qui emprunteront la route Carignan-Arlon, mais surtout, il doit reconnaitre en profondeur l'intégralité du dispositif ennemi au-delà de Arlon. C'est une mission stratégique, un phare au nord-est du front. Il ne bougera pas.

Mes chers amis, j'espère vous revoir demain soir et féter avec vous la victoire qui ne manquera pas de couronner notre dur labeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 16:06

SP a écrit:
Quand toutes tes décisions seront prises, tu penseras à me remettre tes ordres pour chaque unité en un seul post. Smile


Ordres pour demain :

Citation :


Infanterie Beurnonville + artillerie : départ à 4h, direction Montmédy. je promets à Beurnonville 3 jours de repos après la bataille de demain.

Cavalerie de Chazot : On suit les Autrichiens. Repos en même temps qu'eux, et réveil en même temps qu'eux, tout pareil.

Cavalerie de Beurnonville.  Dodo. Réveil à 4h.

Le veneur s'occupe des prisonniers.

En ce qui me concerne, j'enfourche mon cheval, et je rejoins la cavalerie de Beurnonville. Stenay est trop loin de Montmédy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 17:08

Je note que le message intercepté fait mention de ces fameux dépots... c'est la deuxième fois qu'on m'en parle :

Citation :
Duval signale que Mortehan a été pris sans aucune résistance ennemie. Un dépôts de munitions et quelques dizaines de soldats autrichiens et allemands du corps de Condé, hospitalisés sur place ou égarés de leur unité, ont pu être faits prisonniers.


Ordre de recueillir des renseignements auprès des prisonniers pour comprendre l'organisation et le mode de fonctionnement de leur ravitaillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 22 Oct - 18:06

Les prisonniers n'ont pas de connaissances approfondies des problèmes logistiques. Ils savent juste que des bases, à la fois pour le stockage de la nourriture et pour recueillir les blessés et les égarés, ont été établies à Mortehan et à Carignan - et sont donc désormais en notre pouvoir.

Cobourg est très probablement au courant des détails, mais il est à l'heure qu'il est incapable de parler, et sa survie ne tient qu'à un fil - ou, plus exactement, à un jet de dé. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 37Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord
» QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
» Une lettre au Commandant Alurn, adressée à toute la garde...
» Un commandant de U-boot parmi tant d'autre
» Commandant en XV25 prototype

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: