Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 19 Aoû - 23:51

Le 19 août à l'aube, deux divisions françaises et la réserve d'artillerie générale sont rassemblées autour de Sedan.
La cavalerie de Dillon est à Carignan.
La division de Stengel est à Stenay.

Le reste de l'armée du Nord, trois divisions, est déployé entre Lille et Rocroi.

Depuis plusieurs semaines, des patrouilles ennemies dispersées ont été repérées autour de Bouillon dans le but évident de jauger nos positions.
D'après nos propres renseignements, le corps expéditionnaire prussien s'est rassemblé autour de Luxembourg, tandis qu'un détachement de l'armée autrichienne des Pays Bas se serait déployé au nord de nos positions, dans les Ardennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 20 Aoû - 22:52

Si j'ai bien suivi, je n'ai à ma disposition pour le moment que la division de cavalerie de Carignan.

Ordres pour le 19 Août 1792 :

Envoi d'une reconnaissance légère en direction de Williers puis Florenville voire Jamoigne.
Envoi d'une reconnaissance légère suivie d'un reconnaissance en force en direction de Voneche, via Bouillon, Paliseul, Bièvre et Malvoisin.
Envoi d'une reconnaissance légère en direction de Tellin via Bouillon, Paliseul, Maissin et Transsine
Envoi d'une reconnaissance légère suivie d'une reconnaissance en force en direction de Bertrix via Bouillon, Belvaux et Glaumont.
Départ dès l'aube d'une reconnaissance légère suivant l'itinéraire de progression de la division, à savoir Carignan - Bouillon - Paliseul - Libin. La reco devra pousser jusque St Hubert.
La division va donc vers Libin en passant par Bouillon et Paliseul.

Les reconnaissance en force doivent rester en poste à destination et envoyer des rapports quotidiens jusque nouvel ordre (edit, suite aux précisions du grand chef :) ou s'il arrive dans leur coin quelque chose de plus gros qu'eux (ie. une autre reco en force...

Envoi d'un message via estafette à mon vénéré supérieur :

"Carignan, le 19 Août à l'aube,

Citoyen général,

En accord avec le Plan, je me porte en avant vers Libin, où se trouvera mon quartier général en fin de journée. J'espère trouver du Germain à sabrer.

Respectueusement,

Dillon
"

L'estafette va vers Sedan ; si Dumouriez en s'y trouve plus, qu'elle essaie de le trouver en prenant la route de Givet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 22 Aoû - 23:37

Aux alentours de Bouillon, vers 11h.

Alors que nos reconnaissances n'ont rien signalé de particulier, des cavaliers ennemis dispersés ont été identifiés au nord de nos positions, de toute évidence des reconnaissances.
Un détachement a été lancé à leur poursuite pour tenter de les identifier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 23 Aoû - 15:14

Des reconnaissances, il y en a eu 13 à la douzaine les jours précédents, quelle différence avec aujourd'hui ? study 

Bon, il va peut-être falloir s'arrêter à Paliseul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 23 Aoû - 15:56

Je sais pas s'il y a des différences, je te signale, c'est tout.  Razz 

Pas de réaction particulière donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 23 Aoû - 17:56

SP a écrit:
Je sais pas s'il y a des différences, je te signale, c'est tout.  Razz 

Pas de réaction particulière donc ?
Si : la division arrête sa progression à Bouillon. C'est un carrefour bien plus intéressant que Paliseul ; une progression vers Libin risque de me couper de Kellermann dans la vallée de la Meuse s'il y a quelque chose devant.

J'envoie des reconnaissances en force vers Carlsbourg, Paliseul et Libramont (cette dernière via Bertrix). J'envoie aussi une reconnaissance légère le long de la vallée de la Semois vers Cugnon et Mortehan (elle peut couper les méandres qui me séparent de Dohan).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 23 Aoû - 18:32

Bouillon, vers 14h.

Nos reconnaissances ont repéré deux importantes formations ennemies.
Bertrix est occupé par une colonne ennemie qui rassemble apparemment plusieurs milliers d'hommes couverts par de la cavalerie légère. Peut-être bien une entière division.

Mortehan a été pris par une formation de cavalerie ennemie, nombre non précisé mais au moins une forte reconnaissance, peut être plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 24 Aoû - 13:28

Oh mon Dieu, un nid de guêpes ! affraid 
Ma surprise est totale, je ne m'y attendais pas, mon vénéré chef m'avait pourtant dit que je n'avais rien à craindre.  Neutral 
On va le prévenir, tout de même...

Message au grand Sachem :
"Bouillon, 14h,

Citoyen général,

Je suis au regret de vous informer que ma mission vers Libin est fortement compromise. Mes éclaireurs ont repéré un fort parti ennemi, dont voici le détail :
- au moins une division d'infanterie, couverte par de la cavalerie, se trouve à Bertrix, en provenance du nord-est (sans doute Libramont ou Neufchâteau)
- une formation importante de cavalerie précède la colonne susmentionnée, et se trouve à cette heure à Mortehan, au nord de Carignan.
Il y a fort à penser que cette force a pour but Carignan, puis dans un deuxième temps Sedan ou Montmédy.

Etant donné le rapport de forces défavorable, j'ai interrompu ma progression et me suis provisoirement établi à Bouillon en espérant recueillir plus de renseignements sur l'ennemi. Soyez assuré que si la pression se fait plus insistante, je me replierai vers Sedan.

Vive la Nation !

Dillon
"
L'estafette part vers Mézières via Sedan.

Une autre estafette va prévenir le commandant de la garnison de Sedan :
"Bouillon, 14h

Citoyen commandant de la place,

Un fort parti descend de Bertrix vers le Sud ; veuillez prendre les dispositions nécessaires à la défense de la place dont vous avez la responsabilité.

Dillon
"

Ensuite, je renvoie une reco légère vers le croisement de Bellevaux, une autre vers le croisement de Noirefontaine et une au croisement à la lisière sud du bois de Menuchenet ; leur but est de me prévenir quelque chose veut attaquer Bouillon. Deux recos en force vont essayer d'identifier les formations de Bertrix et Mortehan (et par identifier, je me contenterai de la nationalité des troupes, je ne veux pas aller jusqu'au nom de la femme du commandant du régiment !). Et une reco légère va éclairer la route de Carignan.

J'ai encore une idée un peu siouxe...  pirat 

Est-ce que, selon toi, les généraux en chef des armées de la Révolution avaient des cartes générales comme celle que tu nous as fournie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 24 Aoû - 13:34

C'est une bonne question. En terme de cartes, les généraux de la Révolution n'avaient bien souvent pas grand chose à part les renseignements de la population locale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 24 Aoû - 13:49

Bouillon, vers 16h.

Nos reconnaissances vers Mortehan semblent indiquer un mouvement de la cavalerie ennemie vers le sud, dans la direction générale de Carignan.
Depuis les positions de Bertrix une force de cavalerie ennemie semble avoir pris la route du nord dans le but évident d'avancer vers nos positions de Bouillon.

Apparemment, la force ennemie serait composée d'Autrichiens, mais des rapports semblent indiquer d'autres uniformes non encore identifiés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 24 Aoû - 13:57

Alors on va faire simple.

Je choisis l'aide de camp le plus débrouillard et le plus malin de mon état-major pour une mission très spéciale  pirat 

Il devra revenir à Carignan et à l'auberge où je logeais, dire au tenancier que le général a oublié quelques papiers et qu'il est venu les rechercher (quels tête en l'air, ces généraux !) et y glisser subtilement cette lettre, comme si on l'avait oubliée (c'est fou le nombre d'ordres importants qui s'égarent saperlipopette !)

"Maubeuge, le 14 Août

Citoyen général Dillon,

L'armée détectée aux environs de Bruxelles m'emmerde à un point, je vais lui régler son cas. Je te laisse ma cavalerie, sers-t'en pour gêner les communications entre Bruxelles et Luxembourg, où se trouve Brunswick. Ne t'inquiète pas trop d'une avancée prussienne à travers les Ardennes ; Kellermann et son armée du Rhin vont bientôt lui donner du fil à retordre : je lui ai demandé d'avancer vers Luxembourg via Longwy avec la réserve d'artillerie.

Suis mes ordres fidèlement, il serait dommage que tu subisses le même sort que ton pauvre frère. A contrario, un peu de zèle et j'en toucherai un mot au citoyen Danton, cela lavera l'opprobre qui risque de tomber sur votre famille... Et prends des notes, je vais te montrer comment on envahit la Belgique.

Dumouriez
Commandant de l'Armée du Nord
"

Le poisson va-t'il gober à l'hameçon ? Petit, petit, petit...

Edit : ha mert', tu as fait avancer l'horloge entre-temps... voilà ce que c'est que trop fignoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 24 Aoû - 16:25

En tout cas la lettre est tout à fait crédible, du Dumosriez tout craché.  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 24 Aoû - 18:32

SP a écrit:
En tout cas la lettre est tout à fait crédible, du Dumosriez tout craché.  Laughing 
Oui, c'est pour ça que je suis déçu de ne pouvoir l'utiliser comme je le pensais...  No 
La petit ville de Carignan, non fortifiée et base de départ de ma division, de cavalerie, rendrait la perte et le découverte subséquente par les Coalisés crédible, en tout cas c'est plus simple à arranger qu'à Sedan, place-forte de Vauban...
En partant à 14h, l'aide de camp a toujours une chance d'atteindre Carignan avant les avant gardes autrichiennes (ça risque d'être ric-rac), par contre, à 16h c'est cuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 24 Aoû - 18:54

SP a écrit:
Bouillon, vers 16h.

Nos reconnaissances vers Mortehan semblent indiquer un mouvement de la cavalerie ennemie vers le sud, dans la direction générale de Carignan.
Depuis les positions de Bertrix une force de cavalerie ennemie semble avoir pris la route du nord dans le but évident d'avancer vers nos positions de Bouillon.

Apparemment, la force ennemie serait composée d'Autrichiens, mais des rapports semblent indiquer d'autres uniformes non encore identifiés.

Spoiler:
 
Si mes cavaliers expérimentés ne savent pas identifier des uniformes, alors je mettrais bien une piécette sur les fameux émigrés. Ce serait simple à vérifier, il suffit d'aller taper la discute avec eux, mais pour des raisons évidentes on va s'en abstenir...

Estafette pour le grand Sachem :
"Bouillon, le 19 Août, 16h

Citoyen général,

Des reconnaissances supplémentaires m'informent de la composition de la force ennemie : il s'agirait d'Autrichiens et d'un corps aux uniformes non identifiés du premier coup d’œil, mais je suis tenté de penser qu'il s'agit des émigrés.

L'unité de cavalerie de Mortehan a repris sa progression vers Carignan, qu'elle atteindra sans doute en début de soirée.

La colonne principale semble bivouaquer à Bertrix ; une unité de cavalerie s'en est détachée et approche de Bouillon par le nord, je vais donc me replier vers Sedan.

Vive la Nation !
Dillon
"

J'envoie une estafette prévenir les habitants de Carignan que des cavaliers autrichiens se dirigent vers la ville, que je suis dans l'incapacité de les secourir de suite mais que la République ne les oubliera pas !

Si les recos vers Bertrix et Mortehan sont encore en place, qu'elles continuent d'observer l'ennemi en évitant de se faire prendre ; sinon je renvoie des recos légères suivre les deux groupes. Les recos supplémentaires peuvent passer à travers champs si besoin est.

Je renvoie des recos en force dresser des écrans entre Bouillon et la cavalerie qui descend du nord et essayer de ralentir sa progression et je rappelle celles qui ont été renvoyées au nord-ouest (Tellin et Voneche), qu'elles rejoignent Sedan en évitant les ennuis.

Et donc, je me replie sur Sedan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Lun 25 Aoû - 16:56

Bouillon, vers 18h.

Nos cavaliers ont débuté leur mouvement de retraite en direction de Sedan depuis une heure environ.
La colonne de cavalerie ennemie qui avance sur Bouillon par le nord semble d'après les rapports équivalente en nombre à la nôtre.
Le mouvement vers Carignan de l'autre colonne de cavalerie semble se confirmer.

L'infanterie ennemie s'est regroupée entre Bertrix et Mortehan. Leur nombre estimé est de 10 à 20 000 hommes, a priori des Autrichiens et des unités du corps des émigrés de Condé.




Citation :
MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ, reçu vers 18h

Au Général Dillon:

Je vous remercie pour tous ces renseignements précieux.

Par contre, vous êtes à l'arrêt et donc aussi utile qu'un régiment d'infanterie. Vous allez donc bouger.

Voici vos ordres:

1 - vous identifiez l'ennemi. Sa nationalité me suffira.
2 - vous partez en direction de Givet.

Je veux savoir si la colonne que vous avez rencontrée est bien le corps autrichien que nous pensions à Dinant. S'il s'agit bien de lui, alors la route de Givet devrait être sûre.

Informations à savoir :
- j'ai demandé au gouverneur de Givet de détruire le pont en cas d'urgence. Normalement, il devrait être encore en place.
- le pont de Montherme sera détruit demain.
- toute notre armée sera dans le secteur de Revin à Montherme demain. En cas de mauvaise rencontre, obliquez sur notre position. Au croisement des Hezs, où je serai en personne dès demain après-midi.
- il est prévu de détruire le pont de Revin après demain, en fin de journée. Dès lors, il ne restera plus que le pont de Givet dans ce secteur..

Bonne route.

Dumouriez.

L'estafette précise que le général aurait rajouté oralement que ces ordres étaient pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Lun 25 Aoû - 17:00

Pour ton "coup de Carignan", je te l'autorise, considérant un départ de ton cavalier vers 14-15h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 19:54

SP a écrit:
Pour ton "coup de Carignan", je te l'autorise, considérant un départ de ton cavalier vers 14-15h.
Merci !

Bon, après il faut être réalistes, c'est pas ça qui va changer le cours de la campagne, comme l'ordre spécial 191 perdu par Lee. Rien que la date montre que c'est un faux à un joueur attentif. Mais après tout, est-ce un vrai faux, destiné à intoxiquer l'ennemi, ou un moyen trouvé par un officier d'état-major d'obédience royaliste infiltré de faire passer des infos aux Coalisés, et plus particulièrement aux émigrés ? Sans compter qu'il vient de voir de la cavalerie dans les Ardennes, il y a l'avant-garde de Valence/Gudule qui s'avance depuis Longuyon vers Longwy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 20:07

SP a écrit:
Bouillon, vers 18h.

Nos cavaliers ont débuté leur mouvement de retraite en direction de Sedan depuis une heure environ.
La colonne de cavalerie ennemie qui avance sur Bouillon par le nord semble d'après les rapports équivalente en nombre à la nôtre.
Le mouvement vers Carignan de l'autre colonne de cavalerie semble se confirmer.

L'infanterie ennemie s'est regroupée entre Bertrix et Mortehan. Leur nombre estimé est de 10 à 20 000 hommes, a priori des Autrichiens et des unités du corps des émigrés de Condé.




Citation :
MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ, reçu vers 18h

Au Général Dillon:

Je vous remercie pour tous ces renseignements précieux.

Par contre, vous êtes à l'arrêt et donc aussi utile qu'un régiment d'infanterie. Vous allez donc bouger.

Voici vos ordres:

1 - vous identifiez l'ennemi. Sa nationalité me suffira.
2 - vous partez en direction de Givet.

Je veux savoir si la colonne que vous avez rencontrée est bien le corps autrichien que nous pensions à Dinant. S'il s'agit bien de lui, alors la route de Givet devrait être sûre.

Informations à savoir :
- j'ai demandé au gouverneur de Givet de détruire le pont en cas d'urgence. Normalement, il devrait être encore en place.
- le pont de Montherme sera détruit demain.
- toute notre armée sera dans le secteur de Revin à Montherme demain. En cas de mauvaise rencontre, obliquez sur notre position. Au croisement des Hezs, où je serai en personne dès demain après-midi.
- il est prévu de détruire le pont de Revin après demain, en fin de journée. Dès lors, il ne restera plus que le pont de Givet dans ce secteur..

Bonne route.

Dumouriez.

L'estafette précise que le général aurait rajouté oralement que ces ordres étaient pour demain.


Il lit mes messages, le chef ? Je lui ai déjà dit que c'étaient des Autrichiens et des émigrés... Puis, pour Givet, ça va être coton, ils sont sur la route directe. Je l'admets, entre 11h et 14h, il y avait sans doute la place pour avancer vers Carlsbourg, mais j'ai préféré garder des communications sûres avec Sedan et Mézières. Si je pars à l'abordage et qu'il ne reçoit mes renseignements de 48h après, je l'entends me dire que j'aurais été aussi utile qu'un caisson d'artillerie.

Ensuite, qu'est ce qu'il va f...aire avec toute l'armée du Nord du côté de Revin ?? Il y a un corps autrichien qui se glisse entre Kellermann et lui, et pendant ce temps môssieur mon vénéré chef va superviser des troufions qui gardent des sapeurs qui font sauter des ponts !! Il ne peut pas déléguer cette tâche (un simple colonel peut faire ça, sacrébonsoir !) et se placer dans une position plus centrale, ou plus près de ses éclaireurs ?

Enfin bref c'est le chef, il a des renseignements et un point de vue stratégique que je n'ai pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 21:26

Avant de commencer à envoyer des courriers dénonciateurs à l'Assemblée nationale, tu continues vers Sedan ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 21:48

Euh, oui, pardon... Embarassed

On continue vers Sedan, on va dormir au chaud...

Je continue à observer les mouvements ennemis par des recos jusqu'à la tombée de la nuit. J'en envoie une vers Carignan via Sedan pour voir si une avant-garde n'aurait pas échappé à ma vigilance de taupe myope Cool

J'envoie une estafette au Chef :

"entre Sedan et Bouillon, le 19 Août, 18h,

Citoyen général,

J'accuse réception de votre ordre de progression vers Givet. Hélas, je dois vous informer que si ce mouvement était possible avant 14h, il ne l'est plus à cette heure, un fort parti de cavalerie, estimé à une division, approche de Bouillon par le Nord. Il me faudra donc suivre un itinéraire courant grosso-modo le long de la Meuse.

Comme annoncé dans les messages précédents, la force ennemie se compose d'Autrichiens et d'émigrés ayant répondu à l'appel du prince de Condé. Les reconnaissances font état de deux groupes d'infanterie (effectif total estimé entre 10 000 et 20 000 hommes), bivouaquant entre Bertrix et Mortehan. Une force de cavalerie (probablement une division) progresse en avant-garde vers Carignan et se trouve pour le moment dans les bois entre Mortehan et Williers. Et enfin, comme annoncé plus haut, une force de cavalerie estimée à une division, approche de Bouillon par le nord.

Vive la Nation !

Dillon
"

Un aide de camp va aussi partir porter une lettre cachetée et scellée au général (car, contrairement à ce que prétendent certaines mauvaises langues, je ne vais pas envoyer des lettres anonymes à l'Assemblée nationale, je les envoie aux Coalisés) :

"Entre Sedan et Bouillon, le 19 Août, 18h,

Citoyen général,

Vous avez été nommé à la tête de l'Armée du Nord par le citoyen Danton en personne, récompense sans nul doute de vos talents auxquels je ne prétends pas rivaliser. Souffrez néanmoins que je vous fasse part de quelques remarques sur quelques points de détail.

Premièrement, l'officier d'ordonnance rédigeant vos missives est-il un feignant de Méridional ou bien un incompétent notoire ? Il pourrait avoir l'idée toute simple de dater et d'indiquer le lieu d'où la missive part. cette astuce a deux avantages : elle permet de savoir où vous êtes et d'estimer le temps de trajet, sans parler du plus évident, à savoir si la missive est encore d'actualité.
Deuxièmement, je pense qu'il n'a pas échappé à votre sagacité qu'un corps ennemi est en train de s'infiltrer entre l'armée de Kellermann et la nôtre. Outre l'hypothétique attaque en tenaille qu'on pourrait mettre en œuvre, il y a aussi le problème de la sécurité des communications, car entre le moment où nous avons détecté cette avancée autrichienne et le moment où Kellermann en sera informé, de l'eau aura coulé sous les ponts, avec les conséquences évidentes que cela pourrait avoir (interceptions...)
Troisièmement, en parlant d'interceptions et de sécurité des transmissions, j'ai pris la cavalière liberté de laisser tomber entre les mains ennemies un message laissant à penser que notre Armée allait avancer en Belgique et que l'armée du Rhin allait attaquer Luxembourg. J'espère par ce moyen semer le trouble sinon tromper l'ennemi quant à nos intentions.
Dernier point : je suis parfaitement conscient et de ma place, et du fait que je n'ai ni accès à tous les renseignements ni, à fortiori, doué de votre sens stratégique qui fait que vous êtes le commandant de cette armée et pas moi. Cependant j'éprouve des doutes à ce que le commandant en chef de l'armée supervise des fantassins qui gardent des sapeurs plaçant des charges sous un pont, surtout si cette expédition l'emmène sur un itinéraire qui l'éloigne des troupes en reconnaissance, rallongeant ainsi le temps de trajet des estafettes et, potentiellement, l'empêchant de réagir en temps et en heure. Et, cerise sur le gâteau, le commandant en chef s'éloigne encore plus de l'Armée du Centre, rendant un peu plus difficile encore toute coordination, alors que le but principal, voire même l'unique but doit être de localiser les forces adverses.

Je reste malgré tout, votre subordonné loyal, et vous prie d'agréer, citoyen général, l'expression de mes sentiments les plus respectueux.

Dillon

PS : Si cette lettre vous est parvenue avec le sceau brisé, fusillez l'aide de camp : c'est un espion à la solde des émigrés, voire pire !
"

Envoyez, c'est pesé !

(comment ça, je ponds des PLCLB ???)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 22:21

Sedan, vers 20h.

La division est en train de se rassembler autour de Sedan.
La cavalerie ennemie n'a pas poursuivi au delà de Bouillon et s'est rassemblée au nord de la ville pour la nuit.

Du côté de Carignan, les premiers rapports confirment qu'une entière division de cavalerie ennemie s'y dirige - il est même probable qu'elle s'en soit déjà rendue maître. Confirmation probable pendant la soirée ou la nuit.

Citation :

MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ, reçu vers 19h30


Général, je prends acte de votre déplacement sur Sedan.

Je vous fais confiance pour faire au mieux. Par contre, je vous demande de rejoindre Givet, par le chemin que vous jugerez le plus pertinent.
J'ai besoin de votre capacité de reconnaissance à Givet.

Je vous rappelle cependant que je vais couper le pont de Montherme demain dans l'après-midi.

Comptant sur votre sagacité,

Dumouriez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 23:01

Comme d'hab, je me suis enfermé comme un chef à l'opposé de l'endroit où je serai le plus utile... Si j'avais des cavaliers lourds, je serais tenté de forcer le passage le plus simple vers Givet, mais ça serait du gâchis au début de la campagne...

A priori, il va falloir faire du tout-terrain à un moment.

Note to self : itinéraire à priori : Sedan-StMenge-Sugny-Bohan-la Semois jusque les Hautes Rivières-suivre les ruisseaux direction Linchamps puis la Neuville aux Haies pour rejoindre le carrefour à l'est de Revin. Après ça, tout droit vers Givet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 23:02

Question bête, la division Stengel n'est pas dans le coin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5114
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 23:07

Euh, oui, en effet, elle est un peu à l'est de Sedan, au croisement de Douzy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 23:10

Alors j'envoie une estafette prévenir courtoisement et amicalement le général Stengel qu'il y a un risque que des Autrichiens lui tombent sur le dos depuis Carignan Razz

J'avoue être très tenté de la demander au grand chef, mais quoi en faire... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
» L'avant garde (petit tournoi amical)
» [2000pts] Eldar à thème avant garde
» Choix entre avant-garde, éclaireur, maitre infiltrateur
» [Projet] L'Avant-garde d'Ebon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: