Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 passerelle du Capitaine Attila Bulgroz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
chewyy
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 3640
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Mer 27 Aoû - 20:15

Citation :
Parce que sinon dans ce cas on peut s'arranger avec Chewy...

tu entends quoi pas s'arranger ? albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain-James
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 841
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Mer 27 Aoû - 20:41

Benh je sais pas, te demander de compter les points, ou bien garder le score actuel et ne pas tenir compte de la perte du DD ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chewyy
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 3640
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Mer 27 Aoû - 21:02

Alain-James a écrit:
Benh je sais pas, te demander de compter les points, ou bien garder le score actuel et ne pas tenir compte de la perte du DD ^^

j'ai compté les points jusqu'à maintenant Smile

et ... la perte du DD de bob changera pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain-James
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 841
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Mer 27 Aoû - 21:08

Oki, dans ce cas-là ^^

De toute façon l'ennemi vient de faire aussi bien qu'historiquement et même mieux pour les transports, même si il y a laissé quelques (infimes) plumes...

Bref à tous

"Apparemment la conclusion du jeu ne devrait pas être chamboulée. Vas-y fais-toi "plaisir" Bob et bon courage ^^
Moi j'ai fini de jouer, je me concentre sur le repêchage des blessés, Bob tu es en freelance à partir de maintenant"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chewyy
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 3640
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Mer 27 Aoû - 23:11

j'attends la décision de bob pour continuer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chewyy
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 3640
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Jeu 28 Aoû - 21:05

la partie est terminée !!

merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attila bulgroz
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 56
Localisation : Over ze rainbow...
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Ven 29 Aoû - 10:32

Surtout,merci à toi : superbe mastering! Bravo. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attila bulgroz
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 56
Localisation : Over ze rainbow...
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Ven 29 Aoû - 14:00

Le scénario est vraiment très dur pour les américains et encore, on aurait pu se faire laminer complétement si Mat n'avait pas voulu achever Intosh avant de continuer vers les transports. Avec les long lances et les bateau en carton de l'US Navy il pouvait se faire KF en passant et la TF62.4 dans la foulée, même en y laissant des plumes, ça laissait tout loisir à Gudule de faire un beau carton. D'autant que, globalement, les japonais n'ont pas été malheureux avec leurs tirages aux dés ( le ponpon étant la quasi élimination de la force de KF avec des torpilles "pas perdues pour tout le monde"...)

Côté américain, je ne vois pas très bien ce qu'on peut faire de mieux : Bob est condamné et ne sert que d'alerte. Intosh aurait pu chercher à rejoindre KF plutôt que de partir à l'abordage mais je ne suis pas sûr que ça aurait changé grand chose. KF me semble avoir préservé au mieux sa force mais n'a vraiment pas eu de bol (voir plus haut) et est peut-être intervenu trop tardivement, m'enfin son plan était cohérent. Quand à AJ, il nous a sauvé les transports à lui tout seul : en noyant le futur champ de bataille de fumée il m'a permis d'approcher et surtout il à durement tabassé Gudule en lui coulant deux bateaux (le Chokaï est pour lui puisque de toute façon il allait emplafonner le transport dans lequel il a fini).

Pour ma part j'ai été inconscient, suicidaire et très chanceux : les qualités d'un bon combattant, quoi....

J'avoue que sur le moment je n'ai pas trop compris l'obstination de KF de vouloir faire une jolie parade navale avec les transports dans le rôle du feu d'artifice et des illuminations festives : je n'avais absolument pas compris l'importance de mon radar et la fragilité de mes navires face aux monstres japonais en particulier le Chokaï. Mon seul objectif était de tenter, coûte que coûte de secourir les transports : et puis c'étaient les ordres du chef !

Après avoir pataugé quelques rounds, la faute aux coms défaillantes, je ne pouvais que foncer sur Guadalcanal : j'ai essayé de manoeuvrer à la fois afin de trouver de bonne solution de tir contre Gudule et de menacer Mat d'une action conjointe avec KF. Moyennant quoi je me suis beaucoup trop rapproché des forces japonaises et si l'un est l'autre avaient un peu insisté j'aurais sans doute fini en chaleur et en lumière...
Là j'ai vraiment eu un bol monstre (mis à part le Buchanan touché à mort par la première salve de Mat, je l'avais mauvaise alors que je faisais tout ce que je pouvais pour être le plus discret et difficile à toucher possible). Gudule s'acharnant sur l'héroîque Australia, je n'ai pratiquement pas été visé par lui et Mat à fait demi-tour... Et quand j'ai tiré j'ai fait coup au but à chaque fois ! Enfin la disposition de mes navires était faite au hasard mais miraculeusement idoine : avec le San Juan en queue de peloton et la propension des joueurs de tirer sur les bâtiments de tête de colonne, le San Juan a été à la fête foraine en toute tranquillité et a pu aligner les cartons alors qu'objectivement il était dans une position plus que dangeureuse. Enfin les travaux d'AJ m'ont placés dans une situation idéale tant du point de vue la protection (fumée) que de l'état de décomposition avancée des adversaires... En plus j'ai évité les torpilles en toute innocence ayant viré de bord pour avoir les japonais en ligne de mire avec l'ensemble de mon armement (je suis nul mais je connaissait depuis une lecture évoquant Leyte, la nécessité de "barrer le T") pensant que j'étais hors de portée...

Comme j'avais trop de chance, j'ai fait des conneries : le coup des torpilles était complétement débile et je me suis acharné sur une épave au lieu de viser le dernier bateau de Gudule (il faut dire que je n'avais pas des tonnes d'informations et que je n'avait pas envie de laisser un ponton flottant au milieu des transports, prêt à arroser ceux-ci de tout ce qui pouvait lui rester).

En tous cas c'était très intéressant : la prochaine fois je ferais plus attention aux spécificités de mes bateaux et à celles de mes ennemis. Là j'ai vraiment loupé trop de chose et j'ai eu de la chance de m'en tirer dans de bonnes conditions...


Merci à Chewy pour son mastering impeccable : je candidate pour n'importe quel scénario à n'importe quel commandement, même pour un bateau hôpital...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   Ven 29 Aoû - 14:11

Réponse copiée du forum original...
Attila Bulgroz a écrit:
Le scénario est vraiment très dur pour les américains et encore, on aurait pu se faire laminer complétement si Mat n'avait pas voulu achever Intosh avant de continuer vers les transports. Avec les long lances et les bateau en carton de l'US Navy il pouvait se faire KF en passant et la TF62.4 dans la foulée, même en y laissant des plumes, ça laissait tout loisir à Gudule de faire un beau carton. D'autant que, globalement, les japonais n'ont pas été malheureux avec leur tirages au dés ( le ponpon étant la quasi élimination de la force de KF avec des torpilles "pas perdues pour tout le monde"...)
Encore heureux qu'ils n'aient pas des Long Lance en nombre conséquent, sinon la face du monde en eût été changée. Je me suis méfié de ces saloperies, et je viens de jeter un œil à leur portée : 11 milles à vitesse max (49 noeuds !) et 21 milles (perpette, quoi) à vitesse lente (la vitesse max US)... pale

Attila Bulgroz a écrit:
Côté américain, je ne vois pas très bien ce qu'on peut faire de mieux : Bob est condamné et ne sert que d'alerte. Intosh aurait pu chercher à rejoindre KF plutôt que de partir à l'abordage mais je ne suis pas sûr que ça aurait changé grand chose. KF me semble avoir préserver au mieux sa force mais n'a vraiment pas eu de bol (voir plus haut) et est peut-être intervenu trop tardivement, m'enfin son plan était cohérent. Quand à AJ, il nous a sauvé les transports à lui tout seul : en noyant le futur champ de bataille de fumée il m'a permis d'approcher et surtout il à durement tabassé Gudule en lui coulant deux bateaux (le Chokaï est pour lui puisque de toute façon il allait emplafonner le transport dans lequel il a fini).
Comme dit Chewy, c'est le challenge du scénario. Le dispositif était pourri et les communications merdiques, ce qui n'arrangeait pas les choses. Bob, prévenir ? le temps qu'il le fasse, les assaillants sont déjà au contact avec un groupe de croiseurs. Intosh, me rejoindre ? Encore fallait-il savoir où j'étais. Moi, intervenir plus tôt ? Certainement, mais foncer tête baissée dans un piège, bofbof... Et puis, où se placer ? D'où la décision de lancer les hydravions... et ainsi de suite.

Attila Bulgroz a écrit:
Pour ma part j'ai été inconscient, suicidaire et très chanceux :les qualités d'un bon combattant, quoi.... :paf:

J'avoue que sur le moment je n'ai pas trop compris l'obstination de KF de vouloir faire une jolie parade navale avec les transports dans le rôle du feu d'artifice et de illuminations : je n'avais absolument pas compris l'importance de mon radar et la fragilité de mes navires face aux monstres japonais en particulier le Chokaï. Mon seul objectif était de tenter, coûte que coûte les transports : et puis c'étaient les ordres du chef !
C'était effectivement pour ton propre bien pour le bien de la mission et pour avoir des meilleures chances de victoire, et pas forcément pour tirer la couverture à moi. Wink
De plus, le chef a beau être chef, ça l'empêche pas d'ordonner des énormités (cf. mes remarques dans son enfilade ...) ou des choses irréalisables pour différentes raisons. Perso, j'ai pris les ordres d'AJ avec un petit grain de sel, et ai essayé de voir si ils étaient réalisables sans m'exposer à trop de risques. Car le chef a aussi l'art de reporter les raisons de la défaite sur les malheureux subordonnés pour garder sa place et ses étoiles...

Attila Bulgroz a écrit:
Après avoir pataugé quelques rounds faute aux coms défaillantes, je ne pouvais que foncer sur Guadalcanal : j'ai essayé de manoeuvrer à la fois afin de trouver de bonne solution de tir contre Gudule et de menacer Mat d'une action conjointe avec KF. Moyennant quoi je me suis beaucoup trop rapproché des forces japonaises et si l'un est l'autre avaient un peu insisté j'aurais sans doute fini en chaleur et en lumière...
Là j'ai vraiment eu un bol monstre (mis à part le Buchanan touché à mort par la première salve de Mat, je l'avais mauvaise alors que je faisais tout ce que je pouvais pour être le plus discret et difficile à toucher possible). Gudule s'acharnant sur l'héroîque Australia, je n'ai pratiquement pas été visé par lui et Mat à fait demi-tour... Et quand j'ai tiré j'ai fait coup au but à chaque fois ! Enfin la disposition de mes navires était faite au hasard mais miraculeusement idoine : avec le San Juan en queue de peloton et la propension des joueurs de tirer sur les bâtiments de tête de colonne, le San Juan a été à la fête foraine en toute tranquillité et a pu aligner les cartons alors qu'objectivement il était dans une position plus que dangeureuse. Enfin les travaux d'AJ m'ont placés dans une situation idéale tant du point de vue la protection (fumée) que de l'état de décomposition avancée des adversaires... En plus j'ai évité les torpilles en toute innocence ayant viré de bord pour avoir les japonais en ligne de mire avec l'ensemble de mon armement (je suis nul mais je connaissait de puis une lecture évoquant Leyte, la nécessité de "barrer le T") pensant que j'était hors de portée...
Moi qui croyais que tout était prémédité, pensé, mûrement réfléchi, je suis déçu. Sad

Matt' ne t'a repéré qu'au dernier moment, et n'a pas cherché à pousser l'identification. Il t'a pris pour une flotte de CA comme les miens, capables de faire des gros trous dans ses navires et résistants, alors qu'en fait c'était des gros DDs... Et Gudule en te voyant arriver a cru que tout était perdu Razz

Et tu as vu l'utilité du radar Wink

Attila Bulgroz a écrit:
Comme j'avais trop de chance, j'ai fait des conneries : le coup des torpilles était complètement débile et je me suis acharné sur une épave au lieu de viser le dernier bateau de Gudule (il faut dire que je n'avais pas des tonnes d'informations et que je n'avait pas envie de laisser un ponton flottant au milieu des transports, prêt à arroser ceux-ci de tout ce qui pouvait lui rester).
J'aurais probablement fait pareil : autant s'assurer que l'ennemi est mort.. Bon, avec les transports derrière j'aurais peut-être été plus précis, mais bon... dommages collatéraux, stou Razz

Attila Bulgroz a écrit:
En tous cas c'était très intéressant : la prochaine fois je ferais plus attention aux spécificités de mes bateaux et à celles de mes ennemis. Là j'ai vraiment loupé trop de chose et j'ai eu de la chance de m'en tirer dans de bonnes conditions...
On va pas s'en plaindre Very Happy C'est vrai que j'ai souvent craint le pire et ai été agréablement surpris. Bravo ! king

Note : la base de la tactique navale, c'est d'être en mesure de faire feu avec le plus possible d'armes sur la formation ennemie, tout en empêchant ce dernier de faire pareil. Le reste, c'est de la littérature. Faut juste savoir les arcs de tir et les portées. La défense, bof, éviter de se faire toucher, et sinon, prier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: passerelle du Capitaine Attila Bulgroz   

Revenir en haut Aller en bas
 
passerelle du Capitaine Attila Bulgroz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Passerelle du Capitaine Attila Bulgroz
» passerelle du Capitaine Intosh
» Feldzeugmeister Comte Anton Von Sztaray/ Attila Bulgroz
» Passerelle du Capitaine Keyan Farlander
» Attila Bulgroz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les francos à Savo Island :: Forum de l'US Navy-
Sauter vers: