Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Dim 10 Juin - 17:12

AJ, je veux bien que tu restes Michel Ney si Vinsoliman est d'accord.

Je le laisse décider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain-James
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 841
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Dim 10 Juin - 17:17

Bon j'attends l'avis de Vinso alors...

Intosh, je sais que je suis chiant, mais je suis en train d'essayer de digérer tout ce qui a été dit depuis plusieurs jours - est-ce que tu peux juste me brosser un tableau en 10 lignes de la situation de notre corps et de la mission que tu veux me confier?

Apparemment je dois faire le guignol et faire en sorte d'attirer l'attention au maximum, c'est bien ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Dim 10 Juin - 18:01

Envoi d'estafettes :

Pour le général Sainte-Suzanne :

L'estafette doit revenir sur Alt Breisach, traverser le Rhin, descendre jusqu'à Bâle le long de la rive gauche, et ensuite continuer sur Lauffenburg, et là traverser le Rhin dans l'autre sens. Le QG de Sainte-Suzanne devrait se trouver dans la région de Lauffenburg-Waldshut.

Citation :
Route du sud entre Alt Breisach et Freyburg, 1er mai 10h45.


Cavalerie signale reconnaissance en force autrichienne (200 à 300 dragons reconnus à deux endroits) sur les routes au nord et sud de Freyburg. Indique surement présence d'une ou deux divisions ennemies à Freyburg... Je continue selon le plan.

Apprécierait qu'une division d'infanterie de votre corps marche vers l'ouest sur Steig pour bloquer la retraite autrichienne vers l'est.

Gouvion Saint-Cyr

Pour les généraux Lecourbe et Moreau :

L'estafette doit suivre le même chemin que ci-dessus jusqu'à Lauffenburg, puis se renseigner où se trouvent le QG Lecourbe et Moreau à l'est de Lauffenburg.

Citation :
Route du sud entre Alt Breisach et Freyburg, 1er mai 10h45.

Cavalerie signale reconnaissance en force autrichienne (200 à 300 dragons reconnus à deux endroits) sur les routes au nord et sud de Freyburg. Indique surement présence d'une ou deux divisions ennemies à Freyburg... Je continue selon le plan.

J'ai demandé à Sainte-Suzanne qu'au moins une division d'infanterie de son corps marche vers l'ouest sur Steig pour bloquer la retraite autrichienne vers l'est. Veuillez lui confirmer ma demande.

C'est une opportunité de détruire en bataille rangée les troupes autrichiennes à Freyburg, car il leur sera difficile de s'extraire de ce piège, je bouche la vallée du Rhin, au nord, à l'ouest et au sud. Donc si Sainte-Suzanne s'amène en force sur la route à l'est de Freyburg, ils sont cuits... C'est pourquoi une division au départ, c'est bien, mais plus (voir même tout le corps) s'ils sont plus nombreux.

Gouvion Saint-Cyr

Pour le Général Tharreau :

L'estafette doit suivre le même chemin que ci-dessus jusqu'à Bâle, y travers le Rhin et suivre la route au nord.

Citation :
Route du sud entre Alt Breisach et Freyburg, 1er mai 10h45.

Cavalerie signale reconnaissance en force autrichienne (200 à 300 dragons reconnus à deux endroits) sur les routes au nord et sud de Freyburg. Indique surement présence d'une ou deux divisions ennemies à Freyburg... Je continue selon le plan.

Veuillez faire marcher votre division 10h aujourd'hui au lieu de 8h. Votre assistance sera appréciée devant Freyburg.

Multipliez patrouilles de reconnaissance avec votre cavalerie pour nettoyer la partie sud de la vallée du Rhin. Je ne veux pas de surprises derrière moi.

Gouvion Saint-Cyr

Pour le Général Ney et/ou Sahuc :

L'estafette doit revenir sur Alt Breisach, traverser le Rhin, remonter jusqu'à Strasbourg le long de la rive gauche, traverser le Rhin dans l'autre sens pour se retrouver à Kehl. Le QG de Ney/Sahuc devrait se trouver dans la région de Ossenburg.

Citation :
Route du sud entre Alt Breisach et Freyburg, 1er mai 10h45.

Cavalerie signale reconnaissance en force autrichienne (200 à 300 dragons reconnus à deux endroits) sur les routes au nord et sud de Freyburg. Indique surement présence d'une ou deux divisions ennemies à Freyburg... Je continue selon le plan.

Veuillez faire marcher votre infanterie et un de vos régiments de cavalerie (500 h) sur Mahlberg-Ettenheim.

Laes reconnaissances en force / diversions sur Carlsruhe et Haslach doivent être maintenues, conformément aux ordres précédents.

Multipliez patrouilles de reconnaissance avec votre cavalerie pour nettoyer la partie nord de la vallée du Rhin. Je ne veux pas de surprises derrière vous.

Gouvion Saint-Cyr


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 8:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Dim 10 Juin - 18:33

Mes autres ordres :

vinsoliman a écrit:
vers 9h30 QG (en route vers Freiburg)

La reconnaissance envoyée en avant de la troupe principale a été poursuivie par un fort parti de Dragons autrichiens (2 ou 3 escadrons) rencontré avant d'avoir atteint Ebringen vers 8h.
Les Dragons autrichiens ont tournés casaques en rencontrant les premiers éléments de cavalerie de la colonne de la division Baraguey d'Hillers.

Route du sud entre Alt Breisach et Freyburg, 1er mai 9h45.

Je porte ma propre personne en tête de notre colonne, avec la division de Baraguey d'Hillers.

Les ordres à la colonne principale sont de continuer leur marche sur Freyburg, mais de se montrer plus prudent.

Que la cavalerie de Baraguey d'Hillers fasse un écran agressif sur l'avant de notre colonne pour empêcher toute reconnaissance ennemie. Je veux des prisonniers si possible.

vinsoliman a écrit:
vers 10h30 au même QG

Un message de la cavalerie de Ney
Vers 8h nous avons repéré deux ou trois escadrons de Dragons autrichiens alors que nous passions au niveau d'Eichstettenn (prés de Nimburg c'est plus facile à lire scratch ) arrivant de la route de Freyburg. Avons regroupé nos forces pour éviter d'être pris par surprise. Pas d'attaque immédiate de leur part. Attendons vos ordres.

Ordres au colonel commandant la cavalerie de Ney,

Citation :
Route du sud entre Alt Breisach et Freyburg, 1er mai 10h45.

Colonel,

Vos ordres pour faire route au nord vers Mahlberg sont annulés. Le lien avec les troupes de Sahuc se feront au moyen de patrouilles.

Veuillez reconnaître en force le triangle Nimburg-Buchen-Emedingen.

Veuillez vous montrer agressif avec toutes éléments de cavalerie ennemie, faites des prisonniers pour interrogatoire. Evitez d'attaquer en position d'infériorité numérique ou si les Autrichiens sont assistés par de l'infanterie.


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Dim 10 Juin - 23:05

Alain-James a écrit:
Intosh, je sais que je suis chiant, mais je suis en train d'essayer de digérer tout ce qui a été dit depuis plusieurs jours - est-ce que tu peux juste me brosser un tableau en 10 lignes de la situation de notre corps et de la mission que tu veux me confier?

Apparemment je dois faire le guignol et faire en sorte d'attirer l'attention au maximum, c'est bien ça?

Il faudrait que tu lises le sujet du Plan, Oli a fait un très bon résumé.

Sinon mon idée d'origine était de faire en sorte que les Autrichiens reçoivent des rapports de reconnaissance comme quoi nous franchissons le Rhin à partir de nos trois têtes de pont en même temps, et d'envoyer de la cavalerie faire des reconnaissances en force dans toutes les directions possibles, pour cacher la direction véritable de notre attaque.

Pour Sahuc, deux forces de cavalerie doivent tromper nos ennemis sur nos intentions, la reconnaissance en force vers Carlsruhe, l'autre vers Haslach-Hornberg.

Si des Autrichiens sont dans la région de Carlsruhe-Stuttgart, ils pourront penser que nos 1000 cavaliers sont l'avant-garde d'un corps entier. S'ils nous attendent dans cette plaine au nord de la Forêt Noire, ils penseront qu'on avance sur eux petit à petit.

Pareillement si des Autrichiens sont dans la région entre Tubingen et le Danube, ils vont penser que nous débouchons par Haslach-Hornberg-Rottweil et pourront peut-être mobiliser une ou deux divisions, voir un corps entier, alors que je les feinte avec 500 hommes.

J'aurai voulu mobiliser uniquement de la cavalerie, mais je me suis dit que je ne peux pas vraiment séparer en deux la division Sahuc...

En gros, avec une petite division et 2 000 cavaliers, je fais penser qu'il y a au moins un corps entre Kehl et Carlsruhe, et d'autres troupes sur la route de Haslach...

On verra si cela marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Lun 11 Juin - 8:44

Envois d'estafettes :

Pour le Général Tharreau :

La première estafette que j'ai envoyé arrivera certainement trop tard pour que les ordres soient exécutés, car je lui fais prendre un très long chemin. J'envois une deuxième estafette pour le général Tharreau par la route non sécurisée la plus directe, plein sud sur la rive droite au devant de ses troupes par Krezingen, Buggingen et Post...

Citation :
Sur la route de marche prévue au plan, 1er mai 10h45.

Ce message vous parvenant par une route non sécurisée, il sera assez abscons.

Cavalerie signale reconnaissance en force autrichienne (200 à 300 dragons reconnus à deux endroits) sur les routes au nord et sud de Freyburg. Indique surement présence d'une ou deux divisions ennemies à Freyburg...

Je continue selon le plan.

Veuillez marcher 2 heures de plus aujourd'hui, selon la route de marche prévue pour vos troupes selon le plan.

Si c'est possible, sans faire demi-tour à vos troupes, veuillez prendre par la route par la ville de Stautten.

Si vos troupes ont déjà établit leur camp pour aujourd'hui, ne tenez pas compte de cette ordre.

Même message parviendra par route sécurisée beaucoup plus tard.

Le Spartiate

PS : ce message ne porte pas le nom du destinataire, juste le mot "pour le général" et je signe de mon sobriquet.

L'estafette reçoit des ordres venant de moi en personne pour bien lui faire comprendre que ce message ne doit pas tomber dans les mains ennemies. Et qu'elle fonce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Lun 11 Juin - 23:30

vers 11h30 les cavaliers de Baraguey en tête de colonne ont repoussé (juste quelques escarmouches) les dragons autrichiens au niveau du croisement de la route Fribourg Bâle et la route d'ou tu viens, un quart d'heure plus tard ton messager vers Tharreau pas la route courte reviens, il n'a pas pus passé un autre groupe de dragon (200h) lui bouchant le passage à Krezingen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Mar 12 Juin - 0:13

vinsoliman a écrit:
vers 11h30 les cavaliers de Baraguey en tête de colonne ont repoussé (juste quelques escarmouches) les dragons autrichiens au niveau du croisement de la route Fribourg Bâle et la route d'ou tu viens, un quart d'heure plus tard ton messager vers Tharreau pas la route courte reviens, il n'a pas pus passé un autre groupe de dragon (200h) lui bouchant le passage à Krezingen.

Pire que des Cosaques, ces Dragons autrichiens. J'ai l'air malin maintenant à avoir envoyer ma division Sahuc et ses 2 000 cavaliers faire le guignol, comme dirait AJ, dans le nord.

Mes ordres :

A Hausen, 11h45,

- Au Colonel du régiment de cavalerie Baraguey,

Que 250 de vos hommes escortent un messager pour la division Tharreau. C'est une mission importante.

Que le reste de vos cavaliers couvrent notre marche en coopération avec l'infanterie légère.

- Ordre aux divisions Baraguey et Ney :

Utilisez l'infanterie légère ou les chasseurs de vos divisions pour couvrir leurs flancs en coopération avec le peu de cavalerie qui nous reste...


Je sais pas comment tu peux appliquer ce dernier ordre ? On rentre peut-être un peu trop dans le micro management ?

Si cela doit un peu ralentir notre colonne, je suis OK !!!


Sinon pas de nouvelles de mes patrouilles de reconnaissance ?

Citation :
Reconnaissance

A ma disposition, 3 groupes de reconnaissance spéciaux :
- groupe 1 remonte vers le Nord par Burheim, Endingen, Kenzingen et précède cavalerie de Ney,
- groupe 2 précède corps principal et reconnaît région de Freyburg - Emeldingen – Waldkirsch, poursuit reconnaissance sur route de l’Est vers Ebnet, Zurten, Himeldreid, Steig…
- groupe 3 descend vers le Sud par Munzingen, Hausen, Krezingen, Stantten, Post pour prise de contact avec les avants gardes de la division de Bâle.

Le groupe 1 doit revenir une fois le contact établit avec Sahuc...

Le groupe 2 a été intercepté vers Ebringen et a été sauvé par la cavalerie de Baraguey.

Le groupe 3 a du réussir à passer vers le sud, avant que la route soit bloquée par les Dragons autrichiens, si je comprends bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Jeu 14 Juin - 0:27

Intosh a écrit:


- Ordre aux divisions Baraguey et Ney :

Utilisez l'infanterie légère ou les chasseurs de vos divisions pour couvrir leurs flancs en coopération avec le peu de cavalerie qui nous reste...


Je sais pas comment tu peux appliquer ce dernier ordre ? On rentre peut-être un peu trop dans le micro management ?

Si cela doit un peu ralentir notre colonne, je suis OK !!!


Oui c'est du micro management, qui ne sert à rien rendeer , vu qu'on ne rentre pas dans ce niveau de détail.
Razz
Par contre se mettre en position d'attaque et organiser tout ça ne se fait pas instantanément ce n'est que vers 12h30 que tes troupes attaquent les dragons autrichiens qui se replient rapidement ves Freyburg en tirant quelques coups de feu. Vers 13 h le carrefour de la route qui mène à Freiburg est à toi.

De nouveaux ordres ou la colonne reprend elle sa marche vers Freiburg ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Jeu 14 Juin - 9:38

vinsoliman a écrit:
Oui c'est du micro management, qui ne sert à rien rendeer , vu qu'on ne rentre pas dans ce niveau de détail.
Razz
Par contre se mettre en position d'attaque et organiser tout ça ne se fait pas instantanément ce n'est que vers 12h30 que tes troupes attaquent les dragons autrichiens qui se replient rapidement ves Freyburg en tirant quelques coups de feu. Vers 13 h le carrefour de la route qui mène à Freiburg est à toi.

De nouveaux ordres ou la colonne reprend elle sa marche vers Freiburg ?

OK, je le referai plus, promis. Smile

Sinon, est-ce que cela a eu un intérêt quelconque en terme de combat contre les Dragons autrichiens, ou ils ont, de toute façon, le temps d'esquiver et cela ne fait que me retarder ?

Mes ordres :

A Hausen, 13h15,

Ordre à la colonne de se remettre en marche vers Freiburg... On ne s'arrête plus et on ne ralentit plus.

On ne s'arrête plus avant la petite rivière au sud de Freyburg et au nord-est de Haslach (la Trersam), on s'arrête entre Saint Georg et la petite rivière. Ce n'est pas la rivière qui traverse Freyburg, mais celle juste en dessous.

La division Baraguey prendra position à droite de la route, la division Ney à gauche de la route. On laisse la route dégagée pour les communications.

Que les 250 cavaliers de la division Baraguey fasse toujours écran contre la cavalerie ennemie.

Je compte sur le reste de la cavalerie de chaque division (les quelques escadrons intrinsèques) pour couvrir les flancs.
(OK, c'est encore du micro-management)

Reconnaissance

J'ai toujours auprès de mon Etat-Major, un groupe de reconnaissance qui a été repoussé d'Ebringen ce matin, je le renvois devant moi sur Ebringen, Saint Georg et Freyburg, mais PRUDENCE !!!
Je leur conseille en fait de quitter la route et de faire du hors-piste sur les hauteurs autour d'Ebringen d'où ils devraient avoir une vue au loin sur la vallée autour de Freyburg...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Jeu 14 Juin - 10:01

Je me place avec mon Etat-Major sur le carrefour, et j'encourage et je salue toutes les troupes qui passent devant moi... Je laisse passer devant moi toute la colonne.

Je débauche la musique d'un des régiments, que je place sur le carrefour, il donne un concert de toutes les chansons révolutionnaires, que j'espère être repris en coeur par les régiments qui passent.

Le Chant du Départ

La victoire en chantant nous ouvre la barrière ;
La liberté guide nos pas,
Et du nord au midi la trompette guerrière
A sonné l'heure des combats.
Tremblez, ennemis de la France,
Rois ivres de sang et d'orgueil !
Le peuple souverain s'avance ;
Tyrans descendez au cercueil.

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

De nos yeux maternels ne craignez pas les larmes :
Loin de nous de lâches douleurs !
Nous devons triompher quand vous prenez les armes :
C'est aux rois à verser des pleurs.
Nous vous avons donné la vie,
Guerriers, elle n'est plus à vous ;
Tous vos jours sont à la patrie :
Elle est votre mère avant nous.

La République vous appelle,
Sachez vaincre ou sachez périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

Que le fer paternel arme la main des braves ;
Songez à nous au champ de Mars ;
Consacrez dans le sang des rois et des esclaves
Le fer béni par vos vieillards ;
Et, rapportant sous la chaumière
Des blessures et des vertus,
Venez fermer notre paupière
Quand les tyrans ne seront plus.

La République vous appelle,
Sachez vaincre ou sachez périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

De Barra, de Viala le sort nous fait envie ;
Ils sont morts, mais ils ont vaincu.
Le lâche accablé d'ans n'a point connu la vie :
Qui meurt pour le peuple a vécu.
Vous êtes vaillants, nous le sommes :
Guidez-nous contre les tyrans ;
Les républicains sont des hommes,
Les esclaves sont des enfants.

La République vous appelle,
Sachez vaincre ou sachez périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

Partez, vaillants époux ; les combats sont vos fêtes ;
Partez, modèles des guerriers ;
Nous cueillerons des fleurs pour en ceindre vos têtes :
Nos mains tresserons vos lauriers.
Et, si le temple de mémoire
S'ouvrait à vos mânes vainqueurs,
Nos voix chanterons votre gloire,
Nos flancs porteront vos vengeurs.

La République vous appelle,
Sachez vaincre ou sachez périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

Et nous, soeurs des héros, nous qui de l'hyménée
Ignorons les aimables noeuds ;
Si, pour s'unir un jour à notre destinée,
Les citoyens forment des voeux,
Qu'ils reviennent dans nos murailles
Beaux de gloire et de liberté,
Et que leur sang, dans les batailles,
Ait coulé pour l'égalité.

La République vous appelle,
Sachez vaincre ou sachez périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

Sur le fer devant Dieu, nous jurons à nos pères,
A nos épouses, à nos soeurs,
A nos représentants, à nos fils, à nos mères,
D'anéantir les oppresseurs :
En tous lieux, dans la nuit profonde,
Plongeant l'infâme royauté,
Les français donneront au monde
Et la paix et la liberté.

La République vous appelle,
Sachez vaincre ou sachez périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)

La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. (bis - les deux derniers vers)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Jeu 14 Juin - 21:15

Vers 16h30 tes troupes commencent à se mettre en position face à Fribourg, les dragons autrichiens sont toujours présents ainsi que des miliciens à en juger par leur tenue.

Tes ordres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Ven 15 Juin - 0:08

vinsoliman a écrit:
Vers 16h30 tes troupes commencent à se mettre en position face à Fribourg, les dragons autrichiens sont toujours présents ainsi que des miliciens à en juger par leur tenue.

Tes ordres ?

J'avoue avoir besoin de quelques informations :

- L'état de fatigue de mes troupes, après 10h30 de marche, ainsi que leur moral. Est-il possible d'attaquer dans ces conditions, ou 10h30 de marche, c'est beaucoup et un combat est impossible avec des troupes si fatiguées ?

- Les rivières devant moi sont-elles franchissables sans pont ? Uniquement au moyen de gués ? Est-ce que je dois rechercher ces derniers ? Ou je passe comme je veux où je veux en mouillant simplement mes bottes ?

- L'escarmouche au croisement a t'elle eu des effets réels sur les dragons autrichiens, ont-ils laissés des morts sur le terrain, ont-ils été désorganisés, ou ont-ils esquivés notre attaque et ont pu se replier sans pertes ?

- Peut-on avoir une idée sur le(s) régiment(s) auxquels appartiennent les dragons, peut-on savoir quel général les commande, à quelles troupes sont-ils normalement rattachés ? Combien sont-ils en face, 2 ou 3 groupes de 200 cavaliers ? Plus ?

- Est-il normal d'avoir des miliciens en face de moi devant Freyburg, des miliciens badois ? ou autrichiens ? Sont-ils prévus à l'Ordre de Bataille autrichien, on a peut-être vaguement quelques infos ? Ou c'est une mobilisation de la milice locale ?


Sinon, je voulais valider avec toi, la position théorique de mes troupes.



Les deux points bleus de part et d'autre de la route sont les divisions Ney (à gauche) et Baraguey (à droite), divisions couvertes par 250 cavaliers de la division Baraguey.

Les points rouges sont les points de rencontre avec les dragons autrichiens et le point vert est la position actuelle des dragons et de la milice. J'espère que c'est bon ?

Les deux autres poins bleus correspondent à la position théorique où je vais probablement chercher ces troupes au moyen d'estafettes dans un très proche avenir ?

Le point bleu dans la plaine dans le triangle : Nimburg, Buchen, Emedingen, c'est la cavalerie de la division Ney (500 cavaliers).

Le point bleu entre Heltersheim et Stantten, c'est la division Tharreau, si elle a reçu le message envoyé à 10h45, qui lui disait de marcher 2h de plus, soit 10h depuis Bâle, soit 40 km. Avec la division Tharreau doit y avoir 250 cavaliers de Baraguey que j'ai été obligé d'envoyer pour escorter un message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Ven 15 Juin - 10:11

Intosh a écrit:


J'avoue avoir besoin de quelques informations :

- L'état de fatigue de mes troupes, après 10h30 de marche, ainsi que leur moral. Est-il possible d'attaquer dans ces conditions, ou 10h30 de marche, c'est beaucoup et un combat est impossible avec des troupes si fatiguées ?
.

ils sont légèrement fatigué, mais tout à fait opérationel, par contre je te conseil de calculer quand tu pourra lancer l'attaque avec toute tes forces ... (ou juste une partie)

Intosh a écrit:

- Les rivières devant moi sont-elles franchissables sans pont ? Uniquement au moyen de gués ? Est-ce que je dois rechercher ces derniers ? Ou je passe comme je veux où je veux en mouillant simplement mes bottes ?
.
Elles sont franchissables sans pont, mais ça serait dommage de pas l'utiliser vu qu'il est intact. Cool

Intosh a écrit:

- L'escarmouche au croisement a t'elle eu des effets réels sur les dragons autrichiens, ont-ils laissés des morts sur le terrain, ont-ils été désorganisés, ou ont-ils esquivés notre attaque et ont pu se replier sans pertes ?
.
trés peu de perte, une toute petite escarmouche.

Intosh a écrit:

- Peut-on avoir une idée sur le(s) régiment(s) auxquels appartiennent les dragons, peut-on savoir quel général les commande, à quelles troupes sont-ils normalement rattachés ? Combien sont-ils en face, 2 ou 3 groupes de 200 cavaliers ? Plus ?

- Est-il normal d'avoir des miliciens en face de moi devant Freyburg, des miliciens badois ? ou autrichiens ? Sont-ils prévus à l'Ordre de Bataille autrichien, on a peut-être vaguement quelques infos ? Ou c'est une mobilisation de la milice locale ?
.
et puis l'age du capitaine aussi... non non et puis non et des clous aussi. Twisted Evil tongue

Intosh a écrit:

Sinon, je voulais valider avec toi, la position théorique de mes troupes.



Les deux points bleus de part et d'autre de la route sont les divisions Ney (à gauche) et Baraguey (à droite), divisions couvertes par 250 cavaliers de la division Baraguey.

Les points rouges sont les points de rencontre avec les dragons autrichiens et le point vert est la position actuelle des dragons et de la milice. J'espère que c'est bon ?

Les deux autres poins bleus correspondent à la position théorique où je vais probablement chercher ces troupes au moyen d'estafettes dans un très proche avenir ?

Le point bleu dans la plaine dans le triangle : Nimburg, Buchen, Emedingen, c'est la cavalerie de la division Ney (500 cavaliers).
.
à 16h30 c'est juste l'avant de ta colonne qui arrive en vue de Fribourg, donc tes 15 000 hommes s'étire sur une colonne de prés de 10 km ...
J'attend des précisions de la part des autrichiens sur la position exacte des troupes, mais à priori ils sont dans Fribourg.

Pour les points de rencontre avec les dragons (ça n'a plus grande importance mais bon ...) la première rencontre est un peu plus au sud Ebringen, et ta reco va être poursuivit jusqu'à Hausen, les escarmouches ayant lieu entre Huasen et le carrefour. C'est OK pour le point du sud.
Pour le Nord c'est ok aussi..

Intosh a écrit:

Le point bleu entre Heltersheim et Stantten, c'est la division Tharreau, si elle a reçu le message envoyé à 10h45, qui lui disait de marcher 2h de plus, soit 10h depuis Bâle, soit 40 km. Avec la division Tharreau doit y avoir 250 cavaliers de Baraguey que j'ai été obligé d'envoyer pour escorter un message.

Pour l'instant tu n'a pas reçu de nouvelle de Tharreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Ven 15 Juin - 14:05

vinsoliman a écrit:
ils sont légèrement fatigué, mais tout à fait opérationel, par contre je te conseil de calculer quand tu pourra lancer l'attaque avec toute tes forces ... (ou juste une partie)
En comptant que ma colonne, c'est 15 000 hommes sans compter la cavalerie, cela représente une colonne de 7.5 km, donc je vais mettre au moins de 2h à me regrouper, selon les règles.

Gentil arbitre, tu confirmes s'il te plaît, si mon appréciation des règles est correcte ?

Donc, j'abandonne l'idée d'attaquer ce soir, surtout si les Autrichiens sont dans la ville, et pas devant les murs. Enfin, sont pas complètement débiles non plus les hommes en blancs...

vinsoliman a écrit:
Pour les points de rencontre avec les dragons (ça n'a plus grande importance mais bon ...)
Merci beaucoup, c'est pour le rapport à faire à mes chefs, et puis c'est pour l'histoire, j'envisage sérieusement d'écrire mes Mémoires, tout çà...


Ordres :

Haslach, 1er mai 16h45

Aux divisions Baraguey et Ney :

Nous établissons notre campement pour le soir et la nuit.

Les campements sont à établir de part et d'autre de la route (deux points bleus foncés sur la carte ci-jointe).

Division Ney (à gauche) et Division Baraguey (à droite).

Couverture par les 250 cavaliers de la division Baraguey.

Ordre à des détachements d'infanterie de prendre possession des ponts (trois points bleus clairs sur la carte ci-jointe).



Estafette :

Pour valider la position de deux unités détachées, je leur envois chacune une estafette dans la région où elles sont sensées théoriquement se trouver :

Pour la cavalerie de Ney :

L'estafette contourne Freyburg et la forêt de l'ouest, et elle revient par le même chemin sécurisé. (route suivie sur carte ci-jointe)

Citation :
Haslach, 1er mai 16h45

Colonel,

Sommes devant Freyburg, séparé de la ville par la rivière Treisam. Etablissons campement, fin des opérations de la journée.

Veuillez établir campement pour la nuit. Ordres de marche de demain matin seront communiqués ultérieurement

Veuillez me communiquer par retour d'estafette, la situation de votre régiment et vos activités de la journée selon le modèle de rapport expliqué à tous les officiers avant la campagne.

Cordialement,

Gouvion Saint-Cyr


Pour la division Tharreau :

L'estafette prend la route sur Stautten (route sur la carte ci-jointe)

Citation :
Haslach, 1er mai 16h45

Général,

Sommes devant Freyburg, séparé de la ville par la rivière Treisam. Etablissons campement, fin des opérations de la journée. Faites de même.

Veuillez me communiquer par retour d'estafette, la situation de votre division et vos activités de la journée selon le modèle de rapport expliqué à tous les officiers avant la campagne.

Veuillez garder jusqu'à demain matin, le détachement de cavalerie Baraguey qui vous a rejoint.

Sauf contre-ordre, vous commencerez votre marche vers le nord à 6h00 du matin.

Cordialement,

Gouvion Saint-Cyr


Modèle d'ordre :
envoyer une estafette à 6h00, à 14h00 et à 22h00 à l'Etat-Major du Corps d'Armée avec message précisant votre position actuelle, votre mouvement à venir, ainsi qu'état de fatigue, état du moral, pertes éventuelles et présence éventuelle de l'ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Ven 15 Juin - 14:09

A 17h, j'envois un plénipotentiaire, sous le couvert du drapeau blanc, chez les Autrichiens, je choisis un officier d'Etat-Major intelligent qui a ordres de ne rien dire sur nos effectifs, nos dispositifs, et les officiers commandant notre armée. Par contre, il a droit d'ouvrir ses yeux et ses oreilles. Ce serait bien qu'il parle allemand bien sûr.

Il vient de la part du général Michel Ney, général de division de l'Armée du Rhin.

Bah oui, je suis timide, je préfère rester anonyme...

Citation :
Aux portes de la ville de Freyburg, le 1er mai 1800, à 17h00.

Au général commandant la garnison de Freyburg,

La République, qui n’aspire qu’à vivre en paix, est obligée de se défendre des souverains qui désirent détruire le berceau de la liberté. La seconde coalition, formée à l'instigation de la perfide Grande-Bretagne, a déclarée la guerre à la République, et nous sommes contraints de nous défendre les armes à la main.

Aujourd’hui, 1er mai de l’An de Grâce 1800, l’Armée du Rhin est aux portes de la ville de Freyburg. Au cours de toute la journée, bien que ne manquant pas de courage, vos soldats n’ont rien pu faire pour endiguer la marche victorieuse des défenseurs de la liberté.

Pour éviter des destructions et des pertes inutiles parmi l’innocente population civile, je vous demande de déclarer Freyburg, ville ouverte, et d’évacuer vos troupes hors de la ville et loin de ses environs.

En échange, je vous garantis de protéger vos troupes de toute belligérance de la part de mon armée, jusqu’à demain matin 6h00, je vous laisserai le champ libre pour reculer avec vos troupes vers l’est ou le nord-est.

Si des soldats de votre armée font partie de la milice locale, je demande à ce qu’ils soient désarmés, et que leurs armes nous soient livrées, mais ils pourront rentrer librement dans leurs foyers, et je garantis qu’ils n’auront à souffrir d’aucunes représailles.

Je vous laisse jusqu’à 20h00 pour la réponse, à partir de ce délai, je considérerai cet accord comme caduque.

Vive la République !!!

Général de Division Michel Ney

Le plénipotentiaire a une copie de ce message à destination du Burgmeister de la ville.

Reconnaissance :

Je donne l'ordre au groupe de reconnaissance, qui depuis ce matin et sa rencontre avec les dragons autrichiens près d'Ebringen n'a rien fait et ne m'a apporté aucunes informations utiles, de faire le tour de la ville et d'interroger les habitants de la région pour avoir des informations sur les effectifs ennemis et le genre de troupes composant la garnison. Il a le droit d'y passer la nuit s'il le faut. Et il a intérêt à me rapporter des informations avant l'aube.

Autres ordres :

Que les officiers de génie de mon corps d'armée se rapprochent à distance prudente de la ville et me fasse un rapport sur les possibilités d'assaut ou de siège.

Que les officiers d'artillerie de mon armée se rapprochent également de la ville et qu'ils recherchent des endroits intéressants pour disposer nos batteries pour bombarder la ville.

Mes ordres sont définitifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Sam 16 Juin - 12:05

Intosh a écrit:

En comptant que ma colonne, c'est 15 000 hommes sans compter la cavalerie, cela représente une colonne de 7.5 km, donc je vais mettre au moins de 2h à me regrouper, selon les règles.

Gentil arbitre, tu confirmes s'il te plaît, si mon appréciation des règles est correcte ?

elle est correcte +500 m pour tes 250 cavaliers restants.

Sinon lorsque tes troupes de tête arrivent sur leur position vers 17 h environ un millier de Dragons autrichiens quitte Fribourg (précipitement) et prennent la route de l'est vers Steig.
Tes cavaliers ne sont pas vraiment en nombre pour intervenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Sam 16 Juin - 12:26

A 17 h tu recoit une missive de Thareau qui accuse bonne reception des ordres à 15 h et qui se remet en route.

L'estafette à pu prendre la route directe car les dragons se sont repliés sur la route de Stanffen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Sam 16 Juin - 15:54

vinsoliman a écrit:
elle est correcte +500 m pour tes 250 cavaliers restants.

Sinon lorsque tes troupes de tête arrivent sur leur position vers 17 h environ un millier de Dragons autrichiens quitte Fribourg (précipitement) et prennent la route de l'est vers Steig.
Tes cavaliers ne sont pas vraiment en nombre pour intervenir...

Merci, c'était pour confirmer, une première fois, que mon interprétation des règles était bonne. Je ne referai plus.

Je confirme pour mon envoi de plénipotentiaire à Freyburg. Je pense qu'il ne doit rester que la milice locale et le destinataire principal est donc le burgmeister.

Mes autres ordres restent valables.


Citation :
Ordre à des détachements d'infanterie de prendre possession des ponts (trois points bleus clairs sur la carte ci-jointe).

Je renforce simplement les détachements d'infanterie qui devaient prendre possession des deux ponts à l'est, avec des fantassins et les 250 cavaliers qui me restent. Car il est possible qu'un détachement de dragons soit coincé derrière moi, celui qui était entre moi et Tharreau et qui a gêné mes estafettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Sam 16 Juin - 16:37

vinsoliman a écrit:
A 17 h tu recoit une missive de Thareau qui accuse bonne reception des ordres à 15 h et qui se remet en route.

L'estafette à pu prendre la route directe car les dragons se sont repliés sur la route de Stanffen.

Oh grand et puissant arbitre, je ne voudrais pas te contredire, mais le message précisait que :

Citation :
Sur la route de marche prévue au plan, 1er mai 10h45.

Ce message vous parvenant par une route non sécurisée, il sera assez abscons.

Cavalerie signale reconnaissance en force autrichienne (200 à 300 dragons reconnus à deux endroits) sur les routes au nord et sud de Freyburg. Indique surement présence d'une ou deux divisions ennemies à Freyburg...

Je continue selon le plan.

Veuillez marcher 2 heures de plus aujourd'hui, selon la route de marche prévue pour vos troupes selon le plan.

Si c'est possible, sans faire demi-tour à vos troupes, veuillez prendre par la route par la ville de Stautten.

Si vos troupes ont déjà établit leur camp pour aujourd'hui, ne tenez pas compte de cette ordre.

Même message parviendra par route sécurisée beaucoup plus tard.

Le Spartiate

Je ne voulais pas remettre en marche mes troupes et perturber leur installation et leur repos. Donc à moins que tu considères que le général Tharreau a mal interprété mes ordres, je préférerai que la division Tharreau ne soit pas remise en marche, et qu'on considère que son accusé de réception précise qu'il a marché 8 heures et que mon message est arrivé trop tard pour changer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Sam 16 Juin - 17:47

Intosh a écrit:


Je ne voulais pas remettre en marche mes troupes et perturber leur installation et leur repos. Donc à moins que tu considères que le général Tharreau a mal interprété mes ordres, je préférerai que la division Tharreau ne soit pas remise en marche, et qu'on considère que son accusé de réception précise qu'il a marché 8 heures et que mon message est arrivé trop tard pour changer les choses.

l'arbitre a toujours raison, il peut lui arriver d'être légèrement imprécis tout au plus... Razz
bon et la en l'occurence la tête de la colonne de Tharreau était effectivement en train de s'installer mais la majorité de ses troupes étaient encore en mouvement afro il faut s'abituer au phénomène de non ponctualité spacio-temporel jeune padawan alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Dim 17 Juin - 10:30

vinsoliman a écrit:
l'arbitre a toujours raison, il peut lui arriver d'être légèrement imprécis tout au plus... Razz
bon et la en l'occurence la tête de la colonne de Tharreau était effectivement en train de s'installer mais la majorité de ses troupes étaient encore en mouvement afro il faut s'abituer au phénomène de non ponctualité spacio-temporel jeune padawan alien

Le jeune padawan a bien compris, vénéré Maître Jedi...

Bon maintenant, j'attends la réponse du Burgmeister de Freyburg ou du commandant de la garnison s'il en reste une, à ma missive.

Si, j'ai pas de réponses à 20h30, je donnerai, à ce moment là, mes ordres pour la soirée, la nuit et le lendemain.

Sinon, j'attends les nombreux rapports de mes éclaireurs/subordonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Dim 17 Juin - 22:30

Alors que tu viens de donner les ordres pour aller prendre les ponts plus à l'est et que tes officiers organisent la chose, vers 18h de la route de Stautten débouche en effet un parti de 200 Dragons qui s'elancent au plein galop vers le pont non encore occupé, tes cavaliers ont juste le temps de sabrer quelques trainards et de faire quelques prisonniers mais l'essentiel du groupe est passé et rentre dans Freybourg.

Vers 20h tu reçois en message de la cavalerie de Ney.

Avons défait à 17h-18h un groupe de 300 dragons autrichiens prés de Nimburg-kondringen, ils étaient poursuivis par des cavaliers de Sahuc avec qui nous avons fait jonction. Une bonne partie c'est enfui dans la montagne vers Waldkirsh mais ils sont en déroute !
Vive la France.


Vers 20h30 ton plénipotentière (qui est parti vers 18 h faut pas déconner non plus ... tout est lent, trééééés lent) revient, en un seul morceau.

Il a rencontré le chef de la milice allemande (du Brisgeau), puis est arrivée un officier de dragon trés agité, la plus grande confusion semble régner dans cet 'état major'. Aprés avoir fait venir le Bourgmestre à la demande de ton officier, ils ont pris bonne note de tes propositions et répondront à celle ci demain matin.
Ton officier n'a pas remarqué de fortificatios importante, cependant des baricades ont été montées et sont tenues par les miliciens. Aucun officier supérieur autrichien n'était visible, aucun canon et à part les dragons qui venaient d'arriver pas d'autre troupes (au moins un millier de milicien mais difficile à évaluer vu leur position).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   Lun 18 Juin - 20:16

vinsoliman a écrit:
Vers 20h tu reçois en message de la cavalerie de Ney.

Avons défait à 17h-18h un groupe de 300 dragons autrichiens prés de Nimburg-kondringen, ils étaient poursuivis par des cavaliers de Sahuc avec qui nous avons fait jonction. Une bonne partie c'est enfui dans la montagne vers Waldkirsh mais ils sont en déroute !
Vive la France.

Estafette :

Pour la cavalerie de Ney dans la région de Emedingen-Nimburg :

Citation :
Haslach, 1er Mai, 20h30.

Colonel,

Veuillez transmettre mes félicitations aux hommes de votre régiment pour sa belle conduite d'aujourd'hui.

Malheureusement, la campagne est loin d'être terminée, demain d'autres marches et d'autres combats nous attendent.

Vous commencerez votre marche à 07h00 pour rejoindre la route la plus proche de votre position et rejoindre le campement de votre division au sud de Freyburg.

A l'heure, où je vous écris, Freyburg n'est pas encore prise, mais j'espère qu'elle le sera demain matin quand vous nous rejoindrez. Néanmoins prudence quand vous passerez auprès de la ville, ils ont peut-être quelques canons.

Dernière question importante, les hommes de Sahuc sont-ils toujours dans la région ?

D'autres ordres vous attendront au QG de votre division.

Vive la République,

Gouvion Saint-Cyr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intosh
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 421
Age : 43
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: A   Lun 18 Juin - 21:04

Après avoir reçu la réponse de Freyburg, je fais réunir mon Etat-Major, en particulier les généraux Baraguey et Ney, pour une discussion au QG.

Mes Ordres :

Au général Ney :

Veuillez faire encercler Freyburg par un piquet de sentinelles et de patrouilles, que vos hommes n'hésitent pas à allumer des feux et à porter des torches pour ne pas s'entretuer au cours de la nuit.

Personne ne doit sortir de Freyburg, sauf s'il est muni d'un drapeau blanc, dans quel cas, il est arrêté et à ramener ici pour interrogatoire.

Veuillez faire relever par vos hommes, les unités de Baraguey qui sont de garde aux ponts et sur la route de l'est.

Au général Baraguey :

Que vos hommes, en particulier vos cavaliers se reposent, votre division sera la première à marcher demain matin sur la route de Steig.


Concernant la ville de Freyburg, j'ai l'impression que les Badois jouent la montre, donc je suis d'avis de leur renvoyer un message qui sera simplement donné aux hommes de leurs premières lignes sans qu'une réponse soit attendue.

Citation :
Haslach, le 1er mai 1800, à 21h00.

Au commandant de la milice du Brisgau et au Bourgmestre de Freyburg,

En temps de guerre, la nuit ne porte pas conseil.

Je vous avais écrit que faute d'une réponse d'ici 20h00 ce soir, je considérai notre accord comme caduque.

Dès à présent, les armées de la République vont devoir considérer Freyburg comme ennemie, elle sera donc bombardée dès l'aube, puis prise d'assaut. Les rares miliciens faits prisonniers, seront considérés comme prisonniers de guerre et expédiés en France, et une contribution lourde, en nature et en numéraires, sera levée pour compenser les frais de guerre.

Maintenant, par humanité pour les habitants de votre cité, je peux accepter de revenir sur les conditions de ma précédente proposition, si à l'aube, vous envoyez un négociateur m’apporter votre déclaration faisant de Freyburg une ville ouverte.

Demain matin, les hommes de ma division rentreront dans votre cité, que ce soit en amis, ou en ennemis.

Vive la République !!!

Général de Division Michel Ney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Corps d'Armée du Général Gouvion Saint-Cyr
» Armée Corps à Corps
» Les éxilés de Khemri (liste d'armée et historique)
» Compte rendu 1ère Campagne Aronis
» [CR]Metz 1815- Histwar.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: les franco font l'Italie en Bavière :: Forum de la (future) grande armée-
Sauter vers: