Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réunion de l'Etat-Major

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mattheus
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1346
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 6:21

Bon pour pouvoir répartir les rôles, va falloir définir si on a plus besoin de Musnier ou de Grenier.

Perso, vu que l'action va avoir lieu en France et que Lyon est un objectif prioritaire à défendre, Musnier me parait plus utile.

Le rôle de l'armée d'Italie va être de marcher sur Chambéry puis Genève, et Eugène suffit à cela.

Si on envoit Augereau aussi sur Chambéry ou direct sur Genève, va falloir quelqu'un pour assurer les arrières un minimum.

Niveau stratégie, vu les forces disponibles au départ, j'opterais pour une concentration sur Chambéry puis une marche sur Genève.

A Lyon on ne laissera que la "division" de Gardes-Nationaux et sans doute une autre, histoire d'éviter un coup de main sur la ville, synonyme de fin de partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 7:45

Rapidement, je commençais à regarder le rôle d’Eugène et j'aimerais bien prendre son rôle.

Au vue des PV à gagner/perdre, il n'a aucun intérêt à rester en Italie et tant pis pour le dépôt de Turin : Eugène peut largement se ravitailler sur les dépôts en Savoie. je réfléchis à qqs dispositions de plans.

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 9:38

Et une question con tout de suite, à l'attention du MdJ.Vu que nous sommes le 15 février, quelles sont les cols alpins qui sont ouverts ?

Bon, on peu dire qu'il y a 6 cols pour passer du Piémont vers la Suisse ou la France :
- Montgenèvre (vers Briançon) : à 1850 mètre. la route a été faite sous Napoléon, avec un bel obelisque qui marqua la fin des travaux
- Mont-Cenis ; à 2081 mètre, route moderne également faite sous Napoléon ier. Pratiquable à mon sens.
- De la Galise/De la Lose ; à 3000 mètres. J'ai découvert cela car il y a une route qui part de Cérisoles à Tignes sur la carte italienne. Dans les fait, c'est un chemin muletier de randonnée, et vue l'altitude, impraticable en hiver
- Du petit Saint Bernard ; 2188 mètres. Passage connu et fréquenté. Néanmoins, si une route existe, ce ne devait être qu'un simple chemin sous Napoléon. la route moderne ne date que de Napoléon III. Difficile donc de savoir si un passage est possible.
- Du Grand St Bernard ; 2469 mètres. Il parait qu'un général français y fit des galipettes équestres en 1800 cyclops . Quoi qu'il en soit, la route moderne ne fut tracé qu'en 1900, et je vois mal le terrain dégagé si tôt dans l'année.
- du Simplon : 2000 mètres. La route moderne fut également tracée sous Napoléon. Cependant, la suisse étant territoire ennemi, je vois mal les montagnards s'amuser à déneiger le col pour faciliter le passage de qui que ce soit...

Edit : Il y a aussi Forclaz, Balme et Montets entre Haute Savoie et Valais; Juste un chemin muletier à l'époque, mais, précise Wiki : " C'est aussi par le col de la Forclaz que le dernier préfet français du département du Simplon, Claude-Philibert Barthelot de Rambuteau, quitta le pays en plein hiver 1813.". Je doute qu'une armée y passe, par contre...

Dans l'attente des précisions..

Note : c'est juste pour une clarification  Cool ; hors de question que je te refasse le coup de Vitry avec l'éphéméride d'Aout 1815 ou le calcul du débit de la Marne

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)


Dernière édition par Polak le Jeu 19 Jan 2017 - 12:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 9:47

Autre point : Les renforts que Bubna peut recevoir de la part de Bellegarde.

Historiquement, la bataille du Mincio (le 8 février) a donc figé les positions entre Eugène et Bellegarde. Or, Eugène retraitant dans notre Scénario, Considère-t-on que les forces autrichiennes peuvent peuvent arriver de n'importe où, sur la carte ? Ou uniquement à Genève et dans le Valais Suisse ?

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
Arbitre de l'Europe
Arbitre de l'Europe
avatar

Nombre de messages : 6731
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 10:31

Je ferai un peu plus tard le point météo - mais vous vous doutez bien que ça ne sera pas folichon en février...

Pour les cols alpins, en gros depuis Turin vous avez trois axes principaux :
=> par Briançon
=> par le mont Cenis et Chambéry
=> par le Gd St-Bernard, en croisant les doigts pour ne pas subir des chutes de neige trop importantes pendant le passage.

Plus au sud, cela n'aurait guère d'intérêt pour vous. Plus à l'est, vous vous retrouveriez dans la zone d'opération de l'armée autrichienne d'Italie.

Dans tous les cas, il va sans dire que vous risquez d'avoir pas mal de retards dans ces zones si la météo s'en mêle, n'espérez donc pas tenir le rythme théorique des 3km/h...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
Arbitre de l'Europe
Arbitre de l'Europe
avatar

Nombre de messages : 6731
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 10:36

Polak a écrit:
Autre point : Les renforts que Bubna peut recevoir de la part de Bellegarde.

Historiquement, la bataille du Mincio (le 8 février) a donc figé les positions entre Eugène et Bellegarde. Or, Eugène retraitant dans notre Scénario, Considère-t-on que les forces autrichiennes peuvent peuvent arriver de n'importe où, sur la carte ? Ou uniquement à Genève et dans le Valais Suisse ?


En gros, Bellegarde est en train d'occuper le royaume d'Italie, mais comme il est un peu nul et pas trop pressé, il se contente d'assiéger un peu tout.
Si jamais les Autrichiens lui ont réclamé des renforts, ce serait vraisemblablement pour se porter au secours de Genève. Il faudrait donc s'attendre à voir débouler une partie de ses troupes via le col du Simplon, puis Sion et St-Maurice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 10:45

Donc, (si cela ne trahi pas le jeu), il n'y aura de Bellegarde en tant que tel, qui pourrait s'amuser à venir chercher Eugène à Turin... Et donc, que l'on se batte à Turin.

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
Arbitre de l'Europe
Arbitre de l'Europe
avatar

Nombre de messages : 6731
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 10:50

Non non, aucun risque pour Turin a priori, Bellegarde sera bien assez occupé à assiéger Mantoue et Milan tout en surveillant du coin de l'oeil le roi de Naples.
La seule menace qu'il peut exercer sur vos opérations serait de débouler avec une partie de ses divisions au secours de Genève - mais c'est déjà pas mal comme menace... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 10:56

Ok. Merci de ces précisions.

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 11:05

Ah... Eugène me tentait aussi... Razz

Bon, je veux bien faire un subalterne d'Augereau (aka the boss)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
Vétéran
Vétéran
avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Drang Nach Westen
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 14:00

Perso niveau stratégie je ne pense pas qu'il faille prendre en compte Eugène, du moins pour les mouvements initiaux. Potentiellement l'Armée d'Italie ne peut être au complet que le 25 février, soit 10 jours après le début des opérations. Autant dire qu'en 10 jours on peut en faire des déplacements.
Pour l'instant j'ai deux scénarios en tête.


Plan A, aka "On a des grosses couilles".



On attaque, on vise la victoire totale. Pour ça toute l'armée du Rhône, moins les gardes nationaux, se lance en avant vers Dijon via Chalon, on balaie l'armée du Midi avant qu'elle ne soit prête, ensuite on prend Besançon et Belfort et adieux la Coalition. Le corps de l'Isère gardera le flanc et maintiendra la pression contre la colonne de Bubna.
Pour l'armée d'Italie elle ira renforcer le corps de l'Isère, ou Lyon, en fonction de la situation.
Il faudra juste faire gaffe que les alliés ne soient pas à Meximieux et tente un rush sur Lyon direct.


Plan B, aka "Vous ne passerez pas!".



On joue la montre et tant pis pour l'empereur. L'armée du Rhône et le corps de l'Isère vont un peu avancer et créer une ligne Chalons/Bourg-en-Bresse/Nantua/Chatillon, s'y retrancher puis attendre les renforts. On maintiendra des reconnaissances suffisamment haute pour que lors de la détection du gros des forces ennemies on puisse regrouper nos forces derrières nos retranchements.

Personnellement je pencherais plus pour le plan A, par contre je reste persuadé qu'il ne faut pas de stratégie bâtarde. Ou on attaque à fond, ou on défend à fond, mais pas de truc bâtard. Qu'est-ce que vous en pensez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 14:38

Le problème du A, c'est qu'il compte sur le fait que les Autrichiens ne bougent pas trop...

Mais j'aime bien le plan A Laughing (il est plus fun et c'est toujours mieux que de laisser l'initiative à l'autre camp).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 14:39

Concernant Eugène et pour faire simple ; il y a au bas mot 200 km pour faire Turin Chambéry par le Mont-Cenis. Compte tenu des conditions hivernales, c'est une semaine au mieux en marchant de manière soutenue, mais je dirai plutôt deux semaines dans une optique de maintenir une armée combattive et sans semer les gars le long des cols alpins.

Concernant les plans, Oui, le plan A a l'avantage d'être simple, trop simple même et évident pour obtenir une victoire rapide. Mais en a t-on les moyens ?
Augerau partirait donc avec 20000 gars. En face, il me semble avoir lu que Bubna avait 15000 gars. Il lui sera facile de bousculer l'armée de Savoie pour venir ensuite surveiller Augereau le temps que l'armée du midi se forme. Je vois même un truc du genre Augereau avance et Bubna suit à distance.

Cela dépend donc de deux paramètres : l'importance de Genève pour les alliés (PV, certes, mais aussi dépôt majeur ?) et du joueur en face.

Autre chose, notre ravitaillement : on a rien au Nord de Lyon pour nous soutenir. Donc, au delà d'une ligne Dijon, Dole, Pontarlier, on va tirer la langue. Si Bubna est à plein, il aura facile à nous couper le robinet des vivres dès qu'on voudra s'aventurer en Bourgogne - Franche Comté.

Peut être qu'un mix des deux serait possible ?
Faire sortir Bubna de sa tanière genevoise avec Marchand qui joue le role de la Muleta tandis que Augereau viendra le cueillir.
Puis, Eugene arrivant surveillera les survivants tandis l'armée du Rhone ira vers le Nord...

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
Vétéran
Vétéran
avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Drang Nach Westen
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 16:20

Le truc c'est que Bubna est dispersé sur une grosse zone entre Mâcon/Genève/Chambéry, du coup à mon avis avec le corps de l'Isère qui attaque Chambéry, moi qui passe en force à Chalon, et une feinte avec de la cavalerie de Lyon vers Bourg-en-Bresse il devrait y avoir moyen de ne pas tomber sur sa colonne au complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1346
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 18:00

L'option A laisse quand même Marchand seul face à une bonne partie des forces de Bubna et sépare Augereau d'Eugène.

D'ailleurs quand tu dis qu'on ne tiens pas compte de l'armée d'Italie, tu considères quand même que les troupes déjà présentes à Turin marchent sur Chambéry dès le 1er jour? Le reste suivant au fur et à mesure.

L'option défensive me plait encore moins.

Je mélangerais un peu des deux. On fait remonter la division Pannetier (commandée par Musnier) sur Mâcon, cela donnera l'impression d'un mouvement offensif mais faudra qu'elle s'y arrête 1 ou 2 jours pour récupérer. L'idéal serait d'attendre déjà 1 ou 2 jours avant qu'elle ne bouge.
Augereau et le reste de ses troupes (moins les 1000) part justement sur Meximieux, ensuite il pourra aller sur Bourg en Bresse ou Nantua et éventuellement continuer sur Genève.

On confie à Marchand la prise de Chambéry. Mais avec seulement 6000h, je ne suis pas sûr qu'il puisse marcher sur Genève avant d'avoir le renfort d'Eugène ou que Bubna ait bougé contre Augereau.

Eugène lui doit commencer à arriver à Chambéry à partir du 20 février.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 18:32

Je pense aussi que Eugène doit rallier la Savoie au plus vite. vu les chemins et les cols, il n'y a aucun intérêt à avancer de manière fortement groupé
Faut pas oublier aussi que le facteur climat risque de jouer : on est en février en montagne. Gros ralentissements et fatigue à prévoir

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
Vétéran
Vétéran
avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Drang Nach Westen
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 19:22

Il y a 200 km entre Turin et Chambéry, dans le meilleur des cas il faut 6 jours (sans marche forcé) pour y arriver. Or là en plus on doit se taper des passages de col avec sans doute de la météo bien pourris. A mon avis il faudra compter 10 jours, comme les unités de l'Armée d'Italie commencent à arriver le 17 février à Turin il ne faut pas s'attendre à voir la première unité au mieux le 27 février à Chambéry. Etant donné que le scénario s'arrête le 1er avril, qu'il y a une vérification de la différence de point toutes les quinzaines, qu'au départ on a 120 points de retard et qu'il faut un +100 pour automatiquement gagner le scénario, on a pas le temps d'attendre l'armée d'Italie, il faut agir vite et fort. Si on se contente de petite mesurette les coalisés nous écraserons sous le nombre en prenant Lyon vers mi-mars.

La colonne de Bubna est séparée sur une très grande zone, Marchand peut largement récupérer Chambéry et remonter jusqu'à Bourg-en-Bresse/Nantua, sachant que moi j'avancerais vers Mâcon et une autre partie des troupes de Bubna. En plus à mon avis ils voudront se regrouper avant de se lancer à l'attaque, voire même attendre l'armée du Midi. Bubna doit bien savoir qu'entre Lyon et Grenoble il y a deux fois plus de troupes françaises que lui, ça serait un peu dingue de se lancer avec des forces éparses et moins nombreuses dans l'assaut de Lyon.

En plus on a une division qui commence à Vienne, qui sera donc à un jour derrière la colonne principale. Donc normalement on devrait pouvoir se prémunir d'une éventuelle attaque directe.

Fondamentalement je ne pense pas que dispersé nos maigres forces soient une bonne chose, une attaque avec une seule division ne mènerait à rien tout en fragilisant nos défenses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1346
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 19:29

L'Armée d'Italie ne commence pas à arriver le 17, ce sont ses renforts. Eugène commence à Turin le 15/02 avec les 4 divisions indiquées dans l'OB.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1346
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 20:06

Après on peut tenter l'option Mâcon pour commencer. Faudra déjà 2-3 jours pour y parvenir.
Puis en fonction de ce qu'on repèrera sur le terrain, y aura toujours la possibilité de repartir sur Bourg-en-Bresse voir Nantua si y a une bonne occasion à saisir.
Sinon continuer au Nord et viser Dijon.

Marchand se débrouille sur Chambéry. J'estime qu'il aura quand même plus de 10000h en face de lui entre les troupes à Chambéry (probablement un "petit" détachement) et surtout les forces de Bubna à Genève.
Faudra juste qu'il évite de se faire surprendre et au pire retraiter sur le fort Barraux en attendant l'arrivée d'Eugène.

Eugène ramène ses fesses et surtout ses 13000h déjà dispo "au plus vite" en laissant des instructions pour que les renforts sachent quelle direction prendre quand ils arrivent.

Ce qui ferait comme 4ème, Musnier qui prendrait d'abord le commandement de la division Bardet à Vienne et ensuite celui de la division Beurmann. Comme cela on a un général sur les arrières d'Augereau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
Arbitre de l'Europe
Arbitre de l'Europe
avatar

Nombre de messages : 6731
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 20:47

Juste pour éviter des confusions idiotes surtout s'il ne commandait pas directement sa division, si un joueur décide d'occuper le rôle de Musnier, son unité sera confiée au général de brigade POUCHELON.

Merci pour votre attention. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Jeu 19 Jan 2017 - 22:33

Je vous lis... mais pour l'instant, je n'ai pas encore pu m'y mettre sérieusement. Je fais ça demain (au boulot Razz )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Ven 20 Jan 2017 - 10:30

Bon, voici mes dernières remarques : après je ne suis pas le chef, je vous laisse décider (rappelons que dans ce jeu, les joueurs ont tendance à prendre beaucoup de liberté avec la Hiérarchie lol! ).

Le problème, c'est Bubna ; sera t-il aussi attentiste que son alter égo historique ? Nous savons tous qu'il a les moyens de sacrément nous emmerder s'il le veut. Le temps joue pour les alliés, et ils peuvent bien abandonner qqs villes de Bourgogne ou Bugey, si Bubna se regroupe avec les renforts de Bellegarde, il peut faire très mal dès le début, et même retenter un raid sur Lyon.

Par ailleurs, je constate que Marchand a très peu de cavalerie.Autant dire que nous serons quasiment aveugle sur les premiers jours de campagne sur les attentions de Bubna

Quoi qu'il en soit ; les alliés auront le temps et le nombre ; et plus ils seront nombreux, plus ils voudront prendre Lyon pour obtenir les PV (et accessoirement, casser Augereau). C'est pour cela que je me dis qu'il n'y a aucun intérêt à chercher Hesse Hobourg ; il viendra à la vitesse d'un éléphant arthritique, mais il viendra ... pénalisé dans ses déplacements par les spécificités des colonnes autrichiennes et le besoin de ravitaillement. Dans ce cas, une posture défensive serait vouée à l'échec

Par contre, Bubna est une sacré épine. Pour moi, il faudrait chercher avec lui soit l'affrontement direct ; soit l'enfermer une fois pour toute dans Genève.
A 3 joueurs français, il y a moyen de le surprendre en arrivant sur 3 axes ; Chambéry St Julien (par Marchand), Meximieux-Vallée du Rhone, et par Bourg, Nantua, Gex (au choix entre Augereau et Musnier).
Le problème, c'est de coordonner les déplacement pour avoir le coup de main des copains ; le relief ne s'y prête pas scratch . Une fois Eugène Arrivée, il y a aura possibilité de libérer la Bourgogne Franche Comté

Bon, vous me laissez Eugène, Finalement ? Dans ce cas, mon plan est simple : Turin Chambéry par le mont-Cenis (sous réserve qu'il n'y ait pas des joyeusetés du style col bloqué à cause de la neige, et obligation du passage par Montgenèvre), avec démarrage dès le 15 février.

Sur place ; pression au max sur Bubna, pour permettre à Augereau d'accomplir sa mission et de soulager l'empereur

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
Arbitre de l'Europe
Arbitre de l'Europe
avatar

Nombre de messages : 6731
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Ven 20 Jan 2017 - 10:44

Les routes vers Briançon et Chambéry ne peuvent pas être bloquées par la neige - la 1ère parce que c'est le point de passage principal systématiquement utilisé pour le transit des troupes françaises dans le secteur, la 2ème parce que c'est une route majeure sur la carte Italie 1800.
C'est le Grand St-Bernard qui pose problème, je vous déconseillerais donc de tenter un passage dans le secteur.

Le Simplon est toujours accessible mais risque d'être un peu trop fréquenté par les Autrichiens pour être praticable. What a Face
(il a eu le nez creux le Napo en améliorant son accessibilité tongue )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1227
Localisation : Ogon' batareya, ogon' batayon...
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Ven 20 Jan 2017 - 11:20

C'est déjà une bonne nouvelle rabbit

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
Grenadier
Grenadier
avatar

Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    Ven 20 Jan 2017 - 13:23

Il faut prendre les menaces et les objectifs dans l'ordre chronologique et/ou géographique: l'ennemi qu'on a à portée de fusil, c'est Bubna... Si on lui laisse du temps, c'est mauvais pour nous (il peut recevoir du renfort, se regrouper, renforcer des positions...)

Bon, je me mets à la place de Bubna, soit je recule sur Genève, soit je joue l'intox, le tout pour le tout et j'attaque vers Grenoble... (ce qui entraine l'armée d'Augereau au Sud...).

De toute façon, dans une posture, comme dans l'autre, s'il faut contraindre Bubna à faire quelque chose, c'est en menaçant Genève... et il va falloir réussir à éviter que Bubna y arrive le premier pour s'enfermer dans la ville en attendant les renforts (si c'est sa stratégie).

Geneva Delenda Est !


Mon plan, c'est une variante de "on a des grosses couilles"... en fait... (mais avec Genève comme but)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major    

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion de l'Etat-Major
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: les Francos bouffent du Lyon ! :: Forum de l'armée française-
Sauter vers: