Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 11:54

C'est ici que nous discuterons de la stratégie à adopter pour expulser définitivement les Français d'Italie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 11:54

Hildoceras a écrit:
Rapport du
Baron Kray von Krajova und Topola
Feldzeugmeister

au
Général-comte Souvorov
Feldmarschall von österreichisch-russisches Heer



Herr General,

J'ai l'honneur de vous présenter la situation actuelle vis à vis du parc d'artillerie et des sièges en cours. Je présenterai ensuite mes recommandations pour la campagne à venir concernant ces domaines.


Généralités sur les sièges


Les places fortes qu'il nous est demandé de réduire présentent deux particularités militaires :

- leur puissance défensive (de faible à imprenable) qui conditionne le nombre de fantassins à utiliser pour les bloquer. Cette puissance peut-être artificiellement réduite par la présence d'un parc d'artillerie et/ou celle d'un chef compétent, charismatique, craint de ses hommes et aimé de la victoire, c'est à dire moi-même.

- leur valeur stratégique (PV et/ou lieu de dépôt secondaire) qui conditionne l'intérêt de les assiéger et de les prendre




Il faut donc considérer les blocages et ultimement les sièges comme ayant plusieurs fonctions positives et négatives :

- mobiliser des troupes, indisponibles pour toute autre action militaire pour une période allant de deux jours à deux semaines

- récupérer des PV

- préparer l'avance de l'armée au delà de la position assiégée ou bloquée.


Il faut garder à l'esprit le double désavantage de la mobilisation des troupes et du calendrier. En effet, il faut que les Français aient un avantage en PV réduit à +44 le 15 mai et à +39 le 1er juin alors qu'ils sont à +48 actuellement.



Sièges en cours

Vu le calendrier, la priorité semble devoir donc être donnée aux sièges de Milan (forteresse 2, valeur 5PV) nécessitant 6000 hommes pendant deux jours à une semaine et de Mantoue (forteresse 4 ou 5 s'il y a une division française, valeur 5 PV) qui va nécessiter l'équivalent de 24 à 40000 hommes mobilisés de une à deux semaines.


Milan

Milan ne présente pas de difficulté majeure et devrait céder rapidement, moyennant d'y bloquer six mille hommes ou bien mille homme et le parc d'artillerie ou moi-même.
La forteresse sera ensuite le site d'un dépôt secondaire qui pourra être construit pendant le siège. Sa proximité du front nécessitera probablement une garnison afin de se prémunir d'une incursion française.


Mantoue

Pour Mantoue, le nombre d'assiégeants peut être réduit à 14 ou 30k si le parc d'artillerie est sur place, à 19 ou 35k si je suis sur place, à 9 ou 25k si les deux sont sur place.
Le siège libèrera la plus grande partie des troupes au bout d'une à deux semaines, moins une éventuelle garnison (à décider si, stratégiquement, les milices locales suffisent) ou les troupes nécessaires pour traiter les prisonniers français.

Mantoue n'est à proprement parler pas importante pour servir de dépôt secondaire : le dépôt principal de Vérone couvre jusqu'à Modène et Parme au sud.
De plus, les troupes libérées du siège seront à une vingtaine de meile (environ 150 verstes) du front occidental, situé pour le moment à Milan.
Mobilisant de nombreuse troupes, loin du front principal, il conviendra donc de les utiliser ensuite pour aller vers le sud ou le sud-ouest, probablement à la rencontre des troupes françaises de McDonald, remontant de Naples. Je suggère un axe Mantoue -> Parme -> La Spezia qui permettra de se rabattre vers Gênes ensuite ou Florence.


Autres sièges

Si dans un premier temps, ces sièges peuvent être réduits à des blocages (Crémone 1000h., Pizzeghetone, Peschiera, Côme 3000h. chacun, Ferrare 8000h.) il va falloir rapidement libérer ces dix-huit mille hommes au total (!!!) en apportant les renforts permettant de les réduire. Ces renforts peuvent être pris sur le siège terminé de Milan pour Côme et Pizzeghetone, sur celui terminé de Mantoue pour Peschiera, Crémone et Ferrare.
Côme présente aussi la particularité d'être sur la route menant en Suisse et un éventuel corps d'armée poursuivant le Français Lecourbe pourrait achever le siège et embarquer les assiégeants.


Concilier une stratégie dynamique et les sièges

Les Français sont partout en déroute au moment actuel. Il faut les empêcher de se regrouper et de se retourner en les frappant aussi rapidement que possible et en les poussant continuellement. Dans le même temps, les forteresses ennemies font leur rôle de bouchon, mobilisant des hommes et du temps pour ralentir la progression de nos troupes.

Je suggère donc la stratégie suivante :

- Le corps principal (Général-comte Souvorov) réduit Milan tout en cherchant où est Moreau. Une fois Milan réduite, le corps se précipite sur le Français et lui taille des croupières, notamment avec le parc d'artillerie.

- Un corps aile droite (Général-baron von Melas) pourrait assiéger Côme et remonter en Suisse coincer Lecourbe entre lui-même, Bellegarde et Von Hotze dans la tactique imparable dite de "la tenaille". Ces troupes seront équipées du génie pour franchir les précipices suisses.

- Un corps aile gauche (Général-baron Kray von Krajova und Topola) réduit Mantoue tout en cherchant où peut se trouver McDonald et va le chercher via Parme et La Spezia.
Une part des troupes de Mantoue libère les autres troupes assiégeant Crémone, Peschiera et surtout Ferrare, les rendant disponibles.


Corps aile gauche


Effectifs nécessaires

Le corps aile gauche nécessite dans un premier temps 12000 hommes pour bloquer les forteresses secondaires (3000 à Peschiera, 1000 à Crémone, 8000 à Ferrare) et 19 à 35000 hommes supplémentaires pour Mantoue. Une bonne partie de ces troupes pourront repartir vers l'ouest, une fois leur mission de siège terminée.
Dans le cadre d'une stratégie dynamique poussant à la rencontre vers le corps français du sud, des troupes de cavaleries complémentaires sont nécessaires.


Je suggère donc que l'aile gauche comporte :
- Colonne Vukassovitch (12000h.) à Peschiera, Crémone, Ferrare
- Colonne Zoph (10000h.) à Mantoue
- Colonne Hohenzollern (10000h. +2000 cav.) à Mantoue
- Colonne Ott (10000h. +1000 cav.) à Mantoue si les Français y ont mis une division
- Colonne Fröhlich (9000h. +2500 cav.) à Mantoue si les Français y ont mis une division
Si les Français n'ont pas mis de division à Mantoue, je suggère de renforcer le corps aile gauche par le corps de cavalerie Liechenstein à la place des colonnes Ott et Frölich.


Stratégie

* Pendant que Mantoue est assiégée, les éléments de cavalerie chercheront les français au sud et commenceront à préparer des dépôts.

* Quand Mantoue sera prise, la colonne Zoph fournira 3000h. à Ferrare, 3000 à Peschiera, 1000 à Crémone. Je partirai à Ferrare. Le reliquat de 3000h. partira bloquer Parme.
La colonne Hohenzollern descendra à Parme aussi.

Si les Français avaient une division à Mantoue, les colonnes Ott et Frölich seront disponibles. Je peux les renvoyer à l'Ouest ou m'en servir pour chasser McDonald.

* Quand Peschiera, Crémone et Ferrare seront prises, la colonne Zoph devra se rassembler, possiblement à Modène, cela dépendra de la rencontre avec McDonald.



Conclusion

La guerre de siège est par nature statique. cependant cela va à l'encontre de la situation stratégique en Italie du Nord où on devrait conduire l'offensive à outrance.
Il convient donc de se dégager des contingences poliorcétiques le plus rapidement et le plus efficacement possible avant de se projeter sur les troupes françaises. Le siège devient donc le moyen de concentrer les troupes et de préparer cette projection vers l'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 11:59

Théâtre de la campagne avec les forces en présence :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 12:01

Opération Orage d'été

Objectif :

Détruire l'Armée d'Italie et l'Armée de Rome, faire tomber les dernières places fortes françaises présentes en Italie et établir les bases pour l'invasion prochaine de la France.



Organisation des troupes :

L'Armée Combinée d'Italie sera divisée en trois forces.

La Force Souvorov se regroupera autour de Milan et se composera des colonnes Rosenberg, Bagration, Keim, Vukassovitch (cette dernière se verra adjoindre une unité de génie supplémentaire), Fröhlicht et Lichtenstein. Elle aura pour tâche de prendre Milan et Côme puis de se diriger sur Turin et de rechercher l'Armée Française pour la détruire. Si l'Armée d'Italie française devait se trouver éloignée de Turin la destruction des forces françaises aura priorité sur la chute de la ville.
La colonne Fröhlicht (qui se verra adjoindre une unité d'artillerie supplémentaire), si elle dépend directement de la force Souvorov, sera disposée pour assiéger Crémone et Pizzeghettonne, et aider les troupes alliés pour le siège de Mantoue. Une fois ceci fait ses différents détachements se regrouperont et elle rejoindra la Force Souvorov.

La Force Kray se regroupera autour de Mantoue avec les colonnes Hohenzollern, Zoph, Ott, Mercantin et Seckendorf plus le parc d'artillerie. Je laisse au général Kray toute liberté quant au déploiement des troupes sous ses ordres pour faire tomber le plus rapidement possible Mantoue, Peschiera et Ferrare. J'interdis, je dis bien j'interdis, toute dispersion supplémentaire pour assiéger des villes, par exemple Bologne ou Modène, tant que les sièges actuels ne sont pas terminés.
Une fois les sièges actuels terminés la Force Kray ne gardera que le minimum de troupe nécessaires pour assiéger les places fortes d'importance que la France possède encore en Italie.

La Force Melas, cette dernière aura à disposition les troupes non nécessaires à la Force Kray pour assurer sa mission de siège. C'est-à-dire qu'au début des opérations cela représentera peu de chose, mais cela devrait vite changer. Une fois cela fait la Force Melas devra rechercher et détruire l'Armée de Rome.



Déroulement des opérations :

Le déroulement idéal sera le suivant. Une fois les différents sièges encore en cours aujourd'hui seront terminés la Force Souvorov trouvera et détruira l'Armée d'Italie tandis que la Force Melas trouvera et détruira l'Armée de Rome. Une fois ceci fait ces deux forces se dirigeront vers les Alpes françaises, d'une part pour prendre les bases nécessaires pour nos futures opérations en France, d'autre part pour éventuellement prêter main-forte aux troupes alliées en Suisse.

Comme il y a de fortes chances que tout ne se passe pas comme prévu plusieurs variantes sont à prévoir:

- l'Armée d'Italie attaque en première, à la jointure entre les Forces Souvorov et Kray, via Crémone. Dans cas la Force Souvorov abandonne ses sièges, mais pas les blocus, dans le même temps la Force Kray ne garde que le minimum vital pour les blocus et donne tout le reste à la Force Melas. Cette dernière fera alors un mouvement en tenaille avec la Force Souvorov pour détruire l'Armée d'Italie.

- l'Armée d'Italie attaque en première, mais uniquement la Force Souvorov, dans ce cas cette dernière entreprendra les mêmes actions que dans la variation précédente et se chargera de détruire seule l'Armée d'Italie. Si d'aventure cette dernière devrait être plus puissante que prévue je pourrais demander de l'aide à la Force Melas, à laquelle la Force Kray devra donc céder des troupes.

- l'Armée de Rome attaque Ferrare avant que le siège de Mantoue ne soit finis. Dans cas le détachement à Ferrare devra faire retraite jusqu'au gros des forces alliés qui se préparera alors pour détruire l'Armée de Rome. Si besoin est la colonne Fröhlicht pourra les aider.

- les Armées d'Italie et de Rome se rejoignent. Les Forces Souvorov et Melas devront alors en faire de même. Ou tout du moins la Force Melas se subordonnera à la Force Souvorov pour que les deux Forces travaillent de façon cohérente.



Principes généraux à appliquer :

Chaque commandant de Force devra garder en mémoire ses priorités, à savoir en premier lieu la destruction des forces françaises, en second lieu la sauvegarde de ses propres troupes, en trois la chute des places fortes françaises. Cela signifie que si un commandant de Force à la possibilité de détruire une partie des troupes françaises il ne doit pas hésiter. Par contre s'il est situation d'infériorité manifeste il n'a pas à faire mourir ses troupes pour rien.

Chaque commandant de Force DOIT fournir, chaque soir, un résumé de ses opérations de la journée au commandant en chef des troupes alliées en Italie. Ce dernier fera en retour un bilan de la situation de l'ensemble du front aux commandants de Force.

A moins d'une urgence seul le commandant en chef des troupes alliées en Italie pourra échanger avec les autres armées alliées en Italie.

Au vue des distances, et des problèmes de communication qui en découle, le commandant en chef des troupes alliées en Italie laisse une marge de manœuvre importante à ses commandants de Force. En échange il attend de ceux-ci de l'agressivité et de l'énergie. Ce qui devra se traduire dans les faits par :
- une utilisation agressive de la cavalerie pour trouver, suivre et entraver les Français,
- des marches importantes et soutenues, et surtout sans contre-ordre, 20 kilomètres par jour, hors siège, est un minimum,
- de l'initiative, si une opportunité de faire mal aux Français se présente saisissez-là, n'oubliez-pas qu'il vaut mieux demander le pardon que la permission.



Conclusions :

Les Français peuvent être battus, comme l'a démontré nos dernières opérations ici, il nous faut donc continué sur cette lancée pour pouvoir enfin débarrasser le monde de cette engeance. J'ai toutes confiances en vos capacités et en celles de nos soldats.

Za Rodina! Hourra Pobieda!


Dernière édition par Joukov6 le Dim 28 Juin - 17:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 14:05

Comme dit ailleurs, on a une supériorité numérique provisoire mais altérée par la dispersion due aux sièges. 18k un peu partout + 19 à 40k à Mantoue mobilisés et même immobilisés pendant quasiment quinze jours plus le temps de replacement ensuite.

Donc le choix stratégique dépend de ces sièges :
- on les fait à fond pour s'en débarrasser puis on bouge
- on ne les fait pas à fond, juste des blocages et on bouge tout de suite sur un axe
- on ne les fait carrément pas (MJ, quelle est l'influence sur la logistique de laisser des forts derrière nous ?) et on bouge en force sur plusieurs axes

La stratégie doit aussi intégrer les autres fronts. J'attends l'avis de Charles et de Bellegarde.

Enfin, la stratégie doit se baser sur des reconnaissances : où sont ces putains de Français ?
- Moreau est-il devant Milan ou devant Gênes ?
- McDonald est-il à Florence ou va-t-il y arriver dans dix jours, quinze jours, trois ou quatre semaines ?
- Que fait Lecourbe ? Il va au sud pour harceler les Russes et rejoindre Moreau, va-t-il au nord pour renforcer Masséna ?

Mon opinion déjà exprimée :
- finir les sièges tout en effectuant des reconnaissances en force avec toute la cavalerie disponible, voire déplacer l'infanterie russe
- buter Lecourbe qu'on n'en parle plus avec les forces Von Hortze, Bellegarde, voire von Melas
- aller chercher McDonald et Moreau et les finir

Dans le même temps, il faut anticiper les échéances de PV de mi-mai, fin mai et mi-juin en stockant les PV faciles (Chur, Parme, Modène, possiblement Turin).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4980
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 14:10

Vous pouvez tout à fait abandonner un blocus/siège dès le premier jour si vous le souhaitez (par contre, pas dès le déploiement initial). Les conséquences essentielles sont au niveau des PV.
Pour ce qui est de la logistique, c'est simple : vos lignes de ravitaillement sont immédiatement coupées par toute forteresse non bloquée, il faudra contourner.
(je vous déconseille par exemple de lever le blocus de Piacenza What a Face ).
Pour le reste, vous faites ce que vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 14:14

oui, mais à part Mantoue, est-ce qu'une garnison peut sortir et mettre le dawa ?

et pourquoi nous parles-tu de Piacenza ? tu veux dire Peschiera [del Garda] je suppose, oui celle-ci est incontournable.


Dernière édition par Hildoceras le Mer 17 Juin - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4980
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 14:18

Non. Elle peut éventuellement envoyer des messages vers les troupes françaises par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 14:47

Bien messieurs, voici le résultat de mes réflexions, basées sur l'excellent rapport de mon estimé collègue, et ami, le baron Kray.

Opération Orage d'été

2 zones de rassemblement :

* Milan : la force Souvorov, avec les colonnes Rosenberg, Bagration, Keim, Vukassovitch et Lichtenstein (44 500)
=> 6 000 hommes à Milan (en provenance de la colonne Vukassovitch),
=> colonne Keim à Côme, puis départ vers Genève et Chambéry, avec si possible une colonne de l'armée du Tyrol en soutient
=> le reste à Milan et commencera son avance vers Turin, l'idéal serait de faire tomber Casale

* Mantoue : la force Kray, avec les colonnes Hohenzollern, Zoph, Ott, Fröhlich et Seckendorf (46 500) plus le parc d'artillerie
=> 8 000 hommes à Ferrare, de la colonne Hohenzollern, le reste à Mantoue, plus la colonne Seckendorf, qui fera de la reconnaissance vers Bologne, Modène et Florence,
=> 5 000 hommes à Pizzeghettonne et 1 000 hommes à Cremone, de la colonne Fröhlich, on abandonnera le siège de Cremone pour finir celui de Pizzeghettonne avant de revenir sur Cremone une fois finie, les cavaliers de la colonne feront de la reconnaissance dans la région de Parme, et essayeront de bloquer les éventuels messages de la garnison de Cremone
=> 3 000 hommes à Peschiera, de la colonne Zoph, le reste à Mantoue
=> le reste à Mantoue (avec Kray et artillerie), ce qui fait 4 000 (Hohenzollern) + 7 000 (Zoph) + 11 000 (Ott) + 3 000 (Fröhlich) = 25 000 hommes
si pas de division française alors 6 000 hommes (le reste de la colonne Hohenzollern plus une partie de la colonne Ott) et le parc d'artillerie iront sur Ferrare.


La première phase consistera donc à faire tomber les forteresses françaises le plus rapidement possible.
La deuxième phase consistera à rechercher et détruire les forces françaises, en se basant sur les reconnaissances de la première phase. Dans cette phase la colonne Fröhlich pourra rester dans la force Kray ou bien partir rejoindre la force Souvorov en fonction des besoins.
La troisième phase visera à réduire les dernières forteresses, on les choisira selon notre positionnement du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 15:07

l'artillerie serait peut-être utile contre Moreau qui me semble le plus gros morceau des Français autour de l'Italie, d'un autre côté ça m'économise 10k à Mantoue Neutral

pas la peine d'envoyer l'artillerie à Ferrare ensuite : si j'y suis, il suffit de 3k de plus pour assiéger.

von Melas fait quoi ? Dans mon idée, je le voyais prendre Côme et filer en Suisse, mais il peut aussi commander les troupes disponibles après la chute de Mantoue pendant que je fais les sièges.

pense à  assigner le génie : il y a une avant-garde mais aussi une de plus , probablement pour les Alpes

il y a une unité d'artillerie à assigner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 655
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 15:19

Hildoceras a écrit:
l'artillerie serait peut-être utile contre Moreau qui me semble le plus gros morceau des Français autour de l'Italie, d'un autre côté ça m'économise 10k à Mantoue Neutral
Les baïonnettes russes auront tôt fait d'expulser les Français!
Sinon ce qu'on peut faire c'est que je récupère la colonne Fröhlich dans tous les cas et je vous laisse l'artillerie.

Hildoceras a écrit:
pas la peine d'envoyer l'artillerie à Ferrare ensuite : si j'y suis, il suffit de 3k de plus pour assiéger.
Sauf que je n'ai pas dit que j'envoyais l'artillerie à Ferrare "ensuite", j'ai dis que je l'envoyais si, et seulement si, il n'y avait pas de division française en plus dans Mantoue, du coup pendant que toi tu feras le siège de Mantoue l'artillerie fera celle de Ferrare.

Hildoceras a écrit:
von Melas fait quoi ? Dans mon idée, je le voyais prendre Côme et filer en Suisse, mais il peut aussi commander les troupes disponibles après la chute de Mantoue pendant que je fais les sièges.
J'avoue que je ne sais pas trop pour Melas. Mais le mettre avec la colonne Keim pour faire la liaison avec la colonne de l'Armée du Tyrol me semble une bonne idée.

Hildoceras a écrit:
pense à  assigner le génie : il y a les deux avant-gardes et trois de plus.
J'attend de voir qu'on soit bien tous d'accord sur la disposition des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 15:43

je viens de faire un point avec ta proposition, parce que sans le mettre sous forme de tableau, je suis perdu.




On peut optimiser dans la colonne Frölich en mettant 1k à Pizzeghetone et 1k à Crémone ce qui permet le siège des deux. Avec l'artillerie, je n'ai pas besoin de ces 2k à Mantoue, dans  le cas de la présence d'une division française.
La colonne Frölich étant la plus proche de Milan elle est peut-être mieux assignée comme flanc gauche de Souvorov, couvrant la route de Gênes. edit : les grands esprits se rencontrent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 15:54

Joukov6 a écrit:
Hildoceras a écrit:
pas la peine d'envoyer l'artillerie à Ferrare ensuite : si j'y suis, il suffit de 3k de plus pour assiéger.
Sauf que je n'ai pas dit que j'envoyais l'artillerie à Ferrare "ensuite", j'ai dis que je l'envoyais si, et seulement si, il n'y avait pas de division française en plus dans Mantoue, du coup pendant que toi tu feras le siège de Mantoue l'artillerie fera celle de Ferrare.
oookay... Sauf que je ne suis pas chaud de bouger l'artillerie dans une direction qui l'éloigne du front, déjà beau de la mettre à Mantoue, sinon c'est vrai que je n'avais pas compris.

MJ, ça vaut quoi un parc d'artillerie dans une bataille rangée en équivalent-fantassin ? Parce que si ça ne vaut pas 10k 7k infanterie, on peut remplacer les 8k infanterie de Ferrare par 1k+l'artillerie, toujours en absence de division française à Mantoue

Citation :
Hildoceras a écrit:
von Melas fait quoi ? Dans mon idée, je le voyais prendre Côme et filer en Suisse, mais il peut aussi commander les troupes disponibles après la chute de Mantoue pendant que je fais les sièges.
J'avoue que je ne sais pas trop pour Melas. Mais le mettre avec la colonne Keim pour faire la liaison avec la colonne de l'Armée du Tyrol me semble une bonne idée.

Une fois en Suisse, il peut commander les renforts russes qui doivent arriver à Vérone ? Ça ferait un corps conséquent pour tourner Masséna en collaboration avec Bellegarde et Charles.
Sinon, il y a toujours le corps libéré par Mantoue. J'ai l'impression que je ne vais pas arrêter de faire des sièges et je n'aurai pas le temps de commander ça directement.

Faut voir ce qu'il en pense : commander l'aile droite qui file en Suisse à la rencontre de Lecourbe puis descendre commander le l'aile gauche (faut calculer en kilomètres à dos de bourrin...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4980
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 16:21

C'est difficile à comparer. L'artillerie donne un important bonus au combat, mais ne sert à rien sans fantassin. C'est un soutien qui peut avoir sa valeur, là encore c'est un choix de votre part à prendre.

N'oubliez pas que les unités renforcées en artillerie (comme Rosenberg) bénéficient déjà d'un bonus tant qu'elles n'affrontent pas une autre unité renforcée (bonus neutralisé) ou un parc d'artillerie (avantage à l'ennemi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4980
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 16:25

La colonne Korshakov est directement rattachée à Souvorov et, en tant qu'unité russe, ne peut être commandée par un officier autrichien.

N'oubliez d'ailleurs pas que Souvorov est limité dans le nombre d'unités autrichiennes (4 maximum) qu'il peut commander directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 16:34

SP a écrit:
C'est difficile à comparer. L'artillerie donne un important bonus au combat, mais ne sert à rien sans fantassin. C'est un soutien qui peut avoir sa valeur, là encore c'est un choix de votre part à prendre.
oui, mais le souci c'est qu'en début de partie on en est à compter les fantassins quasiment un par un. Et on a ce gros bloc d'artillerie, qui n'est pas sécable et qui a deux usages diamétralement opposés.
Il faut voir où il a le plus de valeur.

De toute façon, Joukov, tout ce qu'on déplace vers Ferrare, il va falloir le ramener un jour, et à 2km/h. Autant les 8k infanterie peuvent servir à Florence (forteresse 2) , autant l'artillerie à Florence, c'est de l'overkill, sauf si McDonald occupe Florence.

Pour ce dernier point, si je réfléchis comme McDonald, il y a trois options possibles :
- je rejoins Moreau à Gênes et on pète tout
- je passe entre Souvorov et Kray et je pète tout leur ravitaillement
- je passe derrière Kray, à l'est, et je pète tout leur ravitaillement.
Les trois sont intéressants, les trois sont risqués, deux valent gros. Perso, je ferais peut-être 1 ou 2, mais la 3e n'est pas  à exclure. C'est le seul cas où l'artillerie à Ferrare sert à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4980
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 16:36

Pour les sièges, rien ne vous oblige à ne mettre que des fantassins. J'avoue ne pas avoir prévu de règle particulière, mais du moment que la force de blocus/siège est constituée d'une majorité de fantassins, cela suffira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 16:40

SP a écrit:
Pour les sièges, rien ne vous oblige à ne mettre que des fantassins. J'avoue ne pas avoir prévu de règle particulière, mais du moment que la force de blocus/siège est constituée d'une majorité de fantassins, cela suffira.
Ah !
Parce moi je la jouais comme EU2 avec l'infanterie servant uniquement pour le siège, la cavalerie ne permettant au mieux qu'un blocus.
okayyy.

pas mal ça, notamment pour la reconnaissance en force vers Parme et Modène, pour tout dire, et éventuellement faire avancer de l'infanterie et gagner du temps de trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 21:41

si jamais on prend Mantoue et qu'il y a une division française, ça fait combien de prisonniers et combien de soldats mobilisés à les garder/convoyer ?

c'est la logistique qui nous tuera Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4980
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 21:45

Si Mantoue est une forteresse "imprenable", ça fera 2000 prisonniers de la garnison + les prisonniers de la division française. Au total ça devrait tourner autour de 10 000 prisonniers.

Si vous vouliez les escorter, il vous faudrait détacher 1000 soldats (1/10 des prisonniers), mais...

... comme Mantoue est une forteresse, vous pouvez y "stocker" les prisonniers.

(par contre il faudra établir une garnison dans la forteresse...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 22:21

J'écris ici mes placements de troupe et les déplacements pour me faire une idée, mais c'est sujet à remaniement, bien sûr.
Je numérote les milliers d'hommes comme des régiments.


Cas de la division française dans Mantoue

Kray siège de Mantoue (5k)
Parc d'artillerie  siège de Mantoue (15k)

Infanterie :
Frölich 1 à 6 siège à Pizzeghetone (complet)
Frölich 7 et 8 siège à Crémone (complet)
Frölich 9 siège à Mantoue (16k)
Ott 1 à 10 siège à Mantoue (26k)
Hohenzollern 1 à 8 blocus de Ferrare
Hohenzollern 9 et 10 direction Modène pour assièger (complet)
Zoph 1 à 3 blocus de Peschiera
Zoph 4 à 10 siège de Mantoue (33k)


Cavalerie
Frölich 1, 2 et 0.5 en détachement à Mantoue direction Parme
Ott 1 à Mantoue direction Parme ; quand les 3.5k arrivent, blocus et 0.5k reconnaissent les alentours.
Seckendorf 1 et 2 à Mantoue, direction Modène, blocus et 1k reconnaissent les alentours. Quand l'infanterie Hohenzollern arrive pour assiéger, ils vont vers Bologne
Hohenzollern 1, 2 et 0.5 en détachement participent au blocus/siège de Mantoue (35.5k)


Quand Mantoue est prise
Frölich 9 va à Parme rejoindre la cavalerie Frölich sauf s'il y a besoin de garder des prisonniers
Ott 1 à 10 vont à Parme avec le parc d'artillerie
Zoph 4 à 6 vont à Peschiera
Zoph 7 à 9 + Kray vont à Ferrare
Zoph 10 reste à Mantoue pour les prisonniers  
La cavalerie Hohenzollern rejoint l'infanterie Hohenzollern à Modène (ou alors celle à Ferrare ?)

Quand Pizzhegetone et Crémona sont prises, les Frölich vont à Parme sauf contre ordre de Souvorov.
Quand Peschiera est prise, ça nous mène loin, je suppose que les Zoph descendent à Mantoue puis Ferrare ou Modène
Quand Ferrare est prise, les Zoph et Hohenzollern vont à Bologne ou Modène.



Cas où Mantoue n'a pas de division française

Kray siège de Mantoue (5k)
Parc d'artillerie  siège de Mantoue (15k)

Infanterie :
Frölich 1 à 6 siège à Pizzeghetone (complet)
Frölich 7 à 9 siège à Crémone (complet)
Ott 1 à 5 siège à Mantoue (20k)
Ott 6 à 10 à Mantoue direction Parme et siège (5k)
Hohenzollern 1 à 8 blocus de Ferrare
Hohenzollern 9 et 10 direction Modène pour assièger (complet)
Zoph 1 à 6 siège de Peschiera (complet)
Zoph 7 à 10 siège de Mantoue (24k complet)


Cavalerie
Frölich 1, 2 et 0.5 en détachement à Mantoue direction Parme
Ott 1 à Mantoue direction Parme ; quand les 3.5k arrivent, blocus et 0.5k reconnaissent les alentours. Quand l'infanterie Ott 6/10 arrive, siège avec Ott c1 (6k complet)
Hohenzollern 1, 2 et 0.5 en détachement à Mantoue et direction Modène, blocus et 1.5k reconnaissent les alentours.
Seckendorf 1 et 2 à Mantoue et direction Modène. Quand l'infanterie Hohenzollern arrive pour assiéger, ils vont vers Bologne


Quand Mantoue est prise
Ott 1 à ? gardent les prisonniers ; le reste va à Parme avec le parc d'artillerie
Zoph 7 à 10 + Kray vont à Ferrare


Quand Pizzhegetone et Crémona sont prises, les Frölich rejoignent Souvorov sauf son contre ordre.
Quand Peschiera est prise, les Zoph descendent à Mantoue puis Parme
Quand Ferrare est prise, les Zoph et Hohenzollern vont à Bologne ou Modène.



Kray en tant que poliorcète est mobilisé entre dix jours et quatre semaines pour Mantoue et Ferrare. il faut une semaine de plus pour que les troupes de Ferrare rejoignent Modène ou Parme. C'est à peu près le délai aussi pour récupérer les troupes de Peschiara si le siège ne peut pas démarrer tout de suite.

edit : après précisions du MJ
Quand Mantoue tombe et que les troupes commencent à se déplacer vers Parme et Modène, les troupes sur place construisent des dépôts secondaires. J'espère qu'on saura où sont les français à ce moment pour éviter de se les faire détruire.


Dernière édition par Hildoceras le Mer 17 Juin - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 22:25

SP a écrit:
Si Mantoue est une forteresse "imprenable", ça fera 2000 prisonniers de la garnison + les prisonniers de la division française. Au total ça devrait tourner autour de 10 000 prisonniers.

Si vous vouliez les escorter, il vous faudrait détacher 1000 soldats (1/10 des prisonniers), mais...

... comme Mantoue est une forteresse, vous pouvez y "stocker" les prisonniers.

(par contre il faudra établir une garnison dans la forteresse...)
j'ai prévu 1000 ou 2000h pour ça. il y a aussi l'idée de la libération sur parole, mais j'ai peur que ce soit pris par nos adversaires dans l'esprit XXe siècle plutôt que dans celui XVIIIe, autrement dit, à peine arrivés ils leur donnent un fusil et ils repartent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polak
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 863
Localisation : Etooooiiiile des neigeeeeuuux....
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 22:30

Pour la partie italienne, peu de choses à dire puisque le théâtre d'opération me concerne moins. Néanmoins, je suis également pour une prise immédiate de Milan, qui pourrait en plus avoir d'heureuses conséquences politiques pour nous (un soulèvement populaire italien doit être dans les tuyaux du mdj).

Ensuite, casser les pattes à moreau. Il faudrait que l'armée souvorov agisse à pleine force. Je me demande d'ailleurs dans quelle mesure bellegarde pourrait suppléer à kray pour les sièges de Come et Mantoue. Je pense également que prendre Mantoue favoriserait encore plus un éventuel soulèvement italien et donf compliquerait la remontée de mcdo

Après il faut absolument eviter un regroupement des français. Si massena n'abandonnera pas la suisse, il faudra rapidement décider que faire du corps de lecourbe. Qui le contient ? Voire même qui va à sa rencontre ? Melas, bellegarde ou Charles ?

Concernant l'armée d'Allemagne, il faudra vous décider rapidement si vous voulez une diversion vigoureuse ou progressive. Perso, je pense qu'une prise rapide de Zurich aiderait à un soulèvement populaire suisse, et donc gênerait les déplacements français pour renforcer moreau

_________________
Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts (Reynaud)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 22:41

Polak a écrit:
Ensuite,  casser les pattes à moreau. Il faudrait que l'armée souvorov agisse à pleine force. Je me demande d'ailleurs dans quelle mesure bellegarde pourrait suppléer à kray pour les sièges de Come et Mantoue. Je pense également que prendre Mantoue favoriserait encore plus un éventuel soulèvement italien et donf compliquerait la remontée de mcdo
Bellegarde est loin : le temps qu'il arrive, je peux avoir une pleine semaine de siège à Mantoue donc arriver dans la fenêtre où la citadelle chute, d'après les projections du MJ (une à deux semaines)
C'est pas forcément inutile, ça amène du monde, mais je pense qu'il aura plus d'utilité en Suisse, notamment pour choper Lecourbe
Pour Côme, c'est pareil, il arrivera après la bagarre.


Citation :
Concernant l'armée d'Allemagne,  il faudra vous décider rapidement si vous voulez une diversion vigoureuse ou progressive. Perso, je pense qu'une prise rapide de Zurich aiderait à un soulèvement populaire suisse, et donc gênerait les déplacements français pour renforcer moreau
Zurich, c'est un gros morceau parce que Masséna peut le défendre à égalité avec Charles. dans la réalité, il a fallu l'arrivée de Souvorov pour faire basculer la situation et ça a failli merder.
Objectivement, un statu quo en Suisse serait favorable, laissant le temps aux Italiens de régler les problèmes courants, récupérer les PV et venir chatouiller Masséna par en dessous.

Dans la carte des PV, il y en a qui sont quasiment imprenables : Chambéry et Nice vont voir arriver des renforts français, Genève est loin, Bâle et Mulhouse ont l'armée du Rhin juste à côté. Ensuite il y a Zurich et Gênes qui sont 50/50, tout le reste est prenable plus facilement. Ça nous donne un avantage de +20 en fin de partie si on se fait pas démolir des dépôts ou des chefs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Lord
Gardien des enfers
Gardien des enfers
avatar

Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   Mer 17 Juin - 23:06

La carte des PV Suisses:



En gros, l'objectif optimal de Charles / Bellegarde , c'est l'arc Mulhouse / Bâle / Berne / Lucerne / Coire

La forteresse de Coire est intéressante: Facile à prendre, mais 3 PV. Ça semble l'objectif naturel de Bellegarde.

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Quartier Général de l'Armée Combinée d'Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 500 pts vs Skavens
» Rapport de bataille de la partie du 27/08 Ariadnai VS Armée Combinée
» Vends figurines divers
» [Vente] INFINITY Armée Combinée , grosse liste
» nouveau starter Armée Combinée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les franco en Italie (et en Suisse) :: Briefings et préparation-
Sauter vers: