Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Dim 14 Juin - 13:12

Vitesses de déplacement

- Infanterie et parc d'artillerie autrichien ou russe : 2km/h

- QG autrichien ou russe : 2km/h

- Avant-garde autrichienne ou russe : 3km/h

- Cavalerie autrichienne ou russe (unité complète) : 4km/h

- Détachement de cavalerie autrichienne : 5km/h

- Détachement de cavalerie cosaque : 6km/h

- Estafettes et commandants hors QG : 10km/h



Organigramme de commandement

- Souvorov commande en chef l'armée d'Italie, secondé par Melas et Kray.

- Souvorov peut commander directement les colonnes russes et jusqu'à 4 unités autrichiennes de l'armée d'Italie.

- Melas et Kray peuvent commander directement toute unité autrichienne de l'armée d'Italie. Ils ne peuvent donner aucun ordre aux unités russes. Si Souvorov devait disparaître, Melas occuperait la position de commandant en chef, puis Kray.

- Charles commande l'armée d'Allemagne

- Bellegarde commande l'armée du Tyrol

- Les transferts d'unités entre les trois armées sont impossibles.

- En cas de disparition d'un des commandants en chef, toutes les unités de la formation concernée perdent définitivement 5 points de moral dès que la nouvelle leur parvient. Le commandant est alors remplacé par un officier d'état-major.



Logistique

- Chacune des trois armées alliées doit établir ses propres dépôts secondaires.

- Les points de sortie, en bord de carte, des routes venant d'Autriche sont considérés comme des dépôts majeurs pour toutes les armées alliées.

- Vérone et Venise sont des dépôts majeurs pour l'armée d'Italie (et uniquement l'armée d'Italie). Brescia est un dépôt secondaire pour l'armée d'Italie.

- Constance est un dépôt majeur pour l'armée d'Allemagne (et uniquement l'armée d'Allemagne).

- Feldkirch est un dépôt mineur pour l'armée d'Allemagne (et uniquement l'armée d'Allemagne). Il est considéré relié à un dépôt majeur en toutes circonstances.

- L'armée du Tyrol peut placer un dépôt mineur lors du déploiement initial dans toute ville du Tyrol où à la position de départ d'une de ses formations. Ce dépôt est considéré relié à un dépôt majeur en toutes circonstances.

- Le franchissement du Rhin est impossible en aval de Bâle.



Renforts

- Chaque semaine à partir du 8 mai, 1000 fantassins, peu expérimentés, seront déployés à Vérone. Ils ne peuvent renforcer que la division MERCANTIN, ou tout détachement issu de cette formation.

Souvorov, Melas ou Kray peuvent choisir de sacrifier 3 PV pour recevoir 1000 fantassins supplémentaires, jusqu'à une dépense maximale de 6 PV.


- Tant que les Alliés contrôlent Milan (sans blocus ni siège), 1000 fantassins, miliciens, moral tangent, apparaissent toutes les deux semaines à partir du 8 mai pour former une nouvelle unité immédiatement utilisable. Ils peuvent aussi renforcer toute autre formation issu de renforts précédents.

Ce renfort est accéléré avec les contrôles des villes suivantes : Milan, Turin, Parme, Mantoue et Florence.
Avec deux villes contrôlées (dont Milan), le renfort arrive chaque semaine.
Avec trois ou quatre villes contrôlées (dont Milan), 2000 fantassins arrivent chaque semaine.
Avec toutes ces villes contrôlées, 3000 fantassins arrivent chaque semaine.


- Tant que les Alliés contrôlent Zürich (sans blocus ni siège), 1000 fantassins, miliciens, moral tangent, apparaissent toutes les deux semaines à partir du 8 mai pour former une nouvelle unité immédiatement utilisable. Ils peuvent aussi renforcer toute autre formation issu de renforts précédents.

Ce renfort est accéléré avec les contrôles des villes suivantes : Zürich, Berne, Genève.
Avec deux villes contrôlées (dont Zürich), le renfort arrive chaque semaine.
Avec toutes ces villes contrôlées, 2000 fantassins arrivent chaque semaine.


- Le 15 mai, la colonne autrichienne KOLOWRAT (10000 fantassins, 2000 cavaliers légers et moyens, expérimentée, bon moral) est déployée à Constance ou Feldkirch, rattachée au commandement de l'Archiduc Charles.

- Le 1er juin, la colonne autrichienne REUSS-PLAUEN (7000 fantassins, 1000 cavaliers légers, expérimentée, bon moral) est déployée à Constance ou Feldkirch, rattachée au commandement de l'Archiduc Charles.


- Si la campagne devait se prolonger jusque là, à partir du 15 juin la colonne russe KORSAKOV (12000 fantassins, 3000 cavaliers moyens et cosaques, expérimentée, très bon moral, artillerie renforcée) sera déployée à Vérone, rattachée au commandement de Souvorov.



Conditions de victoire

- La victoire est mesurée en fonction d'un écart de points de victoire (PV) entre Français et Alliés. Ces PV sont gagnés/perdus en fonction de l'occupation ou du blocage des certaines places, des victoire/défaites majeures, des destructions de dépôts secondaires.

- Liste des gains/pertes de PV :

contrôle effectif (sans blocus ni siège) de Mantoue, Turin, Florence ou Milan : 5 PV
si blocus/siège : 3 PV pour le contrôleur, 2 PV pour l'assiégeant

contrôle effectif (sans blocus ni siège) de Gênes : 8 PV
si blocus/siège : 5 PV pour le contrôleur, 3 PV pour l'assiégeant

contrôle effectif (sans blocus ni siège) de Zürich, Berne, Coire, Mulhouse, Chambéry, Nice : 3 PV
si blocus/siège : 2 PV pour le contrôleur, 1 PV pour l'assiégeant

contrôle effectif (sans blocus ni siège) de Parme, Modène, Bologne, Ferrare, Côme, Genève, Bâle : 2 PV
si blocus/siège : 1 PV pour le contrôleur, 1 PV pour l'assiégeant


destruction d'un dépôt (majeur ou secondaire) pris à l'ennemi : 3 PV

victoire/défaite majeure : 5 PV

division ou colonne complète (sauf cav. exclusive) mise en déroute : 1 PV

mort ou capture de Souvorov : 5 PV

mort ou capture de Charles : 3 PV



- A l'ouverture de la campagne, les PV sont, d'après ce décompte :

FRANCE = 54

ALLIES = 6

soit un écart de +48 en faveur des Français


- Les conditions de victoire sont les suivantes :

victoire immédiate et décisive française si au moins 5 formations (hors cav. exclusive) de l'armée alliée d'Italie sont en déroute ou détruites en même temps.

victoire immédiate et décisive française si l'écart de PV est d'au moins +50 le 15 mai, +35 le 1er juin, +30 le 1er juillet.

victoire immédiate et décisive alliée dès que l'écart de PV atteint +60 en leur faveur.

si aucune victoire immédiate obtenue, le degré de victoire sera calculé lors que l'arrêt des opérations aura été convenu :
victoire décisive d'un camp si l'écart de PV dépasse 40
victoire significative d'un camp si l'écart de PV est compris entre 25 et 40
victoire marginale d'un camp si l'écart de PV est compris entre 10 et 24
égalité pour tout autre résultat.




Durée des opérations

- à partir du 1er mai 1799, date de fin dépendante des conditions de victoire.


Dernière édition par SP le Mer 5 Aoû - 0:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Dim 14 Juin - 13:37

Informations sur les armées françaises présentes en Italie et Suisse en mai 1799


- L'armée française d'Italie s'est repliée derrière le Tessin et le Pô. Scherer a été remplacé par Moreau, que l'on peut juger parfaitement compétent.
Elle est estimée à 50 000 hommes environ, déployés entre l'ouest du Tessin et Parme, même s'il est probable que Moreau ait déjà opéré une concentration.
Il est possible que des renforts soient déjà arrivés de France.

- L'armée de McDonald a semble-t-il évacué le royaume de Naples dont elle avait entrepris la conquête pour remonter vers le nord. On peut s'attendre à ce qu'elle débouche via Bologne, Modène ou Parme dans les semaines à venir. Estimée à 50 000 hommes, il est vraisemblable qu'elle sera beaucoup plus faible d'ici à son arrivée.

- En Suisse, les armées de Masséna et Jourdan se sont regroupées après la défaite de ce dernier fin mars. On peut s'attendre à une force d'au moins 60 000 hommes, sûrement dispersée cependant dans toute la confédération.
Dans les Grisons notamment doit encore se trouver une formation française relativement dangereuse, celle-ci ayant fait quelques incursions dans le Tyrol le mois précédent.


- Les Français ont laissé de nombreuses garnisons, et une division française s'est enfermée dans Mantoue. Il est aussi à craindre, pour cette dernière place, qu'elle n'ait été renforcée par des forces du génie.


- Battue à plusieurs reprises ces deux derniers mois, l'armée française n'est cependant pas à sous-estimer, et ses échecs davantage dus à des errements de son commandement qu'à un manque de qualité opérationnelle. Le commandement, tant Moreau que Masséna ou McDonald, est également d'une qualité infiniment supérieure aux Schérer et Jourdan de ces derniers mois.

Comme toujours depuis ces dernières années, les Français sont également globalement plus rapides que nous au niveau opérationnel. On peut cependant espérer que les soulèvements des populations italiennes et suisses réduisent ponctuellement cet avantage.


Dernière édition par SP le Dim 14 Juin - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Dim 14 Juin - 14:07

Lettre de Leurs Majestés impériales


Leurs Majestés impériales attendent de vous rien moins qu'une victoire totale sur les forces révolutionnaires qui osent encore fouler l'Italie et la Suisse.
Vos armées combinées sont vues comme amplement suffisantes pour écraser la canaille française, tellement sûre de sa force qu'elle a commis l'erreur d'envoyer le meilleur de ses forces outre-mer. Nous comptons sur vous pour assurer la reconquête du Milanais et la libération des royaumes de Piémont, de Toscane et de la confédération helvétique de l'oppression républicaine.
Une fois les Français chassés de leurs conquêtes, préparez l'invasion de la France en occupant de bonnes positions sur leurs frontières, et Nous pourrons alors envisager d'en finir une fois pour toute avec ce fléau pour la paix du monde pour la fin de l'année 1800.

Les peuples suisses et nos sujets italiens pliant sous le joug attendent avec ferveur de rallier nos forces victorieuses : ne les décevez pas, car c'est Nous que vous décevriez !



Opinions italiennes et suisses

Incroyable mais vrai : les Italiens de Lombardie ont très largement accueilli nos armées en libératrices !!!
Tout indique que l'on peut s'attendre à la même faveur dans toute l'Italie et la Suisse : c'est le monde à l'envers !
Résultat : aucune crainte à avoir sur nos arrières.
Les forteresses mineures que nous pourrions reprendre aux Français n'auraient aussi besoin d'aucune garnison, les populations locales se chargeant de former des milices.
Nous pouvons également nous attendre à recevoir des renseignements sur les déplacements français.
Une formation alliée non ravitaillée en Suisse ou en Italie demeurera à pleine force 72h au lieu de 48h.
Nous aurons également moins de risque de retard dans nos mouvements opérationnelles.

Si nous nous emparons des grandes villes italiennes et suisses, nous pouvons nous attendre à ce que les populations des régions environnantes se soulèvent contre les Français, ce qui pourrait compliquer leur logistique et leurs déplacements.



Souvorov superstar

- En bataille, la colonne ROSENBERG est considérée "très expérimentée" dès lors que le QG de Souvorov se trouve à moins d'1km d'elle. Si Souvorov s'engage personnellement avec elle, elle devient "élite" et gagne un bonus moral, mais subit le double de pertes.



Charles, trop bon pour son propre bien

- En bataille, les armées autrichiennes sous les ordres de Charles sont plus réactives, et peuvent exécuter un nouvel ordre plus rapidement que leurs adversaires.
- Charles peut, une fois par bataille, redonner un peu de moral à toutes les unités autrichiennes de son armée, même aux formations en déroute.
- Malheureusement, Charles pourrait avoir quelques mauvaises nouvelles de son cher parent l'Empereur, surtout s'il piétine contre Masséna ou remporte des succès trop rapides...



Kray, c'est pas beau d'être jaloux

- Les estafettes de Kray à destination de Melas ou Souvorov auront tendance à prendre du retard, bizarre...
- Par contre, la frustration semble révéler de belles qualités : si Kray est présent à un siège ou un blocus avec au moins 1000 hommes, sa seule présence équivaut à 5000h. face à la valeur de garnison adverse.



Melas et Bellegarde, numéros zéro

- Melas et Bellegarde ne donnent ni avantage ni problème à leurs forces sous leurs commandements, et c'est déjà formidable.
- Ils ne peuvent jamais s'engager personnellement au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Dim 14 Juin - 17:50

Dans le descriptif des règles, on parle de changement de statut de fatigue après 4 à 5 jours de marche prolongée. Est-ce qu'il s'agit d'une accumulation de fatigue (Fatique+Fatigue+Fatigue+Fatigue > limite) ? Si oui, quel décrément apporte une journée de repos ( F+F+F+F-Repos avec Repos valant un certain nombre de F ou bien carrément annulant tous les F) ?

Parce qu'avec une carte aussi grande et aussi escarpée, cela va crapahuter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Dim 14 Juin - 17:56

La fatigue s'accumule. Une journée de repos suffit à revenir à neuf sur ce point (sauf s'il y a en plus une perte de moral).
Mais le problème est que les "manquants" liés à la fatigue (traînards, "absents", déserteurs...) ne reviennent jamais tous. Et donc si une unité s'épuise en marche, même après du repos elle est affaiblie de manière définitive.

Et, évidemment, si elle est engagée en combat sans s'être reposée, seule une fraction des hommes, selon la fatigue, seront disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Mer 17 Juin - 11:42

study  le sept mai, McDonald part de Caserte, au nord de Naples. il est resté le 6 à Naples afin d'assister aux fêtes de St Janvier et la liquéfaction de l'ampoule sainte.
Ça fait 450km entre Caserte et Florence avec ponctuellement des révoltes, de la guérilla et des chemins difficiles ( https://books.google.fr/books?id=v3hIAAAAYAAJ&pg=PA324 ).
Arrivée à Florence le 26 mai, au bout de 19 jours de marche. (23.5km/jour, soit en terme de jeu 12h : ils arrivent crevés Razz )
En rassemblant toutes les troupes de Toscane, il arrive à 28 000 hommes. C'est là que Souvorov demande à Kray de cesser le siège de Mantoue et de se porter devant McDonald. Mouais. Là, je disconviens respectueusement dans notre jeu, puisque techniquement le siège pourrait se finir avant l'arrivée de McDonald et libérer les troupes nécessaires.
Faut dire que les troupes autrichiennes étaient très occupées à piller Parme et Plaisance Embarassed et étaient très dispersées aussi.



study  Pas con... Ça pourrait marcher si on était effectivement dispersés, ce que je ne souhaite pas, d'où l'intérêt de finir les sièges vites pour se concentrer sur chacun des corps français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Mer 17 Juin - 21:16

un "détachement de cavalerie" c'est combien d'hommes ? Est-ce que 500 est un détachement ? Parce que je me trimbale un corps de 2500 qui pourrait bien être 2k+0.5, même s'ils restent basés dans la même ville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Mer 17 Juin - 21:32

C'est écrit : Un détachement peut comptabiliser autant d'hommes que le désire le joueur, mais ne peut en aucun cas dépasser le nombre de son unité "mère" suite au détachement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Mer 17 Juin - 21:39

'scuse,'scuse, Embarassed je citais un texte de cette enfilade et cette règle est dans le forum neutre, c'est compliqué de croiser les infos.

un dépôt peut se faire dans une ville amie. Une ville amie dont j'assiège la forteresse, ça marche ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Mer 17 Juin - 21:47

Ah mais c'est normal hein, vous ne pouvez pas non plus avoir tout en tête.

Oui, vous pouvez : la plupart du temps, la ville est déjà sous contrôle. Ce que vous assiégez c'est souvent en fait la citadelle (comme à Milan par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Dim 21 Juin - 15:15

c'est bizarre, les modifications du briefing nous sont globalement favorables. Quel est le piège qu'on n'a pas vu et qui nécessite ce réajustement ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   Dim 21 Juin - 17:56

Laughing

Tu n'as pas vu les modif côté français. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES   

Revenir en haut Aller en bas
 
BRIEFING et INFORMATIONS TECHNIQUES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Informations techniques sur le Nabaztag ?
» Informations sur le mode solo ! Topic réactions !
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» Plateau du Puits de soleil : techniques !
» Informations sur le séminaire médical Lescurien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les franco en Italie (et en Suisse) :: Briefings et préparation-
Sauter vers: