Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réunion de l'Etat-Major

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 15:48

Je préconise le détachement de la moitié de l'armée de Suisse (avec les canons) autour de Lucerne, puis son envoi dans le Milanais. On file le poste à Keyan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 847
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 15:50

Je ne crois pas que SP apprécie, il a insisté plusieurs fois en parlant du rôle de Keyan comme d'un second et pas comme d'un commandant indépendant (je pense qu'il veut limiter le nombre de joueurs et les relations hiérarchiques  Laughing ).

Edit

Après, moi je dis ça, mais ça ne me dérange pas sur le principe. C'est a SP d'en juger.

Quand a envoyer nos forces en Italie, c'est un gambit à jouer, mais il faut bien planifier ça.

On arriverait du nord, McDO du sud, l'armée d'Italie ne peut pas se scinder pour nous accueillir (à mon avis) donc il faut planifier cette arrivée à un moment ou la jonction est déjà faite avec l'armée de Naples, pour une contre-attaque dans le Milanais par exemple.

Re-Edit

La suisse donne à l'armée d'Italie la position centrale finalement, les forces de Charles et de Souvorov ne peuvent pas s'appuyer, nous si.

Mais le fait que nous sommes en Suisse rend nos itinéraires facilement prévisible et le mouvement devient donc facile à contrer s'il n'est pas bien millimétré avec les actions de l'armée d'Italie.

Et l'armée du Tyrol reste un joker dans la manche des alliés, c'est 20 à 30 000 hommes en renfort pour l'un ou l'autre des secteurs d'opérations au choix. Il faut en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 847
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 17:10



Très succinctement, je ferais un truc plus clair plus tard s'il faut.

Mais c'est pour visualiser ce dont on discute en fait.

(Les étoiles c'est les passages des alpes que j'ai reperé, si on pouvait essayer de les reperer exhaustivement, ça serait bien et ça nous éviterait de mauvaises surprises ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 847
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 17:19

Pour conclure (pour le moment) ma série de posts.

En Italie, Parme et Modène me semblerait être des objectifs prioritaires pour les alliés pour couper les forces françaises en deux vu les routes qu'elles commandent.

Ce qui d'un autre côté ne fait que confirmer l'importance de Mantoue, sur la route de Vérone, le point de ravitaillement allié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 17:45

Je continue à préciser mon idée :

- deux feintes Lecourbe et McDo. On s'agite, on bouge, MAIS ON NE COMBAT PAS. Le but, c'est de provoquer une fixation de l'adversaire, voire, mieux, un déplacement de l'adversaire dans leur direction.

- Une vraie défense, à la vie à la mort, une défense de crevard, en Suisse. Je me porte volontaire.

- Une fausse défense (15 jours tout de même) qui cache un regroupement en Lombardie de l'armée d'Italie.

- Un détachement de 20 000 fantassins et de 100 canons qui file sur la Lombardie depuis Lucerne, opère sa jonction avec l'armée d'Italie autour de Milan et débloque les sièges un à un en allant d'ouest en est. 200 canons, c'est une sacrée puissance de feu.

La clef de mon plan, c'est donc le Milanais. il faut empêcher l'ennemi de contrôler cette zone pour pouvoir opérer la jonction de nos forces. Il faut donc être fuyant sur tous les autres sièges, mais accrocheur à Milan, sans, et c'est la vraie difficulté, provoquer un engagement qui risquerait de mal tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 17:56

Pour la feinte MacDo, je préconise que l'armée d'Italie sacrifie l'une de ses divisions dans un grossier mouvement nord-sud en donnant l'impression qu'elle cherche à se regrouper avec l'armée de Naples.

Macdo fera sud-nord, et quand la division sacrificielle sera accrochée, refluera vers la Toscane suffisamment lentement pour attirer à sa poursuite un corps d'armée coalisé. Il pourra même lâcher une division en route histoire de faire mordre le gros poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 847
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:08

Bon un peu plus propre.

Il faudra que je pense à utiliser autre chose que Paint un jour quand même.





Sinon là par contre Mos je ne te suis pas du tout.

Lecourbe et Mac Do qui folâtrent pendant qu'on va libérer les forteresses une à une ?

Non. Ca me rappelle le plan coalisé de 1792, je ne suis pas d'accord.

En face ils vont attaquer en Italie, ils vont pas regarder McDo faire des allers retours sans réagir tout étonné.

Ils ont leur meilleure général et probablement leurs meilleures troupes sur ce secteur.

C'est là que sont les objectifs les plus juteux.

Historiquement ils ont gagné en fonçant et en battant les français séparément, il n'y a aucun doute que les joueurs vont tenter un truc similaire.

(Regarde comme on est éparpillés)

A moins qu'ils nous fassent un coup à la Oli avec une rocade par les grisons pour attaquer en Suisse là où on ne l'attend pas  Rolling Eyes  

Mais je ne compterais pas dessus personnellement... Laughing

Non, en Italie on est pas à la fête prêt à attaquer, en Italie on défend, on se regroupe. Et quand ça c'est fait, on envisage de passer à l'offensive. Pas avant, pas avec un bout d'armée par ci et un bout d'armée par là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:11

On dit bien la même chose, sauf que ce que je pense, c'est que Mc Do est trop loin pour arriver dans les temps, donc autant l'utiliser comme un appât afin de détourner l'offensive ennemie au sud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:26

Soyons clairs : il faut savoir quelles divisions nous allons être en mesure de regrouper, et à quel endroit.

Je préconise un regroupement autour de Milan. Pour une seule raison : ce regroupement, à J+15, permettra de réunir 200 canons.

Du moment où ce regroupement se fait à Milan, l'armée de Mac Donald est hors jeu, tout comme les divisions de Gauthier et Montrichard. Donc leur seule utilité, c'est de crever pour forcer l'ennemi à se décaler LOIN de Milan pour que les deux corps de bataille de Moreau et de la Suisse puissent effectuer leur jonction.

Gauthier et Montrichard tenteront de casser le siège de Ferrare, et Mantoue sera blindée. Mc Do fera route vers Ferrare et puis changera de direction lorsque les coalisés interviendront en force dans ce coin.

Moreau doit être invisible jusqu'à ce que sa colonne d'Artillerie partie de Gènes soit autour de Milan, et fera un gros coup de boutoir pour casser le siège. Le détachement de Suisse fera la même chose au même moment à Come. Ensuite ils se réuniront et battront les coalisés avec leur puissance de feu là où ceux-ci voudront bien les rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:27

Donc vous tenez vraiment à laisser le temps à Souvorov de regrouper ses troupes après avoir capturer nos forteresses?

Au moment où commence la campagne, on a au minimum:

Côme: 3000h
Milan: 3000h
Pizzeghet: 3000h
Crémone: 1000h
Peschiera: 3000h
Mantoue: 20000h
Ferrare: 8000h

Soit 41000h d'immobilisés, probablement plus pour 2 raisons:
- D'abord on peut supposer que ces sièges constituent des obligations de déploiement, au moins une division sur chaque, 2 pour Ferrare et au moins 3 pour Mantoue. Je doute que les divisions ennemies ne fassent que 3000h, cela signifie que les effectifs bloqués sont supérieurs.
- Là c'est beaucoup plus hypothétique mais certains sièges seront peut être renforcés pour les terminer plus rapidement.

Par contre c'est vraiment temporaire, pour faire un siège, il faut le double de l'effectif de la garnison, si on suppose qu'une division fait 6000h en moyenne, cela donne 5 sièges effectifs rien qu'avec la présence d'une division.

C'est pour ça que je veux frapper vite sur une ou deux forteresses assiégées. Je vais développer cela plus tard.

Pour la Suisse et le regroupement des armées, vous avez réfléchi à l'aspect logistique du mouvement? Y a pas de dépôt à Lucerne, faudra en construire un là, puis après un tous les 100km, chaque dépôt prend 72h à construire et entre Lucerne et Milan, on a pas de forteresse donc faudra détacher des forces pour les garder.
Et pour arriver où? A Milan qui sera alliée depuis une bonne quinzaine de jours.

Mos, arrête de vouloir rechercher la bataille majeure ou le dernier carré. Dans le premier cas, ça n'arrive que très rarement de manière volontaire, regarde Napy en Russie, ou même toi à la campagne précédente, tu as gagné car t'as choppé un corps ennemi isolé, pas en écrasant l'armée adverse réunie.
Et pour la résistance à la mort, tu feras pas grand-chose avec une moitié d'armée. Par contre avec une complète, tu dois pouvoir bien ralentir Charles. Car lui devra prendre Zurich, toujours à cause du ravitaillement donc y perdre du temps ou alors y laisser des troupes, toi si tu estimes qu'il est trop fort, tu recules lentement sur Berne. On va un peu plus vite qu'eux, normalement ils peuvent pas nous contraire à la bataille sauf si on se foire vraiment. Bref tu peux bien le faire chier le Charles, surtout que pendant ce temps, Lecourbe peut débouler sur ses arrières.
Si Charles décide de s'en prendre à Lecourbe, c'est toi qui le menace.

C'est pour ça que notre début de campagne doit être offensif ou au moins qu'on ait une défense avancée. En Suisse, y a la place de reculer et on a la vitesse pour.
En Italie, c'est plus chaud mais j'en parles dans un autre post celui-là est déjà bien long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:34

Ensuite, il y a autre chose : N'oublions pas que nos sommes occupants, que les Suisses comme les Italiens vont nous mettre des bâtons dans les roues.

Il faudra qu'on garde des unités dans les villes principales, et, au final, on ne pourra détacher pour la ""guerre"" que quelques divisions. C'est pour ça que je pense qu'il nous faut 200 canons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 847
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:41

Juste pour rappel l'ordre de Bataille :

MOREAU Armée d'Italie :

28 000 fantassins 7500 cavaliers à répartir comme il le souhaite dans son secteur.

+

4000 fantassins et 200 cavaliers à Turin

+

100 cannons 12 000 fantassins et 200 cavaliers à Gênes

+

11 000 fantassins et 1500 cavaliers entre Parme et Bologne.

Soit en tout :

55 000 fantassins, 100 canons et 9400 cavaliers.



McDonald armée de Naples :

A répartir entre Sienne et Arrezzo :

19 500 fantassins et 2300 cavaliers

+

A florence

4000 fantassins et 200 cavaliers

Soit en tout :

23 500 fantassins et 2500 cavaliers.


Forces françaises en Italie :

78 500 fantassins, 100 canons et 11 700 cavaliers



Masséna armée d'Helvétie :

39 500 fantassins, 100 canons et 10 800 cavaliers.

+

6000 fantassins et 1000 cavaliers à Bâle.

- 2 divisions réparties entre Lucerne et Berne. (soit au minimum - 8000 fantassins et 1000 cavaliers à la force disponible à la concentration)

Soit en tout :

45 500 fantassins, 100 cannons et 11 800 cavaliers.



Lecourbe Corps de la Valteline :

20 000 fantassins et 1 200 cavaliers.


Soit en tout en Suisse :

65 500 fantassins, 100 cannons et 13 000 cavaliers.


Soit en tout :

144 000 fantassins, 200 canons et 24 700 cavaliers.




Rappelons que nos estimations en face sont

En italie :

95 000 hommes autrichiens et russes

Sur le Danube :

80 000 hommes

Au Tyrol :

entre 20 et 30 000 hommes.

Soit en tout entre 195 000 et 205 000 hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:53

Mattheus a écrit:
Pour la Suisse et le regroupement des armées, vous avez réfléchi à l'aspect logistique du mouvement? Y a pas de dépôt à Lucerne, faudra en construire un là, puis après un tous les 100km, chaque dépôt prend 72h à construire et entre Lucerne et Milan, on a pas de forteresse donc faudra détacher des forces pour les garder.
Et pour arriver où? A Milan qui sera alliée depuis une bonne quinzaine de jours.

Mos, arrête de vouloir rechercher la bataille majeure ou le dernier carré. Dans le premier cas, ça n'arrive que très rarement de manière volontaire, regarde Napy en Russie, ou même toi à la campagne précédente, tu as gagné car t'as choppé un corps ennemi isolé, pas en écrasant l'armée adverse réunie.

Oh.

Précision concernant la partie précédente : J'ai gagné (enfin, on a gagné) parce qu'on a exploité chacun de nos avantages et nous nous sommes arrangés pour que l'ennemi ne puisse pas exploiter les siens. C'est tout, et ce n'est que pour ça que nous avons gagné.

Maintenant, concernant cette partie, je te propose de te donner 100 canons. De te constituer une armée à la puissance de feu, je le pense, inégalée par les coalisés. Tu n'en veux pas, c'est ton droit. Je les reprends, je ne m'en porterai que mieux, pas de souci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 18:58

Je me permets d'intervenir pour ce qui est de la logistique : n'oubliez pas que vous pouvez pendant 48h ne pas vous en soucier - et même pendant les 48h suivantes, ça ne pose pas de problème grave tant que vous êtes hors combat. C'est après que les conséquences, en terme d'usure, commenceront à devenir gênantes (et, surtout, laisseront des séquelles permanentes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 19:13



En 1, je place Moreau avec ses 35500h: 28k d'infanterie et 7.5k de cavalerie. Je prévoies d'avancer sur Pizzeghet puis éventuellement Crémone. Il faut une journée de marche prolongée pour y parvenir.
J'envoie la cavalerie en premier, pour évaluer les effectifs ennemis et aussi éclairer l'Est de Milan, y a pas mal de chances/risques que ce soit là que les Alliés concentrent leur armée. Je vois bien une prise de Milan puis marche sur Turin et enfin destination Gênes.
Si c'est le cas, mon mouvement risque de les faire réfléchir et moi j'irais soit vers Crémone, nouvelle journée de marche, soit je repiquerais vers le sud-est, pour faire ma jonction avec les deux divisions venant de Parme (2) qui m'amèneront 11k d'infanterie et 1500 cavaliers.
Dans le même temps les divisions de Turin (3) et Gênes (4) prendront la direction de Fortona. Si l'ennemi est à Milan en force, y aura changement d'ordre et tous ce beau monde ( 1 + 2 + 3 + 4) partiront rejoindre 5 qui sera le corps de McDonald.

Par contre, si les Alliés visent d'abord Florence et chopper au passage Parme, Bologne, Modène et Ferrare. McDonald prendra la route de la côte en passant par La Spezia. Et pendant ce temps, on va libérer Milan voir Mantoue.

Et si les Alliés se sont divisés, on essayera de chopper le corps le plus faible.

Je mets une autre carte pour voir un peu plus le sud, il manque encore les divisions situées à Arrezzo et Sienne située hors carte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 19:24

Mosquito a écrit:
Mattheus a écrit:
Pour la Suisse et le regroupement des armées, vous avez réfléchi à l'aspect logistique du mouvement? Y a pas de dépôt à Lucerne, faudra en construire un là, puis après un tous les 100km, chaque dépôt prend 72h à construire et entre Lucerne et Milan, on a pas de forteresse donc faudra détacher des forces pour les garder.
Et pour arriver où? A Milan qui sera alliée depuis une bonne quinzaine de jours.

Mos, arrête de vouloir rechercher la bataille majeure ou le dernier carré. Dans le premier cas, ça n'arrive que très rarement de manière volontaire, regarde Napy en Russie, ou même toi à la campagne précédente, tu as gagné car t'as choppé un corps ennemi isolé, pas en écrasant l'armée adverse réunie.

Oh.

Précision concernant la partie précédente : J'ai gagné (enfin, on a gagné) parce qu'on a exploité chacun de nos avantages et nous nous sommes arrangés pour que l'ennemi ne puisse pas exploiter les siens. C'est tout, et ce n'est que pour ça que nous avons gagné.

Maintenant, concernant cette partie, je te propose de te donner 100 canons. De te constituer une armée à la puissance de feu, je le pense, inégalée par les coalisés. Tu n'en veux pas, c'est ton droit. Je les reprends, je ne m'en porterai que mieux, pas de souci.

C'est pas que je n'en veux pas, c'est juste qu'ils arriveront trop tard pour être utile en Italie et oui tu en auras bien mieux l'utilité. On doit gérer les deux théâtres séparément.

Faut 5-6 jours pour aller à Turin depuis Milan, pareil pour Gênes. Même si la forteresse de Milan tient 5 jours ( ce qui est très optimiste surtout s'ils mettent le paquet dès le 1er jour), les Alliés auront le temps de prendre Turin et d'assiéger Gênes, voire de la capturer.

L'armée de Moreau, je lui fait prendre l'offensive certes mais limitée, et je veille à regrouper au mieux les forces en Italie.

Pour moi, en Italie, les Alliés ne pourront pas aligner plus de 50000h au départ et qui avanceront moins vite que moi. Et je veillerais à éviter les Russes car je sens que leurs 15000h, ça doit être une bonne grosse division d'infanterie d'élite avec une division de Cosaques. Et eux, je préfères les chopper par surprise à 1 contre 10, ce qui ne devrait malheureusement pas arriver. Donc on va taper sur les Autrichiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 847
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 20:39

Quelques trucs qui me viennent à l'esprit.

Les blocus/sièges. Il est probable qu'effectivement les alliés commencent avec une bonne partie de leur force occupée à cela, mais rien ne les oblige à maintenir ces sièges.
Et paradoxalement ce placement (sans doute) obligatoire est une faiblesse de ton plan que tu ne prends pas en compte.

Ton avance sur Pizzighetonne te met à portée de marche (forcée sans doute) des forces bloquant Milan et Crémone.

Alors, oui, se regrouper ne veut pas dire qu'on ne doit pas prendre d'initiatives locale ou se montrer offensif et je sais qu'on est censé être plus rapide...

Deuxièmement, si les alliées marchent sur Parme, ils coupent la route de la Spézia pour McDonald. Donc, il ne s'agira pas juste de prendre une autre route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lord_Klou
joueur compulsif
joueur compulsif


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 20:55

Veuillez m'excuser par avance pour le côté dérisoire de mon intervention, mais si je dois incarner le général McDonald, j'aimerais que vous utilisiez le diminutif "Mac" ou "Mc", plutôt que l'horripilant "McDo". Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 21:06

Pour la Suisse:



Le rapport de force n'est pas si défavorable, avec les déploiements obligatoires, Masséna(1) peut réunir 31000 fantassins et 9800 cavaliers, en mettant les plus petites divisions à Berne(5) et Lucerne.
La division de Lucerne(4) peut te rejoindre en 2 jours et celle venant de Bâle(3), 3 à marche forcée, soit 10000h et 1500 cavaliers de plus au moment où les avant-gardes de Charles peuvent se pointer à Zurich.
Alors oui si tu as 80000h en face, ça va être dur sauf qu'ils ne seront pas 80000h car y a la colonne à Felkirch, au moins 10000h plus probablement, car s'ils sont moins franchement ce serait un crime que Lecourbe(2) ne l'attaque pas.
De plus, t'as vu le "petit" bonus qu'offre Masséna, vu comment le moral est important dans une bataille, surtout si les troupes sont de même qualité, tu peux espérer tenir en infériorité numérique, surtout si tu as profité des 2-3 jours avant l'arrivée de Charles pour établir des fortifications.

Et si Lecourbe remonte sur Feldkirch, Charles va se poser des questions doit-il continuer sur Zurich, au risque de voir une part de ses forces détruites ou aller à son secours et donc laisser Zurich dans son dos.

C'est pour ça qu'il faut se positionner au plus près du front, pour avoir rapidement des informations sur l'ennemi et éventuellement peser sur ses décisions. Admettons que tu te places à Lucerne ou Berne. Aucun moyen de menacer Charles, il peut décider de porter l'effort sur Lecourbe, le temps de le savoir puis de faire mouvement, c'est fini.

L'armée du Tyrol est l'inconnue. Là on ne peut rien conjecturer sauf que vu d'où elle vient, elle ne devrait pas se pointer très vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 21:12

Mattheus a écrit:

C'est pas que je n'en veux pas, c'est juste qu'ils arriveront trop tard pour être utile en Italie et oui tu en auras bien mieux l'utilité. On doit gérer les deux théâtres séparément.

Faut 5-6 jours pour aller à Turin depuis Milan, pareil pour Gênes. Même si la forteresse de Milan tient 5 jours ( ce qui est très optimiste surtout s'ils mettent le paquet dès le 1er jour), les Alliés auront le temps de prendre Turin et d'assiéger Gênes, voire de la capturer.

Alors tu y vas au culot : Tu prends tes artilleurs, et tu les envoies à Aoste, via Turin, et moi, je t'envoie la moitié de l'armée Suisse avec les canons depuis Berne (j'y ai un entrepôt). 300 km entre Turin et Berne, il faut donc construire un seul entrepôt.

En fait, mon raisonnement reposait sur une erreur majeure : Je n'avais pas compris que la campagne démarrait le 1er mai. Le preier mai, le gros des coalisés est déjà massé en Lombardie, on n'a absolument aucune chance, comme IRL, vous n'arriverez jamais à vous coordonner avec McDo. Donnes-lui plutôt le commandement des deux divisions de Gauthier et Montrichard et laisse-le jouer en indépendant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 21:13

Lord_Klou a écrit:
Veuillez m'excuser par avance pour le côté dérisoire de mon intervention, mais si je dois incarner le général McDonald, j'aimerais que vous utilisiez le diminutif "Mac" ou "Mc", plutôt que l'horripilant "McDo". Merci d'avance.
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 21:15

Keyser Pacha a écrit:
Quelques trucs qui me viennent à l'esprit.

Les blocus/sièges. Il est probable qu'effectivement les alliés commencent avec une bonne partie de leur force occupée à cela, mais rien ne les oblige à maintenir ces sièges.
Et paradoxalement ce placement (sans doute) obligatoire est une faiblesse de ton plan que tu ne prends pas en compte.

Ton avance sur Pizzighetonne te met à portée de marche (forcée sans doute) des forces bloquant Milan et Crémone.

Alors, oui, se regrouper ne veut pas dire qu'on ne doit pas prendre d'initiatives locale ou se montrer offensif et je sais qu'on est censé être plus rapide...

Deuxièmement, si les alliées marchent sur Parme, ils coupent la route de la Spézia pour McDonald. Donc, il ne s'agira pas juste de prendre une autre route.

2 jours depuis Milan à marche forcée, par contre c'est vrai pour Crémone. Mais normalement je saurais ce qu'il y a à Milan et à Crémone avant d'arriver à Pizzighetonne, car je vais inonder le Milannais de recos. Donc je changerais de plan avant de me faire prendre en sandwich.
J'en enverrais aussi vers Mantoue et Ferrara.

Si l'ennemi "fonce" (2 jours de marche forcée) sur Parme depuis Mantoue avec tout ce qu'il peut, ben Mc devra se débrouiller de son côté, et moi j'irais libérer Milan. Donc soit il poursuivra Mc en vain ( enfin normalement) me laissant le champ libre, soit au contraire il prendra ma suite et c'est Mc qui ira s'amuser.

Dans tous les cas, faudra vite avoir une assez bonne idée du placement allié donc là encore faut être au plus près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 21:18

Mosquito a écrit:
Mattheus a écrit:

C'est pas que je n'en veux pas, c'est juste qu'ils arriveront trop tard pour être utile en Italie et oui tu en auras bien mieux l'utilité. On doit gérer les deux théâtres séparément.

Faut 5-6 jours pour aller à Turin depuis Milan, pareil pour Gênes. Même si la forteresse de Milan tient 5 jours ( ce qui est très optimiste surtout s'ils mettent le paquet dès le 1er jour), les Alliés auront le temps de prendre Turin et d'assiéger Gênes, voire de la capturer.

Alors tu y vas au culot : Tu prends tes artilleurs, et tu les envoies à Aoste, via Turin, et moi, je t'envoie la moitié de l'armée Suisse avec les canons depuis Berne (j'y ai un entrepôt). 300 km entre Turin et Berne, il faut donc construire un seul entrepôt.

En fait, mon raisonnement reposait sur une erreur majeure : Je n'avais pas compris que la campagne démarrait le 1er mai. Le preier mai, le gros des coalisés est déjà massé en Lombardie, on n'a absolument aucune chance, comme IRL, vous n'arriverez jamais à vous coordonner avec McDo. Donnes-lui plutôt le commandement des deux divisions de Gauthier et Montrichard et laisse-le jouer en indépendant.


D'où l'intérêt de mon placement vers Piacenza, si les Alliés se sont concentrés au nord vers Milan, Mc et moi on pourra réunir l'essentiel de nos forces, y a que la division de Turin qui sera peut être difficile à ramener encore qu'avec des marches forcées, ça doit se faire. Surtout qu'en face, ça leur prendra quand même un certain temps pour se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1165
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 21:26

D'ailleurs je parlais du bonus de Masséna mais celui de Lecourbe est pas mal non plus, bonus de combat à côté de montagnes, ça tombe plutôt pas mal vu où il est et surtout avec les troupes qu'il a.

Repensez à la campagne précédente où malgré l'infériorité numérique, la qualité des troupes autrichiennes a fait très mal. A mon avis à effectif égal, Lecourbe écrase n'importe quelle formation autrichienne, et il doit garder de bonnes chances en infériorité.

Pour Moreau, il a plutôt des bonus utiles en bataille et après.

Quand à Mc, il va vraiment pouvoir faire cravacher ses troupes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 847
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   Lun 15 Juin - 22:42

Personnellement je serais plus pour une action défensive en Suisse le temps de voir venir, une concentration en Ligurie pour maximiser nos forces en Italie et éventuellement profiter de la configuration des routes pour étriller un Souvorov trop entreprenant avec à la fois les div de Parme/Modène, de Ligurie, de MacDonald et d'une partie de l'armée de Moreau.
Une fois la concentration effectuée, on peut envisager de profiter de notre position centrale pour marcher sur le Milanais de la Suisse et de la Ligurie. (Pour les grandes lignes)

Après, je vous donne mon point de vue rien de plus, ça n'est pas un plan détaillé. Mais je n'aime pas l'idée de laisser au corps de bataille russe le loisir de se trimballer comme ça l'arrange pour étriller Gauthier et Montrichard, puis repousser ou battre Mac Donald, puis assièger Gênes etc.

L'allié à les moyens de contenir Moreau en cherchant l'anéantissement des forces éparpillées au sud à mon avis.

Edit

Et l'armée du Tyrol on ne sait pas par ou elle peut arriver, mais enfin Feldkirch c'est quasiment la frontière du Tyrol et ça touche les grisons. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion de l'Etat-Major   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion de l'Etat-Major
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [LIEU] Tente de l'Etat-Major de la Compagnie
» Une lettre simple, adressée a l'Etat Major de la Garde de Hurlevent.
» 01/09 au 31/10: Etat-Major Warhammer Battle
» Demande ouverte à l'état major.
» Courrier adressé à l'Etat-Major de la Garde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les franco en Italie (et en Suisse) :: Briefings et préparation-
Sauter vers: