Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 25  Suivant
AuteurMessage
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Sam 4 Oct - 21:17

SP a écrit:
Les cartes de Cassini ne peuvent être prises en compte pour tout ce qui se passe en dehors de France, j'essaie donc de prendre en compte les cartes de Ferraris dans ces cas là.

Ce que je veux dire c'est que la carte Ferraris est plus précise en Belgique est plus précise que la  Cassini en France. Le nombre de routes secondaire est un bon indicateur. Par conséquent, de nombreux mouvements sont considérés comme du hors piste en France alors qu'en Belgique il est impossible de faire du hors piste tant le réseau est précisément décris.


Dernière édition par LordGudule le Sam 4 Oct - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Sam 4 Oct - 21:24

Certes. Je dirais alors que le hors piste en général n'est pas une catastrophe en terme de pénalité fatigue (du moins tant qu'on reste sur du terrain plat).
Pour le reste, si on en vient à utiliser la Ferraris, je prendrai garde à distinguer les chemins des routes (ce qui ne sera pas toujours facile, mais bon...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 0:48

Les cavaliers lourds doivent être utilisés si nécessaire, ce n'est pas le moment de tiédir. Je suis partisan de suivre le plan du chef et de séparer les deux divisions de Montmédy, une partant vers Florenville et une autre vers Stenay
La Barolière et Lynch pourraient peut être remonter vers le nord afin de pouvoir soutenir nos troupes de manière plus directe si nous devions protéger/reprendre Longwy.

La division de cavalerie actuellement à Longwy peut aussi se déplacer pour venir soutenir la prise de Florenville. Mais dans ce cas, il faut abandonner tout espoir de conserver Longwy.

PS : D'ailleurs où est la réserve d’artillerie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 8:15

Elle est à Verdun.

La Barolière pourrait revenir, il doit être à 30 ou 40 km. Par contre je laisserai Lynch dans son secteur afin d'avoir toujours une présence vers Metz tant pour voir ce qui s'y passe que pour éviter de voir des Autrichiens débouler à pleine vitesse du fait de l'absence d'ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 9:09

Citation :
Montmédy, 23h, 22 août,
Général Stengel,
la colonne ennemie a dû arriver aux abords de Stenay en début de soirée. Veuillez nous faire un rapport de votre situation, position précise de l'ennemi (Distance par rapport à Stenay et présence juste dans la vallée le long de la route ou également sur les hauteurs), position et état des troupes françaises, fortifications sommaires de campagne établies le cas échéant et objectifs pour demain. Comptez-vous rester sur place, accepter le combat si l'ennemi vous engage, reculer? Nous venons à votre aide, une division complète est à moins de 9 km de Stenay. Même si l'ennemi attaque au lever du soleil (ce qui n'est pas très probable, étant arrivé en début de soirée, il va probablement se montrer prudent pour reconnaitre le terrain), nous pourrons vous épauler dès 9/10h. Il me semble donc judicieux d'accepter le combat (à moins d'un rapport de force bien trop désavantageux ou d'une fulgurance tactique de l'ennemi) d'autant plus que vous défendrez.
Général, vous êtes depuis quelques jours sur place, qu'elle est la géographie du petit plateau au Nord-Est de Stenay où se trouve l'ermitage St Lambert ? Les pentes sont-elles abruptes ou tout à fait praticables pour une troupe venant des hauteurs et souhaitant descendre en direction de la vallée de la Meuse?
On les aura !
Kellermann
EDIT : Comme pour chaque message sensible, l'estafette est accompagnée afin d'avoir un court répis et détruire le message en cas de problème.

@ Gudule
La Barolière est à 45 km de Stenay. Les troupes sont reposées puisqu’elles viennent de passer 24 heures à Verdun immobiles. On peut les faire remonter à Dun (30 km) demain, la marche est longue mais autant profiter du temps ensoleillé. Cette division sera alors à 15 km de Stenay et pourra jouer un rôle dès le 24. J'attends ton avis avant d'expédier un ordre (@SP Je reste donc sur l'espace temps 23h pour cet ordre).
Pour Lynch, je reste convaincu qu'elle doit rester dans le secteur de Metz. Elle est à Jean de Lize depuis qq temps, dès que les informations arriveront de ce secteur, elle bougera en fonction de celles-ci.

Pour Longwy, je suis prêt à l'abandonner si cela assure la réussite de l'opération en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 10:39

Je pense que l'affaire de Stenay sera réglée demain, il ne me semble pas utile de faire converger davantage de forces vers ce point. Nous avons d'ors et déjà au moins une parité avec l'ennemi et Dumouriez doit selon sont plan tomber sur les arrières ennemies. Il faut simplement ordonné à nos divisions de Stenay de ne pas se précipiter à l'assaut.

L'infanterie de la Barolière et la réserve pourraient remonter vers Spincourt (31km) alors que la cavalerie se trouverait à Longuyon (46km).

Ces lieux me semblent plus centraux par rapports aux différents points chauds actuels (Montmédy, Longwy, Thionville) Metz ne semble pas menacée pour le moment et une seule division devrait pouvoir ralentir la progression ennemie dans cette direction.

Si je donne l'ordre à ma division d'abandonner Longwy, je ne donne pas cher de la citadelle, le moral est visiblement très bas sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 11:24

Je pensais te confier la division Muratel devant remonter au Nord, tu pourras ainsi réagir rapidement. Je te laisse également le commandement de la division de cavalerie. Ce n'est pas un mal si elle reste sur Longwy, elle ralentira l'ennemi et tu risqueras moins de te retrouver pris en étau mais n'hésite pas à la rappeler si tu en as besoin pour fermer la nasse.

De mon côté je pensais prendre directement la tête de la division Egalité pour pouvoir réagir rapidement à toute situation et prendre la route de Stenay et obliquer en direction du Nord quand je suis sur le plateau à 1,5/2 km de la ville et aller en direction de l'ermitage (2/3 km) et ainsi possiblement tomber sur le flanc de l'ennemi tout en le surplombant. Je ne cherche pas le combat mais plutôt la démonstration de force visant à l'intimider pour le dissuader d'attaquer voire à reculer. Par contre s'il attaque, je ne me défilerai pas : nous seront légèrement plus nombreux, Stengel et Le Veneur en défense et moi qui me pointe sur le flanc. Cela devrait les faire réfléchir.

Pour La Barolière les faire revenir sur un axe Verdun/Longuyon plutôt que Verdun/Dun est pertinent mais la laisser seule se rapprocher de ce secteur qui se réchauffe rapidement m'inquiète : Ce sont nos meilleurs hommes et ils disposent de la réserve d'artillerie mais ils ne sont que 4 000, il ne faudrait pas qu'ils se fassent détruire en étant isolés. Bon pour le moment l'ennemi n'a jamais montré une vivacité de mouvement très grande, on devrait pouvoir réagir...
Pour Lynch, je ne sais qu'en faire. Jean de Lize est un bon positionnement pour garder un oeil sur Metz mais c'est bien le seul. On manque de véritables carrefours dans le secteur et les axes sont essentiellement Est/Ouest. Estain serait une possibilité mais dans ce cas on pourra difficilement faire de la chasse aux patrouilles ennemies autour de Metz avec sa cavalerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 11:45

Je ne pense pas que La Barolière risque quoi que ce soit. Il possède une cavalerie pour s'éclairer et les troupes ennemies les plus proches sont à Thionville ou Longwy.

Briey me semble une position intéressante pour Lynch. Mais il faut alors qu'il s'éclaire de manière très intensive vers Thionville pour ne pas se faire surprendre.

Le plan et la répartition des forces proposée me conviennent. Un message signée de la main de Kellermann assurant que la citadelle de Longwy sera secourue dans les 48-72h permettrait peut être de faire tenir la garnison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 16:15

De mémoire, je n'ai pas la carte sous les yeux, j'avais songé à Briey mais il n'y a qu'un axe NO/SE, pour bifurquer sur Verdun il faut redescendre vers Metz à l'Est avant de repartir vars l'Ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Dim 5 Oct - 22:18

Je vous préviens un peu en anticipation, mais Dillon va arriver à Stenay pour prendre le commandement des troupes qui y sont présentes. Il devrait être sur place vers 4h du matin le 23.

Pour mardi (mercredi au pire), je vous prépare un état général de vos forces et un détail des positions avant l'engagement qui s'annonce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 6 Oct - 7:11

Comme ça cela nous laisse le temps de finaliser nos ordres durant la nuit du 22 au 23.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 6 Oct - 19:04

Dès que nous nous seront mis d'accord avec Gudule, je file rejoindre la division Egalité durant la nuit afin de partir à l'aube en direction de Stenay (Avec probablement bifurcation au dernier moment à droite selon les informations recueillies à ce moment)
Gudule récupère Muratel pour aller en direction du Nord, Gudule conserve le commandement direct de la cavaleire, à lui de voir comment l'utiliser au mieux entre retardement de la chute de Longwy et utilisation plus offensive pour fermer la nasse.
La Barolière file à Pillon (30km) au Sud de Lonhuyon.
Lynch laisse sa cavalerie jouer au chasseur de patrouilles en avant dans le secteur Metz/Thionville (il faudra voir si elle a réussi à accrocher les touristes vers Nancy). Pour le reste de la division j'hésite entre aller sur Estain ou Briey ou retourner en direction de Metz (Carrefour de Chatel par exemple).
Ton avis Gudule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordGudule
joueur compulsif
joueur compulsif
avatar

Nombre de messages : 240
Localisation : Valence
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Lun 6 Oct - 23:39

Briey me semble un bon poste d'attente pour Lynch, mais il faut qu'il s'éclaire de manière très active vers Thionville et qu'il nous contacte dès que la place tombera.


Pour la Barolière, sa cavalerie peut elle pousser jusqu'à Longuyon ? si l'ennemi opère des reconnaissances dans le secteur l'arrivée d'une nouvelle unité lui ferait peut être renoncer au siège de Longwy.

Ordres :

Pour la division Muratel dont je prendrais le commandement effectif dès demain matin, le premier objectif est Signy. Départ à l'aube, la cavalerie précède l'infanterie et éclaire en direction de Carignan et Florenville. En fonction de l'attitude de l'ennemi, nous aviserons ensuite de la marche à suivre.

La cavalerie de Desprez va quitter Longwy à l'aube (mais s'il est possible de faire des marches de nuit alors elle entame immédiatement à partir du moment ou l’État major arrive avec la lettre de Kellermann pour la garnison.) également en direction de Virton puis Meix-devant-Virton en passant par Tellancourt. Elle doit s'éclairer sur tous les azimus en insistant de manière importante en direction de Florenville, Tintigny, Etalle et Habay. Un rapport doit m'être envoyé à la mi journée et en fin de journée obligatoirement. En cas de rencontre avec une force ennemie, éviter le combat et envoyer immédiatement un rapport dans ma direction (route de Montmédy à Carignan).
L’État major de la division revient à Longwy ce soir avec une garantie signée par Kellermann que des renforts arrivent sous 48h. (La division La Barolière peut y être dans ces délais).


Dernière édition par LordGudule le Mar 7 Oct - 0:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mar 7 Oct - 6:21

@SP Je donnerai mes ordres cette après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mar 7 Oct - 14:41

Citation :
Montmédy, 23h le 22 août
général Lynch,
prenez la route de Briey, en coupant entre Conflans et Moineville cela ne représente que 17 km. Votre cavalerie devait nous éclairer sur le secteur de Nancy à la poursuite des cavaliers repérés avant de retourner sur Metz, j'ignore ce qu'il en est. Dans tous les cas, qu'elle continue son travail afin de nous éclairer bien en amont et repousser les patrouilles ennemies mais davantage sur une zone Metz/Thionville dorénavant. Eclairez-vous également au maximum en envoyant des patrouilles sur les axes Metz/Thionville, Briey/Longwy, Briey/Avril/Lommerange/Fontoy et au delà et Metz/Sarrelouis.
La cavalerie doit se montrer offensive et accrocher toutes patrouilles ennemies par contre en cas de rencontre de plus fort parti, la prudence est de mise (Recul pas à pas si l'ennemi ne semble pas vouloir attaquer, recul plus franc en cas d'attaque ennemie. Gardez-vous bien de toujours disposer d'une voie de repli (tant pour l'infanterie que la cavalerie) en direction de Verdun.
En raison de la distance, les communications sont plus lentes, adressez moi donc deux rapports quotidiens (Midi et début de soirée).
Kellermann

Citation :
Montmédy, 23h le 22 août,
général La Barolière,
gagnez Pillon à 30 km avec vos grenadiers et la réserve d'artillerie tandis que votre cavalerie éclairera votre route jusqu'à Longuyon (40km).
Votre cavalerie doit nettoyer la zone des patrouilles ennemies et inciter les Prussiens à plus de prudence s'ils souhaitent descendre dans le secteur. Néanmoins en cas de forte présence ennemie (ce qui parait peu probable, l'ennemi n'étant pas encore à Longwy) repliez-vous en bon ordre. Le lendemain continuez en direction de Longuyon avec l'infanterie ainsi il sera aisé de vous soutenir depuis Montmédy/Stenay.
En raison de la distance, les communications sont plus lentes, adressez moi donc deux rapports quotidiens (Midi et début de soirée).
Envoyez également des patrouilles d'éclaireurs au delà de Longuyon jusqu'à Longwy dès que possible afin de tâter le terrain et savoir si l'ennmi poursuit sa descente.
Kellermann

Citation :
Montmédy, 23h le 22 août,
général Dillon,
mes éclaireurs m'ont appris votre venue prochaine pour prendre le commandement des forces de Stenay, voici in extenso le message adressé au général Stengel avant que je n’apprenne votre venue :
"la colonne ennemie a dû arriver aux abords de Stenay en début de soirée. Veuillez nous faire un rapport de votre situation, position précise de l'ennemi (Distance par rapport à Stenay et présence juste dans la vallée le long de la route ou également sur les hauteurs), position et état des troupes françaises, fortifications sommaires de campagne établies le cas échéant et objectifs pour demain. Comptez-vous rester sur place, accepter le combat si l'ennemi vous engage, reculer? Nous venons à votre aide, une division complète est à moins de 9 km de Stenay. Même si l'ennemi attaque au lever du soleil (ce qui n'est pas très probable, étant arrivé en début de soirée, il va probablement se montrer prudent pour reconnaitre le terrain), nous pourrons vous épauler dès 9/10h. Il me semble donc judicieux d'accepter le combat (à moins d'un rapport de force bien trop désavantageux ou d'une fulgurance tactique de l'ennemi) d'autant plus que vous défendrez.
Général, vous êtes depuis quelques jours sur place, qu'elle est la géographie du petit plateau au Nord-Est de Stenay où se trouve l'ermitage St Lambert ? Les pentes sont-elles abruptes ou tout à fait praticables pour une troupe venant des hauteurs et souhaitant descendre en direction de la vallée de la Meuse?
" A l'heure qu'il est je n'ai évidemment pas encore reçu de réponse à cette missive.
Quels sont vos objectifs pour la journée de demain? En cas d'attaque ennemies souhaitez-vous accepter le combat comme une enclume ou reculer pour gagner du temps afin d'affronter l'ennemi le 24 avec le marteau ? Dans tous les cas, je serai à vos côtés, plusieurs possibilités d'accès sont à ma disposition, je prendrai celle qui se mariera le mieux avec vos velléités du jour. Je serai partisan d'attendre au maximum via des procédés dilatoires, chaque heure gagnée avant d'engager le combat nous rapproche d'une victoire complète.
Kellermann

Le messager doit atteindre Dillon à Stenay à moins qu'il n'apprenne de quelle direction il vient, il pourra aller à sa rencontre si aune présence ennemi n'a été repérée précédemment. Comme d'habitude, messager accompagné afin de lui laisser le temps de détruire le message en cas d'interception.

Citation :
Montmédy, 23h, le 22 août
général EgalitéMuratel , tenez vos hommes prêt pour partir dès 6h en direction de Stenay. Attendez-moi, je prendrai directement le commandement des opérations.
Kellermann

J’envoie un message à Longwy leur disant que nous ne laisserons pas la forteresse tomber. Nous regroupons des forces qui se porteront au secours de la ville si jamais le siège devait être mis devant. Etc etc. Je me garde bien de parler de résistance à outrance ou jusqu'au dernier homme qui risquerait de faire contre-emploi. Je préfère un discours du type tenez le temps qu'on arrive.

De mon côté, je gagnerai la division Egalité les heures précédent l'aurore afin d'être à sa tête dès 6h.

Je laisse à Gudule le soin d'éclairer le Nord de nos positions (enfin je rajoute pas d'éclaireurs à ceux déjà envoyé il y a quelques heures et pour lesquels je n'ai pas encore eu de retour (Florenville, Villier)). Je me contente juste d'envoyer une patrouille en force repousser d'éventuelles homologues venant des Autrichiens de Carignan. Elle doit tenter de trouver le lieu de campement ennemi. Dans le même temps, les troupes de Stenay ont ordre de réduire au minimum les feux de camps pour masquer l'importance de notre présence.

Je ne pense pas avoir oublié quoi que ce soit. Gudule?

EDIT : Je viens de me rendre compte que je me suis trompé dans mes ordres précédents, je voulais envoyer Egalité vers Stenay et Muratel vers le Nord. C'est l'inverse qui s'est produit... Cela ne change pas grand chose sauf que Valence reprend sa division à Egalité et moi celle de Muratel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 14:36

Juste pour être sûr, c'est donc bien Muratel qui est à Chauvancy après avoir quitté Montmédy en début de soirée, et Egalité/Valence qui reste à Montmédy pour l'instant ?


Les reconnaissances revenues durant la nuit signalent que la colonne repérée au nord se serait arrêtée dans le secteur Fromy/Margut pour la nuit. D'après plusieurs observations, il semble bien qu'il s'agit du corps des émigrés de Condé.

Aucune autre unité ennemie repérée par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 15:04

Montmédy, vers minuit

En tenant compte des différents rapports de situation obtenus par les contacts avec Stengel, la situation à Stenay se présenterait ainsi :



Stengel signale avoir fait établir trois redoutes pour couvrir Stenay, et l'essentiel de son unité s'est installée sur les hauteurs entre Servisy et Bronelle. Il évoque également quelques doutes sur les troupes de Le Veneur, qui se sont déployées pendant l'après-midi en couverture directe de Stenay.
Les Autrichiens semblent suivre un dispositif similaire, avec leur principale formation de cavalerie déployée face aux cuirassiers de la division Stengel.

Muratel signale qu'après les marches du jour plusieurs centaines d'hommes manqueraient à l'appel, probablement en train de marauder sur la route entre Dun et Montmédy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 15:11

SP a écrit:
Juste pour être sûr, c'est donc bien Muratel qui est à Chauvancy après avoir quitté Montmédy en début de soirée, et Egalité/Valence qui reste à Montmédy pour l'instant ?


Les reconnaissances revenues durant la nuit signalent que la colonne repérée au nord se serait arrêtée dans le secteur Fromy/Margut pour la nuit. D'après plusieurs observations, il semble bien qu'il s'agit du corps des émigrés de Condé.

Aucune autre unité ennemie repérée par ailleurs.
Oui, je voulais faire l'inverse mais je me suis mélangé les pinceaux en donnant les ordres et du coup c'est Muratel sur la route de Stenay et Valence/Egalité en stand by à Montmédy.

J'aime autant avoir ces émigrés forts en gueule à une colonne d'Autrichiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 15:20

Pour les retardataires, il est possible que je demande à quelques cavaliers de la division de ratisser la route entre Montmédy et Stenay pour rameuter tout le monde? Qu'entend Stengel par quelques doutes à propose de Le Veneur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 15:38

Ca ne servira pas à grand chose. Il vaudra mieux prévoir une journée de repos d'ici quelques temps.

Stengel est une division de réguliers, une des meilleures de l'armée du Nord. Pour lui, toutes les autres unités largement composées de fédérés, comme celle de Le Veneur, sont pour le moins douteuses en terme de tenue au feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 15:53

Pour la journée de repos cela ne va pas être gagné. Pour le nombre de retardataires on est plus proche de 2/300 ou 1 000?

Citation :
Minuit; au général Dillon,
je commence à avoir une vue assez précise de la situation dépeinte par le général Stengel, j'arriverai en milieu de matinée mais les nombreuses marches ont étiré ma colonne, les hommes sont quelque peu fatigués et entre 300 et 500 hommes sont à la traine entre Dun Et Montmédy.
Nous pourrons être sur votre aile droite (où se trouve présentement les cuirassiers) vers 8h 30 le temps de couvrir les 7,5 km qui nous séparent. Nous pourrions nous montrer plus aventureux et obliquer en direction du Nord afin de gagner Bronelle avant de monter sur le plateau afin de prendre l'ennemi de flanc mais entre la fatigue de mes hommes, leur faible capacité manœuvrière et la dénivelé favorable à la cavalerie autrichienne déjà en place, la première option plus prudente serait préférable. Un engagement retardé ou différé permettra à mes hommes de souffler tout en permettant aux trainards de nous rejoindre.
Kellermann
L'estafette comme d'habitude accompagnée doit rejoindre Stenay et attendre Dillon la-bas.

EDIT : J'envoie également quelques patrouilles dans un triangle pont au Sud de Bronelle/Bronelle/plateau. Il s'agit de voir si l'ennemi a lui même lancé des patrouilles dans ce secteur, voir si les feux de campement ennemis nous donnent plus d'information et tenter de se faire une idée du dénivelé réel de ce plateau si jamais on décidait de passer par là, pour ce dernier cela risque d'être dur en pleine nuit mais les patrouilles doivent être suffisantes pour détacher rapidement un messager venant me prévenir dès leur arrivée sur le secteur et premières info tout en restant sur zone pour m'informer régulièrement de l'aube jusqu'à mon arrivée dans le secteur.


Dernière édition par Nabulio le Mer 8 Oct - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 15:57

Ca reste encore très mesuré, quelques centaines tout au plus. Je ne peux pas être trop précis, mais si veux absolument un chiffre pour ton message, ça tourne entre 300 et 500.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 15:58

ça marche. Je fais une croix dessus ou une partie peut réintégrer la division dans la journée? (S'ils sont entre Dun Et Montmédy, Stenay est pile dans le secteur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 17:52

Malheureusement il faudra attendre un repos de ton unité pour récupérer tout ce beau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5294
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   Mer 8 Oct - 18:18

Secteur de Montmédy, vers 3h du matin

Des mouvements suspects auraient été repérés au niveau du bois de Chenay, au sud de Brouenne, très probablement un groupement de cavaliers ennemis, nombre non évalué.
Les patrouilles dépêchées dans le secteur de Brouenne pour trouver un passage confirment l'information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
» QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord
» Une lettre au Commandant Alurn, adressée à toute la garde...
» Un commandant de U-boot parmi tant d'autre
» Commandant en XV25 prototype

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: