Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 31 Aoû - 19:30

Mon évaluation, après 36h de campagne :
J'ai en face de moi l'essentiel de l'armée autrichienne des Pays-Bas, à savoir une division d'infanterie et sa cavalerie organique et une division de cavalerie. Le reste, évalué à une division, faisait probablement face à La Bourdonnaye, à Lille, probablement pour se prémunir d'un autre offensive de l'Armée du Nord. Pour compenser, une division d'infanterie et sa cavalerie organique composée d'émigrés français a été affecté au corps Clerfayt.

Comme dit à Dumosquiez, le message de Valence laisse penser que les Prussiens prennent l'option belge et la route de Namur. S'ils sont aussi lents qu'assumé, on le saura bientôt si je me redéploie à Givet, voire Dinant.

Et que fait Clerfayt ? A mon avis c'est l'inverse de Fall Gelb : les Coalisés pensent qu'on s'est prémuni contre la voie historique, et ont envoyé Clerfayt se mettre sur la charnière entre Armée du Nord et Armée du Centre. Ce faisant, il prend de flanc la ligne Montmédy - Longwy, menace les communications et dit en gros "venez me choper, sinon je fous le boxon". Et si on vient, on se retrouve à cogner sur des divisions fraîches, et abritées derrière des retranchements. Et pendant ce temps, Brunswick passe en loucedé en Belgique via Namur et Charleroi, et nous fait une Schlieffen...

Sinon, il me semble terriblement dommage de ne pas profiter de la position très avancée de la cavalerie de Clerfayt ; si je ne peux pas l'attaquer (et je ne vais pas le faire, il vient d'avoir une journée de repos !) alors il serait temps de l'intoxiquer. Deux options possibles : un message venant de Sedan et/ou Rocroi, qui irait vers Carignan, ou alors un message qui semblerait venir de Longwy, mais proviendrait de Sedan via Mouzon, Montmedy et/ou Longuyon. Bref, je parlerais très fort à moi-même... Que dire ? ça dépend des intentions du grand chef ; c'est un peu comme couper des ponts, il faudrait éviter de se jeter dans son propre piège et faire des choses qu'il ne veut pas qu'on fasse. Néanmoins, pour qu'une opération d'intox fonctionne, il faut que le gâteau soit appétissant, ce que signifie l'envelopper de suffisamment de vérités et de demi-vérités pour le rendre crédible, et laisser l'ennemi tirer ses propres conclusions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 31 Aoû - 20:59

Citation :
MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ, reçu vers 19h

Oui, vous pouvez venir.

J'ai soif.


Rien de neuf. Le Veneur et Stengel ont atteint leurs objectifs depuis le début de l'après-midi.
Les Autrichiens se sont contentés de missions d'éclairage depuis leurs positions de Mortehan et Carignan, missions que l'on peut espérer avoir en grande partie neutralisées grâce à notre cavalerie.


Tu peux donc te rendre jusqu'à Charleville, arrivée entre 20 et 21h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 13 Sep - 11:31

Le plan du chef :

la carte:
 

Mosquito a écrit:
Je te donne les instructions maintenant car je ne pourrai plus te les redonner plus tard étant donné que je me casse avec Duval. Du coup, pense à bien copier/coller ce post quelque part.

Je compte sur toi pour faire beaucoup de choses, et le timing doit-être parfait.
Avant tout, quand on vise un point cible ou une destination, on calcule les temps de marche pour y être pile-poil à la bonne heure. Ca va sans dire, mais ça va mieux en le disant...

La Météo : S'il pleut fort, on suspend les opérations. C'est important, qu'on soit bien d'accord. On perd une journée, on s'en carre, on se repose.

Ta mission première : Tu vas diriger toute l'opération de déblocage de Bouillon dans un premier temps, le 22 aout au matin, puis l'offensive sur Bertrix dans l'après midi, si Clerfayt est descendu au sud. le 23, tu attaqueras Carignan par Bertrix.

Pour le 21 aout,

Tu ajoutes Chazot aux divisions sous ton commandement. Par contre, l'infanterie reste où elle est jusqu'au soir. Je veux qu'elle arrive à Sedan entre 22 et 23h, pas avant. La cavalerie renforce la tienne.

Tu restes à Sedan, tu surveilles les Autrichiens, tu ne te laisses pas marcher sur les pieds

Tu identifies les troupes que Valence a déployé à Dun, tu t'assures auprès de lui de la position des Prussiens, même s'il ne devrait y avoir aucune influence sur notre attaque, les seuls prussiens que je crains sont ceux qui risquent de débouler à Bertrix en même temps que toi... affraid
Si tu peux, tu demandes à Valence de regrouper une division à Montmédy dans la nuit du 22 au 23 aout. Attention, et ça vaut aussi pour Stengel, il faut arriver à Montmédy à 23h, donc on essaie de partir le plus tard possible dans l'après midi. Et aussi, on avance en colonne sans déployer la cavalerie divisionnaire, c'est plus furtif. Plus dangereux, mais plus furtif.

Un détail : Tu ne laisses pas Valence donner son avis stratégique sur la situation. On n'a plus de temps à perdre. Tu lui demandes un rapport sur les positions adverses, et tu lui donnes la direction des forces présentes à Montmédy dans la nuit du 22 au 23 (les siennes + Stengel).

Tu ordonnes à Le Veneur de pousser jusqu'à Stenay. Nous pouvons avoir besoin de lui pour lancer une offensive sur Douzy le 24 aout si jamais les Autrichiens refusent le combat le 23.

L'autre qui vient de Maubeuge, dont j'ai oublié le nom sera à Rocroi le 21 à 15h. Je lui demande de pousser jusqu'à Sedan il y sera le 23 à 15h.

Pour le 22 aout :

Tu pars à l'aube, direction bouillon avec tout ce que t'as. Je pense que nous aurons face à nous un détachement de cavalerie, donc tu n'attends pas Chazot qui va te ralentir, tu lui ordonnes d'aller à Bouillon, tu prends sa cavalerie et la tienne, et tu fonces.

Au contact de l'ennemi, tu ne leur rentres pas directement dans le lard, tu les enveloppes, tu les encercles, tu seras aidé par la cavalerie de Duval, le temps que l'infanterie de Duval ou de Chazot leur marche dessus.

Après la bataille, je te donne Duval, tu me rends Chazot, et tu fonces sur Bertrix. Moi, je reste avec Chazot à Bouillon.

Pour le 23 aout :


On fonce tous à Carignan. Tu descends soutenu par l'infanterie de Duval, même si tu iras plus vite qu'elle. Elle peut être utile si KP t'attaque frontalement. Dans ce cas-là, tu fais bloc tu déploies ta cavalerie pour qu'il reste bien concentré, et tu attends que Valence et moi le prenions par le postérieur.

Voilà les grandes lignes. Ca ne sert plus à rien de discuter cent sept ans, maintenant, la balle est dans le camp de KP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 13 Sep - 12:08

Ordres pour le 21 Août :

Je récupère donc la division Chazot, cantonnée pour le moment à Mézières.

La division Chazot reste durant la journée à Mézières, elle partira à 18 h vers Sedan. Sa cavalerie dresse des écrans autour de Sedan.

La division Le Veneur continue selon les ordres du 20, à savoir départ à l'aube, objectif Beaumont en Argonne via Tannay/Le Mont-Dieu et Stonne, précédée par une reco de cavalerie.

La division Stengel reste à Stenay et continue ses travaux de fortification.

La division Dillon reste à Sedan et envoie recos et écrans de cavalerie autour de Bouillon et face à Carignan.
Multiples reconnaissances légères vers Bertrix, Martehan et Carignan pour garder l'ennemi à l’œil. Comme la veille, elles pourront passer à travers champs si nécessaire, comme par exemple fortes patrouilles de cavalerie ennemie.
Reconnaissance en force vers Bouillon pour garder surveiller le détachement de cavalerie au nord de cette cité.
Reconnaissance en force vers Carignan, servant de sonnette d'alarme si la cavalerie qui s'y trouve avance vers moi.
Envoi d'une reconnaissance légère vers Dun et Montmédy, pour savoir ce qui s'y trouve et si les premiers éléments de Valence y sont bien.

Pas d'estafettes pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 16 Sep - 0:07

Sedan, vers 11h

Des patrouilles signalent un mouvement important de cavaliers au sud de Bouillon en provenance de Mortehan, à coup sûr plus que les simples patrouilles de la veille.
D'autres mouvements suspects auraient été signalés dans le secteur de Mortehan, sans confirmation pour le moment.

Les cavaliers autrichiens à Carignan n'ont toujours pas bougé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 16 Sep - 20:49

Ah, le Pacha se décide à bouger contre Bouillon, ou vient-il essayer d'éclairer son flanc droit ?

Ordre à la division Dillon de gêner le plus possible la progression de leurs homologues : écrans de cavalerie, harcèlement, embuscades dans les forêts ardennaises, qu'ils se prennent pour des Iroquois ! Je veux des scalps !

La cavalerie de Chazot relève la cavalerie de Dillon dans ses missions, à savoir, reconnaissance de Mortehan, Bertrix et Carignan, envoi d'une reco en force au carrefour de Douzy.

Une estafette part illico-presto vers chez le Chef, en espérant le cueillir à Charleville-Mézières avant son départ vers la division Duval :

"Sedan, le 21 Août, 11h,

Citoyen général,

Un groupe important de cavaliers au sud de Bouillon en provenance de Mortehan a été repéré, et d'autres mouvements sont suspectés. J'attends plus ample confirmation, mais il semblerait que le gros des forces ennemies ait décidé de se porter vers Bouillon afin d'en obtenir la reddition.

Vive la Nation !
Dillon
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 16 Sep - 22:43

Sedan, vers 15h

Citation :
MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ, reçu vers 14h

Salut, j'avais demandé à Chazot, bien qu'il soit sous tes ordres, de me faire un rapport à midi, avant que je ne parte à mon poste. Le voici :

Citation :
Le général Chazot signale que ses cavaliers, déployés en écran dans le secteur de Sedan, ont eu plusieurs accrochages avec un important mouvement de cavalerie ennemie partant de Mortehan en direction du sud de Bouillon. Apparemment plus qu'une simple reconnaissance en force, probablement une division ou des régiments de cavalerie endivisionnés.
D'après les rapports, cavaliers émigrés de Condé.


Parfait!! il nous presse! Comme quoi, il a fini par bouger sans qu'on l'y pousse! J'étais sûr et certain qu'il irait un jour ou l'autre tester nos défenses. Ne te laisse pas marcher dessus, ne le laisse pas bloquer la route de Bouillon et ne le laisse pas reconnaître le terrain entre Charleville et Sedan.

La journée risque d'être un peu sanglante. Bon courage!

Il faut tenir et se fier au PLAN.

Ne réponds pas à ce message, je serai parti lorsque tu le recevras.



Nos cavaliers envoyés vers Bouillon ont tenté de retarder et d'évaluer l'ampleur de la menace ennemie. Il s'agirait apparemment d'une formation de cavalerie détachée du corps de Condé. Aucune trace d'infanterie.

Il y a deux heures environ, des éclaireurs ont localisé entre Mortehan et Carignan l'avant-garde d'une forte colonne d'infanterie ennemie débouchant du bois de Bouillon près du village de Ste-Cécile, sur la route de Carignan. Nombre et identification non évalués, mais à coup sûr une unité constituée en ordre de marche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 17 Sep - 8:53

La cavalerie émigrée seule, sans soutien d'infanterie ? On dirait un appât pour un piège, et j'ai bien envie de m'y jeter...



La division Dillon va donc faire une sortie pour venir en aide à la garnison de Bouillon : elle part donc, avec une reco en force en avant garde et des écrans de cavalerie sur les flancs. Si l'ennemi fuit devant elle, on avance jusque Bouillon, on y reste une heure et on rentrera à Sedan.

La cavalerie de Chazot continue ses missions de reconnaissance, j'aimerais bien savoir ce qui se passe à Bertrix. Qu'elle dresse aussi des écrans de cavalerie entre Charleville et Sedan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 17 Sep - 8:55

Sinon, je crois me rappeler que Stengel a cru apercevoir la veille au soir les avant-gardes de Kellermann ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 17 Sep - 13:21

Oui, il y a une division de l'armée du Centre à Dun. Apparemment elle n'a pas entamé de mouvement ce matin, il faut dire que le gros de l'armée de Kellermann aux dernières nouvelles n'avait pas encore dépassé Verdun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 18 Sep - 21:44

Bon après moultes réflexions, je me dis qu'envoyer toute la division Dillon faire le ménage vers Bouillon n'est pas une bonne idée, ceci pour deux raisons : la première étant que c'est ce que je dois faire le lendemain selon le plan de Dumouriez-Joukov, la seconde est que cela pourrait inciter Clerfayt à se dire qu'il a touché une corde sensible, qu'il y a quelque chose que je lui cache à l'ouest et qu'il serait peut-être sage d'aller en force vers l'ouest (et potentiellement découvrir les divisions Duval et Beurnonville, très isolées). scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 18 Sep - 22:00

Si on ne va pas faire de démonstration de grand style contre Bouillon, on va faire du ramdam contre Carignan et sur la route de Stenay.

La cavalerie de Chazot continue selon les ordres précédents : constitution d'écrans de cavalerie les plus denses possibles en avant de la Meuse entre Mézières et Sedan, reconnaissances légères et multiples vers Bertrix, Mortehan et Carignan.

La cavalerie de Dillon va (malheureusement) se retrouver quelque peu écartelée : elle continue à harceler la cavalerie au sud de Bouillon, mais aussi par de multiples recos en force et écrans de cavalerie, passer un grand coup de balai sur la route entre Sedan et Stenay, et aussi la route entre Sedan et Carignan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 18 Sep - 22:37

C'est votre dernier mot ? Razz

(tu as jusqu'à demain soir pour te décider Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 18 Sep - 22:52

C'est pas sympa d'attiser mes doutes... Mad

Je considère deux options :
La première est de prendre un peu d'avance sur le plan Mosquito et d'avancer la division Dillon à Bouillon avec une journée d'avance, et ainsi Chazot pourra partir le plus tôt possible le lendemain. Le hic, c'est que cela pourrait faire fuir le gibier...
La deuxième, c'est de faire le plus de bruit vers Carignan et le route de Stenay, laisser croire que je prépare un deuxième glissement vers l'Est et généralement attirer l'attention de Clerfayt vers son sud-est avant de percer vers Bouillon le lendemain. Le hic, c'est que ça risque d'être une course vers Bouillon, et la longueur des colonnes pourra rendre ça un peu périlleux.

D'un autre côté, Mos' m'a bien précisé de rester à Sedan le premier jour, et son message me demande de ne pas laisser bloquer la route de Bouillon, ce que Clerfayt ne peut pas faire sans infanterie (et celle-ci est en route pour Carignan). L'option 2) tient donc la corde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 18 Sep - 22:53

Dans ce cadre, je vais profiter des coups de balai que je donne :

Une estafette profitera de la couverture aéri... euh, de cavalerie pour passer vers Stenay et Dun informer Kellermann et solliciter son concours.

"Sedan, le 21 Août, 15h

Citoyen général,

Vous n'êtes pas sans savoir que dans le secteur de Bouillon, un corps autrichien a été repéré. Pour mémoire, nous estimons qu'il se compose d'une division de cavalerie autrichienne, d'une division d'infanterie émigrée avec sa cavalerie organique et d'une division d’infanterie autrichienne, là encore avec sa cavalerie organique. L'effectif total est compris de 15 000 à 20 000 hommes, selon nos estimations.

Nous avons un plan pour émousser cette pointe dans notre dispositif. Dans ce cadre, pourriez vous vous rendre à Montmédy avec une ou deux divisions ?

Dans l'attente d'une réponse favorable, je vous prie d'agréer, citoyen général, mes plus respectueuses salutations.

Dillon
"

Une autre estafette préviendra Stengel qu'il doit se préparer à partir vers Montmédy et que, le cas échéant, il aura peut-être à passer sous les ordres de Kellermann et/ou avancer vers Carignan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 19 Sep - 22:40

Sedan, vers 19h

La colonne ennemie a été rapportée en approche de Carignan. Elle a été évaluée à au moins 10000 hommes, presque exclusivement de l'infanterie.
Au sud de Bouillon la cavalerie émigrée s'est déployée en écran sans pousser davantage dans l'après-midi.
Nos reconnaissances en profondeur ont été largement tenues en échec, même si quelques rapports signalent qu'il y aurait toujours une formation ennemie dans le secteur de Mortehan, sans pouvoir confirmer son identification.

Chazot a démarré comme convenu son mouvement vers 18h, tandis que Le Veneur signale avoir atteint Beaumont en début d'après-midi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 19 Sep - 23:00

Intéressant, ma foi, très intéressant, même...

Si j'étais Clerfayt, confronté à tous ces rapports de Français qui défilent sous mon nez, et à cette cavalerie qui grouille du côté de Sedan, je ferais monter au front mes Autrichiens et garderais mes français émigrés en couverture de mes arrières. Hé bien, si tout va bien, demain il y en a un qui va avoir une drôle de surprise... Twisted Evil

Je ne m'enflamme pas ; je donnerais mes ordres plus tard, ma propre impétuosité me perdra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 20 Sep - 0:49

Quelques réflexions tardives...

J'ai un très mauvais pressentiment.
Ma maigre culture en histoire militaire me conduit à penser que le plan de Mos' est... très Mos', et évoque en moi le plan d'attaque de Midway, avec un ensemble d'entrechats tactiques destinés à berner les Américains.

On avance dispersés, violant le principe de concentration des forces ; ce plan repose beaucoup sur un timing impeccable, faisant quasiment fi des inévitables frictions clausewitziennes, et enfin, la réalisation d'un tel encerclement à l'échelle stratégique demande une communication rapide, qu'on n'a pas. Le principe KISS est toujours bon à suivre, surtout avec de la bleusaille. Il suffirait que Clerfayt découvre ce qu'il va lui tomber dessus, qu’il masse ses forces, et il peut ravager une partie de l'armée du Nord.

Mais, parce qu'il y a un mais, les mouvements récents de KP/Clerfayt me laissent à penser que ça peut réussir. Primo, parce que l'arrivée de l'infanterie autrichienne à Carignan laisse à penser qu'il ne s'attend pas à une attaque provenant de Givet, ni à fortiori à un encerclement. Secondo, parce que je suis raisonnablement confiant dans mes chances de le battre à la course vers Bouillon (et m'ouvrir ainsi la route de Bertrix et rétablir mes communications avec Dumosquiez). Tertio, parce que j'ai bien l'intention de faire qu'il s'inquiète un peu plus de ce qui va se passer du côté de Stenay au moment même que je m'élancerai vers Bouillon. Et enfin, parce que ça n'a encore jamais été fait.

Pour le 22, je pense que je vais appliquer le plan, quel que soit la météo. Clerfayt a concentré ses Autrichiens à Carignan ; s'il décide d'assiéger Bouillon et qu'à cause de la pluie je reste à Sedan, je devrai y aller quand même, et il aura l'initiative et le choix du champ de bataille. Seule ma cavalerie est aguerrie (tout est relatif), je pense qu'il vaut mieux que je mette toutes les chances de mon côté. Il y a toute de même le risque d'être confronté à la totalité du corps Clerfayt s'il demande à ses Français de rejoindre ses Autrichiens à Bouillon...on verra ; Bouillon est un bon carrefour. S'il ne réagit pas, ou avec retard, un raid vers Bertrix voire Neufchâteau est envisageable, mais fortement risqué. bref, ça risque d'être chaud.

Je reviens à mon faux message du 19 au soir, le fameux "coup de Carignan". Je n'ai aucune idée de ses effets. J'ai voulu instiller le doute chez Brunswick (je ne me fais aucune illusion sur Clerfayt, il est trop près) en faisant de Gudule l'avant garde d'une offensive vers Luxembourg. Pardon, Gudule, j'espère que tu ne fais pas face à un nid de frelons car, à la place de Brunswick, j'aurais envoyé une partie de ma cavalerie essayer de savoir si Gudule est suivi d'infanterie. J'aurais aussi envoyé le reste en mission d'éclairage avancée vers Neufchâteau/Dinant/... si je décide de passer par la Belgique. Et, si j'étais KP, j'aurais envoyé des recos vers Montmedy, Longuyon, Stenay, mais aussi vers Givet, Dinant et Namur, surtout les 20 et 21, histoire de voir si Dillon que je sais en face de moi n'a pas appelé Dumosquiez au secours, surtout que j'empêche sa mission déclarée de pénétration dans les Ardennes : Dumosquiez pourrait déboucher de ces directions si le message est vrai... Et, ne voyant rien derrière Longwy, je prendrais la lettre découverte fortuitement avec une grosse pincée de sel.
Il y aurait néanmoins quelques bonus (boni ?) : la cavalerie prussienne serait divisée, Brunswick incité à plus de prudence et à marcher lentement, nous laissant le temps de nous concentrer, c'est déjà pas mal...

Spoiler:
 

PS : je me rends compte que j'aurais dû prévenir Kellermann plus tôt... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 20 Sep - 19:50

Ordres pour la soirée :

La cavalerie de la division Dillon établit des écrans autour de Sedan et envoie une reco en force se poster au carrefour de Douzy pour la nuit.

La cavalerie de Chazot va, par petits éléments, patrouiller le long de la route entre Sedan et Mézières et donc jouer aux chiens de berger pour la colonne d'infanterie, histoire qu'il n'y ait pas trop de traînards Twisted Evil

Je demande aux services d'intendance de la garnison de Sedan de préparer repas chauds et fûts de vin pour les fantassins, qu'ils aient de quoi se sustenter ; la journée de demain risque d'être exigeante.

J'envoie une estafette pour Stengel lui enjoignant d'être prêt à partir le lendemain à l'aube pour Montmédy et l'informant des derniers mouvements autrichiens autour de Carignan ; une autre pour le Veneur lui demandant de repartir à l'aube pour Stenay, et je demande aux deux de m'envoyer par retour de courrier compte rendu sur l'état des troupes (état de fatigue, moral, approvisionnements).

J'envoie finalement une estafette pour le Chef :

"Sedan, 19h

Citoyen général,

Je me permets de vous adresser un rapport en cette fin de journée.

La cavalerie émigrée est juste au sud de Bouillon, tandis qu'une forte colonne d'infanterie, dont les effectifs sont estimés à environ 10 000h, a rejoint la division de cavalerie à Carignan. Les importants écrans de cavalerie m'ont empêché d'avoir plus d'informations sur la profondeur du dispositif ennemi. Néanmoins, une force a été détectée à Mortehan, force que j'estime être l'infanterie émigrée. Quant à la cavalerie divisionnaire autrichienne qui stationnait qu nord de Bouillon, je n'ai pu obtenir de confirmation récente de son activité. Elle peut continuer à stationner à son endroit précédent tout comme elle peut être envoyée en éclaireurs vers l'Ouest et le nord-ouest. J'anticipais précédemment un mouvement d'infanterie contre Bouillon, il ne s'est pas produit. La place forte n'est cernée que par de la cavalerie.

Respectueusement,
Dillon
"

Cette estafette part donc vers Mézières, remonte vers Monthermé puis vers le carrefour des "Hezs" et enfin plein est vers Bièvre, ou devrait se trouver Dumouriez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 20 Sep - 20:05

Sedan, vers 4h du matin

Ordres reçus par toutes les unités. Les actions nocturnes ne signalent rien de particulier.

Citation :
MESSAGE DU GENERAL KELLERMANN

Verdun, le 21 août, 22h
Au général Dillon,
je peux être demain en début/milieu d'après midi sur l'objectif avec les troupes Valence et Muratel, je suis actuellement à la tête des troupes La Barolière mais je peux laisser ce commandement à un lieutenant afin d'être au plus près de l'action.
S'il est nécessaire je peux rappeler également Valence à la tête de Deprez-Crassier mais je pense qu'il est préférable qu'il continue son action actuelle. Pour faciliter le mouvement, j'espère que la route passant par Stenay jusqu'à l'objectif sera libre.
J'espère d'ici demain recevoir des précisions sur le plan de bataille afin de pouvoir réagir convenablement. J'imagine recevoir durant la nuit des ordres de Dumouriez.
Général Kellermann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 20 Sep - 21:51

L'infanterie de Chazot devrait être arrivée à cette heure, à moins que je ne me sois terriblement planté dans mes calculs... (ce qui n'est pas impossible !  Embarassed )

6h le trajet pour Kellermann... j'airais dû réellement l'appeler plus tôt !

Plus qu'à attendre la météo pour savoir ce que je vais faire au lever du soleil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 20 Sep - 22:13

Oui oui bien sûr, Chazot est arrivé autour de minuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 21 Sep - 11:59

Je vais peut-être renvoyer une estafette à Kellermann dès maintenant pour profiter du peu de temps de nuit qui reste....

"Sedan, le 22 Août, 4h

Citoyen général,

Voici les grandes lignes du plan de bataille tel qu'il a été établi par le général Dumouriez : nous allons tenter de prendre en étau les Autrichiens autour de Carignan. Dès l'aube, j'emmène une partie de l'Armée du Nord couper la retraite des Autrichiens en avançant de Sedan vers Bouillon puis Bertrix. Une autre partie partant de Stenay et Montmédy remontera vers Carignan à partir de demain. Mon vénéré supérieur, quant à lui, a entamé un mouvement tournant en Belgique.

Je n'ai pas la prétention de vous donner des ordres, ni de diriger votre Armée à votre place. Néanmoins, toute aide sera évidemment bienvenue. De plus, si vous prenez la tête de vos renforts, j'ai donné aux généraux commandants les divisons dans votre secteur consigne de passer temporairement à vos ordres.

En espérant que vous ne trouverez pas ma demande trop cavalière, je vous prie d'agréer mes plus respectueuses salutations,

Dillon

PS : Je ne serai probablement plus à Sedan à l'heure où cette missive vous parviendra, il sera donc extrêmement hasardeux d'essayer de me joindre.
"

Dans le cas où, pas de chance, l'estafette se fait prendre, j'y joins une lettre cachetée :

"Quelque part en Belgique, au mois d'Août, entre chien et loup,

Citoyen général,

Faut-il que je fasse tout moi-même ?? Déjà mon idiot d'adjoint se fait envahir son QG et ne remplit pas la mission que je lui ai assignée, voilà que vous aussi vous mettez mon plan à la trappe à cause d'Autrichiens, soit disant "sur votre flanc" ?

Vous devriez au moins avoir accompli la première partie du plan sans encombre. Alors remontez avec tout ce que vous avez, bottez les fesses de l'incapable à Sedan, fusillez-le si besoin, et occupez vous de cette gêne dans votre flanc. Et si comme vous dites Brunswick passe par les Ardennes, je lui réserve le sort de Varus dans les forêts teutoniques.

Dumouriez
"

Bien entendu, l'estafette sait que s'il parvient à Kellermann, seule la première lettre est à lui remettre, sinon ça va être drôle pale

[Si Clerfayt intercepte cette estafette, il sera de toute manière presque trop tard, je devrais être parti vers Bouillon et il saura que des emmerdes vont lui tomber dessus depuis l'Ouest. Et si je ne suis pas parti à cause de la météo, j'espère pouvoir fournir des motifs d'inquiétude et un peu de protection à l'estafette avec mes écrans de cavalerie]


Dernière édition par Keyan Farlander le Lun 22 Sep - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 21 Sep - 12:25

En attendant la météo et les rapports, je demande aux hommes de Chazot et Dillon de se préparer à partir à l'aube, destination Bouillon. Les ordres détaillés suivront.

Des estafettes partent vers le Veneur et Stengel avec les derniers renseignements sur les positions ennemies et un bref exposé sur ce qui est attendu d'eux dans les deux prochains jours, à savoir :
- le Veneur devra remonter vers Douzy en passant par Stenay
- Stengel devra remonter vers Carignan avec une étape à Montmédy.
Si Kellermann arrive, ils devront se mettre sous ses ordres. En attendant, Stengel devra coordonner l'action des deux divisions.
Le but de la manœuvre est d'enfermer les Autrichiens dans un étau.

Là encore, des ordres plus détaillés suivront.

(PS : je vais garder mes persiflages pour Mos')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 21 Sep - 21:39

Purée, il pleut, bordel de Zeus ! Mad

C'est quoi comme pluie, la petite pluie d'été rafraichissante, ou les hallebardes d'orage ?

Je suis vaguement tenté de retarder le départ de 24 selon les ordres de Mos', les fantassins de Chazot m'en sauraient gré, mais Clerfayt risque de découvrir ce qu'on lui réserve. Puis lui aussi sera ralenti avec la pluie.

Edit : Je me demande pourquoi je pose des questions comme ça ; tout ce que j'ai besoin de savoir in fine, c'est l'état de mes troupes, et encore, vu que Chazot ne doit marcher que jusque Bouillon avant de repasser aux ordres de Dumouriez. Après, c'est avec lui que Chazot devra s'arranger tongue
C'est surtout l'état des troupes de Le Veneur qui pourrait à la rigueur poser problème.

Edit 2 : cela fait quelques posts que je pense (certes à posteriori Embarassed ) qu'il eût mieux fallu que Dumosquiez reste à Sedan et que je prenne la tête de la colonne Duval...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
» L'avant garde (petit tournoi amical)
» [2000pts] Eldar à thème avant garde
» Choix entre avant-garde, éclaireur, maitre infiltrateur
» [Projet] L'Avant-garde d'Ebon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: