Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 21:10

J'aurais dû m'en douter...

Il n'y a plus que deux possibilités d'action : on décroche tant qu'il y a encore une possibilité de le faire en ordre, ou alors Stengel essaie de tenir encore un peu et réagit du mieux qu'il peut, tandis que Muratel maintient la pression et on espère que Dumosquiez charge dans l'heure. Sinon, l'heure d'après Stengel explose, on en ramassera les morceaux éparpillés aux quatre coins de l'Argonne durant le restant de la campagne, et Muratel suivra dans deux heures, ce qui fera que Dumosquiez va se retrouver à charger seul avec sa cavalerie légère une infanterie libre de former les carrés. Faut-il faire un dessin du résultat ?

Ma préférence va pour la première solution : mon ultime ligne de défense étant la route, à partir du moment où elle est tournée et/ou prise en enfilade, mes réguliers se retrouvent en terrain découvert, avec un rapport de force extrêmement défavorable et un moral dans les chaussettes. Qu'en pense Kellermann ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 21:19

Si vous voulez engager une retraite générale en ordre, il va falloir bien anticiper. Il va falloir notamment se préparer à une heure voire deux heures de décrochages qui peuvent faire très mal.
Par contre, même en plein jour, vous devriez être tranquilles pour ce qui est de la poursuite.

Après c'est vous qui voyez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 21:35

SP a écrit:
Si vous voulez engager une retraite générale en ordre, il va falloir bien anticiper. Il va falloir notamment se préparer à une heure voire deux heures de décrochages qui peuvent faire très mal.
Par contre, même en plein jour, vous devriez être tranquilles pour ce qui est de la poursuite.

Après c'est vous qui voyez.
C'est super, dis moi...

Je résume donc : soit Stengel bat en retraite et se prend des sacrés coups dans le processus, soit il résiste sur place et risque d'exploser dans l'heure qui suit. Sa déroute entraînera Muratel comme un château de cartes...

C'est ce que je disais tantôt : cette bataille est perdue. Je pense qu'il faudrait essayer de sauver ce qui reste de la ligne française pour espérer se battre un autre jour, principalement Stengel, dont les réguliers représentent presque la moitié du noyau de l'Armée du Nord, mais s'il est trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 21:50

Ah mais personne n'a dit que ce serait simple...

Maintenant, ta réflexion est valable même en cas de déroute de Stengel : ce serait une défaite, assurément, mais l'unité n'est pas perdue, il suffira de quelques jours pour la reformer, ce n'est pas comme si l'ennemi pouvait la poursuivre...
La campagne est encore longue, et Muratel comme Le Veneur ne seront plus des bleus inexpérimentés la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 21:55

Enfin une bonne nouvelle !


Sans rapport aucun : le moral des brigades est lié, exemple : l'infanterie de Le Veneur se fait marcher dessus, sa cavalerie même non engagée a le blues. C'est ce qui va arriver aux deux brigades de Stengel.

Maintenant, est-ce que c'est uniquement valable si les deux parties sont en vue l'une de l'autre ? Exemple : Mos' a ramené la cavalerie de Beurnonville, l'infanterie est à 50Km derrière. Mos' charge des carrés, s'y casse les dents, la cavalerie explose. Est-ce que l'infanterie à 50Km derrière va avoir le moral qui flanche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 21:58

J'en parle justement avec lui dans son enfilade : théoriquement, je n'aurais même jamais dû le laisser filer avec ces cavaliers, mais bon, je suis faible et bien trop bon.
Ta question est une très bonne question. Et ce sera ma seule réponse. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 22:00

Ça me va. Nous expérimenterons et verrons les résultats (à nos dépens, comme d'hab !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 22:05

Je veux bien sûr dire que je n'ai absolument rien prévu dans cette situation. Je me vois en effet mal pénaliser une infanterie qui se trouve à des kilomètres. En même temps je me vois mal faire deux calculs différents pour ce qui reste fondamentalement la même unité. Bref, j'improviserai...

(je peux vous garantir que j'ai beau avoir tenté de prévoir tout un tas de choses pour éviter d'avoir à improviser et risquer d'être injuste, vous avez tous brillamment montré qu'aucune prévision ne parviendra à anticiper les merveilles de l'inventivité humaine... What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Jeu 16 Oct - 22:16

SP a écrit:
Je veux bien sûr dire que je n'ai absolument rien prévu dans cette situation. Je me vois en effet mal pénaliser une infanterie qui se trouve à des kilomètres. En même temps je me vois mal faire deux calculs différents pour ce qui reste fondamentalement la même unité. Bref, j'improviserai...

(je peux vous garantir que j'ai beau avoir tenté de prévoir tout un tas de choses pour éviter d'avoir à improviser et risquer d'être injuste, vous avez tous brillamment montré qu'aucune prévision ne parviendra à anticiper les merveilles de l'inventivité humaine... What a Face )
Je vais très probablement regretter plus tard ce que je vais écrire...


Dans 90% des cas tu ne devrais pas avoir de problème. Il arrivera un moment où les deux parties de l'unité se rejoindront, et les soldats se raconteront les souffrances subies et carnages vécus pour satisfaire la soif de gloire du Feldmarschall von Moskito, et blam, pénalité.

Après, reste les 10% des cas particuliers; Imaginons une double bataille comme Iéna-Auerstadt ou Ligny-Quatre Bras. Une partie de l'unité combat à un endroit (et participe à une brillante victoire) et l'autre combat en même temps à un autre (et se prend une rouste dans les dents, tant qu'à faire). Il n'y a qu'un chef à l'unité, et il ne peut être qu'à un seul endroit, la partie de l'unité sans son chef hiérarchique devrait avoir quelques malus (même s'il y a le général en chef à côté).

Et pratiquement, tu n'évalues le moral que dans une case, tu rajoutes juste une note : malus encaissé par telle partie...

(après, c'est peut-être un millipoil tard pour appliquer le patch contre cet abus !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 6:27

Pas le temps d’être plus précis, je compléterai ce soir. Il ne nous reste plus qu’à reculer. Il faudrait que Muratel puisse couvrir Stengel le temps que ce dernier recule avant de prendre lui même la poudre d'escampette.... Reste à voir dans quelle direction Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 10:46

Moi je serais d'avis (d'essayer) de se replier vers Montmédy. D'une part, c'est vers là que veut aller Clerfayt, d'autre part c'est vers là qu'il nous y pousse, c'est pas comme si on avait beaucoup de choix !

J'espère que Stengel pourra se réorienter face à l'ouest sans trop de casse, après si Muratel peut maintenir une heure ou deux la pression sur les unités qui lui font face et que Dumouriez charge, ça devrait aller, car Clerfayt va avoir bien assez de soucis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5301
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 12:36

Vous pouvez en effet tenter une retraite progressive : Stengel d'abord avec Muratel qui maintient la pression, puis Muratel l'heure suivante. Ca soulagerait un peu Stengel, même s'il peut toujours craquer.

Réfléchissez bien, n'oubliez que Dumosquiez et sa cavalerie sont derrière. Si vous pouviez donner vos résolutions définitives pour demain, ce serait parfait.
(ça me permettra de faire un peu avancer les autres ce soir, Stenay ayant eu tendance à vampiriser un peu mon attention...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 14:00

SP a écrit:
Vous pouvez en effet tenter une retraite progressive : Stengel d'abord avec Muratel qui maintient la pression, puis Muratel l'heure suivante. Ca soulagerait un peu Stengel, même s'il peut toujours craquer.

Réfléchissez bien, n'oubliez que Dumosquiez et sa cavalerie sont derrière. Si vous pouviez donner vos résolutions définitives pour demain, ce serait parfait.
(ça me permettra de faire un peu avancer les autres ce soir, Stenay ayant eu tendance à vampiriser un peu mon attention...)
Oui, mais par ce désengagement progressif, Muratel et Stengel resteront une force suffisamment dissuasive et importante pour empêcher Clerfayt de former les carrés. Par contre, si Stengel explose, Muratel suivra et dans trois heures Dumosquiez n'aura que sa voix pour dissuader les Autrichiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 18:15

Pour le moment je pense avoir l'avantage avec Muratel alors que l'aile gauche autrichienne assaillie sur son flanc risque même une attaque dans le dos. Je continuerai bien l'assaut (Je pense que cette force autrichienne doit manger bon) pendant que Stengel se désengage pour benir sur mon aile gauche et prendre la route de Montmédy. Ensuite on avisera, le plus logique serait que Muratel décroche  ensuite en couvrant Stengel mais on peut aussi espérer un recul de l'ennemi (Les émigrés ne seraient plus très loin si Valence n'était pas passé par là Twisted Evil) qui préférerait attendre une possible stratégie de la tenaille pour nous détruire.

Pour ce qui est du round 2; on a plusieurs possibilités :
_mes grenadiers et la réserve d'artillerie sont à  Pillon à 30 km de Montmédy (et à 30 km de Stenay mais en coupant 12 km à travers champs, avec la réserve d'artillerie ce n'est peut être pas judicieux).
_Il faudrait voir si Valence en a terminé avec les émigrés et peut nous soutenir.
Dans les deux cas, un désengagement en direction de Montmédy permettrait de nous rapprocher de l'un ou de l'autre et de nous débarasser des Autrichens.
EDIT: mais je suis peut être trop optimiste, on pensait l'emporter à Stenay, Valence a peut être également perdu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 19:43

Nabulio a écrit:
Pour le moment je pense avoir l'avantage avec Muratel alors que l'aile gauche autrichienne assaillie sur son flanc risque même une attaque dans le dos. Je continuerai bien l'assaut (Je pense que cette force autrichienne doit manger bon) pendant que Stengel se désengage pour benir sur mon aile gauche et prendre la route de Montmédy. Ensuite on avisera, le plus logique serait que Muratel décroche  ensuite en couvrant Stengel mais on peut aussi espérer un recul de l'ennemi (Les émigrés ne seraient plus très loin si Valence n'était pas passé par là Twisted Evil) qui préférerait attendre une possible stratégie de la tenaille pour nous détruire.
Pourquoi pas ? Pour le moment Muratel a pris un (léger) ascendant et ses adversaires sont sur la défensive. Pousser le maigre avantage obtenu et combiné à la menace de plus en plus évidente de la cavalerie de Dumouriez soulagerait d'autant Stengel qui en a bien besoin. Si dans le meilleur des cas le charge de Dumouriez se déclenche et balaie les dragons, cela donnerait éventuellement du baume au cœur des réguliers et élargirait l'éventail des possibilités qui nous sont ouvertes.

Nabulio a écrit:
Pour ce qui est du round 2; on a plusieurs possibilités :
_mes grenadiers et la réserve d'artillerie sont à  Pillon à 30 km de Montmédy (et à 30 km de Stenay mais en coupant 12 km à travers champs, avec la réserve d'artillerie ce n'est peut être pas judicieux).
_Il faudrait voir si Valence en a terminé avec les émigrés et peut nous soutenir.
Dans les deux cas, un désengagement en direction de Montmédy permettrait de nous rapprocher de l'un ou de l'autre et de nous débarasser des Autrichens.
EDIT: mais je suis peut être trop optimiste, on pensait l'emporter à Stenay, Valence a peut être également perdu....
Là on fait face à des vétérans autrichiens, normalement Valence n'a face à lui que des émigrés français qui ont certes sans doute beaucoup d'allant, mais peu d'entraînement. Ils recevront peut-être le renfort de la cavalerie autrichienne qui était déployée en "écran" autour de Bouillon et que nous avons égaillée aux quatre vents le 22 (?), mais guère plus. Cette cavalerie devrait avoir sur ses talons au moins une division de cavalerie (la division Dillon), voire une division d'infanterie (Duval). Si Valence n'y parvient pas, on n'a plus qu'à prendre le maquis... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 19:46

J'ai bien envie de dire à mes grenadiers de nous rejoindre, de toute façon, on est mal barré, autant faire le nécessaire pour en finir avec les Autrichiens de Stenay quitte à ouvrir grandement la route de Verdun (Nous seront toujours plus rapide que l'ennemi pour couvrir cette zone après le second round qui devrait être victorieux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 19:49

Après, comme je le disais, on a sans doute fortement sous-estimé le différentiel de qualité entre Coalisés et Français, ainsi que l'écart de performances qui en résulte. J'ai aussi pensé (et à lire les discussions entre Gudule et toi, je ne suis pas le seul) que le fait d'être sur la défensive avec des positions préparées (redoutes, route creuse), annulerait tout ou partie de cette différence de qualité. Ce n'est pas le cas, nous le savons maintenant et nous en tirerons les conclusions qui s'imposent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 19:53

Oui cela plus la supériorité numérique avec attaque de flanc après 4 ou 5 heures de combats. Pour le coup on s'est bien planté mais vu la quasi parité numérique sur l'ensemble du front, je ne pensais pas que la qualité jouerait autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 19:56

Nabulio a écrit:
J'ai bien envie de dire à mes grenadiers de nous rejoindre, de toute façon, on est mal barré, autant faire le nécessaire pour en finir avec les Autrichiens de Stenay quitte à ouvrir grandement la route de Verdun (Nous seront toujours plus rapide que l'ennemi pour couvrir cette zone après le second round qui devrait être victorieux).
C'est toi le commandant de l'Armée du Centre Wink

Je dirais qu'il n'est pas inutile de les faire avancer vers Montmédy, en tout cas. Autant avoir des troupes plus ou moins fraîches en position de recueil si tout part en couille, et avoir une possibilité de renforts si la charge de Dumouriez tourne la situation en notre faveur. il est en tout cas dommage que des soldats se tournent les pouces alors qu'à une journée de marche d'autre se font étriller, jurisprudence Grouchy...

Après, il me semble évident que l'annonce de la destruction du corps Clerfayt va faire réfléchir les Coalisés, on aura - je l'espère ! - un peu de temps pour nous réorganiser.

De plus, si on défend trop bien la Patrie, on n'aura pas de renforts à Châlons, dans le corps Luckner. Certes, ce sera de la chair à canon, encore moins expérimentée que la bleusaille de Le Veneur, mais c'est toujours mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 20:01

Je regrette presque d'avoir suivi l'idée de Valence de les faire monter à Pilon alors que je pensais les amener vers Stenay dans un premier temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 20:06

Nabulio a écrit:
Je regrette presque d'avoir suivi l'idée de Valence de les faire monter à Pilon alors que je pensais les amener vers Stenay dans un premier temps...
Dis-toi que ç'aurait pu être pire : si je n'avais pas monumentalement foiré mes ordres, il aurait du n'y avoir que Le Veneur à Stenay, Stengel serait avec Muratel et Valence à Montmédy, et Dieu sait où serait parti le corps Clerfayt à l'heure qu'il est après être passé sur les bleus de Le Veneur comme un rouleau compresseur sur une taupinière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 20:09

Le pire c'est que Valence est passé par Stenay la veille. Il serait resté sur place au lieu de continuer sur Montmédy pour rejoindre Muratel, on aurait eu tout le monde d'entrée de jeu pendant que muratel partait à la chasse aux émigrés, cela aurait tout changé.
Mais ce qui est fait est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 20:13

Oui, mais là tu ne pouvais pas savoir à ce moment-là, tu répondais juste à me demande d'envoyer deux divisions à Montmédy. Après, comme dirait mon grand-père, si ma tante en avait on l'appellerait mon oncle !

A ce moment là, Dumosquiez avait concocté un plan destiné à nous mettre sur les arrières de Clerfayt, on pensait qu'il allait se retrancher à Carignan ou décamper des Montmédy ou Arlon via Florenville, pas qu'il allait larguer les amarres et piquer vers Stenay comme un Zéro vers les porte-avions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : En 1ere ligne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 20:20

Je pondrai mes ordres demain mais globalement je dirais :
Muratel poursuit son attaque sur le flanc voire l'arrière de l'ennemi ce qui facilitera grandement le recul de Stengel (En le soulageant au Nord et peut être en regonflant son moral suffisamment pour tenir le temps du désengagement). Ensuite dégagement en couvrant Stengel (sauf si les Autrichiens ne se montrent pas plus pressants mais j'en doute).
Mes Grenadiers et la réserve se radinent à Montmédy tandis que Lynch demeure seul dans l'Est lointain mais avec éclairage en profondeur pour éviter tout encerclement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Ven 17 Oct - 20:25

Ça me va.

Puis, je le répète : avant que je ne laisse Mos' à Sedan, je lui ai bien rappelé les priorités de la journée (les Autrichiens d'abord, les émigrés français sont la cerise sur le gâteau) et que je comptais sur lui pour effectivement "tomber à dix contre un et de partout à le fois" sur KP (ce sont ses propres mots). Alors si le commandant en chef n'a pas perdu l'objectif de vue, il va y avoir les 10 000h de Chazot qui vont débouler de Sedan en début de soirée, et ça devrait au moins faire son effet. Si on tient jusque-là, du moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
» L'avant garde (petit tournoi amical)
» [2000pts] Eldar à thème avant garde
» Choix entre avant-garde, éclaireur, maitre infiltrateur
» [Projet] L'Avant-garde d'Ebon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: