Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mar 26 Aoû - 23:26

Vers 21h, confirmation définitive de la prise de Carignan.

Message reçu par Stengel, même si apparemment il s'en était rendu compte tout seul... What a Face
Une missive a d'ailleurs été envoyée par lui à Dumouriez demandant des instructions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 0:30

Oui, ben deux précautions valent mieux qu'une...

Questions : quelles sont les chances de Stengel contre la division de cavalerie à Carignan ? Et contre la cavalerie au nord de Bouillon ?

Bouillon dispose bien d'une garnison française ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 0:35

Difficile d'évaluer les chances de Stengel. Si c'est bien une "simple" division de cavalerie, c'est jouable. Maintenant Carignan reste un gros bourg avec une vieille muraille, il y a moyen de résister...

La garnison de Bouillon n'est pas au top de ce qu'on pourrait espérer, mais en effet la ville est fortifiée et défendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 0:41

Note to self : intox vers Carignan ? Attaque avec Stengel ? (Pb : une attaque frontale contre un ennemi encore frais, pas glop, mais c'est une occasion d'amocher la cavalerie ennemie !)

La nuit (IRL) porte conseil, on verra demain.

En attendant, le général Dillon se rend chez le gouverneur de la citadelle de Sedan et demande à voir les cartes de la région, il prépare aussi une missive pour le grand sachem ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 0:50

SP a écrit:
Difficile d'évaluer les chances de Stengel. Si c'est bien une "simple" division de cavalerie, c'est jouable. Maintenant Carignan reste un gros bourg avec une vieille muraille, il y a moyen de résister...
De la cavalerie, résister sur les remparts ? Ce sont des rohirrim, ou des clones de Gandalf ?? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 3:32

Des cavaliers, ça démonte de temps en temps hein. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 8:37

SP a écrit:
Des cavaliers, ça démonte de temps en temps hein. Laughing
Razz
Il était tard, et j'ai eu cette image mentale de cavaliers sur les remparts de Carignan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 9:20

MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ, reçu à Sedan vers 21h.

Citation :
Charleville , 20h.

Général, je vous remercie pour votre solicitude, et prendrai compte, dorénavant, de votre remarque sur le lieu et l'horaire des messages que je vous envoie.

Pour ma défense, je vous dirai seulement que vous étiez parfaitement au courant de ma destination de ce jour, comme l'indique la feuille de route me concernant que j'ai rendue publique avant le début des opérations ((dernier post de la page 10 du QG).

Maintenant, parlons stratégie: je ne supervise pas des sapeurs, j'essaie seulement de regrouper une armée sabotée par son précédent général, en me positionnant sur une zone centrale entre Charleville et Givet, pour retrouver des divisions éparpillées entre Maubeuge et Stenay.

Ensuite, j'ai toujours pensé que nous allions nous prendre sur l'oreille une offensive éclair autrichienne, mais comme nos renseignements nous les avaient annoncés à Dinant, je pensais que celle-ci allait se porter sur le saillant de Monthermeà Revin. Ben il n'étaient pas à Dinant, mais dans les Ardennes... et ils ont foncé sur Carignan et Bouillon.

C'est tout. Il faut savoir relativiser aussi : nous savions que ces positions allaient être abandonnées à l'ennemi... eh ben voilà!

Plus sérieusement, jai donné l'ordre, il y a de celà plusieurs heures à la division Leveneur de descendre sur le Chesne pour barrer l'accès de l'Argonne. Je viens à l'instant d'ordonner à Stengel de faire demi-tour et de retourner barrer le pont de Stenay.

Ensuite, il y a toujours le risque d'une offensive plus septentrionale... il ne faut pas non plus succomber à la première diversion. C'est à vous, général, pas à moi, de me dire si j'ai tout le corps autrichien de Belgique à Bertrix ou pas.

Au début de l'après midi, c'était une division d'infanterie et des cavaliers, par la suite, j'ai su que c'étaient des autrichiens et des français. Maintenant, la nuit tombée, et vous me dites, 10 à 20 000 hommes, bien, on s'en rapproche.

Général Dillon, vous avez jusqu'au matin pour me dire "20 000!". Sinon, je ne change pas mes ordres.

Dumouriez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 9:41

Une estafette met une heure pour faire le trajet Charleville-Mézières-Sedan ? scratch J'aurais cru plus...

Dans ce cas, si j'enfourche mon fidèle destrier, je serai auprès du grand chef à 22h, au lieu de dialoguer par estafettes.

Je présume que, de nuit, l'efficacité des reconnaissances dégringole drastiquement. Qu'est ce que je peux espérer comme infos supplémentaires, hormis le nombre de feux et le menu révélé par l'odeur des cantines ?

S'il n'y a pas grand chose à attendre en passant 10h à roupiller à Sedan, je m'en vais rejoindre le chef, après tout 2h aller-retour, ça peut être un investissement rentable (retour sur le coup de minuit, départ à l'aube, y'a pire comme rythme de vie !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 10:06

Normalement plus, mais entre deux villes proches reliées par route je fais accélérer le mouvement.
Et puis arrêtez de discuter, Dieu donne, Dieu prend. santa

Ok, tu peux te rendre à Charleville (et aller sur l'enfilade de Dumouriez), il sera un peu plus de 22h.

En effet, niveau reco il ne faut pas espérer grand chose de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 10:32

Merci Dieu !

Pardon d'avoir douté de Votre générosité ! Mea culpa, mea maxima culpa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 21:32

Bilan des courses, pour mémoire : en plus de la division de cavalerie Dillon, je récupère temporairement la division Stengel et la division Le Veneur.

Mission : interdire le franchissement de la Meuse à Stenay, en gardant les divisions Dillon et Stengel intactes. Dans ce but, Stengel doit repartir d'où il est venu, couvert/éclairé par la cavalerie de Dillon. Le Veneur, venant de Mézières, le relèvera en passant par Sedan, Stonne et Beaumont, de manière à éviter autant que possible les accrochages avec la cavalerie ennemie. Stengel ira alors en réserve à Beaumont (ou, plus simplement sur l'autre rive de la Meuse).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 21:35

Va falloir me réécrire ça clairement, parce que j'avoue que j'suis un peu paumé avec vos ordres. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 21:38

SP a écrit:
Va falloir me réécrire ça clairement, parce que j'avoue que j'suis un peu paumé avec vos ordres. Laughing
Pas de problème, c'est ce que je suis en train de faire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Mer 27 Aoû - 22:37

Ordres pour le 20 Août :

La division Le Veneur part dès l'aube de Charleville et a pour objectif Chémery (et pas Chéhéry !), au sud de Sedan, via Waldincourt. Il y en a pour une petite trentaine de kilomètres de marche, soit une dizaine d'heures. Ordre est d'atteindre Chémery à le fin de la marche du jour, et pas de s'arrêter après 10h de marche. Elle se fera précéder par une reco légère de cavalerie, à titre de procédure standard.
Le lendemain, rebelote, départ à l'aube direction Beaumont en Argonne via Tannay/Le Mont-Dieu et Stonne. Il y a là encore une trentaine de kilomètres de marche, et l'on s'arrêtera qu'une fois Beaumont atteinte. Et encore une fois, on fera précéder la colonne de marche d'une reco légère de cavalerie.
Le surlendemain, même procédure pour la dernière étape Beaumont en Argonne-Stenay : départ à l'aube, objectif à atteindre : Stenay, envoi d'une reco légère en avant. Une fois arrivé, elle occupera les positions défensives mises en place par Stengel (cf. infra) et pourra souffler.
Me rendre compte à chaque fin de journée des progrès réalisés.

La division Stengel repart là d'où elle vient, à savoir Stenay. Là encore, départ à l'aube, la fin de la marche est Stenay, et pas les 8h que devraient prendre la marche. Arrivés sur place, ils devront établir des positions défensives pour empêcher tout franchissement de la Meuse.
Comme pour Le Veneur, envoi d'un rapport quotidien au terme de chaque marche et/ou en fin de journée.

La division Dillon prend ses quartiers à Sedan. Si une grande partie de l'effectif va probablement roupiller, il y en a qui vont crapahuter...

Envoi de recos légères vers Bertrix et Mortehan, afin de garder à l’œil l'infanterie ennemie. Comme il y a de la cavalerie au nord de Bouillon et à Carignan, elles passeront à travers champs.
Envoi d'une reco en force vers Bouillon et au nord, pour savoir ce que fait la cavalerie qui s'y trouvait à la tombée de la nuit.
Envoi d'une reco en force et de recos légères vers Carignan, afin d'identifier si possible l'avant-garde de cavalerie qui s'y trouve et de préciser ses intentions.
Constitution d'écrans de cavalerie les plus puissants possibles pour couvrir le flanc de Stengel lors de sa descente vers Stenay. Ces écrans doivent gêner le plus possible les recos venant de Carignan, éventuellement en coopération avec la cavalerie lourde de Stengel (est-ce possible ?)
Mise en place d'un écran de cavalerie au niveau de Bouillon, destiné à gêner les recos venant de la cavalerie au nord de la place-forte (et donner l'impression à la garnison qu'elle sera soutenue).
Mise en place d'un écran de cavalerie au niveau du carrefour de Douzy afin de gêner les recos venant de Carignan.

Envoi d'une (de deux, en fait) estafette(s) vers le général Valence :
"Sedan, le 20 Août, 0h

Citoyen général,

Un corps composé d'autrichiens et d'exilés français, effectif évalué à 15 000 voire 20 000 hommes, s'est emparé en fin de soirée du 19 de Carignan.
N'étant pas votre supérieur hiérarchique, je ne peux que vous recommander de prendre garde et d'adapter les itinéraires des estafettes à cette situation.

Respectueusement,
Dillon
"
L'estafette passera par Stenay, Mouzay, Remoiville et Jametz avant de rejoindre Longuyon via Marville ; de là, qu'elle essaie de rejoindre Valence, qui sera peut-être vers Longwy...
Une autre estafette portant le même message part vers Etain, via Stenay, Dun, Verdun. Elle déposera le message à la division Valence, si elle s'y trouve toujours.

C'est suffisamment clair ?
Du point de vue RP, avant de partir de Mézières, je vais voir Le Veneur pour l'informer du changement de situation et de ses nouveaux ordres ; de retour à Sedan je fais de même avec Stengel via estafette, lui assurant que je sais parfaitement qu'elle vient de Stenay, mais que ça ne change rien, c'est un ordre. Il pourra se reposer et récupérer à Stenay.
[note to self : promettre à le Veneur et son état-major une caisse de rhum si sa division arrive à Stenay en respectant le programme. Et s'ils n'y arrivent pas, le rasoir national pour Le Veneur, sans doute un traitre breton avec un nom pareil ! Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 30 Aoû - 13:04

Sedan, le 20 août vers 11h.

Les divisions de Le Veneur et Stengel ont entamé leur mouvement depuis le début de la matinée. La cavalerie ennemie de Carignan semble rester sur la défensive et se contente d'envoyer des détachements dans plusieurs directions. Plusieurs accrochages et escarmouches entre nos propres patrouilles et les leurs sont à signaler, il est impossible que le mouvement de Stengel soit passé inaperçu.
Apparemment, les cavaliers de Carignan seraient des Autrichiens.

Du côté de Mortehan, nos patrouilles les plus avancées signalent divers mouvements, mais a priori pas de mouvement vers le sud.
Pas d'alerte à Bouillon, la cavalerie ennemie semble rester sur ses positions au nord.



Citation :

MESSAGE DU GENERAL VALENCE, reçu vers 11h


Colonne comprenant une division (prussienne ou hessoise) se dirigeant de Luxembourg vers Thionville.

Concentration de cavalerie prussienne entre Longwy et Arlon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 30 Aoû - 15:00

Je fais défiler 5000 grenadiers et 2000 cuirassiers juste sous son nez, je n'espérais pas vraiment passer inaperçu, à fortiori s'il y a plusieurs centaines de cavaliers légers autour. Autant espérer dissimuler un bataillon de Tigre II au milieu du désert tunisien...

Et il semblerait que Dumosquiez ait raison : ils passent par la Belgique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 30 Aoû - 17:05

On continue comme ça donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 30 Aoû - 17:12

Oui, avec quelques légères modifications au point de vue des ordres : si mes recos de cavalerie pouvaient identifier ce qui se passe dans les bivouacs de Bertrix, Carignan et Mortehan, j'en serais fort aise... je sais que ce n'est pas l'époque de la Blitzkrieg, mais s'ils avancent jusque à Carignan, c'est pas uniquement pour faire un pique-nique (et pourquoi s'arrêter un jour entier à 10Km de la frontière, ça ne fait aucun sens !? confused )

Estafette vers le grand chef :
"Sedan, le 20 Août, 11h

Citoyen général,

J'ai le grand plaisir de vous informer que tout va très bien.

Les cavaliers envoyés en éclaireurs m'informent que les troupes ennemies repérées dans la journée d'hier sont à l'arrêt. Personne ne bouge, que ce soient l'infanterie repérée à Bertrix et Mortehan, le groupe de cavalerie au nord de Bouillon et la division de cavalerie qui a pris Carignan. D'autres rapports précisent que la division de Carignan évoquée précédemment est autrichienne, et non constituée d'émigrés français, comme nous l'avions craint hier.

Je pense que la division Stengel atteindra Stenay sans encombre, sans autre dommage que celui d'avoir fait le trajet entre Douzy et Stenay deux fois en 48h.

L'inaction soudaine des troupes ennemies interpelle profondément les jeunes officiers de mon Etat-major, dont certains regrettent le départ de la division Stengel ; ils pensent qu'une vigoureuse démonstration vers Carignan aurait contraint l'Autrichien à décamper la queue entre les jambes, donnant là un succès à bon compte à nos troupes, à fortiori à celles de Stengel qui n'auraient pas fait 8h de marche pour rien. J'ai ramené l'ordre en leur rappelant qu'ils n'avaient pas toutes les informations, et qu'aux dernières nouvelles c'est vous et non eux que le citoyen Danton avait nommé à la tête de l'Armée du Nord.

Un message du général Valence est m'est aussi parvenu ; je pense qu'il a dû arriver aussi chez vous. Je vous le fais néanmoins parvenir, si ce n'est pas le cas :


Citation :

MESSAGE DU GENERAL VALENCE, reçu vers 11h


Colonne comprenant une division (prussienne ou hessoise) se dirigeant de Luxembourg vers Thionville.

Concentration de cavalerie prussienne entre Longwy et Arlon.


L'un de mes aides de camp, originaire de Longwy, connaît bien les environs. Il pense que Valence a vu les Prussiens déployer un écran important de cavalerie entre Longwy et Arlon, et il hasarde l'hypothèse que c'est pour masquer le départ des troupes de Brunswick vers l'ouest, c'est à dire qu'il prendrait la route Luxembourg-Arlon-Namur(ou Givet)-Nivelle-Mons-Maubeuge. Il ne voit pas pourquoi Brunswick couvrirait cette route, si il attaque ensuite par Longwy et Verdun. Il concède néanmoins qu'il puisse s'agir d'une ruse, même s'il n'y croit pas.

Respectueusement,
Dillon
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 30 Aoû - 17:28

J'y pense : l'estafette de Valence saurait-il quand ce message a été envoyé, et d'où ? En gros, d'où vient-il [et qu'il ne me réponde pas "de Valence", sinon je le fais fusiller !! What a Face ] et quand est il parti ?

Et l'inaction autrichienne viendrait peut-être du fait que le "coup de Carignan" de la veille a  fonctionné et incité les Coalisés à un peu plus de prudence... le général Dillon va donc aller discrètement prier dans l'église de Sedan, en espérant que le curé n'est pas un réfractaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Sam 30 Aoû - 17:33

L'estafette de Valence répond qu'ils étaient au nord de Longwy, à peu près à mi-chemin d'Arlon. Il a pris la route au début de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 31 Aoû - 1:19

Citation :
MESSAGE DU GENERAL DUMOURIEZ, reçu vers 15h

Toujours au même endroit depuis hier soir, 13 heures.

Je reçois votre rapport à l'instant.

Tout ça est très intéressant, ma foi...

L'ennemi voudrait passer par la Belgique, qu'il ne manœuvrerait pas autrement. Par contre, il est aussi possible que nous soyons entrain d'observer un déploiement en accordéon, c'est à dire que des unités montées rapides attendent l'infanterie qui prend son temps.

L'urgence est donc de sécuriser Stenay.

Nous avons vraiment tout notre temps, nous sommes tellement plus rapides que nous pouvons nous permettre de garder notre sang froid et ne surtout pas sauter connement sur le premier uniforme autrichien venu... Qu'ils prennent Carignan et qu'ils la gardent! Arrêtez de vous focaliser dessus, je dispose mes troupes pour réagir efficacement aussi bien à une attaque en Belgique que dans l'Argonne.

Tout mouvement trop viril va conduire à des pertes inutiles tout en déséquilibrant notre dispositif. Tout ça pour tuer qui? Ils vont s'en aller si vous y allez trop en force, et il ne restera que trois retardataires et quatre chevaux boiteux à se mettre sous la dent...

Dites à vos jeunes loups d'être patients, nous n'en sommes qu'au deuxième jour des opérations, et déjà ils confondent bravoure et témérité, vitesse et précipitation. Nous avons une guerre à gagner Monsieur Dillon, sachez le leur rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 31 Aoû - 10:58

Pas de rapports supplémentaires de mes recos ?
Qu'est ce qu'ils font au milieu des Ardennes à se reposer, les Autrichiens ? Ils chassent du sanglier ?


Les Autrichiens dans les Ardennes, allégorie belge du XXè siècle


La vraie raison des escarmouches franco-autrichiennes, étude belge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5266
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 31 Aoû - 12:56

Sedan, vers 16h.

Du mouvement du côté de Mortehan : des unités font diverses démonstrations et exercices. Difficile de faire une évaluation mais probablement plus de 15000 hommes. Pas de signe d'avance par contre.

La cavalerie déployée dans le secteur de Bouillon a fait la chasse à plusieurs patrouilles autrichiennes. Il est cependant probable que certains éclaireurs aient pu passer.

Toujours pas de mouvement du côté de Carignan.
Le Veneur et Stengel n'ont rien à signaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   Dim 31 Aoû - 19:14

Pour la soirée qui approche, on va relever les écrans de cavalerie et les recos :
En fin de soirée, les écrans de cavalerie rentrent ; il fera, je pense, tellement sombre qu'ils n'y verront que dalle et courront après leurs propres ombres ou la faune. Cependant, on va renvoyer des recos en force sur les routes, au cas où les Autrichiens seraient tentés d'attaquer nuitamment (je sais que ce ne sont pas des Cosaques, mais ça ne mange pas de pain de garder un oeil ouvert). Principalement, une reco en force aux portes nord de Bouillon, et une reco en force au croisement de Douzy.

Estafette pour le grand chef :
"Sedan, le 20 août, 16h,

Citoyen général,

Il n'y a pour le moment pas grand chose à signaler : les unités d'infanterie basées à Mortehan se contentent de faire des démonstrations et des exercices. Aucune unité ennemie, que ce soit celles de Carignan, de Mortehan ne semble décidée à faire mouvement.

Les généraux Le Veneur et Stengel signalent que pour le moment, leur marche se déroulent sans accroc.

Je demande humblement la permission de venir vous voir en fin de soirée, si cette situation favorable se maintient bien entendu.

Respectueusement,
Dillon

PS : je ne prévois pas de venir les mains vides...
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général DILLON, avant-garde de l'Armée du Nord
» L'avant garde (petit tournoi amical)
» [2000pts] Eldar à thème avant garde
» Choix entre avant-garde, éclaireur, maitre infiltrateur
» [Projet] L'Avant-garde d'Ebon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: