Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 20 ... 37  Suivant
AuteurMessage
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 10:58

Connaissant cela, et sachant qu'il y a ma division de cavalerie à Sedan et la division Stengel à deux pas, je dirais qu'il y a une petite possibilité d'amocher quelque peu la cavalerie autrichienne, en attaquant Carignan : il n'y a qu'une division de cavalerie, et l'infanterie est entre Bertrix et Mortehan. Le temps qu'elle arrive en soutien, on peut faire mal si ils décident de se battre.

Deuxième possibilité offensive : bousculer la cavalerie au nord de Bouillon et forcer la route la plus simple vers Givet, qui te semble nécessaire comme base de recos vers Dinant.

A ce sujet, je suis réticent à partir vers Givet (plus de 2 jours de marche + trajet des recos !) et laisser cette force reconnue et identifiée sans surveillance aucune, surtout si tu renvoies Stengel de nuit par la route qu'il vient de prendre... (marche de nuit + contre marche = malus au moral !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 11:08

Ah ben voilà, il suffisait de me dire ça!

Tu commandes désormais la division Stengel en plus de tes cavaliers, et tu prends aussi le commandement de la division Le Veneur à laquelle j'ai demandé de partir demain matin pour Le Chesne barrer le passage dans l'Argonne, à toi de les faire marcher suffisamment longtemps pour qu'ils y arrivent en moins de deux jours.

Pour Stengel, je pense que dans l'urgence, il faut envoyer les cavaliers lourds bloquer le pont de Stenay pour empécher aux gars de Condé de percer en profondeur. Les grenadiers les rejoindront.

Je pensais qu'ils pouvaient rester là pour bloquer le passage tout en protégeant nos communication avec Kellermann.

Ta cavalerie légère continuera à faire de la reco pendant ce temps.

Une fois Le Veneur arrivé sur place, je pense que le plus intelligent est de les enfoncer dans l'Argonne, entre Stenay et Le Chesne, et retirer la division Stengel du front.

Voici ta mission :
- Tu bloques l'accès de Stenay.
- Tu me garantis la préservation de ta division de cavalerie + la division Stengel (grenadiers + cuirassiers) Tu vas commander les plus précieuses unités de l'armée, celles qu'on ne pourra jamais remplacer. Fais gaffe à elles.

Quant à moi, je vais annuler l'opération de destruction des ponts, je vais attendre à Charleville que les divisions Duval et celle de Maubeuge me rejoignent, puis j'aviserai.

Ca te va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 11:10

Keyan, quand tu postes, attends que je te réponde, s'il te plait, là c'est chiant, les posts imbriqués. Ton idée, tu me la donnes après si tu veux, mais attends au moins de lire ma réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 11:12

Keyan Farlander a écrit:
Connaissant cela, et sachant qu'il y a ma division de cavalerie à Sedan et la division Stengel à deux pas, je dirais qu'il y a une petite possibilité d'amocher quelque peu la cavalerie autrichienne, en attaquant Carignan : il n'y a qu'une division de cavalerie, et l'infanterie est entre Bertrix et Mortehan. Le temps qu'elle arrive en soutien, on peut faire mal si ils décident de se battre.

Deuxième possibilité offensive : bousculer la cavalerie au nord de Bouillon et forcer la route la plus simple vers Givet, qui te semble nécessaire comme base de recos vers Dinant.

A ce sujet, je suis réticent à partir vers Givet (plus de 2 jours de marche + trajet des recos !) et laisser cette force reconnue et identifiée sans surveillance aucune, surtout si tu renvoies Stengel de nuit par la route qu'il vient de prendre... (marche de nuit + contre marche = malus au moral !)

Je pense effeectivement désormais ce message n'a plus lieu d'être.



Dernière édition par Mosquito le Mer 27 Aoû - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 11:27

Et je te demande pardon pour mon ton relativement agacé, mais, c'est vrai que je suis agacé.

Tu es aussi frustré que moi, mais nous avons des frustrations différentes : à toi celle de l'avant garde qui se dit "qu'est-ce qu'il fout l'autre connard?" ; à moi celle de l'arrière qui reçoit les informations au compte goutte sur un ton persifleur.

J'avais déjà mon plan bis. Ce n'est pas le meilleur, mais c'est le seul que nous pouvons pour le moment appliquer compte tenu de ce dont nous disposons et de ce que nous avons en face.

Tu sais ce qui se passe du côté de Kellermann? Imagine qu'ils n'ont rien face à eux? Si pendant que nous parlons les prussiens passent en Belgique? Si profitant de notre concentration sur les Autrichiens les Prussiens déboulent à Givet, Maubeuge ou Valenciennes? Mais on ne sait pas, Keyan...

On n'a rien pour le moment.

Donc on va partir sur un blocage de l'ennemi à Stenay pour éviter toute percée dans l'Argonne.
Et on va protéger la division Stengel, ta division de cavaliers, et mon artillerie.

Je n'engagerai jamais le combat sans savoir où sont les autres colonnes adverses. Et surtout perdre des hommes de mes unités d'élite en début de partie contre des types qui vont subir l'attrition d'ici quelques jours... Non. Ma priorité, c'est de protéger mes plus précieuses unités, celles qui apporteront de la valeur ajoutée lorsque j'aurai besoin de spécialistes dans des engagements importants.

J'en ai rien à battre qu'on perde Carignan.

Mais ne le prends pas mal, hein, t'as vu, t'as la moitié de l'armée du Nord sous tes ordres, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 11:57

Mosquito a écrit:
SP a écrit:
Tu me laisses un peu trop de liberté pour les ordres de Stengel. Si tu veux qu'il avance de nuit vers le pont de Stenay, il faut lui ordonner, pas lui laisser le choix.

Bon, ben alors fais-moi un descriptif précis de ce qui va se passer si je lui dis de repartir tout de suite, tout en sachant si ses hommes ont pris suffisamment de repos ou pas.

Je n'ai pas les règles de fatigue et de moral sous les yeux, moi...

Je ne vois pas ce que je peux te dire. Tu es un général, pas un GO, tu n'es pas là pour proposer des activités.
Si tu donnes l'ordre, à moins qu'il soit totalement stupide, Stengel le suivra.
Si tu lui dis en gros "faites ce que vous voulez", il ne fera rien, sauf s'il est sûr qu'il n'y a pas de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 12:00

Je crois qu j'ai bien fait d'amener cette bouteille de rhum : on va boire un coup et respirer à fond drunken

Je garde des remarques en tête, j'y réfléchis, je te réponds calmement. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 14:48

Tout d'abord, je m'excuse pour le ton persifleur qui t'agace ; quant aux renseignements, je te les livre bruts de décoffrage tels que je les reçois, je (ou mes recos) ne suis pas capable de dire du premier coup d'oeil, tel Sherlock Holmes, que ce sont des Autrichiens à cause de leur accent traînant et qu'ils sont 15 000 parce que la faune est silencieuse sur 15Km autour d'eux. Ce que je t'ai présenté vient de déductions élaborées après les 4 rapports parvenus entre 11h et 16h.

Je note ta stratégie. Je pense tout de même que la présence de ce corps à Carignan est un accroc, dans le sens qu'il ralentit les communications entre Kellermann et toi, et que dans ses rapports se trouvent peut-être des indices quant au plan coalisé (passe-t'il par Longwy ou la Belgique ?). Hormis ce point, je ne vois effectivement pas d'autre raison pour attaquer la cavalerie à Carignan dans le but (probablement illusoire) de lui infliger des pertes : attaquer un ennemi encore frais, c'est risqué, je trouve. Il y aura probablement d'autres occasions plus franches.

En ce qui concerne les coalisés, justement, hormis ce corps autrichien, on n'a pour le moment rien en provenance de l'armée du Centre concernant les Prussiens. Il se peut effectivement que cette attaque autrichienne ne soit qu'une diversion, et qu'ils sont en train de passer via Namur, Charleroi et Mons, avant de repiquer vers Valenciennes et Péronne (en suivant les autoroutes E411, E42, A2 et A1 tongue ) En ce cas, il faudrait faire roquer ma division de cavalerie vers Givet et Dinant pour couvrir ton flanc nord tout en continuant à surveiller le corps autrichien repéré à distance avec la cavalerie de l'une de nos divisions "mixtes".
Personnellement, je ne pense pas que Condé nous fasse une percée vers l'Argonne . ce n'est pas Rommel et sa 7è Panzer. De plus, si vraiment il veut s'élancer vers Le Chesne, cela nous donnerait quelques opportunités pour harceler son arrière garde.

Enfin, quant au plan d'opérations : je ne comprends pas vraiment pourquoi tu veux rassembler la moitié de l'armée (tes divisions de Lille, Maubeuge etc...), tout en éparpillant l'autre moitié entre Sedan, Stenay et surtout Le Chesne... Considérant tes priorités, je dirais à Stengel de continuer jusque Sedan, en attendant Le Veneur. Ce dernier, une fois arrivé à Sedan, utiliserait sa cavalerie pour garder les autrichiens à l’œil, relevant ainsi la division Dillon qui sera alors libre de partir vers Givet. Le reste de l'armée du Nord, une fois regroupée (ou avant, en cas de nécessité extrême) pourrait alors soit marquer l'autrichien à la culotte, soit remonter au nord si les Prussiens passent par la Belgique.

(Ça fait "chaises musicales", mais comme on est plus rapides qu'eux, je pense qu'on peut se permettre de les laisser commencer leurs mouvements avant d'y réagir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 19:34

Bon, alors, je t'explique ce que j'ai en tête, en sautant les lignes, pour que ce soit bien compréhensible, et comme ça ce sera clair entre nous:


Les cavaliers de Condé : Unité rapide, brutale, mais qui n'est, à mon avis, pas commandée par un joueur humain.

Cette unité a donc un ordre clair et précis. J'ai le droit de penser, c'est un choix qui n'engage que moi, c'est ma responsabilité de chef, et je l'assume, que cet ordre est : "tu passes la Meuse à Stenay, tu interceptes tout ce qui passe, tu te positionnes autour de Beaumont en Argonne, et tu nous protèges l'accès".

C'est mon postulat, c'est à partir de ça que j'ai construit ma tactique actuelle. Pourquoi? Mais parce que c'est ce que j'aurais fait à la place de KP, pardi!

Ma tactique pour bloquer cet ordre : Simple et en deux temps compte tenu des moyens dont nous disposons.

Dans un premier temps : Le Veneur : Je choisi une de mes divisions, la division Le Veneur car c'est la moins nombreuse. Je lui dis d'aller à Beaumont en Argonne, en passant par la route de l'ouest de l'Argonne, celle qui, de Sedan, rejoint le Chesne. Car je ne veux pas la faire passer par l'axe Sedan-Stenay.

Le souci, c'est qu'elle va mettre deux ou trois jours pour y arriver!

Dans un second temps, Stengel : Donc, naturellement, je profite de la proximité de Stengel pour lui dire d'envoyer ses cavaliers lourds en tête à 5km/h vite bloquer le pont de Stenay, Les grenadiers suivant à 3km/h

Mon idée, c'est que Stengel bloque tout passage des émigrés le temps que Le Veneur arrive sur des positions défensives solides sur la route Stenay-Le Chesne, à Beaumont en Argonne, puis décroche, pour rejoindre le gros de l'armée en retrait.

Les Autrichiens : Vu ce que tu me dis, Ils sont quasiment tous là. Bon, ben mis à part une division du côté de Lille ou Bruxelles, il n'y a plus de danger d'une offensive éclair de KP dans mon dos depuis Givet.

Moi : Au lieu de me réorganiser en faisant le zouzou dans la forêt de Revin, Je le fais sans me fatiguer ici, à Charleville.
Je reste là avec la division qui me reste et mes canons, je fais redescendre Duval et les gars qui viennent de Maubeuge (eux, seront là dans trois jours).

Je suis en retrait, assez protégé, j'ai Sedan et Charleville-Mézières qui m'offrent de la profondeur tactique, pour le moment, ça va.

Les Prussiens :  Tout d'abord, nous en sauront plus lorsque nous auront enfin les messages de Kellermann, comme l'a dit SP, pas avant cette nuit ou demain matin.

Quoiqu'il en soit, entre Luxembourg et Givet, il y a plus de 130 bornes. Au minimum, 4 jours pour des cavaliers. Nous avons donc le temps de voir venir (faudra que tu me dises d'ailleurs comment tu sais qu'eux et nous ne sommes pas à la même vitesse, je crois que tu te bases sur les parties du vol de l'Aigle à l'époque napoléonienne et pas sûr que ce soit pareil...). Ma seule et unique crainte immédiate, c'était KP, du moment où tu me dis qu'on a le gros de ses troupes à Bouillon, mais c'est du billard pour moi!

Toi : Rapide, bon, efficace. Dans l'immédiat tu prends la direction de l'opération "Un pont trop loin".

Tu gardes tes cavaliers, et tu vois avec Le Veneur et Stengel, et tu m'organises tout ça proprement. Tu les fais partir à l'heure que tu veux, même maintenant, je-ne-m'en-occupe-plus. Mais je ne veux pas que Stengel ni tes cavaliers soyez engagés dans des opérations de chasse aux hussards de Condé. Hors de question, je serai ABSOLUMENT inflexible là-dessus. Pareillement, je ne veux pas que les grenadiers de Stengel soient victimes de leur lenteur et soient attaqués sur la route.

Tu t'en occupes, tu gères, tu fais ça proprement, tu continues à faire des recos une fois sur place, tu fais ce que tu veux, mais tu me bloque l'accès de Stenay dans l'argonne.

Lorsque tu auras fait ce dont j'ai parlé, c'est à dire la transition entre Stengel et Le Veneur, et que ce dernier sera installé sur des positions défensives solides en forêt, je pense que si les choses avancent logiquement, ou, du moins, si elles avancent comme je pense qu'elles le feront, alors je reprendrai le commandement de Stengel et Le Veneur, et tu iras à Givet faire le guet pour chercher les Prussiens (mais bon, y a 70% de chance qu'ils empruntent le chemin logique via verdun, hein, faut pas se leurrer et on en saura plus ce soir ou demain, donc bon, s'il te plait, pas d'objection sur ce sujet, on n'y est pas encore).

Kellermann :  Comme je te l'ai dit, nous attendons les messages de la Lorraine.

Son plan originel était de se replier sur Dun et Verdun. S'il n'a pas changé d'avis entre-temps...

J'espère juste que les hussards de Condé se concentreront sur Stenay et ne vont pas lui couper la retraite, mais je l'ai averti de leur présence dès que tu m'as envoyé ton premier message. Je ne peux rien faire de plus.




Voilà, je ne cherche pas à te convaincre, tu penses ce que tu veux, mais je t'ai donné des ordres. Je les assume. Je les ai réfléchis, longtemps. J'espère seulement que tu as compris mon cheminement de pensée, même si tu ne partages pas mon analyse. Mais c'est pas grave. Je te demande de bien vouloir t'occuper de la sécurisation de la route qui traverse l'Argonne de Stenay au Chesne tout en protégeant les troupes que je te confie.

C'est une belle mission, clairement définie et bornée. Et je sais que tu la mèneras à bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 21:01

Soit.

Sur ce, je n'ai donc plus qu'à me retirer et retourner à mes pénates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 21:48

Le Veneur a déjà des ordres que j'ai écrits dans mon enfilade, il est censé partir demain matin, et il faut que tu ailles vite voir avec Stengel pour lui donner l'heure de départ, comme tu as pu le voir, c'était la grande question avec SP.

Keyan, je peux garder la bouteille de rhum?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 22:44

Je donne donc mes ordres à Le Veneur avant de partir, je donnerai ceux de Stengel à mon retour à Sedan via estafette [en fait, je viens de les donner dans mon enfilade]

Et oui, tu peux garder la bouteille, j'en ai d'autres à la maison...
[corruption, moi ?]


l'officier d'ordonnance de Dillon (caricature belge du XXè siècle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Mer 27 Aoû - 23:16

Parfait! À la tienne!

Bon, maintenant faut que je fais quoi de mes deux ponts?

Je les détruits ou pas? Je serais tenté d'y renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 8:26

Mes cavaliers apprécieraient de pouvoir traverser la Meuse à pied sec sur un pont, il n'ont pas le pied marin. Et je n'ai pas envie que ma réserve de rhum aille par le fond de la Meuse si le bac qui la transporte coule.

Faire sauter les ponts impliquera donc de rechercher des gués ou des bacs pour le transfert de la division Dillon vers le nord, sauf si les Autrichiens libèrent le passage via la Belgique. Autrichiens dont le gros des forces a été repéré.

Enfin, c'est quoi cette manie de faire sauter les ponts ?? Cosaque, va ! Mad

Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 10:14



D'accord, je renonce à faire sauter les ponts... No



N'empêche, tu sais quoi, je crois pas du tout à une attaque en règle de Sedan, cette ville me semble vraiment imprenable en l'état.

Je pense que je m'organiserais bien comme ça :





Qu'en dis-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1201
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 10:59

Je pense qu'avant que les Coalisés investissent Sedan ils devraient prendre Bouillon, c'est un peu idiot de laisser une forteresse française dans leur dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 11:04

Keyan Farlander a écrit:
Je pense qu'avant que les Coalisés investissent Sedan ils devraient prendre Bouillon, c'est un peu idiot de laisser une forteresse française dans leur dos...

Bouillon ne tiendra pas longtemps. SP ne l'a même pas identifée sur la carte:




Si j'étais KP, je profiterais du brouillard de guerre créé par ma cavalerie pour contourner les positions françaises par le nord et débouler sur Revin, comme je le craignais initialement...

Quel est l'intéret pour lui d'aller piétiner à l'est, bloqué par la Meuse, l'Argonne, et les forteresses quasi imprenables de Sedan et Mézières?

Bizarre quand même...

Je ne le vois pas s'enfermer dans ce puits à attrition...

Je suis, à la rigueur, plus pret à l'imaginer foncer sur Dun, mais pareil, quel est l'intéret de nous concentrer au centre? A part peut-être libérer la voie au nord pour le fameux "contournement" prussien par la Belgique...

Voilà ce que je vais faire pour la journée de demain : je vais rester où je suis, envoyer des patrouilles entre Sedan et Bouillon, maintenir Duval au croisement des Hezs, le temps que la division de Maubeuge fasse son loooooooong parcours.

Parfois, il est urgent de ne rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 12:00

SP, J'ai eu aucune nouvelle de Duval, au fait?!!

Il y a un problème?

Si il n'y en a pas, on va lui envoyer l'ordre suivant :

Citation :
Contre ordre pour la journée de demain :

L'ennemi a été repéré à Bouillon et à Bertrix.

Etant donné que je le juge trop près de Sedan, je décide de suspendre pour le moment les manoeuvres visant à détruire les ponts.

Vous ne serez donc pas relevés dans l'après midi et resterez sur votre position jusqu'à nouvel ordre.

comme initialement prévu, vous allez envoyer de nombreuses reconnaissance à l'est, mais aussi au nord, à Givet, d'où vous me rapporterez des nouvelles.

Le risque de voir des cavaliers ennemis prendre pour destination votre position est jugé sérieux.
Vous occupez une position stratégique dans un saillant qui permet de contourner nos forteresses de Sedan et Mézières.
Je compte donc sur vous pour défendre énergiquement votre position.

Profitez donc de la journée de demain pour organiser votre défense en tirant parti de toutes les opportunités que saura vous offrir ce terrain propice : au bord des routes, dans les bois, les vallons et clairières.

Je sais que vous saurez répondre à mes attentes et que vous saurez profiter du temps dont vous disposez pour organiser une défense solide et opniatre. Vous saurez tirer la quintescence des effectifs mis à votre disposition.

Vive la Patrie!

Dumouriez.

SP, est-ce que mon ordre détaillé était nécessaire, ou bien est-ce que pour toi, de toute façon se sera : Division en foret contre division de cavalerie, jet de dés. Que je sache pour les prochaines fois (comem je te l'ai déjà dit, j'ai pas envie de tomber dans l'inutile ou le ridicule, si pour toi ce que je dis n'a absolument aucun intéret, dis-le moi, hein, franchement.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 12:36

En fait j'ai retardé le rapport général de tes troupes du fait qu'il y avait encore des échanges de missives puis des entrevues avec Dillon - normalement tu devrais avoir le rapport le soir vers minuit.

Je le fais donc maintenant : hors Stengel, rien à signaler pour l'ensemble de tes unités.
La Bourdonnaye, sur la route de Douai s'est arrêté en fin d'après midi près de Mons-en-Pévèle.
Beurnonville sur la route de Philippeville est à Beaumont.
Duval est au delà du bois de Revin, au croisement près de la chapelle de Hez.
Aucun souci à signaler pour la tenue des unités ou le moral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 12:38

Tu n'as pas vraiment besoin de donner des instructions tactiques voire sub-tactiques à Duval, ça pour le coup il s'en occupera. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 14:00

SP a écrit:
Tu n'as pas vraiment besoin de donner des instructions tactiques voire sub-tactiques à Duval, ça pour le coup il s'en occupera. Razz

Ok MErci, au moins c'est clair, et je ne perdrai pas de temps pour ce genre de choses (surtout qu'on peut légitimement penser que IRL le général pourrait prendre ombrage des mes instructions trop détaillées...) Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 14:23

SP, voici ce que je vais faire :

J'annule les ordres de la division Chazot et de la réserve d'artillerie.

La réserve d'artillerie reste à Charleville.
L'infanterie de la division Chazot reste aussi ici avec moi. La cavalerie, par contre, se déplace jusqu'à mi-chemin entre Mézières et Sedan, puis lance des reconnaissances sur les routes de Sedan à Carignan et de Sedan à Bouillon.

Bien sûr, je ne veux pas que ces reconnaissances se tranforment en batailles rangées, hein, on repère, on quantifie à la rigueur, même pas besoin d'identifier, je sais à peu près qui j'ai en face.

Autre chose : il faut avertir toutes les places fortes en amont de Charleville Mézières que les avant-gardes autrichiennes sont aux portes de Bouilon et à Carignan.

Que les garnisons se tiennent prêtes à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 14:50

Ordre à Beurnonville :

Les autrichiens ont été localisés du côté de Bouillon, soit bien plus à l'est que nous le pensions.

Bien qu'il existe toujours la possibilité qu'une division déboule de Charleroi, j'ai décidé de changer votre destination.

Vous n'allez plus à Philippeville. Vous allez à Rocroi via Philippeville et Couvins, vous marchez dix heures et ferez étape entre ces deux villes pour finir, le lendemain, à Rocroi.

Dumouriez.


Dernière édition par Mosquito le Jeu 28 Aoû - 15:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
joueur dopé
joueur dopé


Nombre de messages : 2096
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 14:53

SP, au cours des discussions sur le QG, et dernièrement avec Keyan, il a souvent été mention d'une différence de vitesse entre les Français et les coalisés (comme dans la partie "conventionnelle").

C'est vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   Jeu 28 Aoû - 15:17

Vos unités sont plus rapides. Pas beaucoup plus rapides, mais elles le sont, essentiellement par des différences d'organisation au niveau logistique (moins de chariots et autres convois qui encombrent encore largement les armées coalisées).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 37Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 20 ... 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» QG du général DUMOURIEZ, commandant de l'armée du Nord
» QG du général KELLERMANN, commandant de l'Armée du Centre
» Une lettre au Commandant Alurn, adressée à toute la garde...
» Un commandant de U-boot parmi tant d'autre
» Commandant en XV25 prototype

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum des citoyens-généraux qui ont (pour l'instant) la tête sur les épaules-
Sauter vers: