Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Ven 5 Sep - 20:16

Pour le lendemain, Kohler remonte vers Attert et Martelange (arlon-Martelange = 18km).
Il rejoint la colonne Brunswick

Je reste en retrait avec Lattum à Arlon

Message à Brunswick

Arlon, le matin du 21 aout

Duc,

Je vous renvoie Kohler. N'oubliez pas de l'envoyer le plus rapidement possible à Bastogne pour y établir un dépôt.
Pour ma part, je reste une journée avec Lattum à Arlon pour pouvoir soutenir Schmettau qui surveille Longwy.
Je compte vous rejoindre assez rapidement.
Clerfayt a repéré des colonnes françaises qui se dirigent depuis Sedan (principalement) vers Stenay.
Hesse assiège Thionville (qui ne s'est pas rendue) tandis qu'il m'annonce avoir pris contact avec les éclaireurs de Kirchberg (qui est quand même encore assez loin).

Longwy pourrait constituer un lieu de rassemblement des Français (après Stenay). J'attends que Kirchberg soit à Thionville et les rapports de Clerfayt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Lun 15 Sep - 23:54

Arlon, dans la matinée du 21 août.

Kohler a pris la route de Bastogne pour rejoindre Brunswick à l'aube.

Les cuirassiers de Lattum signalent la présence de patrouilles françaises sur la route d'Arlon, venant à coup sûr de Longwy. Rien n'indique cependant pour le moment la présence d'autres unités françaises que la division de cavalerie repérée hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mar 16 Sep - 6:06

Et quoi ? Schmettau qui est devant Longwy ne les intercepte pas ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mar 16 Sep - 7:22

Euh, elles ont droit de sortir de Longwy quand même ? What a Face

Ah d'accord, j'ai mis "cuirassiers" dans le message, il faut bien sûr comprendre "la cavalerie de Schmettau".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mar 16 Sep - 16:14

SP a écrit:
Euh, elles ont droit de sortir de Longwy quand même ? What a Face

Ah d'accord, j'ai mis "cuirassiers" dans le message, il faut bien sûr comprendre "la cavalerie de Schmettau".


Oui, parce que là, j'avais compris que les patrouilles françaises étaient à Arlon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mar 16 Sep - 16:24

Bon, n'empêche... message à Brunswick

Hohenlohe, matinée du 21 aout,

Monsieur le Duc,

Nos mouvements ont été repéré par les Français...or, le plan reposait sur l'incertitude de nos mouvements. Notre plan tombe à l'eau. Malgré la présence de cavalerie prussienne, les patrouilles françaises vont rapidement affluer sur la route d'Arlon et comprendre notre mouvement (or tout reposait sur la surprise).
Il me semble préférable de redescendre vers Longwy/de rejoindre Clerfayt......Il existe des guets du côté de Sedan qui nous permettrons sans doute de passer la Meuse.



Message à Clerfayt

Hohenlohe, matinée du 21 aout,

La cavalerie française est rentrée dans Longwy mais les patrouilles françaises ont sans doute repéré notre mouvement et malgré la présence de cavalerie prussienne, de nouvelles patrouilles sont présentes sur la route vers Arlon où se trouvait Brunswick [qui est parti maintenant vers Martelange] Il ne leur sera pas compliqué d'imaginer où est passé Brunswick s'il ne débarque pas à Longwy maintenant...

Je pense qu'il faut changer de plan, Brunswick viendrait assiéger Longwy et ensuite nous nous rassemblerons avec vous pour tenter de passer la Meuse à Sedan (où des guets sont présents)... on peut aussi passer à Givet... (ce qui pourrait être une variante du plan initial, en moins ambitieux...)

Je pense qu'il faut que vous m'aidiez à convaincre Brunswick de redescendre sur Longwy (parce qu'il est un peu lent notre ami le Duc...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mar 16 Sep - 22:12

Arlon, vers 14h

Peu d'évolution de la situation. Schmettau signale une baisse d'activité des patrouilles françaises. Aucune autre alerte à signaler.

Gustave de Hesse signale qu'à sa grande surprise, Thionville n'a toujours pas capitulé, et qu'il risque finalement d'avoir besoin de Kirchberg, qui apparemment devrait atteindre la ville d'ici ce soir.

Citation :

MESSAGE DE GUSTAVE DE HESSE, reçu vers 13h

En dépit de l'incroyable courage déployé par mes hommes, qui ont lutté à 1 contre 10 pour achever l'encerclement de Thionville, il apparaît que cette maudite forteresse n'a pas capitulé !!!
Ils osent nous bombarder, je n'ai même pas pu finir mon petit-déjeuner ce matin !!!
Comme mes hommes ne semblent pas décidés à me suivre dans une attaque héroïque vers les portes de la ville, sabre au clair, il se pourrait bien que je doive attendre l'arrivée de ce Kirchberg machin, qui a annoncé avec impudence son arrivée d'ici ce soir...
Je ne vous cache pas mon désarroi...

Citation :
MESSAGE DE EHBEN, reçu vers 13h

Sommes toujours à Guentrange, au nord de Thionville. Nous laissons les Hessois s'amuser.
J'ai appris par inadvertance que vous aviez décidé de reprendre le commandement direct de notre ami Gilbert de Hesse.
N'étant pas particulièrement ravi à l'idée d'obéir à un Autrichien, me confirmez vous que je dois passer aux ordres du commandant autrichien sitôt celui-ci arrivé à Thionville ?


Citation :
MESSAGE DU DUC DE BRUNSWICK, reçu vers 14h

Messire de Brunswick, le matinée du 21 août,

Messire de Hohenlohe,
Auriez vous pris des courriers français indiquant nos mouvements d'infanterie à leur commandement ? Car pour le moment notre colonne n'a jamais été aperçue par de la cavalerie ennemie aux dires de nos officiers de cavalerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Ven 19 Sep - 20:45

Une copie d'un message de Brunswick à Ehben t'annonce que tu as le commandement de la division Ehben en plus de celle de Gédéon de Hesse.

(ça fera plaisir à Kirchberg Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Sam 20 Sep - 11:16

On peut flinguer un joueur ? "je nettoyais mon pistolet, le coup est parti tout seul..."


Je ne veux pas du commandement de Gérald de Hesse et de Ehben ! Et en plus Kirchberg va être furax (et quand Joukie est furax... What a Face ).
En plus, ça me fait couvrir un espace de dingue tout ça...


Message à Brunswick copie à Clerfayt, à Kirchberg

Hohenlohe, 21 août.

Rappel de la situation: Des cavaliers français remontant vers Arlon ont sans doute surpris notre mouvement, je les ai poursuivi jusqu'à Longwy où ils se sont enfermés.
Clerfayt nous indique avoir repéré des troupes françaises, nombreuses le long de la frontière du Luxembourg
Hesse détaché assiège Thionville et est en contact avec les avants gardes de Kirchberg

1/ Ehben et Hesse qui assiègent Thionville devraient rester sous les ordres de Kirchberg... je ne peux à la fois les avoir sous mon commandement alors qu'ils assiègent Thionville, tandis que ma cavalerie est à Longwy et moi-même à Arlon pour pouvoir vous suivre monsieur le Duc...

2/ Le général Français qui est à Longwy, il doit bien se rendre compte que les troupes prussiennes ne viennent pas vers lui (et si il n'est pas con, il sait aussi qu'à Thionville, il n'y a pas grand monde tandis que toute la cavalerie prussienne l'a chassé dans la citadelle... En remettant en place tous les indices, on se rend bien vite compte que de la manoeuvre de Brunswick...
C'est pourquoi je disais que notre plan est tombé à l'eau.

3/ en conséquence:
-a/ si on maintient tout de même le plan initial (au funeste destin selon moi) veuillez me donner des ordres plus précis (dois-je prendre le commandement de Hesse et Ehben + ??? et prendre Thionville et ensuite ?? ou dois-je laisser Thionville et vous rejoindre monsieur le Duc ? )

-b/ si on change de plan, je propose de nous emparer de Longwy (point de convergence des coalisés)... prendre la citadelle nous permettra de détruire des troupes françaises et de nous emparer d'une citadelle (ce qui correspond à nos objectifs).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Dim 21 Sep - 11:31

Arlon, entre 18 et 19h

Hors d'alertes concernant des patrouilles françaises qui continuent d'essayer de tester notre dispositif de cavalerie - certaines tentant de longs détours par l'ouest - rien de neuf à signaler.

Citation :
MESSAGE DU DUC DE BRUNSWICK

21 août.

Monsieur le Prince,

Vaille que vaille nous conservons le plan d'origine. Je vais vous renvoyer votre division. Charge à vous de prendre Longwy, il n'y a plus aucune infanterie française. Je vais pour ma part maintenir le plan initial vaille que vaille. Nous n'avons aucune certitude quant aux connaissances françaises de nos menées. Je vous rappelle que le général Dumouriez est en marche vers Saxe-Tieschen. Imaginez la situation si 20000 français maraudes sur nos arrières.

Hesse et Ehben connaissent leur mission, ils ne sont sous votre commandement que nominalement et ce jusqu'à l'arrivée de Kirchberg, en somme la situation n'a pas changée d'un iota depuis le début de la campagne.
Vous avez proposé un plan audacieux contre les préventions de prudence du reste de l'état-major et vous souhaitez à la première contrariété l'abandonner ? Allons, conserver cette audace, vous savez que lorsque le vin est tiré il faut le boire.

Messire le duc de Brunswick 16h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Lun 22 Sep - 15:22

Message à Kirchberg et Clerfayt

Hohenlohe, 21 aout (Arlon, 18h-19h)

Je vous transmet ici le message que Brunswick m'a adressé ce 21 août. Le Duc est devenu fada...

MESSAGE DU DUC DE BRUNSWICK

21 août.

Monsieur le Prince,

Vaille que vaille nous conservons le plan d'origine. Je vais vous renvoyer votre division. Charge à vous de prendre Longwy, il n'y a plus aucune infanterie française. Je vais pour ma part maintenir le plan initial vaille que vaille. Nous n'avons aucune certitude quant aux connaissances françaises de nos menées. Je vous rappelle que le général Dumouriez est en marche vers Saxe-Tieschen. Imaginez la situation si 20000 français maraudes sur nos arrières.

Hesse et Ehben connaissent leur mission, ils ne sont sous votre commandement que nominalement et ce jusqu'à l'arrivée de Kirchberg, en somme la situation n'a pas changée d'un iota depuis le début de la campagne.
Vous avez proposé un plan audacieux contre les préventions de prudence du reste de l'état-major et vous souhaitez à la première contrariété l'abandonner ? Allons, conserver cette audace, vous savez que lorsque le vin est tiré il faut le boire.

Messire le duc de Brunswick 16h.


Vu mes maigres forces, je ne peux pas réellement prendre Longwy... Il me semble que la meilleure solution pour nous (Clerfayt-Kirchberg et moi donc Wink ) est de nous rassembler.

Quel est votre position Clerfayt ? Dois-je attendre Kirchberg ?

Sans nouvelles rapidement, je vais tenter de rejoindre Brunswick (tandis que Hesse et la cavalerie Ehben poursuivront le siège de Thionville avant de renforcer Kirchberg comme prévu).




Comme dans la réalité, entre Brunswick et moi, la vie n'est pas un long fleuve tranquille...

Il a coulé une bielle notre ami Druss...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Lun 22 Sep - 18:46

Si tu récupères l'ensemble de ta colonne, comme semble le signifier Brunswick, la prise de Longwy n'est pas du tout hors de portée. Maintenant il est certain que cela risque de prendre un certain temps, et si les Français envoient des renforts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Lun 22 Sep - 18:47

Ce qui ne manquera pas... (donc je ne change pas mon message Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mer 24 Sep - 20:25

Arlon, vers 3h du matin

Définitivement rien à signaler, en tout cas rien de neuf. Statu quo vis à vis des Français de Longwy. Aucun mouvement de grande unité repérée.

Citation :
MESSAGE DU COMTE DE CLERFAYT

Second message.

De Carignan le vingt et un août mille sept-cent quatre-vingt douze vers cinq heures du soir.

Monsieur le Prince,

Vous me voyez un peu alarmé de ce que je crois comprendre de la disposition de vos forces dans ce message.
A moins que les embouteillages sur la route causés par une si grande colonne en soient la cause, il me semble en effet que, si à l'heure ou vous m'écrivez votre dernier message le Duc se trouvait seulement à Arlon, la marche de ce dernier soit bien lente.
Je m'étonnes aussi que la présence de la cavalerie française à Longwy éclaire de manière aussi flagrante nos intentions et notre marche.
J'ai moi même été confronté à cette difficulté autour de Bouillon le premier jour et à Sedan par la suite mais j'ai pris soin de bloquer les français dans leurs forteresses en déployant ma cavalerie en couverture de ces dernières.
Votre aller-retour vers Arlon d'hier aurait du mettre fin à cette nuisance, quitte à laisser un corps de cavalerie en arrière-garde en position à Longwy.
Quoi qu'il en soit, peu-importe, je n'entend pas entrer dans une querelle de commandement qui ne concerne que le Duc et les forces prussiennes, je ne suis en outre pas particulièrement partisan d'un changement de plan aussi tôt et suite à un problème aussi mineur et prévisible que la présence de patrouilles et de forces françaises à Longwy.

Peu-importe également qu'ils détectent le duc, sa destination finale n'est pas garantie, d'Arlon il peut très bien aller à Neufchâteau me rejoindre et assiéger Bouillon ou Sedan ce que les français doivent imaginer que je me prépare à faire de toute manière.
Et même s'ils comprenaient nos intentions réelles, cela perturberait sans doute fortement leur déploiement et leurs intentions initiales, sans garantie que s'opposer en force au Duc dans le nord ne laisse pas l'est à la merci du prince de Kirchberg et de mes forces, ce qui est également l'un de nos buts.

En outre, je n'ai pas une image assez claire de la situation au Luxembourg et cette image est décalée dans le temps de presque une journée, trop de choses peuvent se passer dans ce laps de temps, je pense qu'il est préférable que le Duc et vous mêmes décidiez seuls de la conduite à tenir en fonction des développement locaux.

Sans pour autant nous laisser dans le noir.

Comte de Clerfayt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mer 24 Sep - 21:21

Bon, je dois dire que maintenant, je suis un peu perdu Razz  Kohler et Lattum sont ils parti rejoindre Brunswick ?


En tout cas:

à l'aube

VOILA, J'AI TOUT EFFACé... Razz

[et il y aurait moyen d'avoir une carte récapitulative de la position (approximative) de mes différentes unités au matin].


Dernière édition par Oli le Belge le Jeu 25 Sep - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Mer 24 Sep - 21:37

Laughing

Lattum est toujours à Arlon.
Ton infanterie est censée revenir vers Arlon depuis Martelange si l'on en croit le dernier message de ton pote Brunswick. Si l'ordre est venu du duc, c'est même pas la peine de donner un contre-ordre hein...
Ta cavalerie/Schmettau est en observation de Longwy et joue à 1,2,3 Soleil avec les reco que les français essaient de faire passer.

(je te ferai une carte d'ici vendredi, je n'ai plus trop le temps ce soir, et ça risque d'être compliqué demain...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Jeu 25 Sep - 17:36

Oh putain quel bordel...


J'ai envie d'écrire au roi de Prusse, pour qui je travaille... What a Face What a Face



NE TIENS PAS COMPTE DE MES ORDRES AU DESSUS !


J'attends la carte récapitulative Razz et ensuite j'avise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Ven 26 Sep - 20:50

Avec un peu de retard (et une définition d'image pourrie) :




Ce qui nous fait donc : Schmettau autour de Messancy, Lattum à Arlon, l'infanterie de ta colonne à Martelange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Sam 27 Sep - 10:42

Bon, on va se regrouper un peu.


Ordre à Gerolf de Hesse
- Vous abandonnez le siège de Thionville... vous n'avez pas réussi à faire capituler la ville rapidement, tant pis, vous allez vous rattraper plus tard.
vous remontez vers Dudelange (14km) et puis vous vous porterez sur Esch-sur-Alzette via Kayl (8km) et puis Differdange via Soleuvre aka Solwer (6km)

Vous marchez à du 3km/h ... ce qui vous fait une marche de 9h30 environ (marche totale = 28km).

Vous emmenez avec vous quelques otages pris dans les villages autour de Thionville (des hommes avec des enfants). Vous saurez bientôt pourquoi. Traitez les correctement (pour le moment).

Ordre à Ehben
-Hesse abandonne le siège, vous restez en position autour de la ville, je veux des reconnaissances vers Metz et le long de la Moselle.
Vous n'obéissez pas aux ordres de Kirchberg.
Si vous repérez une force française plus nombreuse, vous avez ordre de retraiter vers Luxembourg.
Vous restez une journée en position après le départ de Hesse et puis vous prendrez le même chemin que lui (vers Differdange)

Ordre à ma cavalerie
- maintenez la surveillance de Longwy
Cependant, je veux une reconnaissance au sud vers Longuyon... il faut prévenir toute arrivée de renfort français.

Ordre à mon infanterie
- marche vers Arlon puis Messancy (25km) soit 8h de marche.
Je marche avec vous à partir d'Arlon... il nous faut atteindre Messancy en une journée, faite donner de la schlague sur les retardataires !



Message à Clerfayt:

Je regroupe mes forces (infanterie Hohenlohe et cavalerie + corps Hessois) à Messancy/Longwy. Vous êtes à Carrignan. Tenez moi au courant de vos mouvements et de ceux des Français que vous avez repéré.
En cas de souci, retraitez vers Arlon (par Florenville) nous pourrons alors nous regrouper et vaincre facilement l'ennemi.
Si tout va bien je compte m'emparer de Longwy (une épine dans notre pied) mais si Longwy reçoit du renfort je compte reculer vers Brunswick.
Après Longwy, j'aimerais vous suivre.



Message à Kirchberg:

L'ennemi étant à Longwy, le siège de Thionville a été abandonné (la ville est surveillée par la cavalerie prussienne).  





Voilà...

Fini de courir partout, je regroupe mes forces (mon objectif c'est de parvenir à prendre Longwy et/ou de rejoindre Clerfayt).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Sam 27 Sep - 14:47

Je suppose que pour Hesse, le "désengagement" ne va pas se faire ultra rapidement... et que je surestime sans doute la vitesse de mes soldats ^^

Mais bon, globalement tu as saisi l'idée hein Wink et puis si tu as besoin de précisions, je suis là tongue


J'ai l'impression que mes camarades la jouent un peu solo... [pourvu que le général Mosquito ait décidé de nous foncer dessus n'importe comment...). Je pense qu'avec ses forces, Brunswick peut se débrouiller -et qu'il ne rencontrera pas grand monde avant Namur ^^ mais moi je vais essayer de rejoindre Clerfayt ou me faire rattraper par Kirchberg (nondidju de garnison de Longwy qui va m'embêter...rahhh, si on avait envoyé Hesse à Longwy plutôt qu'à Thionville, on aurait pu gagner du temps).

D'ailleurs, on a plus de message de Kirchberg (enfin, pas encore). Soit mes messages ont été intercepté, soit il est mort déjà... (en tout cas, s'il arrive à Thionville en espérant avoir du renfort, il va râler...).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Sam 27 Sep - 20:27

Tu surestimes en effet le déplacement de ton infanterie : seulement 2km/h... What a Face

C'est surtout pour ta colonne d'infanterie que cela pose problème : pour rallier Arlon en une journée, cela risque d'être tendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Sam 27 Sep - 20:30

Martelange-Arlon = 18km...

Donc je suppose que tu voulais dire Martelange-Messancy va être difficile à atteindre...


Hesse devrait donc pouvoir atteindre Dudelange et mon infanterie Arlon...



Ensuite, je ne sais pas qui a calculé la vitesse des Prussiens, mais il a été très méchant. J'ai regardé un peu les étapes de l'armée prussienne pendant la guerre de 7 ans (contre les Autrichiens) et ils étaient bien plus rapide que 2km/h. Même les armées un siècle plus tôt se déplacent plus vite.
"Le vol de l'aigle" c'est surtout "les semelles de plomb coalisée" ! tongue tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Sam 27 Sep - 20:43

Oui pardon, Messancy voulais-je dire...

Ah non mais alors moi je suis les règles sur ce point. Evidemment que c'est une des faiblesses coalisées, mais après personne ne vous a obligés à faire un plan basé sur la marche hein. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 943
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Sam 27 Sep - 20:47

A la base, j'avais prévu une marche (à travers la Belgique)...

Les autres devaient juste se rassembler et attendre... (bien sûr, Keyzer et Joukie n'étaient pas de cet avis et maintenant ils sont à des kilomètres l'un de l'autre (et moi au milieu et écartelé et tout seul pour remplir 50 missions en même temps).

Joukov devait se rapprocher le plus possible de Thionville pour récupérer Hesse (mais je ne sais pas ce qu'il fout...).
Keyzer semble s'être lancé à l'assaut de Sedan tout seul...
Druss ... on ne sait pas ce qu'il fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4972
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   Dim 28 Sep - 13:09

Arlon, le matin du 22 août.

Citation :
MESSAGE DU DUC DE BRUNSWICK, reçu vers 7h

Missive aux commandants alliés.

Messires,

Ne laissez pas la crainte obscurcir la situation. Comme prévu les français font peser une menace contre vos formations, mais nos troupes n'ont pas été approchées par les cavaliers ennemis, il n'y a eu aucun affrontement entre les éclaireurs de notre colonne et la cavalerie française. En soit les français doivent se demander où se trouvent les troupes prussiennes. Nous avons choisi de suivre un plan précis, il faut nous y tenir malgré les risques.

Brunswick, le 21 au soir.



Vers 14h

La colonne d'infanterie est en approche d'Arlon. Le commandant laisse entendre une certaine grogne chez les hommes pour cette contre-marche, grogne matée avec efficacité par les sergents cependant.


Citation :
MESSAGE DU COMTE DE CLERFAYT

Troisième message.

De Carignan le vingt-deux août mille sept-cent quatre-vingt douze tard dans la nuit, en bonnet de chambre et à la lueur d'une bougie.

Monsieur le Prince,

Comme vous l'aurez surement déjà lu dans mon message précèdent, que vous avez du recevoir à peu près au moment ou j'ai reçu la lettre de Brunswick que vous m'avez fait suivre, je suis d'avis de poursuivre le plan initial et ne suis pas entièrement convaincu du besoin de divertir d'avantage de troupes de la colonne principale.

Néanmoins, bloquer la forteresse de Longwy pourrait pousser les français à sortir de leur attentisme présent et qui sait, vous pourriez vous en emparer dans un coup de force, je ne pense pas qu'une division de cavalerie seule puisse s'opposer à votre action.

En outre, en espérant que ce message ne passe pas entre les mains de cavaliers français, vous n'êtes pas sans savoir que Longwy est le point de rendez-vous de Kirchberg et de moi-même.

Seulement, à moins de repasser par le Luxembourg, il est impératif de s'ouvrir une voie à travers les forteresses françaises.
Pour ma part, je ne peux pas ignorer Montmédy si je souhaite marcher sur Longwy et je ne peux pas non plus ignorer Sedan où se trouvent surement environ 10 000 et plus français à l'heure ou je vous écris.
J'avais décidé d'ignorer Bouillon dans mes plans initiaux, ce à quoi je me suis tenu, mais cela m'a déjà posé quelques problèmes et ralenti considérablement.
Les français de Sedan, ou de Stenay d'ailleurs, me couperaient de mon ravitaillement et bien que je puisse marcher vous rejoindre sans cela, je n'y tiens pas sans y être absolument contraint.

De la même façon, je pense que Kirchberg, à moins de passer par le Luxembourg et de laisser Thionville et Metz au main des français ne puisse marcher sur Longwy sans au moins s'emparer de la première de ces deux forteresses.

Ce qui signifie que nous sommes encore à quelques semaines de nous rejoindre, à moins de coups de chance.

A vous de décider si vous souhaitez suivre Brunswick (mais alors laissez des forces en couverture de Longwy), me rejoindre en marchant sur Montmédy, je suis à une journée de marche à peine. Ou nous attendre à Longwy.

Pour ma part, je pense engager le combat, ou du moins manoeuvrer en ce sens, dans la journée du vingt trois août en direction des français présent à Stenay pour tenter de battre leurs colonnes séparément, puisque je me suis placé au milieu de leur dispositif.

Néanmoins, je ne pourrais mettre ce plan en marche avant le 23 car j'ai besoin de concentrer mes forces, donc il est susceptible de changer en fonction des mouvements français aujourd'hui.
Il est fort possible que des troupes françaises repérées à Dun et à Damvilliers marchent dans ma direction ou vers Longwy demain.

Mon hypothèse est que les troupes à Dun et Stenay bloquent les ponts de ces villes et sont supposés nous attendre pour une bataille dans le secteur qui est un axe d'avance évident une fois les forteresses frontalières tombées. Celles de Damvilliers à mon avis seraient plutôt en train de renforcer Longwy.
Quoi qu'il en soit, elles peuvent aisément marcher pour renforcer Stenay/Sedan ou Longwy/Montmédy, il faut donc garder un oeil sur ce qu'elles feront demain.

Comte de Clerfayt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du prince de HOHENLOHE, commandant l'AG prussienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une lettre au Commandant Alurn, adressée à toute la garde...
» Un commandant de U-boot parmi tant d'autre
» Commandant en XV25 prototype
» Commandant opérationnel
» Quel est votre commandant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum de ceux qui manifestent (de Brunswick)-
Sauter vers: