Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:08

@Oli

Méfie toi, le ravito dans un rayon de 50km (enfin sur les routes quoi) c'est autour de nos bases.

Soit Bruxelles, Namur, Luxembourg et Sarrebruck.

Autour des autres dépôts, c'est 30km seulement, du coup Mons est peut-être préférable quand même.

Et... Je viens de voir que moi à Neufchâteau je suis pas dans une "base logistique"  affraid 
Donc oublie mon post au dessus sur le fait que tu n'as pas besoin de ravito, je te dis ou ça bloquera sur ta route et quand à moi il faudra que je commence par faire un dépôt à Neufchâteau !  What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DrussDHaran
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 29
Localisation : Guillaume de Würtemberg
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:11

Le haut commandement ratifie le plan monté par ses subordonnés et alliés.

Le corps hessois sur Thionville ok. Mais les corps de cavalerie ne peut on leur demander d'aller faire du bruit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:12

C'est l'idée.

Après je ne sais pas s'il vaut mieux tout filer à Kirchberg qui avisera, en filer une à ce dernier et une pour moi, ou que vous en gardiez une des deux pour vous.

Mais avoir quelques prussiens de notre coté nous aidera avec la mascarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:18

Bon, donc il faut un dépot à Bastogne Wink Les cavaliers seront envoyés en avant pour rassembler ce qu'il faut, secouer un peu les paysans pour qu'ils nous donnent un coup de main (en espérant ne pas tomber sur un para de la 101eme un peu revêche Razz)

Et en marchant 8h par jour, j'ai 9 étapes... Razz

Bon, le truc c'est qu'avec la longue colonne que l'on va occasionner, et les éventuelles intempéries, il faudra bien compter 10 ou 11 jours...

[oui, les colonnes de marche, ça prend de la place...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:20

Keyser Pacha a écrit:

Mais avoir quelques prussiens de notre coté nous aidera avec la mascarade.

En même temps, un cavalier prussien c'est à cheval et ça parle allemand... tandis qu'un autrichien c'est à cheval et ça parle allemand...  What a Face 


N'oublions pas l'effet "téléphone arabe"... c'est seulement au contact que les Français distingueront vraiment entre Prussiens et Autrichiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:26

Oli le Belge a écrit:
Bon, donc il faut un dépot à Bastogne Wink   Les cavaliers seront envoyés en avant pour rassembler ce qu'il faut, secouer un peu les paysans pour qu'ils nous donnent un coup de main (en espérant ne pas tomber sur un para de la 101eme un peu revêche Razz)

Ah ben c'est ce que je viens de calculer et que j'allais t'annoncer...  Laughing 

Citation :
Et en marchant 8h par jour, j'ai 9 étapes... Razz

Bon, le truc c'est qu'avec la longue colonne que l'on va occasionner, et les éventuelles intempéries, il faudra bien compter 10 ou 11 jours...

[oui, les colonnes de marche, ça prend de la place...]

Anéfé.

On peut éventuellement faire partir ta colonne de Dinant ou Neufchâteau pour désencombrer un peu la route de l'Herzog von Braunschweig ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:29

Ce serait possible que mettiez votre ordre de bataille définitif à part, genre dans le briefing ? Parce que je vous connais, il va encore changer d'ici peu et le temps de faire le copier/coller y aura 5 pages de plus.  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:30

Ca roule !  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Sam 16 Aoû - 20:31

Keyser Pacha a écrit:

On peut éventuellement faire partir ta colonne de Dinant ou Neufchâteau pour désencombrer un peu la route de l'Herzog von Braunschweig ?

Si on remonte depuis Neufchâteau...on passe tout tout près de Givet... territoire français.




Givet (la France y a installé un incinérateur dont les fumées se retrouvent bien évidemment en Belgique, on est à deux doigts d'envahir ou de bombarder cette ville de malheur -où le taux de chômage dépasse le plus haut des sommets des Ardennes Razz-).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 7:02

Un petit truc pour les sièges (après avoir relu le manifeste de Brunswick et issu de mon travail sur le siège de la ville d'Ath en 1745):

-1/ il faut encercler la ville bien sûr
-2/ envoyez un plénipotentiaire qui doit rencontrer le chef de la place....mais aussi les autorités municipales
-3/ menacer de bombarder la ville (et pas que les fortifications) si elle ne se rend pas immédiatement

-4/ au cas où: faites-le ! ça brûle vite une ville à cette époque là...très vite.

Bien sûr, une ville incendiée c'est moins utile et la population aux alentours ne vous aime pas. Mais la garnison est détestée aussi et sa nourriture et ses munitions sont parties en fumée (et donc le reste du siège dure beaucoup, beaucoup moins longtemps...).

Et la ville suivante vous ouvrira ses portes.


Ce conseil vaut évidemment pour les places de la frontières qui sont dans le rayon des bases de ravitaillement et pour le cas où on est pressé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 7:57

Conseils "généraux" du général ^^:

A/
Je rappelle à tout le monde: la cavalerie, se sont les yeux de l'armée... et un moyen de tromper l'ennemi.

Donc il faut des patrouilles un peu partout, mais il faut aussi des groupes de cavaliers qui "font du bruit" et peuvent représenter une avant garde.

Expérience des parties précédentes: à part la cavalerie lourde, la cavalerie normale ne sert à rien lors de la bataille (bon il faut en avoir un petit peu -2000cav- avec soi...et en arrière de la colonne c'est bien aussi...histoire de voir que personne ne vous court après ^^) mais le reste de la cavalerie doit être à une demi journée en avant ou sur les côtés de votre colonne d'infanterie (sinon les cavaliers encombrent le chemin et la colonne de marche est énorme).


B/
On ne se déplace pas vite alors il peut parfois être utile, si on n'a pas une bonne vue de ce qui se passe de rester immobile une journée sur une bonne position.
Le temps d'envoyer les cavaliers en reconnaissance et qu'ils reviennent après être resté quelques temps à un endroit (oui, parce que "cavalier machin, tu cours à Petouachnok, s'il n'y a rien, du reviens..."  En réalité, le temps que machin y arrive, qu'il y reste une heure et qu'il revienne... il n'a rien vu ... ). Rester au même endroit est également plus facile pour vos cavaliers ... ils ne doivent pas chercher pour vous retrouver...

Et puis ça vous évite une contre-marche si jamais... (je me souviens de contre-marches pénibles dans la partie avec AJ  :paf: )


C/

En cas de souci: reculez vers Luxembourg et puis, s'il le faut, Namur. Et envoyez des cavaliers prussiens nous prévenir...  (Nous les Prussiens serons à Namur à J+10... de Namur, on peut encore redescendre pour venir briser le siège de Luxembourg Wink ).





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 7:58


Je voudrais juste savoir où Clerfayt va envoyer ses reconnaissances le premier jour (histoire que les patrouilles coalisées ne se rencontrent pas et qu'il n'y ait pas mauvaises interprétations ^^).


J'ai calculé "grosso merdo" les distances (et ce que ça représente en jours) pour la colonne Brunswick.

10jours jusque Namur donc
5jours de Namur jusque Mons
1jours de Mons à Valenciennes

comme on a l'artillerie, on va tout faire pour hâter le siège... mais bon, ça peut prendre 5 ou 6 jours...ou plus... (Reims est à 127km à vol d'oiseau... What a Face ).

J'ai aussi calculé la distance "Valencienne-Péronne" (sur la Somme à l'est d'Amiens). 65km... ça fait 4 jours. En passant par Cambrai

Est-ce qu'il y a des fortifications à Cambrai ?? (Dieu ?).





Mon plan est cool, mais j'ai quand même l'impression qu'en divisant nos forces (de manière égale), on s'affaiblit...


Kirchberg est loin en partant de Sarrebruck...mais est-ce que Clerfayt ne viendrait pas nous rejoindre après 5 ou 6 jours à "faire du bruit" dans l'Est ??



J'ai quand même une grosse hésitation de dernière minute avec mon plan et la division des forces que cela implique... il n'y a que 50 km entre Luxembourg et Montmedy et de là, 13km jusqu'à Stenay et 20 jusqu'à Dun sur Meuse... où l'on peut traverser la Meuse. Brunswick+Clerfayt+moi.
Si pendant ce temps là les Autrichiens prennent Thionville et puis viennent tenir les passages sur la Meuse, les Prussiens+Clerfayt peuvent marcher sur Reims et on peut battre les Français avant de marcher sur la Marne...

(soit le plan A)... sans doute moins fun, mais qui est quand même séduisant aussi finalement...




Oui je sais, je suis chiant là ^^ (mais on a encore quelques jours pour y réfléchir puisque Keyan bronze à la Côte d'Azur Razz ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 10:11

Sur les sièges c'est probablement ce que j'aurais fait, en comptant aussi sur le coté "guerre civile" qui s'annonce en France et en proposant de rejoindre nos forces et défendre le roi.

Sur les conseils généraux, c'est pas mal à rappeler.

Pour ma part j'ai toujours commandé uniquement de la cavalerie jusqu'à maintenant, donc je pense que je gère cet aspect, c'est plutôt les batailles tactiques qui me sont inconnues, parce que mon rôle dans mes deux parties précédentes c'était plutôt arriver sur le champ de bataille et attendre qu'on me dise ou il faut que j'attaque ou à qui je dois donner des cavaliers.  Wink 

Une petite note sur l'inutilité de la cavalerie autre que lourde. Dieu nous dira, ou non, mais je note qu'il n'y a pas de précisions sur le type de cavaliers (à part pour mes dragons, et encore...), or de mes souvenirs en fait il y a trois sortes de cavalerie. Légère, moyenne, lourde.

La légère ne sert quasiment qu'à la reco (elle a peut-être des bonus pour ce rôle mais je n'en sais rien), la moyenne qui sert à la fois à la reco et au combat et la lourde qui ne sert quasiment qu'au combat (et que je pense plus efficace dans ce rôle).

Or là, à part la lourde des prussiens, et mes dragons (et uniquement dans le nom de l'unité) le type de la cavalerie n'est pas spécifié.
On est encore en 1792, ce sont des armées du XVIIIéme, il est fort possible que ça ne soit pas que de la cavalerie légère mais aussi de la cavalerie "tout court", ie de la cavalerie moyenne. Qui n'est pas aussi inefficace que la légère au combat.

Dieu qu'en est-il ?  confused What a Face 

Sur ton changement de dernière minute.

On a encore le loisir d'annuler, mais je pense qu'on doit se tenir à ce qu'on a décidé.

Nos deux armées ne sont que numériquement égale.

En qualité la votre est bien plus puissante, vous avez le parc d'artillerie, la grosse cavalerie, 15 000h très expérimentés, 15 000h expérimentés et "seulement" 10 000h au moral tangeant mais de bonne qualité.

De notre coté on a 22 000h expérimentés et 12 000h au moral tangeant dont 5 000 peu expérimentés.

On est là vraiment pour faire illusion ou pousser de petites formations françaises.


Si on analyse stratégiquement le plan...

Car pour ma part je le soutiens surtout pour son coté plus inattendu et "fun", dans la vraie vie avec des vraies vies en jeu, Clerfayt aurait sûrement été plus véhément à soutenir son propre plan ou le plan A...  Wink

Ce qui ne veut pas dire que je pense qu'il va foirer non plus...

Je m'explique sur des concepts stratégiques.

La meilleure stratégie, c'est 10 contre 1 et par derrière. Il n'y a pas à tergiverser. Le reste c'est de la prise de risque inutile quand on a l'avantage numérique ou de qualité. Donc à priori ça joue contre ton plan puisqu'on divise nos forces

(mais note qu'on divise entre une force de choc et une force de couverture, pas pour que les deux forces agissent de la même manière)

Ton plan offre un avantage tout Napoléonien au français, la position centrale et la possibilité de concentrer ses forces sur des lignes intérieures pour nous défaire en détail.

(Ce qui me fait penser qu'on peut tenter notre chance malgré ce défaut important, c'est que le français dispose de troupes de mauvaises qualité au moral douteux et qu'il doit dans un premier temps défendre la frontière, je pense qu'en face ils concentreront leurs force et joueront l'offensive (si Mos est fidèle à lui même et s'impose Wink ), mais le feront-ils d'une manière qui nous menace réellement ? Ca n'est pas dit. S'ils ont vent de notre mouvement, ils devront évacuer l'est...)

Sun Tsu n'aurait pas cautionné une telle utilisation de nos forces sans une meilleure reco au préalable...

(Mais il ne l'aurait pas renié pour autant avec de meilleures infos sur le dispositif français et sur ses temps de réponses. Et en sachant au préalable quel commandant de forts lui ouvriront ses portes...  pirat
Car il répond à l'un de ses préceptes. Son seul precepte stratégico-tactique directement exploitable d'ailleurs.
Plus qu'un précepte d'ailleurs, c'est une explication élégante de la pensée militaire.
L'utilisation de la force "ordinaire" et de la force "extraordinaire". Dans ce cas de figure notre force ordinaire c'est Joukov et moi, qui devont fixer l'attention du français et le gros de ses moyens, la force extraordinaire c'est toi et Druss, qui devaient donner le coup de grâce dans son dos.
L'élégance du concept c'est que si ils vous font face sans nous affronter, nous pouvons tout à fait devenir la force extraordinaire...  Wink )

Bref, c'est un pari, c'est plus risqué qu'attaquer en masse droit devant nous, mais ça peut être payant et c'est plus fun et élégant.
Prenons le risque, si on ne peut pas tenter des plans risqués dans un Kriegspiel on ne peut les tenter nulle part !  lol! 

Maintenant gardons à l'esprit les limites que je viens de présenter, marchez vite, pas trop non plus qu'on puisse faire un trou dans la ceinture de fer pour franchir la Meuse et vous soutenir si ils évacuent l'Est et ne pas oublier qu'on avance TRES lentement et de manière TRES prévisible une fois en territoire ennemi (à cause des dépôts). Ce qui rend un soutien d'une aile à l'autre difficile voir impossible dans un délai raisonnable.

En gros si nous affrontons la force principale de l'ennemi on doit reculer et vous avancer sur Paris (Mais pour protéger votre ravito d'un harcèlement par de petits corps, vous aurez peut-être intérêt à marcher d'abord dans leur dos...).

Si c'est l'inverse vous devez engager la bataille pour profiter de la qualité de votre armée, sauf s'ils sont deux fois plus nombreux et/ou risquent de vous encercler, là vous reculez en bon ordre (si possible en étrillant des détachements isolés) pendant que nous on grignote des km dans l'Est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 10:29

Pour la cavalerie je n'ai pas précisé, parce qu'il est quasiment impossible de distinguer à ce moment : hors de la cavalerie lourde généralement regroupée en unité de réserve, les cavaleries légères et moyennes sont très largement mélangées (quasiment toutes les cavaleries présentées ici sont des mélanges de hussards, chasseurs, dragons et même parfois cuirassiers).
Sans précision, je les considère donc comme des cavaleries moyennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 677
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 11:59

Avant de vous prendre la tête sur la soi-disante faiblesse que représenterais la division de nos forces, n'oubliez pas que les Français savent parfaitement quel est notre objectif, à savoir Paris. Par conséquent ils n'ont pas à s'embêter à deviner d'où on va partir puisqu'ils savent où on va arriver. Il leur suffit de concentrer toute leur troupe vers Soisson et d'ériger un large écran de cavalier en arc de cercle d'Amiens à Verdun (un peu en avant) pour nous voir venir et prendre le temps de prendre une position défensive pour nous bloquer. Imaginons que nous concentrons toute nos troupes et qu'on avance sur Verdun, les Français auront alors tout le loisir de se retrancher derrière l'Argonne ou la Suippe, ce qui leur permettra de compenser la qualité de leurs troupes par leur position défensive. Et si nous avons regroupés toute nos troupes qu'est-ce qu'on fera alors? On attaque? Sachant qu'une défaite engendrera un game over immédiat? On essaye de contourner? Mais les Français sont plus nombreux et rapides que nous, ils pourront bloquer toute nos tentatives. Et s'ils sont malins ils auront gardé une bonne force de cavalier en réserve pour l'envoyer sur nos arrières briser nos lignes de communications. Et là avec 80 000 hommes (Saxe-Tieschen est trop loin pour intervenir si on prend cette route, et à ça il faut ajouter les pertes dues à l'attrition et la mise en place de garnison) à... aller 300 km de nos bases sans ravitaillement, à mon avis on serait mal. Sans compter que les Français n'auraient même pas besoin de nous attaquer, le temps que l'on revienne sur nos pas pour rétablir nos lignes de ravitaillement on aura sans doute dépasser notre limite de temps. D'une certaine manière c'est là l'avantage suprême des Français, ils n'ont pas besoin de tirer un seul coup de feu pour gagner. Ils ont juste à nous ralentir et ils gagneront automatiquement à la fin.

Une dernière chose, vous dîtes que si on divise nos forces alors elles seraient vulnérable à un regroupement des Français. C'est vrai, sauf que vous oubliez le corrolaire, à savoir que si les Français veulent battre une de nos Branches ils sont obligés de regroupés toutes leurs forces, laissant ainsi le champ libre à l'autre Branche. Sans compter que si c'est nous qui nous nous mettons sur une bonne position défensive je pense que n'importe quelle Branche peut briser une attaque française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 677
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 12:09

En y réfléchissant bien d'ailleurs les Français sont dans une optique qui conviendrait parfaitement à Cunctator. Ce qui m'amène à imaginer une autre stratégie possible pour les Français. Au lieu de se regrouper sur un point centrale en arrière du front ils pourraient laisser leur troupe là où elles sont, et où elles bloquent finalement assez bien nos voies d'accès. Et dès le moment où ils repèrent nos armées ils se contentent de les suivre de près, utilisant leur vitesse supérieure pour éviter le combat et menacer constamment nos lignes logistiques, nous empêchant ainsi de nous diriger vers Paris tout en étant incapable de les battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DrussDHaran
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 29
Localisation : Guillaume de Würtemberg
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 13:38

Les français ont-ils une réserve d'artillerie aussi importante que nous ? Si ils se regroupent pour un affrontement en rase campagne, soit leur dispositif sera plus étalé soit plus profond, dans un cas cela donne la possibilité de briser un flanc ou même le centre et dans l'autre de s'en donner à cœur joie avec l'artillerie de réserve complaisamment massée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 677
Localisation : Augereau
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 16:00

Oui enfin l'artillerie elle n'a que des boulets plein, on a ni schrapnels ni obus explosif, du coup si les Français choisissent une bonne position un tant soit peu préparée notre artillerie sera bien à la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DrussDHaran
joueur expérimenté
joueur expérimenté
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 29
Localisation : Guillaume de Würtemberg
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 16:09

Je pensais à des français à l'offensive donc nous laissant le choix de la position avantageuse.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 20:10

Joukov6 a écrit:
En y réfléchissant bien d'ailleurs les Français sont dans une optique qui conviendrait parfaitement à Cunctator. Ce qui m'amène à imaginer une autre stratégie possible pour les Français. Au lieu de se regrouper sur un point centrale en arrière du front ils pourraient laisser leur troupe là où elles sont, et où elles bloquent finalement assez bien nos voies d'accès. Et dès le moment où ils repèrent nos armées ils se contentent de les suivre de près, utilisant leur vitesse supérieure pour éviter le combat et menacer constamment nos lignes logistiques, nous empêchant ainsi de nous diriger vers Paris tout en étant incapable de les battre.

En effet, je me demande, vu nos contraintes logistiques, notre vitesse globalement inférieure et nos unités regroupées principalement en lourdes colonnes s'il sera même possible de maintenir une ligne logistique et arriver dans les temps...

 lol! 

@Oli sur les recos

Recos en force sur mes objectifs, Sedan et Montmédy via Carignan, également vers Longwi et vers Verdun via Stenay et Dun. Pour bloquer les recos ennemies et avoir une idée de ce qui se passe sur le premier rideau défensif.

Je vais également envoyer d'autres recos en force vers Charleville et Givet (toujours en venant de mon coté) pour avoir une idée de la répartitions des forces ennemies et de mouvements éventuels ainsi que dans les environs de Dinant pour bloquer d'éventuelles recos françaises dans les pays-bas passant par là).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Dim 17 Aoû - 22:26

Keyan dans l'enfilade \"Breaking news" a écrit:
Le système de fortifications Séré de Rivières borde la frontière franco-allemande de 1871 et compte 3 trouées de manière itnentionnelle : Stenay, Charmes et Belfort. Dans chacune de ces trouées, il y a un fort d'arrêt (Longwy, Manonviller et Belfort), c'est pour inciter les Allemands à s'y attaquer et ainsi avoir un axe prévisible d'assaut, au lieu de devoir défendre linéairement tout ela ligne.

Je sais qu'il ne parle pas de la "ceinture de fer", mais je me posais la question de savoir pourquoi dans ce paquet de forteresses gardant l'accès à la Meuse les ponts de Stenay et Dun étaient moins bien défendues que ceux de Verdun et Sedan...

Je crois que j'ai la réponse maintenant.  What a Face

Gaffe ?

 lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Lun 18 Aoû - 9:56

Dans le HH:MM Mos avoue être allé (par erreur) sur l'enfilade interdite aux joueurs du forum...

 Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Lun 18 Aoû - 10:08

Oui j'ai vu, mais bon on ne sait pas ce qu'il a pu y voir, SP avisera je pense.

Au pire Mos passera la main a un autre joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5116
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Lun 18 Aoû - 10:20

J'avoue que je n'ai pas bien compris ce post à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Toujours en montagne
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   Lun 18 Aoû - 10:33

Utilisant moi même un smartphone, je pense que ce qu'il a voulu dire, c'est qu'il a rippé en tapotant le lien, surement en voulant aller sur l'enfilade football manager.

Le mieux c'est de lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le GQG Coalisé (discussions avant la bataille)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deck asshaï feu de camp avant la bataille [fun]
» Système de XVIIIe siècle
» Waterloo
» Magic - Bataille pour Zendikar - avant-première (27-09-2015)
» Avant première Magic : La Bataille de Zendikar - 26/09/2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les Fous font leur (contre) Révolution :: Forum de ceux qui manifestent (de Brunswick)-
Sauter vers: