Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 14 Déc - 22:00

*** MESSAGE DU MARECHAL DE WREDE ***

(vers 15h30)


Citation :
Vitry, 14h30,
Je vous confirme en plus des divisions deja annoncees,
la presence des cavaliers de la garde, et la presence dans le camp d'en
face du general Bonaparte.
J'ai deja refuse ses propositions de redition, et lui ait fait parvenir ma resolution a combattre jusqu'au dernier a vitry.
Le
combat s'annonce donc sanglant, mais si les francais doivent s'epuiser
a detruire mon corps, c'est deja la moitie de votre victoire qui sera
acquise.

Marechal de wrede
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mar 15 Déc - 18:26

Ordre aux deux divisions de prendre la direction de Rains la Brûlée.

Une forte reconnaissance ( une centaine de cavaliers) est envoyée au devant de l'ennemi qui arrive de Plinchancourt.

Missive au Maréchal de Wrede:

Maréchal, un mouvement ennemi a été repéré aux alentours de Plichancourt à l'est de Vitry. J'envois mes divisions de cavalerie à Rains la Brûlée pour les empêcher de couper votre retraite.

Maréchal Schwarzenberg, 15h30 , le 27 juillet 1815
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mer 16 Déc - 18:09

*** RAPPORT ***

(vers 16 heures)


Une forte canonnade est perceptible en provenance de Vitry.

La colonne adverse en progression vers Rains la Brûlée (qu'elle atteindra probablement d'ici peu) semble s'être scindée pour nous faire face en même qu'une partie de ses forces tentera d'assaillir la droite bavaroise.
Face à nous se déploient a priori cinq mille hommes, peut-être un peu plus si des cavaliers devaient rejoindre ces positions.

Notre première division devrait être en mesure de les engager dès 17 heures, puis l'ensemble de nos unités vers 19 heures.




*** MESSAGE DU GENERAL SACKEN ***

(vers 16 heures)


Citation :
Missive 001 a Schwarzenberg

27 Juillet, 8 heure du matin, Clermont en Argonne,

Cher Maréchal Schwarzenberg,

Nous
avons le plaisir de vous annoncer que nous venons d'éviter d'être
capturé de justesse par les troupes françaises dans notre marche vers
Chalons.

Depuis plusieurs jours, nous avancons à marche forcée
au rythme de 10-11 heures pour la cavalerie et 12 heures pour
l'infanterie, sans interruption depuis notre départ de Metz. Cette
cadence nous a permis de faire bien avancer notre cavalerie qui
s'approche de Clermont alors que notre infanterie devrait dépasser
Verdun dans la journée et dormir dans la foret d'Argonne le 28. Notre
marche se déroule sans trop d'encombres, de nombreux escadrons ennemis
ont été repérés a Varennes, Stenay, Pauvre, Sedan de sorte que nos
reconnaissances en forces n'ont pu rassembler plus d'information dans
la région de Rethel. Les différents rapports faisaient état de la
présence d'une a (vraissemblablement) deux divisions de cavalerie
françaises en Argonne.

De façon beaucoup plus inquiétante, nos
reconnaissances dans la région de Chalons et Reims ne nous indiquaient
aucune présence, ennemie ou alliée. De plus nous n'avons reçu aucune
information précise quant à l'avance des forces de Langeron, ou un état
précis des forces de Wrède à Chalons, dont nous avions appris hier soir
le retrait de Reims. Nous n'avons en tout et pour tout reçu que deux
messages, venant du Marechal Barclay, à l'arrière à Toul ou Bar le Duc.

Supposant
l'espace dégagé entre Verdun et Chalons, a la fois en l'absence
d'information inquiétante de nos reconnaissances envoyées vers Reims et
Chalons, ni du commandement, nous avons supposé que la meilleure façon
de nous mettre a jour des développements récents a Reims était de
partir ce matin, 5 heures 27 Juillet, avec le minimum de gardes du
corps pour la sécurité, vers Chalons, afin de mesurer exactement les
difficultés rencontrées par le corps bavarois en Champagne, et
l'avertir du besoin vraisemblable d'évacuer en partie ses positions en
Champagne et de ne laisser qu’une garnison de 10,000 hommes, dotée
d’artillerie et fortifié dans les murailles de la ville si il comptait
sur l'arrivée rapide de renforts russes.

Par un concours de
circonstances des plus fortuits, nous sommes tombés nez-à-nez, à 8
heures ce matin, avec un détachement de cosaques commandés par le
hetman Platov, à l’humeur toujours aussi remarquablement pitoresque, et
nettement plus au courant de la situation à Chalons que nous. C'etait
heureux, sans cette chance extraordinaire, nous aurions poursuivi notre
chemin jusqu'à Chalons, depuis longtemps capturé par les Français...

Nous
ne saurions trop attirer votre attention sur la nécessité de corriger
les défauts structuraux de l'organisation de nos forces révélés par
cette mésaventure, qui aurait bien pu aboutir alternativement à la
décapitation du haut commandement du principal corps de bataille russe,
ainsi qu’à une confusion encore plus grande au sein de l’armée du Tsar.

-Premièrement : nos forces sont trop dispersées (c’est un peu mon
leitmotiv, mais les circonstances actuelles ne me donnent pas vraiment
tort) et les difficultés - voire purement et simplement l'absence - de
communication sont telles que certains corps arrivent sur l'ennemi sans
la moindre information sur ce que les autres corps au front affrontent.
Cela demande soit de rassembler nos forces, soit de mieux répartir la
hiérarchie du commandement, en ayant par exemple
* A un
commandement unifié du front (Wrède), et vous en tant que commandement
des forces autrichiennes et Barclay en commandement des Russes (bref,
actuellement un rattachement du corps Sacken au commandement de Wrede)
* La même structure de commandement, avec vous même dans une position
plus centrale et plus facilement joignable par les unités au nord
*
Wrede en avant garde des forces austro-bavaroise, Barclay à l'avant au
niveau des russes, et vous même en réserve centrale. C'est ma
proposition préféré, mais cela demande a Barclay de commencer a faire
marcher son état major sur les chapeaux de roues a 16 heures de marche
par jour. Il est beaucoup trop a l'arriere en ce moment et les
informations qui filtrent sur le front sont beaucoup trop parcellaires
et manifestement parfois perimees de longue date.

-Deuxiement,
si le hetman platov est actuellement assez efficace dans sa gestion du
triangle Chalons, Vitry, Menehoud, des espaces behant sont laissés aux
francais. Platov est tellement rapide qu'il pourrait les investir au
lieu de vegeter a Espence (ou n'importe quel bled du coin). La vitesse
de Platov lui permet d'effectuer 50 km par jour (10 heures), puis
d'envoyer des reco legere a 20 km dans toutes les directions, en etant
assure de recevoir les estafettes de ses recos avant la nuit. Bref,
Platov est capable d'eclairer une bande de 40 x 70 km par jour. Au leiu
de ca, son "harcellement", certes utile, pourrait etre couvert par des
unites de cavalerie plus conventionnelles, comme par examples mes 6,000
Ulhans et Dragons qui vont deboucher de la foret d'argonne dans la
region de de Menehoud ce soir. Je suis en particulier inquiet quant a
la présence de francais au nord de Chalons. Le message intercepté par
les cosaques me semble véridique et semble indiquer une reelle
inquietude quant a l'arrivee des russes au niveau de Menehou (c'est a
dire de mes troupes qui ont en effet eu des escarmouches avec les
francais au nord). Il est possible que les deux colonnes de 10,000
hommes detectees par Platov viennent de ce corps du nord,
additionnellement des forces deja detectees par Wrede. Cependant, il se
peut que ces colonnes soient deja comptabilisees dans les forces
reperees par Wrede. En recoupant les dates des differentes informations
dont nous diposons, le 26 a midi, Platov avait 10,000 hommes devant lui
a 30 km a l'est de Chalons. Il y avait 10,000 hommes a 5-6 heures au
nord qu'il n'avait pas repere. Mes propres forces clashait vers la meme
heure avec 1 a deux division de cavalerie legere de Stenay a Varennes.
Bref, je pense qu'il n'y a qu'une facon de s'assurer de la situation a
Reims, c'est d'envoyer la division de cosaques en reconnaissances en
forces dans la region. Alternativement mes propres uhlans pourraient
partir sur Reims, mais ils sont plus lents, Reims est loin, et de plus
je suis contraint par la vitesse plus lente de mon etat major a
coordonner ma cavalerie a distance...

-Troisiement, si Platov
ne peut communiquer que directement avec vous et Wrede, il est
important qu'il continue d'informer regulierement les forces russes,
d'une facon ou d'une autre. Le plus simplement est que lors de ses
allee et venues, quand il passe a 20 km de la cavalerie russe, il
essaie de donner un petit coucou...

-Quatrièmement, pour en
revenir au maréchal Barclay, il est notre meilleur commandant au niveau
tactique. Il serait donc vraiment judicieux qu’il prenne un rôle de
commandement de réserve rapide, avec un ensemble d’unité de cavalerie
lourde russe à définir, peut etre les cuirassiers de Langeron et ceux
actuellement place sous mon commandement, prêt a rejoindre un champs de
bataille d’un bout a l’autre de la carte et apporter sa contribution
personnelle au combat...

En attendant votre reponse, nous poursuivons notre marche vers Chalons et pensons redoubler nos reconnaissances dans la region.

Général Sacken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mer 16 Déc - 19:42

Que la division Lichtenstein attaque l'ennemi dès 17h, la division Nostitz l'appuiera dès son arrivée sur le champ de bataille à19h.
J'ai de l'artillerie montée? Si oui, elle devra casser les carrés que l'ennemi ne manquera pas de former face à la charge de mes cavaliers.


Missive au général Sacken:

Général, votre manque de communication avec le général Langeron nous surprend puisqu'il est sensé vous suivre par la même route et que vous avez la possibilité de lui adresser des missives.
Concernant le regroupement de nos forces, il est impossible à l'heure actuelle même si le mouvement du Maréchal de Tolly vers Bar le Duc puis le nord-ouest et le vôtre vers Châlons devrait permettre aux forces russes de se réunir à court terme.
Nous allons mettre fin au détachement de Platov auprès de Wrede car il n'a plus lieu d'être et en avertir le Maréchal Barclay de Tolly.

Pour votre avance sur Châlons, augmenter vos reconnaissances et que Platov vous ouvre le chemin, la vitesse de sa division lui permet d'agir en tant qu'éclaireur de votre colonne.

Nous vous informons que le corps bavarois est à Vitry le Françoisoù il subit l'attaque de plusieurs colonnes françaises, la présence de l'Ogre étant signalée. Nous nous sommes portés à leur secours avec notre cavalerie et allons affronter l'ennemi près de Rains la Brulée.

Maréchal Schwarzenberg, 16h , le 27 juillet 1815

L'estafette fait Saint Dizier, Bar le Duc puis direction nord vers Beauzé puis
Clermont en Argonne enfin vers Châlons pour trouver le général Sacken.


Dernière édition par Mattheus le Mer 16 Déc - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mer 16 Déc - 19:50

Non seulement tu disposes de batteries divisionnaires, mais surtout ce sera presque un combat de rencontre : l'ennemi n'aura pas le temps de s'établir sérieusement en défense.
Même si ce ne sera pas une partie de plaisir, tes cavaliers ne seront pas dans la situation difficile d'attaquer une infanterie retranchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mer 16 Déc - 19:54

Ok donc ordres confirmés pour les divisions, elles passent à l'attaque dès qu'elles le peuvent!

Sinon j'ai rajouté le chemin que doit suivre l'estafette pour Sacken.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mer 16 Déc - 20:00

Ok. Tout est plus ou moins en place maintenant.

Le show commence demain soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mer 16 Déc - 21:04

D'autres missives:

Au Maréchal Barclay de Tolly:

Maréchal, nous sommes au niveau de Rains la Brûlée à l'est de Vitry, nous allons faire face à environ 5000 Français afin de soutenir le Maréchal de Wrede.
Les forces françaises semblent décider à en finir avec les Bavarois, le Corse est signalé à leur tête. J'espère tenir jusqu'au soir puis faire retraiter les Bavarois sur Saint Dizier.
De votre côté, continuez sur Bar-le-Duc, assurez vous que les colonnes repérées par Platov continuent leur route vers le sud-est et avancez à leur rencontre.
Les premiers éléments du général Sacken ont dépassé Clermont en Argonne et il a rencontré l'Hetman Platov. Le général m'a surpris en indiquant ne pas avoir été informé de la chute de Reims et Châlons avant la rencontre des Cosaques. Veillez à bien maintenir vos communications avec sa colonne et celle de Langeron.
Enfin je replace Platov et ses Cosaques sous votre commandement direct.

Maréchal Schwarzenberg, près de Rains la Brûlée, 16h , le 27 juillet 1815

L'estafette prend la direction de Bar-le-Duc puis Void.


Missive à l'Archiduc Ferdinant:

Général, nous avons quitté Saint Dizier pour rejoindre le corps Bavarois menacé d'encerclement par les Français à Vitry le François, nous espérons pouvoir leur permettre de retraiter en bon ordre vers Saint Dizier.
Vous comprendrez l'importance que vos troupes gagnent le plus rapidement possible Saint Dizier.

Maréchal Schwarzenberg, près de Rains la Brûlée, 16h , le 27 juillet 1815

L'estafette prend la direction de Saint Dizier puis Joinville et enfin la route vers Vaucouleurs pour trouver l'Archiduc.


Missive au Prince de Wurtemberg:

Général, j'espère que la situation à Troyes est toujours sous votre contrôle et que vous avez eu des nouvelles du I&II Corps.
Nous sommes allés renforcer le corps bavarois avec notre cavalerie et nous apprêtons à affronter l'ennemi près de Rains la Brûlée. Une bonne partie de l'armée française semble présente et le Corse la commande.

Maréchal Schwarzenberg, près de Rains la Brûlée, 16h , le 27 juillet 1815

L'estafette prend la direction de Wassy au sud puis Troyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Mer 16 Déc - 21:16

Les dernières:

Missive au Prince de Hohenzollern-Hechingen:

Général, je n'ai toujours reçu aucun rapport de votre part, j'espère que vous avancez à marche forcée vers Troyes où le Prince de Wurtemberg aura grand besoin de votre renfort.
L'ennemi est à Vitry le François où résiste le corps bavarois, nous-même sommes allés les renforcer avec la cavalerie afin de leur permettre de retraiter sur Saint Dizier.
Des colonnes ennemies avancent également sur Bar-le-Duc où elles devront être repoussés par le Maréchal Barclay de Tolly.
Enfin les colonnes Sacken et Langeron approchent de Clermont en Argonne pour le premier et de Verdun pour le second.

Maréchal Schwarzenberg, près de Rains la Brûlée, 16h , le 27 juillet 1815

L'estafette prendra la direction de Saint-Dizier puis Joinville, Chaumont et Langres


Missive pour l'Hetman Platov:

Hetman, j'annule votre détachement auprès du Maréchal de Wrede et vous replace sous les ordres du Maréchal Barclay de Tolly.
D'après les informations fournies par le général Sacken, il convient que vos Cosaques jouent les éclaireurs pour sa colonne et celle de Langeron durant leur avance sur Châlons.
Si possible laisser un détachement de Cosaques surveiller les deux divisions avançant sur Bar-le-Duc afin d'en tenir informé le Maréchal Barclay de Tolly.
Une grande partie de l'armée française se trouve à Vitry le François où elle affronte le corps Bavarois que nous sommes allés renforcer.

Maréchal Schwarzenberg, près de Rains la Brûlée, 16h , le 27 juillet 1815

L'estafette fait Saint Dizier, Bar le Duc puis direction nord vers Beauzé puis
Clermont en Argonne enfin vers Châlons pour trouver l'Hetman Platov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Ven 18 Déc - 18:33

*** RAPPORT ***

(vers 17 heures)


Les cavaliers de Lichtenstein ont franchi le ruisseau de Rains-la-Brûlée et nos escadrons ont engagé avec vigueur l'infanterie française.

Nostitz regroupe ses formations pour se lancer à la suite dès que possible.

A l'ouest, on peut distinguer au loin les lignes bavaroises positionnées en défense autour de Vitry. Des bombardements se font deviner un peu plus au nord, mais nos propres canonnades tendent désormais à éclipser par leur vacarme tout autre bruit.




*** MESSAGE DU HETMAN PLATOV ***

(vers 17 heures)


Citation :
Espence, 12h, le 27 juillet

Les deux colonnes que j'ai harcelées
se sont repliées sur Chalons. Elles ne menacent donc plus la route de
Bar le Duc, mais risquent d'aller prendre part à la bataille de Vitry.

A
part ça, Sacken a refusé de mettre un coup de pression sur sa
cavalerie. Pour lui, la situation n'est pas claire (c'est pas faute de
la lui avoir expliquée)... Il reste focalisé sur l'escadron de
cavalerie qu'il a repéré à Stenay il y a de celà deux jours...

La
situation à Vitry, il s'en bat l'oeil... Du coup, je suis retourné à
Espence. Maintenant, je vais rameuter mes gars avant la fin de la
journée, et me positionner de façon à impacter sur le dispositif ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Ven 18 Déc - 18:39

Missive au Maréchal de Wrede:

Maréchal, avons engagé l'ennemi au niveau de Rains la Brûlée, quelle est votre situation?

Maréchal Schwarzenberg, près de Rains la Brûlée, 17h , le 27 juillet 1815

Pas d'autres réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Sam 19 Déc - 16:29

*** RAPPORT ***

(vers 18 heures)


Les escadrons de Lichtenstein lancent des coups de boutoir autour du village de Rains-la-Brûlée. Les combats sont acharnés.
Les Français tout en se regroupant ont jeté dans la mêlée leurs deux divisions d'infanterie. Ils résistent pied à pied autour du village et tentent de mener des contre-attaques. Pour le moment, impossible de dire l'issue de l'affrontement.
Nostitz se prépare à lancer à son tour ses escadrons de cuirassiers.

Tout indique que les Français attendent également de nombreux renforts.



Dernière édition par SP le Sam 19 Déc - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Sam 19 Déc - 16:37

Les ordres restent inchangés, on continu le combat. Chargeons hardiment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Dim 20 Déc - 19:03

*** MESSAGE DU MARECHAL DE WREDE ***

(vers 18 heures)


Citation :
17h30,
Le dispositif francais est clairement en train de tenter un encerclement.
Nous lancons un assut en direction de vos forces pour ebranler la confiance des francais. Et esperons tenir ailleurs.

Marechal de Wrede.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Dim 20 Déc - 20:06

*** RAPPORT ***

(vers 19h30)


Les dragons de Lichtenstein, face au raidissement de la résistance française autour de Rains-la-Brûlée et devant l'arrivée de leurs renforts, ont décroché pour se réorganiser et se coordonner avec les escadrons de Nostitz.
Le prince de Hesse-Homburg organise le déploiement des cuirassiers au nord du ruisseau et entend mener une grande charge pour, espérons-le, balayer la cavalerie française, d'évidence inférieure en nombre, et briser les carrés d'une infanterie sûrement épuisées.

A notre gauche, les Bavarois ont pris l'initiative et semblent en train de gagner du terrain sur nos ennemis.




*** MESSAGE DU MARECHAL DE WREDE ***

(vers 19h40)


Citation :
vitry 19H30,

La poussee sur l'aile droite nous aura permis de
gagner du temps, mais je ne suis pas sur qu'elle puisse deboucher sur
quelque chose.
J'aimerais maintenant que vous precisiez ce que vous
attendez maintenant de nous d'un point de vue strategique: Dois je
rester ici et y laisser le corps bavarois en echange du maximum de
francais, ou cherchons nous a evacuer en laissant une division dans
vitry?
Cela depend bien evidement de ce que vous avez decider comme plan de bataille general, et que je ne connais toujours pas.

Marechal de Wrede
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Dim 20 Déc - 20:47

On continu d'attaquer donc les plans du Prince de Hesse-Homburg me convienne très bien.

Missive au Maréchal de Wrede:

Maréchal, que vos troupes sur l'aile droite poursuivent leur effort, j'ai l'espoir de repousser l'ennemi qui me fait face avec la charge de mes cuirassiers.
Concernant le plan, je souhaite sauver le corps bavarois. Je compte venir vous voir durant la nuit pour évoquer la suite des opérations.

Maréchal Schwarzenberg, près de Rains la Brûlée, 19h40 , le 27 juillet 1815
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 21 Déc - 12:25

*** RAPPORT ***

(vers 21h)


En dépit de charges répétées, les carrés français, soutenus par leur artillerie et par les contre-charges de leurs cavaliers, ont tenu bon. De même, les Français enfermés autour de Rains-la-Brûlée ont offert une résistance face à laquelle nos cavaliers n'ont rien pu faire.
Nos escadrons sont en cours de reformation, mais le général Nostitz doute d'être en mesure de pouvoir emporter la décision avant la nuit. Le comte de Lichtenstein signale que ses dragons ont déjà subi des pertes importantes, et semble prendre le parti qu'une nouvelle attaque, sans soutien d'infanterie, n'a aucune chance d'aboutir. Il demande personnellement l'autorisation de se replier en ordre, arguant du fait qu'un nouvel assaut n'aboutira qu'à la désorganisation de son unité.

Sur notre gauche, l'attaque de Wrede semble marquer le pas, là encore, devant la résistance française.
Au sud-ouest, une division bavaroise s'est rapproché de notre dispositif, moins pour nous épauler que pour contenir ce qui semble être un mouvement de cavaliers français venant du sud.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 21 Déc - 13:30

Dommage, on arrête l'assaut et on se regroupe le long de la route Vitry - Saint Dizier, l'objectif étant de sécuriser cette voie de repli ( et je sens que c'est pas gagné...). Bref si l'ennemi avance on le contient jusqu'à la nuit.

Je prends une forte escorte et je pars rejoindre le Maréchal de Wrede à Vitry.
Dès que possible, Liechtenstein et Nostitz me donneront un état de leur division.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 21 Déc - 13:37

Pour le décrochage, ça ne devrait pas être trop difficile, les Français demeurant sur la défensive.

Tu peux dans et déjà aller voir le fil de Wrède (et de Czernichev aussi d'ailleurs), mais je dois encore lui poster une synthèse dès que les Français seront à jour. N'y poste donc pas avant cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 21 Déc - 15:15

Tes deux divisions de cavalerie seront désormais considérées comme "très expérimentées".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattheus
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 1148
Localisation : Schwarzenberg en France, Ferdinant en Bavière
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 21 Déc - 15:29

Cool bon après si c'est pour me dire que j'en ai perdu la moitié... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 21 Déc - 15:37

Quand même pas.

Les rapports des pertes viendront pendant la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Lun 21 Déc - 21:09

Tu peux maintenant officiellement rejoindre Wrède et Czernichev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Sam 26 Déc - 17:43

*** MESSAGE DU MARECHAL BARCLAY ***

(vers 3h du matin)


Citation :
Ordres bien reçus. Nou continons vers Bar-le-duc

J'avais bien tenu informé Sacken sur la situation, peut-être mon estafette à été interceptée ?


Maréchal BARCLAY de TOLLY, Tannoy. 22h00



*** MESSAGE DU PRINCE DE WÜRTEMBERG ***

(vers 1h du matin)


Citation :
27 juillet 1815 18h, 25000 français sont devant Troyes et se préparent vraisemblablement à nous assiéger.
A 18h30 leur cavalerie commence un mouvement pour bloquer la route du Nord.

Parallèlement
le prince de Hesse-Homburg venant de Plancy se dirigerait
vraisemblablement vers Arcis. La situation est tendue. Si ils vous
étaient possible d'accélérer la marche j'en serais rassuré.

Nous tiendrons le plus longtemps possible.

Prince Guillaume de Würtemeberg à Troyes 27 juillet 18h30
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 4971
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   Sam 26 Déc - 19:27

*** RAPPORT ***

(vers 4h du matin)


Nos éclaireurs signalent que des escadrons de cavalerie, détachés de la division Wartensleben, corps de l'Archiduc Ferdinand, ont atteint St Dizier en fin d'après midi.
Nos contacts laissent entendre que la colonne de l'Archiduc se trouverait aux alentours de Joinville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
GQG du Maréchal SCHWARZENBERG (Mattheus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort d'un Maréchal
» Arrivée du Maréchal d'armes Royal
» Supposition sur l'exil du Maréchal Ney
» QG du Maréchal MURAT (Keyser)
» Les victoires du Maréchal de Saxe : Fontenoy - Lauffeld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les francos contre-attaquent sur la morne plaine :: Forum de la coalition qui est tout colère-
Sauter vers: