Ludis Universalis

Le forum ludique du VDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QG du Maréchal NEY (Oli)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Sam 19 Déc - 17:46

Bon, on va aussi envoyer un message à Napoléon:

Sire, je suis à Rains la brulée et je subis de nombreuses charges de l'ennemi...cependant, la grand route qui passe par Vauclerc est au main de l'ennemi...je ne crains qu'il puisse renforcer Vitry par cette route.

----------------------------------------------------------------------------

d'ailleurs: est-ce que j'ai pas une longue vue ou un truc qui me permettrait de voir ce qui se passe sur cette route ??
[enfin, pas quand je suis en train de charger l'ennemi évidement]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Sam 19 Déc - 18:01

La vue lointaine est bouchée par la fumée des combats, mais jusqu'à présent tu n'as pas repéré d'autres unités que les escadrons de cavalerie qui te font face désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Sam 19 Déc - 20:00

SP a écrit:
La vue lointaine est bouchée par la fumée des combats, mais jusqu'à présent tu n'as pas repéré d'autres unités que les escadrons de cavalerie qui te font face désormais.

Bon...

Enfin, ça veut dire aussi que les Autrichiens vont s'acharner sur moi alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 19:52

*** MESSAGE DE L'EMPEREUR ***

(vers 19h)


Citation :
Ney 18h20

Nous ne pouvons plus que prier pour que l'ennemi n'ait
que des cavaliers à nous opposer... Murat doit venir fermer le sac de
Vitry, à lui de faire son travail jusqu'au bout.


*** RAPPORT ***

(vers 19h30)


Au prix d'efforts héroïques, les hommes de Marcognet ont maintenu leurs positions autour de Rains-la-Brûlée et rejeté les dragons autrichiens.
Durutte a pu rassembler ses forces et établir de solides positions, rejoint par les renforts de d'Hurbal et Soult.
Les Autrichiens ont décroché sur l'ensemble du front, mais le déploiement de leurs escadrons de cuirassiers laisse entendre qu'ils n'ont pas renoncé à nous marcher dessus.

Sur notre droite, le général d'Erlon signale qu'il fait face, avec les divisions Donzelot, Quiot et Jaquinot, à un gros effort des Bavarois et des Russes. Il a dû abandonner St-Jacques et tente de résister pied à pied à ce qui ressemble à l'attaque principale ennemie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 21:49

Et hop, quelques légions d'honneur pour les hommes de Marcognet !!
...http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Louis_Binet
J'envoie un message d'encouragement et de félicitations...


Bon, par contre, à droite, je suis inquiet...et je ne peux pas faire grand chose...malheureusement...
Je pourrais envoyer d'Hurbal...ça prendrait combien de temps ?


on peut toujours envoyer un message à Napo tant qu'il est encore temps.
-------------------------------------------------------------------------
Sire,

Je resiste encore et toujours aux assauts de la cavalerie lourde autrichienne, le général Marcognet fait des miracles pour se maintenir dans Rains la Brulée.
Cependant, je vois D'Erlon [Quiot, Donzelot, Jacquinot] reculer...si vous cédez, je devrais moi aussi décrocher...les conséquences en serait terrible !

Maréchal Ney
---------------------------------------------------------------------------


Dernière édition par Oli le Belge le Dim 20 Déc - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 21:54

Tu veux dire, vers d'Erlon ? Plus la peine d'y penser, le temps que d'Hurbal ou n'importe qui d'autre ne se redéploie pour lui porter secours, la nuit sera plus que tombée. Tout est entre les mains de l'Empereur...


(au passage, tu le remercieras lorsqu'il te rendra le commandement de tes divisions... enfin, de ce qu'il en restera... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 21:57

SP a écrit:
Tu veux dire, vers d'Erlon ? Plus la peine d'y penser, le temps que d'Hurbal ou n'importe qui d'autre ne se redéploie pour lui porter secours, la nuit sera plus que tombée. Tout est entre les mains de l'Empereur...


(au passage, tu le remercieras lorsqu'il te rendra le commandement de tes divisions... enfin, de ce qu'il en restera... )


C'est vrai que là, j'ai l'impression qu'on utilise ma tête comme bélier pour ouvrir une porte blindée...

Si on survit à cette bataille, je ne jouerais plus qu'un second rôle...si on survit...parce que là, ça pue un peu [parce qu'après les cavaliers autrichiens, il y aura l'infanterie autrichienne et si D'Erlon recule, je ne serais pas dans une meilleure position...]




Bon, on supprime le passage sur d'Hurbal dans le message à Napoléon alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 22:00

A partir d'août, vous recevrez assez régulièrement des conscrits en remplacement pour regonfler vos effectifs (au prix de la qualité, cependant).

Donc, tu ne devrais pas être hors de combat bien longtemps, dans le pire des cas.

(oui, je sais, si je te dis ça, c'est inquiétant... c'est le but... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 22:05

SP a écrit:
A partir d'août, vous recevrez assez régulièrement des conscrits en remplacement pour regonfler vos effectifs (au prix de la qualité, cependant).

Donc, tu ne devrais pas être hors de combat bien longtemps, dans le pire des cas.

(oui, je sais, si je te dis ça, c'est inquiétant... c'est le but... )

Non, je ne suis pas inquiet...au pire dans ce jeu, je finis collé contre un mur avec 12 balles dans le buffet...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 22:20

En fait je connais déjà le résultat de ta bataille perso hein (vu que de ton côté, les renforts comme les décisions étaient prévisibles).
Mais bon, je peux rien te dire pour l'instant, tu comprends hein.



(hi hi hi )


(et si ta carrière dans ce jeu, qui connut son sommet par la charge de la cavalerie de la Garde contre le centre russe à Liebstadt, devait s'achever sous les sabots des cuirassiers autrichiens à Rains-la-Brûlée ? Quel magnifique destin ce serait... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 22:42

SP a écrit:

(et si ta carrière dans ce jeu, qui connut son sommet par la charge de la cavalerie de la Garde contre le centre russe à Liebstadt, devait s'achever sous les sabots des cuirassiers autrichiens à Rains-la-Brûlée ? Quel magnifique destin ce serait... )

Aïe...bon, de toute façon, je savais que ma mission était "suicide" dès que j'ai vu les Autrichiens arriver...

Sinon pour ma carrière, franchement, sans un rythme d'escargot asmathique et polyarthritique, j'aurais encore pu m'illustrer en Bavière...
Et puis, on ne joue pas les scénarios "faciles" non plus...un bon "Iéna-1806" par exemple...

Par contre, une campagne de 1805 depuis Boulogne, ça pourrait être bien aussi...le plus grand "Et si..." serait que l'armée de Mack ne tomberait pas bêtement à Ulm...ça ne changerait pas la face du monde, mais une armée autrichienne plus importante, ça pourrait faire du tort à Napoléon en attendant les Russes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Dim 20 Déc - 22:50

La campagne de 1806 est loin d'être simple en fait... les joueurs prussiens ayant tendance à se méfier.

J'ai bien d'autres idées de campagne en tête, mais j'hésite entre le "court mais intense" (style Belgique 1815) ou le très élaboré, mais avec peu de joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 10:44

*** MESSAGE DE L'EMPEREUR ***

(vers 20h30)


Citation :
A Ney, 20h10

Michel,

Tiens bon, la Garde va donner avec
la Grande batterie, l'ennemi est sur le point de craquer au centre.
Nous renforçons par ailleurs d'Erlon avec les cavaliers légers de la
Garde. Nous espérons gagner quelques minutes de plus, mais tu dois
tenir. Tiens une heure de plus, et nous ferons irruption dans le dos de
l'aile droite ennemie avec toutes les conséquences néfastes que cela
implique pour lui.

A moins de s'être noyé dans la Marne, Joachim
doit avoir traversé la rivière maintenant, tu pourrais le voir surgir
dans le dos de tes adversaires. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts.

La victoire ou la mort!

N.



Pas de nouvelle de Murat, par contre les Autrichiens ont lancé leur charge sur les carrés de Durutte. Marcognet est complètement encerclé par les cavaliers ennemis.
L'artillerie, établie autour du hameau du Boucher, s'est formée en carrés également et canarde à mitraille les escadrons ennemis.
Soult et d'Hurbal ont décroché pour contre-charger sur les flancs ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 12:35

*** RAPPORT ***

(vers 21h)


Malgré trois charges lancées à fond de train par les dragons et cuirassiers autrichiens, les carrés de Durutte ont tenu le choc. La batterie du Boucher n'a rien fait mieux que mériter son emplacement actuel, en décimant les rangs autrichiens par des tirs à bout portant.
Marcognet a pu rétablir les communications avec nous. Sa division a repoussé toutes les tentatives ennemies.

Les escadrons ennemis, qu'ils soient ou non raccompagnés par les cavaliers de Soult et d'Hurbal, décrochent partout. Il est possible qu'ils ne tentent une ultime poussée désespérée, mais le moral des hommes est remonté en flèche.

A droite, d'Erlon signale qu'il tient le coup en dépit d'une nouvelle attaque résolue des coalisés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 13:15

Et bien et bien...

Vu la situation, on ne change rien: Durutte et Marcognet tiennent leurs positions, l'artillerie tire sur tout ce qui bouge et qui est Autrichien.
Soult et d'Hurbal contrent charge dès qu'ils le peuvent.

Si les cavaliers ennemis reculent derrière le ruisseau, Durutte et l'artillerie avancent...[on fait toujours gaffe de bien protéger l'artillerie évidement...].


J'ai cette phrase célèbre: "Aujourd'hui, le Brave des braves a eu de la concurrence !!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 13:42

*** RAPPORT ***

(vers 21h30)


Les cavaliers autrichiens, après avoir feint de se regrouper pour une ultime attaque, sont en train de se retirer vers le sud en direction de la route Vitry-St-Dizier en maintenant un écran devant les cavaliers de Soult et d'Hurbal.

Les hommes de Marcognet ont enfin pu être relevés. Le général signale qu'il était temps, il n'avait plus, fort les morts, les blessés et les hommes hors de combat, que mille cinq cents hommes en état de combattre.

A droite, les Bavarois semblent également en train de se replier en bon ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 14:02

De toute façon, je comptais bien rester sur place...

Qu'on m'envoie un état des troupes...je suppose qu'il sera saignant mais enfin bon.

J'aimerais aussi une rapide estimation des pertes de l'ennemi...et puis, il y a sûrement moyen d'interroger quelques blessés, je veux juste savoir qui était le général en chef autrichien en face...
-------------------------------------------------------------------------
Message à l'Empereur

De Rains la Brulée
Sire,

Mes troupes ont tenu Rains la Brulée, mais ce ne fut pas sans mal, on m'annonce que la division Marcognet en est réduite à 1500 hommes...les autres rapports devraient arriver mais on ne doit pas s'attendre à des miracles.
Dans ces conditions, si l'ennemi se retire, il est bien clair que je ne peux le poursuivre.
Je note aussi que les Bavarois se replient en bon ordre...je crains que cela ne signifie que la bataille de Vitry ne fut pas le triomphe éclatant que vous attendiez...

Murat est-il arrivé ??

Ney
-------------------------------------------------------------------------

On m'a annoncé Murat toute la journée...je l'attends encore le bel emplumé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 14:11

Bon, on va pouvoir compléter la rubrique "monument" là:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Reims-la-Br%C3%BBl%C3%A9e


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 14:17

Oli le Belge a écrit:

On m'a annoncé Murat toute la journée...je l'attends encore le bel emplumé...


La méthode coué de l'Empereur a encore fait des victimes.


Ce n'est pas un grand secret que de te dire que Murat s'est retrouvé du mauvais côté de la Marne. Du coup, bah forcément faut pas s'attendre à une déferlante de cavalerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 14:34

Oli le Belge a écrit:
Bon, on va pouvoir compléter la rubrique "monument" là:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Reims-la-Br%C3%BBl%C3%A9e




Même si la citation finale n'est pas adéquate, voilà ce que ça donne :




Victor Hugo en fit une description immortelle :

"Quand cette légion ne fut plus qu'une poignée, quand leur drapeau ne
fut plus qu'une loque, quand leurs fusils épuisés de balles ne furent
plus que des bâtons, quand le tas de cadavres fut plus grand que le
groupe vivant, il y eut parmi les Autrichiens une sorte de terreur
sacrée autour de ces mourants sublimes, et l'artillerie alliée,
reprenant haleine, fit silence. Ce fut une espèce de répit. Ces
combattants avaient autour d'eux comme un fourmillement de spectres,
des silhouettes d'hommes à cheval, le profil noir des canons, le ciel
blanc aperçu à travers les roues et les affûts; la colossale tête de
mort que les héros entrevoient toujours dans la fumée au fond de la
bataille, s'avançait sur eux et les regardait. Ils purent entendre dans
l'ombre crépusculaire qu'on chargeait les pièces, les mèches allumées
pareilles à des yeux de tigre dans la nuit firent un cercle autour de
leurs têtes, tous les boute-feu des batteries anglaises s'approchèrent
des canons, et alors, ému, tenant la minute suprême suspendue au-dessus
de ces hommes, un général autrichien, Lichtenstein selon les uns, Nostitz
selon les autres, leur cria: Braves Français, rendez-vous! Marcognet répondit: Merde !





Donc, parmi tous ces géants, il y eut un titan, Marcognet.

Dire ce mot, et mourir ensuite. Quoi de plus grand! car c'est mourir
que de le vouloir, et ce n'est pas la faute de cet homme, si,
mitraillé, il a survécu.
L'homme qui a gagné la bataille de Vitry, ce n'est pas
Napoléon, ce n'est pas Ney pliant à huit heures,
désespéré à neuf ; ce n'est pas Murat qui ne s'est pas battu ;
l'homme qui a gagné la bataille de Vitry, c'est Marcognet.

Foudroyer d'un tel mot le tonnerre qui vous tue, c'est vaincre.
Faire cette réponse à la catastrophe, dire cela au destin,
donner cette base au lion futur, jeter cette réplique à la pluie de la
nuit, au mur traître de la ministrerie, au chemin creux de la Marui, au retard
de Murat, être l'ironie dans le sépulcre,
faire en sorte de rester debout après qu'on sera tombé, noyer dans deux
syllabes la coalition européenne, offrir aux rois ces latrines déjà
connues des césars, faire du dernier des mots le premier en y mêlant
l'éclair de la France, clore insolemment Vitry par le mardi gras,
compléter Léonidas par Rabelais, résumer cette victoire dans une parole
suprême impossible à prononcer, garder le terrain et garder l'histoire,
après ce carnage avoir pour soi les rieurs, c'est immense".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 14:39

Oh, moi, pliant...désespéré !!


N'importe quoi !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 14:40

Puis en plus, on est pas à Waterloo ici...il me semble que ça ressemble plus à Ligny...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 14:53

Oui oh bon, tu sais ce que c'est : Victor Hugo, entre deux servantes à honorer, il avait tendance à écrire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 5117
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 15:18

Les premiers prisonniers autrichiens sur lesquels tu tombes et que tu interroges sur l'identité de leur boss te parlent successivement de Nostitz et Lichtenstein (les gugusses habituels de la cavalerie autrichienne depuis presque vingt ans), du prince de Hesse-Homburg voire même de Schwarzenberg en personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge
joueur dopé
joueur dopé
avatar

Nombre de messages : 959
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   Lun 21 Déc - 17:19

Message à Napoléon

Sire,

D'après les quelques cavaliers de Nostitz et Lichtenstein que j'ai interrogé, les troupes autrichiennes qui ont voulu m'écraser étaient sous la conduite de du prince de Hesse-Homburg voire même de Schwarzenberg en personne.

Nul doute qu'ils ne vont pas vouloir nous lâcher si facilement...

Et de votre côté, est-ce que vous avez mis les Bavarois en déroute ?

Ney.
----------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QG du Maréchal NEY (Oli)   

Revenir en haut Aller en bas
 
QG du Maréchal NEY (Oli)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort d'un Maréchal
» Arrivée du Maréchal d'armes Royal
» Supposition sur l'exil du Maréchal Ney
» QG du Maréchal MURAT (Keyser)
» Les victoires du Maréchal de Saxe : Fontenoy - Lauffeld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludis Universalis :: Archives :: Les francos contre-attaquent sur la morne plaine :: Forum de la Grande armée de Marie-Louises-
Sauter vers: